La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Récit de voyage au pays de la Métacognition Laurence Gagnière Incitation aux activités métacognitives en situation dapprentissage collaboratif médiatisée:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Récit de voyage au pays de la Métacognition Laurence Gagnière Incitation aux activités métacognitives en situation dapprentissage collaboratif médiatisée:"— Transcription de la présentation:

1 Récit de voyage au pays de la Métacognition Laurence Gagnière Incitation aux activités métacognitives en situation dapprentissage collaboratif médiatisée: Quelle définition et quelle opérationnalisation du concept de métacognition?

2 2 Métacognition META… …COGNITION Une image négative du pays de la Métacognition Un préfixe galvaudé: Une pluralité de concepts Méta: « Cest un peu trop méta » « Cest un peu trop méta » Complication excessive dune explication sur le pourquoi et le comment des choses… Métarègles Métacompréhension Métamémoire Métaconnaissances (…) De quelle Métacognition parlons-nous?

3 3 Métacognition (étymologiquement « connaissances sur sa cognition ») Une composante intégrée à un autre champ théorique Un objet détude en soi Un point sur les itinéraires déjà empruntés par dillustres voyageurs Flavell (1976): Modélisation des connaissances MC Identification de 3 familles de variables: Tâche, personnes, stratégies 2 dimensions temporelles de la conscience de soi: Expériences MC et connaissances MC Brown (1978): Approche de la métacognition en situation dapprentissage 2 dimensions de la métacognition, dont une de régulation de la cognition. 3 fonctions principales de cette dimension: Planification, monitoring, vérification Piaget (1974): Le concept dabstraction réfléchissante comme moteur de la construction des connaissances Vygotsky (1976): Rôle des outils linguistiques Accès réflexif sur ses ressources cognitives Les concepts connexes: Auto-efficacité, théorie de lattribution, sentiment de savoir impuissance acquise…

4 4 Métacognition (étymologiquement « connaissances sur sa cognition ») Une composante intégrée à un autre champ théorique: Un point sur les obstacles rencontrés Un objet détude en soi: Une définition générale trop large Frontière cognition/métacognition mal définie Pas darticulation des composants de la métacognition entre eux Une référence aux mécanismes de construction dévelopmentale de la métacognition Une « extraction » du concept Pas toujours pertinente Une définition très hétérogène… Une filiation théorique complexe… 2 alternatives aux recherches sur la métacognition Remédiations générales du type: « apprendre à apprendre » Intégration du concept à des théories plus générales

5 5 Modèle de Pinard, 1992 Métacognition (MC) Savoir MC Activités Métacognitives 2 itinéraires proches du parcours planifié Métasavoir Stratégique: Métastratégie de production Métastratégie dauto-régulation Activation métacognitive Préparation, anticipation, contrôle continu et estimation de la démarche en cours Feed-back interne pour évaluer valeur Et efficacité de la démarche Modèle de Davidson, 1994 Résolution de problème Caractéristiques du problème Données Obstacles Buts Identificat Def du Pblème Représent Mentale Du pblèm Planificat° Du traitement Eva des Connaiss Sur la perfo Phases de résolution du problème Reconnaissance dun problème à traiter Représentation de la nature du problème Compréhension de latteinte de la solution Rôle de la métacognition Métasavoir Factuel: Variable Objectif Variable Personne Variable Tâche

6 6 Carnet de Route (1) : Point de départ et point darrivée Point de départ: analyse des activités métacognitives: Dépendantes de la tâche à réaliser (Brown, 1978; Huet & Mariné, 1998) Comme support au processus dapprentissage (Noel, Romainville & Wolfs, 1995) Explicitées (Chartier & Lautrey, 1992; Allal, 1992) Hiérarchisées (Pinard, 1992) Étudiées en rapport avec les phases de résolution du Problème (Davidson, 1994) Comment ces activités métacognitives participent-elles au processus dapprentissage? Point darrivée:

