La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TP de pétrographie 6: Les roches métamorphiques. Pierre Beck, Laboratoire de Planétologie de Grenoble TUE 233.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TP de pétrographie 6: Les roches métamorphiques. Pierre Beck, Laboratoire de Planétologie de Grenoble TUE 233."— Transcription de la présentation:

1 TP de pétrographie 6: Les roches métamorphiques. Pierre Beck, Laboratoire de Planétologie de Grenoble TUE 233

2 Le métamorphisme: définitions. Roche métamorphique: Modifications des roches à létat solide sous leffet de la pression ou de la température. Ortho: roche dérivée dune roche magmatique Para: roche dérivée dune roche sédimentaire. 3 types de métamorphisme Métamorphisme de contact: Hautes température liées à la mise en place dun pluton par exemple. Métamorphisme régional: ex: chaine de montagne. Métamorphisme de choc: cratères dimpact et météorites.

3 Le métamorphisme= transformations minéralogiques. 1 minéral donne un autre minéral. Ex: quartz coésite 1 minéral donne plusieurs minéraux. Ex: albite jadéite+quartz Plusieurs minéraux donnent 1 minéral Ex: Jadéite+Quartz albite Plusieurs minéraux donnent plusieurs minéraux. Phlogopite+Almandin annite+pyrope

4 Les diagrammes de phase

5 Les chemins P-T

6 Le métamorphisme: pourquoi arrive t-on à lobserver? Silicates dalumines: SiAl 2 O 5

7 Le Grenat Lumière naturelle: Forme: Section globuleuse, parfois polyhédriques. Clivages: aucun. Couleur: incolore à rosé. Réfringence: très fort (n m ~1,7) Altération: Parfois en chlorite, biotite et épidote. Lumière polarisée: Biréfringence: nulle (isotrope). Minéral caractéristique du métamorphisme à haute pression. Classe: nésosilicates Système: cubique LPNA LPA

8 Le disthène (SiAl 2 O 5 ) Lumière naturelle: Forme: Prisme allongés à section longitudinale tabulaires. Clivages: 1 clivage sur les sections longitudinales et 2 clivages à 74° sur les sections transversales. Couleur: incolore. Réfringence: très fort (n m ~1,73) Lumière polarisée: Biréfringence: Moyenne (0,012 à 0,015). Teinte: Gris jaunatre de fin de 1 er ordrer Extinction: Oblique à 60°C. Macles: parfois. Classe: nésosilicates Système: triclinique LPNA LPA LPNA LPA

9 Les felsdpaths Plagioclase: NaAlSi 3 O 8 -CaAl 2 Si 2 O 4 Alcalins: KAlSi 3 O 8 -NaAlSi 3 O 8

10 Les felsdpaths plagioclases NaAlSi 3 O 8 -CaAl 2 Si 2 O 8 Lumière naturelle: Forme: Sections allongées sub-rectangulaires ou aciculaires Clivages: 2 très difficiles à observer Couleur: incolore Réfringence: faible (n m ~1,53 à 1,58) Altération: Souvent en paillettes incolores biréfringentes (séricite) Lumière polarisée: Biréfringence: faible (N g -N p ~0,007 à 0,013). Teintes grises à blanc 1 er ordre. Extinction: angle variable en fonction de la composition chimique. Macles: polysynthétiques (de lalbite). Macles de Carlsbad possible. Classe: tectosilicates Système: triclinique LPNA LPA

11 Les felsdpaths plagioclases Plagioclase: NaAlSi 3 O 8 -CaAl 2 Si 2 O 4 Aligner suivant laxe de la macle. Tourner de 45°. Le cristal doit être gris de façon homogène. Tourner de chaque coté jusquà extinction et mesurer langle. Angle maximum=. Si vers la gauche, est négatif. Si vers la droite, est positif. Reporter a sur le diagramme.

12 Les felsdpaths alcalins NaAlSi 3 O 8 -KAlSi 3 O 8 Lumière naturelle: Forme: Sections allongées sub-rectangulaires. Clivages: 2 dont un parfois visible+cassures Couleur: incolore Réfringence: faible (n m ~1,53) Altération: Souvent en petit minéraux brunatres non biréfringents (argiles,…). Rare pour la sanidine. Lumière polarisée: Biréfringence: faible (N g -N p ~0,007). Teintes grises 1 er ordre. Extinction: Faible (0-10°) par rapport au clivage ou a lallongement. Macles: orthose et sanidine: simple de Carlsbard fréquente; microcline: moirage (macles de lalbite et de la péricline). Classe: tectosilicates Système: monoclinique LPNA LPA

