La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pronostic à long terme du SDRA Fabienne BREGEON Physiopathologie Respiratoire Pr JAMMES Marseille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pronostic à long terme du SDRA Fabienne BREGEON Physiopathologie Respiratoire Pr JAMMES Marseille."— Transcription de la présentation:

1

2 Pronostic à long terme du SDRA Fabienne BREGEON Physiopathologie Respiratoire Pr JAMMES Marseille

3 Devenir à long terme du SDRA 1. MORTALITE -En réanimation, hospitalière, à 6 mois, à 1 an et plus 2. FONCTION RESPIRATOIRE 3.QUALITE DE VIE : état fonctionnel physique et/ou psycho- social - « réelle » - « ressentie »

4 Mortalité Age Autres défaillances dorgane Suchyta Chest 03 stratégieVM ARDS network 00 NEJM sepsis Davidson AJRCCM 99 fibrose Clark. Annals Int Med 95 Martin Chest 95 barotrauma Brun Buisson ICM 04 PaO2 /FIO2 Doyle et Matthay. Ajrccm 95

5 Mortalité % * * Amato 98 NEJM ARDS Network 00 NEJM

6 Mortalité globale 40 –70% après FRUKUS 04 Méta-a* 101 pub N=3264 Etude ALIVE* N=401

7 Bien définir le moment dobservation !

8 Mortalité pour 1 même centre Steinberg et coll. Clin Chest Med 2000 Mêmes définition APACHE II SAPS

9 SDRA autres patients? Davidson et coll. AJRCCM 99 N=76/76 ards/controls N=51/51 ards/controls J0 sortie vv de réa. Nb de j de suivi ns Sepsis-SDRA; trauma SDRA si VV sortie hop si apparié avec témoin non SDRA Suivi de 8 – 1503j 76 paires trauma 51 paires sepsis Tot = % post-hospitalier 10% SDRA 14% contrôles, p = 0.4

10 Devenir à long terme du SDRA 1. MORTALITE -En réanimation, hospitalière, à 6 mois, à 1 an et plus 2. ETAT DE SANTE DE L APPAREIL PULMONAIRE 3.QUALITE DE VIE : état fonctionnel physique et/ou psycho- social - « réelle » - « ressentie »

11 Evaluation pulmonaire

12 Revue globale de la littérature 21 publications , 129 patients poolés, suivi de 2 mois ou + clinique dyspnée: 17% EFR syndrome restrictif peu sévère: 22% syndrome obstructif: 16% GdS hypoxémie: 26% Histologie(n=5) Fibrose interst, + M, Ly + hyperplasie PII, (2 mois > 9 mois) Alberts et coll. Chest 83

13 Fonction respiratoire à long terme du SDRA Suchyta chest 91 Peters arrd 89 McHuh ajrccm 94 Lakshminarayan chest 78 Cooper ccm 99 Schelling icm 00 Neff chest 03 obstruc TLCO CPT CV paO R P R CT R % de patients présentant lanomalie clin ? A efr

14 Evolution EFR au cours du temps T L CO % patients Trouble de diffusion % patients McHugh et coll. AJRCCM 94 T L CO Peters et coll. ARRD 89 n = 21

15 Evolution EFR au cours du temps CV % patients n = 21 syndrome restrictif % patients CV CPT McHugh et coll. AJRCCM 94 Peters et coll. ARRD 89

16 extubation3 mois6 mois12 mois % valeur prédite McHugh et coll. AJRCCM 94 ANOVA p < 0,001 augmentation des 3 paramètres pendant les 6 1 ers mois Stabilité EFR après 6 mois

17 Evaluation radiographique à long terme Radio à 2 mois et plus (résultats daprès 129 cas de la littérature) syndrome interstitiel: 11% emphysème: 7% Alberts et coll. Chest 83

18 Evaluation TDM à long terme Images réticulées: 85% prédominance antérieure lapect TDM initial nest pas FDR indépendant dimages réticulées (multivariée) images réticulées-durée VA (p = 0,02) et durée PCIRV (p < 0,001) Desai et coll. Radiology 99 Hyperclartés: 74% Pachypleurite minime: 26% n = 0 épanchement liquidien ou gazeux résiduel N = 27; 4 – 9 mois

19 Bronchectasies/emphyseme Aspect réticulé Verre dépoli

20 Amélioration en 8 mois Corrélation étendue images réticulées + verre dépoli // anomalie EFR

21 Corrélation gravité du SDRA – EFR a distance? Suchyta et coll. Chest 91 Score histologique oui basse PEEP, AaO2, PAP, PVR, DAP 50 oui LIS oui Duré de VM oui Ventilation non protectrice NON Etiologie SDRA, FIO2 NON Peters ARRD 89 McHugh AJRCCM 94 Cooper CCM 99 Schelling ICM 00 Herridge NEJM 03

22 Influence des modalités de ventilation 20 patients EFR anormales T L COSpO2 GdS et 6-min walk identiques Cooper et coll. CCM 99

23 Interprétation Facteurs de confusion –état respiratoire antérieur –sténoses trachéales –neuromyopathies de réanimation