7 7 Construction dune représentation du problème Construction de stratégies de Réalisation de la tâche Réalisation de la tâche Contrôle de la réalisation de la tâche Phases de résolution du problème Davidson, 1994 Connaissances Métacognitives: Factuelles Stratégiques Modèle de Pinard, 1992 Carnet de Route (2): Quel parcours théorique? Activités Métacognitives: Association de plusieurs Connaissances MC 1 K_MC_I Isolées (K_MC_I) Locales (A_MC_L) 1 K_MC 1 A_MC_L Diffuses (A_MC_D) 1 K_MC ou 1 A_MC_L 1 K_MC ou 1 A_MC_L 1 K_MC ou 1 A_MC_L 1 K_MC ou 1 A_MC_L 1 A_MC_D

8 8 Déterminants situationnels: Carnet de Route (3): finalité du voyage au pays de la Métacognition Apprentissage: Performances à la tâche Degré de réflexivité induit par le type de tâche (Rohkemper, 1989) Degré de réflexivité induit par le type de consigne Activités Métacognitives Degré de réflexivité induit par le type de formalisation Exigé (Bräten, 1992; Cohen & Scardamalia, 1998) Degré de réflexivité induit par le type collaboration :indépendance/interdépendance des ressources (Buchs, 2002) Tâche Médiatisation: Collaboration

9 9 Carte du pays de la Métacognition Parc des variables BROWN Lac « régulation de la Cognition » Concepts Historiques Curiosités à éviter Auteurs Touristiques Itinéraire envisagé Ile de la collaboration FLAVELL Site de la conscience de soi Région socio-culturelle ALLAL Gouffre de lattribution VYGOTSKY Torrent de la réflexivité indirecte Ile de la médiatisation CHARTIER et LAUTREY PINARD Réserve du sentiment de savoir Forêt DAVIDSON HUET et MARINE Récifs de lauto-efficacité Mer des expérimentations Région des métaconnaissances Région socio-culturelle Région de la métacognition en action Région sombre et obscure Région de Lopérationnalisation Du concept Monument des interactions sociales BRATEN

10 10 Problématique Un premier voyage exploratoire: itinéraire adopté Résolution Tâche Déterminant situationnel Tâche Activités Métacognitives Incitation procédurale induite par la consigne Quelles phases particulières du processus de résolution de problème la métacognition permet-elle de supporter? (Davidson, 1994) Existe-il des niveaux dexplicitations métacognitives, relativement aux effets produits sur le processus de réalisation de la tâche? (Pinard, 1992) Comment mesurer les effets positifs de lincitation procédurale sur le processus de résolution de la tâche?

11 11 La tâche Un premier voyage exploratoire: Présentation des voyageurs 24 étudiants en 2ème année dIUT à lUniversité de Savoie Recherche dinformations relative à lanalyse de sites de presse en ligne Consigne guidant 3 phases de réalisation de la tâche Phase de recherche dinformation Phase de stockage/classement des informations Phase de réalisation du document final But: Sélectionner 3 ressources relatives à lanalyse de la presse en ligne Médiatisée: (Portail de luniversité) Espace collaboratif Chat/Forum Collaborative: Binôme Variable Indépendante « Incitation procédurale » intersujet 2 modalités: pas dIncitation Versus Incitation Questionnaire réflexif (quoi, comment, pourquoi) relatif aux phases de planification et de contrôle des 3 étapes stipulées dans la consigne et de la mise en place de la collaboration.

12 12 Un premier voyage exploratoire: Détails de litinéraire retenu Phases de résolution du problème Construction Représentation Construction Stratégie de Réalisation Contrôle Succession des étapes de réalisation de la tâche Phase 2 Phase 3 Tâche Phase 1 Guidage par la consigne Objectifs à atteindre Collaboration Démarche Explicitation Incitation Procédurale Compréhension de la consigne Questions Réflexion sur la mise en œuvre de stratégies de gestion des contraintes Évaluation des actions effectuées Vérification des ajustements à opérer

13 13 Un premier voyage exploratoire: Les sites à photographier Évaluations de lenseignante Auto- évaluations Évaluation des évaluations: Degré de congruence Auto-Eva/Eva enseignante Évaluations du processus dinteraction (chats): Évaluations des produits résultant de lactivité des sujets: P1: évaluation des mots-clés et des moteurs de recherche utilisés (/5) P2: évaluation du type de classement effectué (/5) P3: évaluation des qualifications des ressources sélectionnées (/10) Note globale (/20) 2 familles de VD Part des interventions à connotation métacognitive dans les interactions Répartitions des interventions à connotation métacognitive selon les phases de résolution du problème Répartitions des interventions à connotation métacognitive selon les étapes de réalisation de la tâche Hiérarchisation des interventions à connotation métacognitive selon leurs effets dans linteraction

