La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Systèmes d’information dans les entreprises (GTI515)‏

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Systèmes d’information dans les entreprises (GTI515)‏"— Transcription de la présentation:

1 Systèmes d’information dans les entreprises (GTI515)‏
Chargé: JF Couturier Cours # 2 GTI515 Automne JF Couturier

2 Retour sur le dernier cours
Plan de la session Quelques statistiques sur les projets Les usines logicielles DSL / MDA L’approche MDA CIM, PIM, PSM, alouette Des questions? GTI515 Automne JF Couturier

3 Question du dernier cours
Cours de maîtrise sur MDA : SYS869 Différence entre modélisation, analyse et design (conception) Retour sur la pyramide et l’espace du problème versus l’espace de la solution Comparaison avec Merise Retour sur quelques concepts GTI515 Automne JF Couturier

4 Analyse, Design, Modèle Analyse Design/Conception
Cueillette de l’information On cherche le quoi et le pourquoi On tente de comprendre le problème Design/Conception On cherche surtout le comment Il y a de la modélisation dans l’analyse et la conception. GTI515 Automne JF Couturier

5 Les modèles du cycle de développement de logiciels
Modèle des Processus d’affaires Domaine Modèle des Cas d’utilisation Exigences Modèle d’analyse du système Analyse Modèle de conception du système Conception Code Réalisation GTI515 Automne JF Couturier

6 Rappel de RUP GTI515 Automne JF Couturier

7 Quelques buzzwords… Itératif Incrémentale Agile Waterfall
Plusieurs petits cycles de développement répétitifs jusqu’à atteindre le résultat souhaité. Incrémentale À chaque itération, on ajoute une nouvelle fonctionnalité. Agile Philosophie de développement  XP, SCRUM, OpenUP RUP n’est pas une méthodologie agile. Elle est itérative cependant. Waterfall analyse, design, code, test, déploiement GTI515 Automne JF Couturier

8 Encore…quelques buzz…
Artéfact Tout document, graphique, modèle qui contribue à la compréhension ou à la réalisation du projet. Couplage faible Limiter les liens entre les éléments pour éviter les dépendances. Cohésion forte Tendre vers un élément qui fasse le moins de choses possibles, mais qu’il le fasse bien! Masquage et encapsulation des données… GTI515 Automne JF Couturier

9 Merise : pour nos amis de l’espace euro
Merise est une autre approche pour l’analyse, la conception et la gestion de projet. C’est une approche a priori waterfall. J’ai trouvé sur le Web un complément que vous pourrez consulter sur le site web du cours. GTI515 Automne JF Couturier

10 Rappel du plan de cours Les dates importantes
Quiz mai-11;juin-01;juillet-06;juillet-20 Intra, le mercredi 15 juin Final (??) Je ne le sais pas Remise des travaux (voir site web) 1re Évaluation formative le 1er juin GTI515 Automne JF Couturier

11 Rappel Site web du cours Site web de la bibliothèque MSDN Alliance
https://cours.logti.etsmtl.ca/gti515/ Site web de la bibliothèque Moteur de recherche IEEE COMPENDEX MSDN Alliance GTI515 Automne JF Couturier

12 Rappel Diagramme d’état Diagramme de collaboration/communication
Diagramme de classe Diagramme de séquence Cas d’utilisation Diagramme des cas d’utilisation Diagramme d’activité GTI515 Automne JF Couturier

13 Diagramme d’état Permets de représenter les différents états d’un système ou d’un objet. Ouvrir la porte d’un four micro-ondes, quel que soit l'état du four, met le four dans l‘état 'arrêté’. Refermer la porte (une autre transition) met le four dans l'état 'prêt‘ (Larman) GTI515 Automne JF Couturier

14 Diagramme de collaboration
Permets de représenter les interactions entre des objets. Complémentaire au diagramme de séquence. Je n’en reparlerai pas. GTI515 Automne JF Couturier

15 Diagramme de classe Diagramme classique représentant, sous forme statique, les classes, attributs et méthodes d’un système OO. Héritage, Composition Modèle du domaine GTI515 Automne JF Couturier

16 Diagramme de séquence Permets de se représenter une séquence d’action.
Selon le niveau d’abstraction, peut illustrer l’interaction au niveau du domaine (analyse) ou au niveau des objets (conception) Très puissant en conception! GTI515 Automne JF Couturier

17 Plan du cours 2 L’utilisation d’UML Le modèle des processus d’affaires
Le diagramme d’activité Étude de cas Discussion Diagnostic du processus d’affaires existant Travaux MTI-515. Prochain cours GTI515 Automne JF Couturier

