La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Stress et Burn Out Prof. Philippe Corten Psychopathologie du travail ULB Clinique du Stress CHU-Brugmann Novembre 2011 - Bruxelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Stress et Burn Out Prof. Philippe Corten Psychopathologie du travail ULB Clinique du Stress CHU-Brugmann Novembre 2011 - Bruxelles."— Transcription de la présentation:

1 Stress et Burn Out Prof. Philippe Corten Psychopathologie du travail ULB Clinique du Stress CHU-Brugmann Novembre Bruxelles

2 Etes-vous un bon candidat au Burn-Out? (Petit quiz) Question 1 – Honnêtement, est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail pourrait mettre en péril votre vie de couple ou familiale ? – Oui=1 – Non=0

3 Etes-vous un bon candidat au Burn-Out? (Petit quiz) Question 2 – Honnêtement, est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail vous permet de développer vos hobbies ? Oui = 0 Non = 1

4 Etes-vous un bon candidat au Burn-Out? (Petit quiz) Question 3 – Honnêtement, est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail vous permet davoir une vie sociale qui vous épanouit Oui = 0 Non = 1

5 Etes-vous un bon candidat au Burn-Out? (Petit quiz) Question 4 – Etes-vous quelquun de méticuleux ou perfectionniste? – ou dit-on de vous que vous êtes méticuleux ou perfectionniste? Oui = 1 Non =0

6 Etes-vous un bon candidat au Burn-Out? (Petit quiz) Question 5 Etes-vous quelquun dexigeant pour vous et pour les autres? ou dit-on de vous que vous êtes quelquun dexigeant pour vous et pour les autres? Oui = 1 Non =0

7 Etes-vous un bon candidat au Burn-Out? (Petit quiz) Résultat du quiz – 0 à 5 – Plus vous êtes proche de 5, plus vous êtes un candidat au Burn-Out Ce sont les meilleurs de vos collaborateurs qui sont les candidats au Burn-Out et non les tire-au-flanc !

8 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? – Mécanismes physiologiques de la réaction de stress – De la réaction de stress à létat de stress – Stress « positif » et stress « négatif » Etat des lieux La question du Burn-Out Enrayer le processus

9 Il y a stress et stress Le stress, au sens strict est une réaction physiologique Archaïque Massive Autonome Du cerveau reptilien Qui sert à assurer à lanimal en danger sa survie. Bien souvent, on appelle stress des réactions des cerveaux supérieurs, comme langoisse ou lanticipation (succès du mot stress) Les 3 cerveaux (Mc Lean): Le cerveau reptilien: assurer les comportements de survie: boire, manger, copuler Le cerveau des mammifères inférieurs: Cerveau de laffectivité et de la mémoire: être triste, heureux, angoissé Le cerveau des mammifères supérieurs: Cortex associatif: associer de manière différente ce qui a été mis en mémoire => processus anticipatoire et créatif, imaginaire

10 Réaction du système nerveux autonome dit orthosympathique Rôle de l Orthosympathique: – Préparer laction: attaquer ou fuir vasculariser les muscles, mydriase, fermer les sphincters, augmenter le rythme cardiaque, Augmenter la tension artérielle Augmenter le rythme respiratoire Alerte Ortho Que se passe-t-il quand un animal est en danger ?

11 Quand on est en danger Quand quelquun rentre dans notre périmètre de sécurité (+/- 1m à 1,5m) – Exemple: courses le 24 décembre dans un grand magasin Quand on ne peut ni fuir, ni attaquer (ni se mettre à labri, ni aller de lavant). – Exemple: file dattente à la caisse, délibérations Quand on ne sait pas anticiper quelle sera la meilleure solution (Principe dincertitude) Quand cette réaction se met-elle en branle?

