La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours: Changement Social hiver 2005-2006 salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 22 décembre 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours: Changement Social hiver 2005-2006 salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 22 décembre 2005."— Transcription de la présentation:

1 Cours: Changement Social hiver salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 22 décembre 2005

2 Lantisémitisme Sources de cette séance: Arendt, H., 1982, Lantisémitisme, (Ière partie de: The Origins of Totalitarianism, 1951), Paris, Fayard Bidussa D. et S. Levi Sullam, 2005, Alle origini dellantisemitismo moderno, dans Cattaruzza, M., M. Flores, S. Levi Sullam, et E. Traverso (dir.), Storia della Shoah, Torino, Utet (pp: 69-95)

3 Info pratiques: Examen Modalité: oral basé sur le travail dinterview sur le racisme à luniversité ou dans la ville de Genève Travail: interview et analyse (guide dentretien élaborée lors du premier cours de Janvier 2006) 10 minutes présentation-discussion travail (soumis par écrit au moins une semaine avant lexamen, 4-7 pages) + 5 minutes discussion des arguments traités dans le cours (littérature etc…)

4 Evolution rôle historique des juifs dans les sociétés européennes Lien état-richesse, finance juive Disponibilité dargent et des relations internationales des certaines familles juives dans lEurope du moyen âge (diasporascontacts réseaux très développés) Évolution dimensions et fonctions de létat en Europe: besoin de finances XVII-XVIII s. : importance des juifs de court financent létat et obtiennent en échange des privilèges et des titres de noblesse ex. XVII s. en Angleterre un des douze juifs admis comme agents déchange à la bourse de Londres contrôle un quart des tous les prêts publics de son époque; en Autriche la mort du banquier Oppenheimer en 1703 risque de faire faillir létat; en Bavière en 1808 le 80% des prêts publics était négocié et garanti par des juifs

5 Fin XVIII: construction de létat-nation doit faire face à deux problèmes: A) aucune classe semble vouloir prendre la place de laristocratie comme classe dominante à soutien de la monarchie; B) le maintien de létat se présente comme une tâche très difficile à cause des énormes coûts (développement infrastructure état, développement nouveau secteurs de production, etc…) Et les industriels ou grands bourgeois refusent leur appuis car linvestissement dans létat est considéré comme non-productif ou au dehors de la logique de léconomie comme investissement/production des biens, création dun marché, etc. Un espace souvre alors pour les juifs riches: ils sont habitués à financer létat et ils acceptent de continuer à le faire, mais ils acceptent aussi dassumer des positions importantes au sein de ladministration

6 Conséquence: émancipation avant limité aux juifs de court est élargie à une entière classe de juifs riches (besoin de grands financements pousse les juifs de court à unir leur richesses et finances avec celles dautres familles juives) Lien Etat-juifs devient encore plus fort

7 Fin XIX s.: impérialisme la bourgeoisie décide de sintéresser aux affaires détat (voir cours 8 et 15 décembre) et accepte donc de financer aussi son fonctionnement en privant les juifs riches de leur rôle de monopolistes du financement de létat en plus létat peut maintenant émettre des obligations que les citoyens achètent, cela aussi au but de renforcer le sentiment dappartenance nationale et donc la cohésion de la nation

8 Dans lEurope des nationalismes, les juifs nétant pas liés à une seule nation (famille plus importante que la patrie) mais exemple parfait dinter- européisme, deviennent lobjet de la haine universelle

9 Russie Antisémitisme: acmé et meilleure organisation en Europe pendant les années 80 di XIX s. Russie: pogrom mot utilisé pour décrire les attaques violents contre les communautés juives qui se déclenchent au XIX s. en occasion des cortèges pour la pâque chrétienne dans certaines villes comme Odessa (donc a. en fonction réligieuse)

10 Allemagne Allemagne: réaction (surtout milieu aristocrate) à lunification nationale et à la politique de Bismarck 1878: création du Parti chrétien social: pour la première fois la question juive dévient une question dagenda politique (les juifs pensent à la de- germanisation du pays) 1879: premier usage mot antisémitisme (Marr: La victoire des juifs sur le germanisme) 1880: pétition antisémite ( signatures) 1882: Dresde, premier congrès international antisémite 1886: D. Antis. Vereinigung

11 France France: matrice catholique de lantisémitisme E. Drumont, journaliste, majeur propagateur de lantisémitisme en F. (La France juive) : plus. Œuvres politiques- littéraires de nature antisémite 1894: lAffaire Dreyfuss

12 France (II) Dreyfuss: deux figures clés: le traitre et le juif 1. Trahison; 2. Idée dun agent extérieure qui puisse lemporter sur la nation entière; 3. Corps externe par rapport à la société

13 Antisémitisme superposé à la lutte contre la pauvreté Antisémitisme comme contraposition à la laïcisation de létat Antisémitisme à droite et à gauche

14 Protocoles de sages de Sion: bible du nazisme Les protocoles des sages de Sion (1903) Antisémitisme comme phénomène transnationale Transformation images, contes historiques aux buts politiques Bible du Nazisme

15 Europe des années 20 du 1900: antisémitisme diffusé partout, considéré comme normal, utilisé à gauche et à droite, jusquà la solution finale

16 Pourquoi les juifs? La réponse de Arendt: --réponses usuellement données concernent deux théories: 1. Le boucle émissaire 2. Leternel antisémitisme Pour A. raison réside dans lévolution du rapport entre état (autorité) et juifs

17 Lantisémitisme se développe au moment précis pendant lequel les juifs perdent leur rôle de principaux financeurs des autorités ou du pouvoir public. Il leur reste que la richesse mais plus dautorité. Pour A. alors il existe un instinct politique qui fait que les populations ne tolèrent pas la richesse sans autorité. Pourquoi devrait-on tolérer une richesse qui na pas de justification?

18 A. prend comme exemple lanalyse de Tocqueville sur lexplosion de haine contre laristocratie au début de la révolution française. Pourquoi prendre comme cible laristocratie alors quelle avait perdu son pouvoir depuis assez de temps? La perte de pouvoir avait emmené à la haine populaire. Selon Tocqueville « cette perte de pouvoir nétait pas accompagné de la perte des patrimoines et le peuple sétait trouvé face à une énorme richesse sans autorité, à une distinction sociale déterminante sans fonctions de pouvoir ». « Le pouvoir ne peut jamais être superflu » Idem pour lhistoire de lantisémitisme qui rejoint son point plus aigu au moment où les juifs perdent leur pouvoir et ne possèdent que leur richesse

19 Autres raisons: --manque de nation, juifs comme diasporas --évolution-changement social dans la relation état-citoyens

20 Fin du cours 2005…. Bonnes fêtes et on se revoit le jeudi 12 Janvier 2006: on commencera par lévaluation du cours !


Télécharger ppt "Cours: Changement Social hiver 2005-2006 salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 22 décembre 2005."

Présentations similaires


Annonces Google