24 Au total anomalie de diffusion et/ou Restriction Hyperplasie PII infiltrats cellul. Fibrose Épanchements Asthénie Myopathies ( diaphragme?) Douleur Cicatrices chirurgicales Ano vasculaires surtout Emphyseme

25 Devenir à long terme du SDRA 1. MORTALITE -En réanimation, hospitalière, à 6 mois, à 1 an et plus 2. FONCTION RESPIRATOIRE 3.QUALITE DE VIE : état fonctionnel physique et/ou psycho- social - « réelle » - « ressentie »

26 Quest-ce que la qualité de vie Développée dans les années 80, pas de définition claire et univoque Explore la santé selon sa définition OMS : « absence dinfirmité ou de maladie et état de bien être physique, mental et social » Tient compte du point de vue du patient Échelles de mesures

27 Critères de qualité de léchelle de mesure Validée sur une large population Validée sur des patients de réanimation Traduction officielle dans la langue du pays de létude

28 Echelle détat fonctionnel - ABCD de Knaus Ce quil arrive à faire +/- avec assistance +/- avec traitement lourd Knaus ccm 81 Hutchibson J chron dis 79 - Indice de Karnosfsky Performance physique

29 Echelles détat de santé générale - SIP 136 ?, 12 catégories sur soin, mobilité, déplacement Bergner med care 81

30 Echelles de qualité de vie ressentie - SF ?,, 8 catégories - 3 domaines : physique, psychologique et social

31 Qualité de vie diminuée DS mois après ALI SF-36 Weinert et coll. AJRCCM 97 capacité physique activité physique douleurs santé générale vitalité fonction sociale rôle émotionnel santé mentale N = 144 N = 24

32 capacité physique activité physique douleurs santé générale vitalité fonction sociale rôle émotionnel santé mentale SF-36 Hopkins et coll. AJRCCM 99 N = 55 Récupération à 1 an

33 capacité p activité p douleurssanté générale vitalitéfonction sociale émotionssanté mentale N = 83 Herridge NEJM 03

34 Effet du SDRA ou de lhospitalisation en réa? 77 SDRA (sepsis, trauma) appariement: non-SDRA (73) 2,5 ans capacité physique activité physique douleurs santé générale vitalité fonction sociale rôle émotionnel santé mentale SF-36 Davidson et coll. JAMA 99 * * * * * **

35 Activité professionnelle

36 Reprise dun emploi Schelling et coll. CCM 98 + ICM 99 Par rapport à la population en activité avant SDRA

37 Séquelles neuro-psychologiques N = 55 Hopkins et coll. AJRCCM 99 Corrélation PaO2 phase aiguë – fonction cognitive

38 Score psychiatrique à 1 an Hopkins et coll. AJRCCM 99

39 Evaluation à long terme: difficultés McHugh AJRCCM réa, 12 exclus Schelling ICM 99 SDRA N = après sortie 16 abandons/refus 36 perdus 50 évalués 3ans (42%) 119 vv SDRA N = réa, 33 exclus 8 refus, 83 évalués (71%) 82 évalués 83 évalués 5 21 manqués 4 18 manqués 3 m 1 an 3 14 manqués Heridge NEJM vv

40 Notre expérience 89 contactés 50 x2 (56%) 6 m + 1 an 10 x 1 6 m 63 (71%) évalués au moins 1 fois 26 Non évalués 4 refus 4 imposs 9 DCD 9 perdus Réa medicale Réa polyvalente

41 Analyse intermédiaire Age50,6 ± 5,2 ans F/H9/23 Durée de VM22,5 ± 15,2 jours Malade chirurgical20 (64%) SAPS II39,4 ± SDRA direct26/32 (81%) VEMS 2,59 ± 0,8 2,74 ± 0,92 TLCO/VA 4,06 ± 0,43 4,12 ± 0,53 PaO2 83,23 ± 7,7 86,6 ± 11,30 Plainte respi 3 3 Activité prof 2 5 Vie à domicile2226 Plainte algique 10 9 Rêves trauma 6 5 Stress post tr 4 2 Dépression mois 1 an Avant 13 /32 (40%) 28 /32

42 ! Fréquence des pathologies intercurrentes ! ATCD respiratoire patent ATCD psy ou neuro (tbe comportement, dépression, anxiété, toxicomanie, neuropathie, séquelle de trauma ou AVC) Absence de pathologies susceptibles dinterférer 5/32 22/32 8/32 (25%)

43 Conclusions Pronostic vital à long terme : pas plus grave Peu de retentissement fonctionnel respiratoire Anomalies EFR majoritairement normalisées à 1an Anomalie TDM: 1 seul étude Altération de la qualité de vie Caractéristique du SDRA ou gravité en réanimation ? Facteurs confondants nécessitent appariement sur facteurs pronostiques (APACHE II, Durée de VM)


Télécharger ppt "Pronostic à long terme du SDRA Fabienne BREGEON Physiopathologie Respiratoire Pr JAMMES Marseille."

Présentations similaires


Annonces Google