La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mirweis Sangin - CRAFT1 Analyse de lapprentissage individuel et collaboratif à partir de contenus multimédias animés. Mirweis Sangin TECFA 22.10.2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mirweis Sangin - CRAFT1 Analyse de lapprentissage individuel et collaboratif à partir de contenus multimédias animés. Mirweis Sangin TECFA 22.10.2004."— Transcription de la présentation:

1 Mirweis Sangin - CRAFT1 Analyse de lapprentissage individuel et collaboratif à partir de contenus multimédias animés. Mirweis Sangin TECFA

2 Mirweis Sangin - CRAFT2 Plan de la présentation Problématique Bref détour théorique (CSCL,Grounding,cognition distribuée) Hypothèses et méthodologie Résultats : –Effets simple de la variable « animation » –Effets simple de la variable « permanence » –Corrélation entre les variables principales et secondaires Si cétait à refaire ? Et ensuite ?

3 Mirweis Sangin - CRAFT3 Problématique Apprend-on mieux ou moins bien à partir danimations ? Peut-on améliorer lefficacité des animations en compensant laspect fugace de ces dernières ? Apprend-on mieux ou moins bien à 2, à partir danimations

4 Mirweis Sangin - CRAFT4 Bref détour théorique Lapprentissage dans un contexte collaboratif est « un effet de bord » découlant des inter- actions entre pairs. La construction de connaissances est médiatisée par des objets de lenvironnement (des artéfacts). Les collaborants communiquent à la fois verbalement et par des gestes. Dans le processus dapprentis- sage, lapport du groupe se conjugue avec les dimensions individuels. Contexte physique Apprenant Contexte Social

5 Mirweis Sangin - CRAFT5 Hypothèses et méthodologie Hypothèses théoriques : 1.- Lanimation est plus riche en information quune image statique. Elle devrait donc induire un meilleur apprentissage. - La charge cognitive due à linteraction commulée à celle due à la fugacité des animations porterait préjudice à lapprentissage à 2 à partir des animations. 2.La présence dun historique rendant permanent des étapes antérieures dune animation diminuerait la charge cognitive due à la fugacité des animations et permettrait aux apprenants davoir plus déléments pour leur grounding. La permanence améliorerait ainsi lapprentissage. 3.Les interactions, tant verbales que gestuelles étant à la base du plus-value du travail à 2, plus ces dernières sont riches qualitativement et quantitativement, meilleur devrait en être lapprentissage.

6 Mirweis Sangin - CRAFT6 Hypothèses et méthodologie Méthodologie : Population : 80 sujets répartis en 40 paires. Les 40 paires ont été filmés en vidéo et leurs interactions enregistrées en audio. Les dialogues des 40 paires ont été fidèlement retranscrit à laide dun logiciel dannotation de vidéo (Transana) Les gestes des sujets ont été codé sur la base des vidéos. Les mots et les divers type de gestes ont été comptés à laide de scripts en python.

7 Mirweis Sangin - CRAFT7 Résultats La variable « animation » Hypothèses opérationnelles : A. Richesse des animations : Les scores dinférence et de rétention sont significativement plus élevés pour les modalités « dynamiques » par rapport aux modalités « statiques » B. Surcharge cognitive : Les scores dinférence et de rétention sont significativement plus élevés pour les modalités « statiques » par rapport aux modalités « dynamiques »

8 Mirweis Sangin - CRAFT8 Résultats ANOVA simple sur le score de rétention : F(1;74)=4.209 p=.04. ANOVA simple sur le score dinférence : F(1;76)= p<.01. Score de rétention et score d'inférence selon la condition « animation » Score de Rétention Score d'Inférence StatiqueMoyenne écart-type DynamiqueMoyenne écart-type La variable « animation »

9 Mirweis Sangin - CRAFT9 Résultats La variable « animation » Discussion :

10 Mirweis Sangin - CRAFT10 Résultats La variable « permanence » Hypothèses opérationnelles : « Les scores dinférence et de rétention sont significativement plus élevés pour les modalités permanence par rapport aux modalités non- permanence »

11 Mirweis Sangin - CRAFT11 Résultats Score de RétentionScore d'Inférence Non-permMoyenne écart-type permMoyenne écart-type La variable « permanence » Score de Rétention et score d'inférence selon la condition « permanence » ANOVA simple sur le score de rétention : F(1,76)=3.954 p=.05. ANOVA simple sur le score dinférence : F(1 ;76)=0.265 P>.05.

12 Mirweis Sangin - CRAFT12 Résultats La variable « permanence » Discussion :

13 Mirweis Sangin - CRAFT13 Résultats Les variables secondaires Hypothèses opérationnelles : Significativement plus de gestes P en conditions riches en supports graphiques stables (« statiques » et « permanence ») Significativement plus de gestes M dans les conditions pauvres en supports graphiques (« dynamique » et « non-permanence ») Corrélation positive entre le nombres de mots produits et les performances aux scores de rétention et inférence. Corrélation positive entre le nombre de gestes totaux et les performances aux scores de rétention et inférence. Corrélation positive entre le nombre de gestes T et les scores de rétention et dinférence.

14 Mirweis Sangin - CRAFT14 Résultats Matrice de corrélations entre les variables principales et secondaires : Rétention Inférenc e word_fre q Gest_ freqP_freqT_freqC_freqM_freq Rétentionr 1.596** Sig Inférencer.596** * Sig word_freqr **.449**.275* ** Sig Gest_freqr **1.836**.666**.287*.596** Sig P_freqr **.836**1.599** Sig T_freqr *.275*.666**.599** Sig C_freqr * * Sig M_freqr **.596** *1 Sig

15 Mirweis Sangin - CRAFT15 Résultats Les variables secondaires Discussion :

16 Mirweis Sangin - CRAFT16 Si cétait à refaire

17 Mirweis Sangin - CRAFT17 Et ensuite ?


Télécharger ppt "Mirweis Sangin - CRAFT1 Analyse de lapprentissage individuel et collaboratif à partir de contenus multimédias animés. Mirweis Sangin TECFA 22.10.2004."

Présentations similaires


Annonces Google