14 14 Hypothèse Opérationnelle Lincitation procédurale devrait favoriser lefficacité des sujets à la tâche, soit: Quels effets attendus de ce premier voyage au pays de la Métacognition? Directement, Évaluations relatives aux produits élevées Congruence des auto-évaluations avec les évaluations de lenseignante Indirectement, Augmentations des interventions à connotation métacognitive Interactions de niveau plus élevé

15 15 Premières impressions: Évaluation globale du voyage Sur-estimation de la réussite à la tâche pour le G_NMC Sous-estimation de la réussite à la tâche pour le G_MC Effet de lincitation procédurale sur lévaluation globale de la réussite à la tâche (en %)

16 16 Premières impressions: évaluation des différentes étapes du voyage Sur-estimation de la réussite à la tâche pour le G_NMC et sous-estimation pour Le G_MC Différence dans lévaluation globale pas relative à la qualité du doc final Évaluation de létape de classement qui explique les évaluations globales plus élevées dans le G_MC Effet de lincitation procédurale sur les évaluations relatives à chaque sous but (en %)

17 17 Premières impressions: Quelle part de métacognition? Effet de lincitation procédurale sur la part des interventions à connotation Métacognitive (en %) Construction active des processus de traitement et dorganisation des connaissances (Beradeti-Coletta & al, 1995) G2_NMC (GD): « je propose presse, en ligne, presse en ligne pour moteurs de recherche » [CSR_P1] G4_MC (LF):« non le truc, cest de trouver des sites qui parlent de la presse en ligne, on veut pas de sites de journaux » [CSR_P1]

18 18 Premières impressions: relations avec le pays de la Résolution de Problème Répartitions des interventions à connotation métacognitive selon les phases de résolution du problème Effet de lincitation procédurale sur la répartition des interventions à connotation métacognitive dans toutes les phases de résolution du problème

19 19 Premières impressions: répartition de la Métacognition en fonction des différentes étapes du voyage Répartitions des interventions à connotation métacognitive selon Étapes de réalisation de la tâche (en %) Effet de lincitation procédurale sur la répartition des interventions à connotation métacognitive dans toutes les étapes de réalisation de la tâche Résultat en accord avec les évaluations relatives à la phase 2

20 20 Premières impressions: Quel rôle de lincitation au voyage sur les effets Impact de lincitation procédurale sur les effets des interventions à connotation métacognitive dans linteraction (en %) Rapport inversement proportionnel des effets des interventions à connotation métacognitive dans linteraction La dimension collaborative a été favorisée par lincitation procédurale

21 21 Tâche ambigue Obstacles identifiés 1/ consigne trop guidante Difficile de faire la part des interventions à connotation métacognitive des interventions sans connotation métacognitive 2/ tâche pas adaptée Bräten (1991): degré de difficulté de la tâche doit être ni trop élevé ni trop faible (automatismes) tâche additive, qui ne nécessite pas une forte synchronisation cognitive (Valot, 1998) Auto-évaluations dangereuses Gouffre des concepts connexes à la métacognition Tels que la théorie de lattribution, le sentiment de savoir, limpuissance acquise, les jugements dapprentissage Etudiants pas habitués aux activités réflexives -Cest quoi ces questions à la mord moi lnœud? Ouais, cest archi-stupide » (G_MC_CN) « Sacré questionnaire, c trop relu -clair, les questions sont trop abstraites, pourquoi, comment, sinon pourquoi : lol… » (G_MC_TR)

22 22 Quel itinéraire pour un nouveau voyage? Apprentissage: Performances à la tâche Activités Métacognitives Déterminants situationnels: Tâche: Type de tâche Type de consigne Collaboration: Type de contraintes Médiatisation: Type de formalisation Pré-expérimentation Variation du type de tâche Variation du type de support informatique Définitions de rôles Caractère interdépendant ou dépendant des ressources


Télécharger ppt "Récit de voyage au pays de la Métacognition Laurence Gagnière Incitation aux activités métacognitives en situation dapprentissage collaboratif médiatisée:"

Présentations similaires


Annonces Google