13 La biotite (mica noir) K(Fe,Mg) 3 [AlSi 3 O 10 ](OH, F) 2 Lumière naturelle: Forme: Sections basales sub- hexagonales, autres sections sub- rectangulaires aplatie fibreuse Clivages: Très fin et régulier, // à lallongement. Section basales sans clivages. Couleur: bruns à rougeatre. Pléochroïsme: intense Réfringence: moyenne (n m ~1,60-1,65) Lumière polarisée: Biréfringence: forte. Teintes très vives 2 eme/ 3 eme ordre souvent atténuées par la couleur brune du minéral. Extinction: Droite //allongement et clivage. Classe: phyllosilicates Système: monoclinique LPNA LPA

14 Lhornblende: amphibole calcique et alumineuse. (Na,Ca) 2 (Mg,Fe 2+ et 3+, Al) 5 [(Si,Al) 8 O 22 ](OH) 2 Lumière naturelle: Forme: Sections basales sub- losangiques, autres sections prismatiques. Clivages: 2 clivages à 120° sur les sections basales. Couleur: coloré brun ou vert. Pléochroïsme: très net. Réfringence: moyenne (n m ~1,65) Lumière polarisée: Biréfringence: Assez faible (N g -N p ~0,02). Teintes de fin du 1 er ordre jusquau bleu 2 ème ordre. Extinction: oblique sur les sections allongées (~15-25°). Macles:simples fréquentes. Classe: inosilicates Système: monoclinique LPA

15

16 Le tableau récapitulatif des observations Minéral 1Minéral 2Minéral 3 LPNA Taille Couleur Forme Relief/indice Clivages Pléochroïsme LPA Teinte Biréfringence Macle Angle dextinction Conclusion Nom Formule

17 Observations en lumière naturelle Taille des minéraux: à préciser même si elle nest pas un critère didentification Forme des cristaux (xénomorphe, automorphe, …): renseigne sur lhistoire de cristallisation Clivages: familles de plan selon lequel le minéral à tendance à se débiter= « famille de « traits » parallèles. A ne pas confondre avec les.. Cassures: surfaces non planes donnant des courbes quelconques= liées à lhistoire de la roche, au refroidissement Couleur et pléochroïsme: -minéraux opaques (oxydes) ou incolores (quartz) -minéraux colorés non pléochroïques: pas de changement de couleur à la rotation de la platine -minéraux pléochroïques: variation de teinte entre un pôle foncé et un pôle clair. Réfringence (ou indice de réfraction)= relief : faible pour les tectosilicates (quartz, feldspaths) fort pour lapatite ou le grenat. Altération et inclusions: destabilisation des cristaux en phases secondaires. Le long de la bordure ou selon les cassures ou clivages.

18 Observations en lumière polarisée et analysée Angle dextinction: -les milieux isotropes (non biréfringents) et les sections cylindriques restent toujours éteintes. -Toute autre section séteint 4 fois par tour et léclairement maximum a lieu a 45° des positions précédentes. -angles dextinction évalué après positionnement en NS dune direction cristallographique remarquable (clivage, …) -observer plusieurs sections, seule la valeur MAX est caractéristique du minéral étudié. Biréfringence: -a léclairement maximum dune section, essayer de situer la teinte observée dans léchelle de Newton. -observer plusieurs sections: seule la valeur MAX est caractéristique du minéral étudié. n=n g -n p -certains minéraux ont des teintes anormales (minéraux très colorés,…) Macles: associations de deux réseaux cristallins appartenant au même cristal: différentes positions dextinction, de teinte de birefringence.

19 Réalisation dun schéma descriptif

20 Faire deux schémas de la même zone, un en LPA et un en LPNA.

21 Les textures microlitique En genéral mélange de petits cristaux (partie aphanitique) et de phénocristaux. -microlitique porphyrique: beaucoup de phénocristaux. - microlitique fluviale: lorientation des minéraux traduit un écoulement de la lave pendant la cristallisation. - trachytique: beaucoup de phénocristaux, orientés et appuyés les uns sur les autres. Les textures des roches volcaniques

22 Les textures holohyalines (ou vitreuses) Minéraux trop petits pour être vu au microscope: cryptocristaline -texture hyaline: espéce de globules. -texture vitroclastique: présence de clastes. Le Verre peut se dévitrifier (recristalliser): - texture felsitique (golfes de quartz, poly) - texture sphérolitique (dévitrification, baguettes radiales)


Télécharger ppt "TP de pétrographie 6: Les roches métamorphiques. Pierre Beck, Laboratoire de Planétologie de Grenoble TUE 233."

Présentations similaires


Annonces Google