12 Que se passe-t-il lorsque lanimal a eu la vie sauve? Réaction du système nerveux autonome dit parasympathique Réaction du système nerveux autonome dit parasympathique Rôle du Parasympathique: Rôle du Parasympathique: – Préparer la détente et la récupération relâcher les muscles relâcher les muscles Relâcher les sphincters, Relâcher les sphincters, éliminer les toxines, éliminer les toxines, ralentir cœur et respiration, ralentir cœur et respiration, myosis, myosis, érection... érection... Alerte Ortho Détente Para

13 Mise en évidence par Selye en 1936: stress= stretch Cette réaction, nest absolument pas toxique et peut se répéter indéfiniment sans aucune conséquence sur lorganisme, pour autant quà toute phase dalarme succède assez rapidement une phase de détente. Alerte Détente Cette réaction sappelle la réaction de stress

14 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? – Mécanismes physiologiques de la réaction de stress – De la réaction de stress à létat de stress – Stress « positif » et stress « négatif » Etat des lieux La question du Burn-Out Enrayer le processus

15 McLean: le syndrome général dadaptation Ortho Adaptation Ortho+Para Break Down Phase 1: réaction orthosympathique Laction nest pas possible Phase 2: le parasympathique fonctionne en même temps que lorthosympathique Lorganisme sadapte peu à peu à la contrainte (diminution des perceptions désagréables) Phase 3: Effondrement grave: infarctus, hémorragie cérébrale, ulcère perforé, accidents, suicides Que se passe-t-il si la réaction dalarme persiste?

16 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? – Mécanismes physiologiques de la réaction de stress – De la réaction de stress à létat de stress – Stress « positif » et stress « négatif » Etat des lieux La question du Burn-Out Enrayer le processus

17 Le stress comme lanxiété ou la déprime sont des réactions physiologiques – Heureusement que nous sommes anxieux face à des situations à risques (imaginez-vous gambader sur une corniche qui longe un à pic?) – Heureusement que nous sommes tristes quand ceux que nous aimons nous quittent – Heureusement que nous avons une réaction de stress quand le fait de rester inerte risquerait de nous mettre en danger Cela ne veut pas dire quil serait bon pour nous de rechercher activement des situations qui nous rendent anxieux, déprimés ou stressés. Les questions importantes sont: – Sagit-il dun stress UTILE ou INUTILE – Et si je dois affronter un stress, ai-je des stratégies efficaces pour me détendre après? Stress positif vs stress négatif: une fausse question

18 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? Etat des lieux – Epidémiologie – Signes dalarme – Conséquences La question du Burn-Out Enrayer le processus

19 Epidémiologie – un Belge sur trois se dit en souffrance mentale significative – 72% des employés disent ressentir du stress – 86% des cadres se disent de plus en plus stressés – 37% des fonctionnaires se disent actuellement victimes de harcèlement moral – Deux travailleurs sur trois dorment mal la nuit de dimanche à lundi – LUnion Européenne estime le coût du stress dans les pays membres à plus de 20 milliards deuros

20 Signes dalarme Irritabilité Réveil matinal précoce ou (au début) les réveils intercurrents sans trouble de lendormissement. Fatigue persistante malgré le repos Le corps qui parle…

21 Conséquences Mortalité augmentée X 20 à 10 ans Fatigabilité excessive (Syndrome de la batterie de GSM) sur de nombreuses années Troubles majeurs de la concentration et de la mémoire immédiate Troubles de ladéquation émotionnelle ( soit trop, soit trop peu) Incapacité de travail de longue durée: moyenne 8,5 mois 15% ne réintégreront jamais le circuit du travail Le stress représente 10% des incapacités primaires, mais 50% de journées dincapacité versées

22 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? Etat des lieux La question du Burn-Out – Pourquoi le travail fait-il souffrir? – Le processus du Burn-Out – Mise en question Enrayer le processus

23 Origine de la souffrance Ce nest généralement pas le travail en lui-même qui fait souffrir, mais lorganisation du travail. Même dans le cadre dune organisation humaine du travail, – « lorganisation du travail cest toujours lintrusion de la volonté dun autre dans lappareil psychique » (Christophe Dejours) Les horaires Les tâches à faire Etc…

24 Origine de la souffrance Atteinte identitaire – « Que faites-vous dans la vie ? » – Le fait de ne pouvoir accomplir sa tâche (ni contribuer à la transformation du monde par lexpression de sa créativité et de son intelligence) barre laccès à la reconnaissance en même temps quil fait émerger un sentiment de honte, de dégradation, de perte du statut dêtre humain.

