La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Du réseau à la communauté dapprenants Quelle dynamique du lien social pour Faire Œuvre dans un campus virtuel ? Sciences de lEducation Université Aix Marseille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Du réseau à la communauté dapprenants Quelle dynamique du lien social pour Faire Œuvre dans un campus virtuel ? Sciences de lEducation Université Aix Marseille."— Transcription de la présentation:

1 Du réseau à la communauté dapprenants Quelle dynamique du lien social pour Faire Œuvre dans un campus virtuel ? Sciences de lEducation Université Aix Marseille I Pré Soutenance de doctorat Mélanie Bos Ciussi

2 Plan I.Contexte de recherche II.Problématique III.Modélisation et esquisses IV.Etude de terrain V. Analyse et perspectives

3 Contexte La proximité physique nest pas une des seules CN à lengagement émotionnel et à la socialisation Un américain sur 2 fait partie dun réseau en ligne (LinkedIn, Viaduc etc.) My space 38 M in avril 06 8M avril 05 Facebook 6 millions Linternet nest pas quune technologie, cest une idéalisation de la connectivité (Quéau, 2000). Societé mondiale de linformation Retribalisation virtuelle, village global (Mc Luhan, 1964) Micro culture (Audran et Daele 2006), rites ? Internet peut représenter une forme sociale, sorte de collectif, qui nest plus le théâtre de la vie collective mais est la vie elle- même (Audran, 2005, p.22). Formes de cristallisation du collectif ? Résonance dans un contexte éducatif ? *Net ratings Mai 06

4 Structures sociales émergentes Réseaux et communautés Amalgame entre formes, forces et structures –Réseau: transmission de ressources matérielles/informationnelles portées par des ressources relationnelles (Lemieux, 1999) –Communauté: pratiques culturelles communes (Zarifian, 1996) micro culture (Audran, 2006). Caractéristique essentielle: « force du lien social qui unit les membres qui ont un centre dintérêt partagé » (Henri, 2006).

5 Communautés dapprenants Communautés virtuelles: 4 cristallisations (Henri et Pudelko, 2006) Communauté dapprenants: Intention du pédagogue = apprentissage social (Lave et Wenger, 1991), situé dans une pratique (Brown et al, 1993, Wenger, 1998, Henri, 2006), favorisant la négociation de sens entre apprenants (Lafferière, 2006, Henri, 2006) Nature des interactions observées: échange dinformations, projection, exploration > échanges socio-cognitifs (confrontations didées, compréhension collective) (Lafferière et Nizet, 2006, Audran et Daele, 2006, Ciussi, 2004, Georges, 2005) => Réalité sociale est une alternance de liens faibles et forts => recherche exploratoire, englobante

6 Questions de recherche Conditions de passage dun réseau à une communauté dapprenants dans un campus virtuel en formation initiale. Angle danalyse: Nature et dynamique du lien social médiatisé Liens faibles Réseau/ Lien technologique Liens forts Communauté/Lien social Facteurs démergence observés dans le cadre de 3 actions concrètes au CERAM Apprentissage individuel Apprentissage social Approche théorique : Faire Oeuvre Cadre conceptuel dialogique Communautés: identités culturelles que chacun actualise à sa manière Concepts séparés insuffisants

7 Approche théorique dialogique: Faire Oeuvre Apprentissage individuel Petite création intérieure (Lévy,1997) Esprit de finesse (Bachelard, 1957) Un maintenant… (M.Ponty, 1964) Lhomme se définit pour ce quil crée (Meyerson,1995) Apprentissage social Intersubjectivité (Bruner, 1996); CSC (Perret-Clermont, 1981) Situé dans un quotidien culturel/activités (Lave et Wenger, 1991 ; Henri et al, 2006) Authentique (Brown et al, 1993). Construction identitaire: négociation de sens. Repose sur processus de participation/réification (Wenger, 1998)

8 Modélisation et esquisses

9

10 Etude de terrain

11 Méthode danalyse Analyse des habitus des membres en ligne et à distance Arts de faire Arts de communiquer Arts de partager Arts dapprendre Analyse des contenus des échanges médiatisés (rites dinteraction) Catégorisation par unités de sens selon la classification de Audran et Simonian (2003) Complétée par létude des phases dévolutions socio-discursives (Audran et Daele, 2006) et le modèle dynamique de participation (Lafferière et Nizet, 2006) Méthode de cueillette des données Observation systématique (invisible) Questionnaires en ligne Collecte des traces dactivité forums (234 messages) et chats (355) Méthode détude : Perspective ethnologique Résultats Une tribu composée de 2 profils Une micro-culture naissante Réflexions sur la construction identitaire par les processus de participation et de réification Esquisse topologique n°2

12 Résultats: habitus in absentia

13 Résultats : les rites dinteraction 27% unites de sens 73% unites de sens

14 Analyse: Le Paradoxe des communautés dapprenants Règles Dates Evaluation Obligations Communautés informelles (chat MSN, téléphone etc.) Echanges socio affectifs Auto organisés, organisme vivant Environnement émergent de lactivité des participants Environnement créé intentionnellement par le professeur 591 messages, 24 % total des échanges (estimation élèves) Favoriser le développement spontané dune communauté somme toute artificielle Lâcher-prise vs contrôle ? 73% 27%

15 Retour sur lesquisse

16 Perspectives Opérationnelles: –Quelle place pour les dissonances dispositives ? Équilibre, recentrage tâches collab., débats –Faut -il favoriser lactualisation dune communauté dapprenants en une communauté de pratique? –Rôle de lenseignant ? Scénariste ? –Nouveaux outils ? Un exemple…

17 LMS auto formatives-collaboratives-communautaires Contenu > > > Communauté Comment est-il mis en place ? 1.Groupe projet dune majeure 2.Ils sont les utilisateurs finaux de la plate forme (developpeurs = utilisateurs) Offres demploi Ma communauté Marketing Finance

18 Théoriques: –Comment évaluer le Faire Oeuvre ? Cadre conceptuel Articulation terrain: variables explicatives création collective, production finale ? Faiblesse recherche: absence tâches colla. scénarisées dans le dispositif à gde échelle Riches perspectives de recherche = premier jalon œuvre collective / approche communauté –Imaginer, créer…entraide… Perspectives – Invitation…Thèse entendue comme une œuvre ouverte… « Espaces évanescents, comme de petites bulles qui se créent au moment dune rencontre, puis disparaissent… Espaces plus durables, repris, agrandis, durcis, institués» Lévy, 1997, page 141

19 Fin de lexposé Merci pour votre attention…

20 Résultats: rites dinteraction Corpus


Télécharger ppt "Du réseau à la communauté dapprenants Quelle dynamique du lien social pour Faire Œuvre dans un campus virtuel ? Sciences de lEducation Université Aix Marseille."

Présentations similaires


Annonces Google