25 Origine de la souffrance Situation dimpasse – Limpossibilité de démissionner sous peine de perdre ses droits sociaux génère une situation dimpasse. – La décompensation ou le suicide semble la seule alternative. Isolement du sujet – Le collectif de travail nexiste pas vraiment où la coopération est absente, à fortiori la solidarité. – La précarité a entraîné lintensification du travail, neutralisé la mobilisation collective, généré le silence et le chacun pour soi. – La famille et les proches ne comprennent pas

26 Origine de la souffrance Contrat (pacte) social du travail: – Le travailleur abandonne toute prérogative sur la production RECONNAISSANCE – En échange, il reçoit de la RECONNAISSANCE Financière Didentité: – Lui proposer des jobs quil peut réussir – Lui donner un rôle spécifique Morale (estime, promotion, merci…) – Et on attend de lui de la reconnaissance face à son employeur (on ne crache pas dans la soupe qui vous nourrit )

27 Origine de la souffrance En échange de la reconnaissance mutuelle, il est demandé, de part et dautre, une LOYAUTE – Distributive Suivant le poste quon occupe dans une hiérarchie, on nattend pas les mêmes résultats – Rétributive A poste égal, la reconnaissance doit être proportionnelle à lapport fourni. Apport effort?

28 Origine de la souffrance Si la reconnaissance et/ou la loyauté ne sont pas respectées: Risques => – Réciprocité négative (la vengeance) – La légitimité destructive (faire reporter sur un autre une souffrance légitime)

29 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? Etat des lieux La question du Burn-Out – Pourquoi le travail fait-il souffrir? – Le processus du Burn-Out – Mise en question Prévention

30 Signes cardinaux Epuisement émotionnel Cynisme Démotivation

31 Facteurs favorisants Classiquement le syndrome de Burn-Out apparaîtrait particulièrement dans les professions 1.qui demandent davoir une FLAMME, une vocation, 2.où la réussite de laction dépend essentiellement de ses CAPACITES RELATIONNELLES, 3.exposées au stress, aux contraintes et aux frustrations Métiers à risques : Soignants Educateurs, professeurs Travailleurs sociaux Commerciaux Cadres…

32 Processus du Burn-Out Une réponse Une situation Un processus Une souffrance

33 Une situation Le choc de la réalité : – Malgré sa flamme – Malgré le fait quon se soit impliqué Les clients vont à la concurrence Certains rouspètent tout le temps et ne sont jamais contents Ils nhonorent pas leurs factures Ils ne nous remercient pas Etc…

34 Une réponse (des réponses) Au départ ce sont des réponses adaptatives normales et saines. 1.Résister émotionnellement 2.Prendre de la distance (moins simpliquer) 3.Réduire ses ambitions (être plus réaliste)

35 Une réponse : Résister émotionnellement Une réponse adaptative NORMALE Certains travailleurs peuvent être régulièrement confrontés à des situations émotionnellement prenantes – Situation familiale dramatique dun collaborateur (divorce, décès, enfants à problèmes…) – Endettement du client – Coups bas Se mettre à pleurer avec son client ou son collaborateur ne laidera pas. Ce quil faut cest trouver une solution. => il faut augmenter sa résistance.

36 Un processus : lépuisement des émotions Malheureusement, si ce type de réponse se répète, il nest pas possible de se blinder uniquement contre les affects négatifs. Petit à petit on va également se blinder contre les affects positifs (joies, plaisirs…) =>épuisement progressif des émotions, indifférence émotionnelle dans tous les domaines de vie (y compris sphère affective) Ne pas confondre avec la dépression !

37 Une réponse : Moins simpliquer 1 Une réponse adaptative NORMALE Malgré le fait que Votre collaborateur ait de gros problèmes, il ne faut pas que cela vous empêche vous davancer parce que vous prenez trop à cœur son problème et que cela vous préoccupe en permanence. Votre client ait des gros problèmes financiers, il en va de même Mais cela ne doit pas vous laisser indifférent. => se soucier sans simpliquer Empathie et non compassion (cum patire) => laisser son tablier au vestiaire quand on a fini de travailler

38 Une réponse : Moins simpliquer 2 Lorsquon est submergé par une série de choses à réaliser, on a besoin que les autres nenvahissent pas tout le temps notre bulle. « De lair ! » « Foutez-moi la paix! » => on met les autres à distance => on pose des limites

39 Un processus : la déshumanisation des relations Malheureusement si ce type de réponse perdure, petit à petit Madame X devient le nom de son dossier client. => peu à peu les gens deviennent des pions quon manipule (y compris les amis, le mari) =>on devient de plus en plus cynique face aux collaborateurs, aux clients, à lentreprise, aux proches => quand on a besoin deux pour partager les émotions, on les a tellement mis à distance quils ne répondent pas présents.

40 Une réponse : être plus réaliste Une réponse adaptative NORMALE Comme les professions à risques sont celles qui demandent davoir une flamme, une vocation, il est normal quau début de sa carrière on puisse rêver dêtre le « Gandhi », le « Docteur Schweitzer », le « Bill Gates » des temps modernes…. Bien vite, il faut se rendre à lévidence. => réduire ses ambitions

41 Un processus : la démotivation Malheureusement, à force de diminuer ses ambitions, petit à petit on attend de moins en moins de soi et des autres, on se croit de moins en moins capable datteindre un but. => on se démotive => voire on se sous-estime Ce processus sétend aux amis, aux relations affectives.

42 Donc : Une réponse : Une réponse : Se blinder Moins simpliquer Etre plus réaliste = Réponse adaptative normale Un processus : Un processus : Epuisement des émotions Déshumanisation des relations Démotivation Le processus envahit peu à peu tous les domaines de vie

43 Le Burn-Out Or lorganisation contemporaine du travail favorise ce processus Pas détats dâme, business is business pas démotions Cest lentreprise qui compte (pas vous, ni les problèmes du client) cynisme et déshumanisation Atteindre les objectifs fixés par lentreprise (pas par vous) Démotivation personnelle

44 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? Etat des lieux La question du Burn-Out – Pourquoi le travail fait-il souffrir? – Le processus du Burn-Out – Mise en question Enrayer le processus

45 Burn-out et mise en question de postulats Le Burn-Out est uniquement professionnel. – Confirmation: 100% des études (ou quasi) concernent le travail. – Mais: les instruments dévaluation ne peuvent être appliqués quau travail – Question: Ne pourrait-il y avoir un Burn-Out de la femme au foyer?

46 Burn-out et mise en question de postulats Le burn-out serait spécifique à certaines professions qui demandent – Une flamme – Des capacités relationnelles – Exposées au stress Or statistiquement on observe du Burn-Out dans toutes les professions

47 Nouvelle hypothèse: « Le burn-out est un chagrin dhonneur » Dr Komplita Hypothèse: Atteinte au contrat social – Il ny a pas eu de reconnaissance intrinsèque et/ou extrinsèque adéquate – Le travailleur a intégré les valeurs de loyauté face à son entreprise – Mais, au vu du travailleur, lentreprise est déloyale Dans un premier temps, le travailleur utilise les mécanismes adaptatifs pour résister – Augmenter sa résistance émotionnelle – Prendre de la distance – Etre plus réaliste Mais cela ne suffit pas face à latteinte identitaire. Doù Burn - Out

48 Stress et Burn-Out Quest-ce que le stress ? Etat des lieux La question du Burn-Out Enrayer le processus

49 Comment enrayer le processus ? 1.Tourner le dos au mythe dAtlas : On nest pas obligé de porter seul le poids du monde ! 2.Ne pas rentrer dans le syndrome du pélican: On nest pas obligé de se saigner pour aider les autres ! 3.Partager ses émotions dès le début. => COMMUNIQUER

50 Comment enrayer le processus ? Préserver sa qualité de vie : La vie est de qualité quand la vie fait sens

51

52 Surtout… Se faire plaisir


Télécharger ppt "Stress et Burn Out Prof. Philippe Corten Psychopathologie du travail ULB Clinique du Stress CHU-Brugmann Novembre 2011 - Bruxelles."

Présentations similaires


Annonces Google