18 Lecture sur UML Des commentaires sur l’article? Que retenez-vous?
GTI515 Automne JF Couturier

19 L’utilisation d’UML Ref: Brian Dobing AND Jeffrey Parsons COMMUNICATIONS OF THE ACM May 2006/Vol. 49, No. 5 GTI515 Automne JF Couturier

20 L’utilisation d’UML Ref: Brian Dobing AND Jeffrey Parsons
GTI515 Automne JF Couturier

21 L’utilisation d’UML Ref: Brian Dobing AND Jeffrey Parsons
GTI515 Automne JF Couturier

22 L’utilisation d’UML Ref: Brian Dobing AND Jeffrey Parsons
GTI515 Automne JF Couturier

23 Lecture sur MDA Des points positifs? Des points négatifs?
Des commentaires? GTI515 Automne JF Couturier

24 Sondage interne Combien de personnes dans la classe utilisent UML dans le cadre de leur travail? Quel est l’objectif de cette utilisation? Analyse, conception, documentation? Quels diagrammes? Les diagrammes d’activités sont-ils utiles aux développeurs? GTI515 Automne JF Couturier

25 Plan du cours 2 L’utilisation d’UML Le modèle des processus d’affaires
Le diagramme d’activité Étude de cas Discussion Diagnostic du processus d’affaires existant Travaux MTI-515 Prochain cours GTI515 Automne JF Couturier

26 Qu’est-ce qu’une entreprise ?
Une vision (mission), en général fournie par les propriétaires Ex.: Fournir des services spécialisés aux journaux indépendants francophones. Une stratégie pour concrétiser la mission Acquisitions de ressources humaines Développement d’un logiciel d’édition Un ensemble de processus (d’activités) pour réaliser la stratégie GTI515 Automne JF Couturier

27 Les processus d’affaires
Un processus est un ensemble d’activités qui saisissent un intrant (input), le transforment et fournissent un extrant (output) à un client (interne ou externe). Un processus d’affaires est un ensemble d’activités : primaires, si elles contribuent à la livraison d’un service ou d’un produit au client de soutien, si elles soutiennent les activités primaires Voir Wikipédia (processus d’entreprise) GTI515 Automne JF Couturier

28 Le système d’information
Un système d’information est un ensemble d’activités, qui saisissent, stockent, transforment et diffusent des données, sous un ensemble de contraintes appelé l’environnement du système Les types de SI Soutien des opérations (Transactions, Commande de processus, Collecticiels (Groupware))‏ Soutien à la gestion (SI de Gestion, Système d’Aide à la Décision, SI pour la Direction)‏ GTI515 Automne JF Couturier

29 Processus vs système d’information vs système informatique
Un processus regroupe l’ensemble de toutes les activités qui concourent à atteindre son objectif Un système d’information regroupe les activités relatives au traitement de l’information au service du processus. Information, processus, règles Un système informatique est la partie du système d’information automatisée Système de gestion de projets, le réseau, la base de données GTI515 Automne JF Couturier

30 Le processus métier élémentaire (PMÉ)‏
Une tâche accomplie par une personne... dans un endroit... à un instant donné... en réponse à un événement... qui ajoute une valeur commerciale mesurable... et laisse les données dans un état cohérent (Larman, p.88) GTI515 Automne JF Couturier

31 Exemple de PMÉ Apporter la voiture au garage
Inscrire un client dans le système Ouvrir un bon de travail Créer un ticket dans le système Seul, un PMÉ ne réalise pas grand- chose. GTI515 Automne JF Couturier

32 Pourquoi modéliser les processus d’affaires?
Comprendre les activités avant de les automatiser Établir une compréhension commune utilisateurs – informaticiens Identifier les premiers problèmes Artefact Le modèle des processus d’affaires Diagramme d’activité dans ce cas-ci GTI515 Automne JF Couturier

33 Les sources d’information
Les rapports annuels L’architecture d’entreprise L’étude des systèmes existants La cueillette d’information par: Entrevues et questionnaires Observations Atelier d’explicitation d’exigences (Requirements Workshop)‏ Session remue-méninges (Brainstorming)‏ Prototypage Solutions des fournisseurs Généralement sous forme de texte GTI515 Automne JF Couturier

34 Les langages de modélisation des processus d’affaires
Le modèle des cas d’utilisation d’affaires Modélise les processus d’affaires, c’est-à-dire toutes les activités (pas seulement celles traitant de l’information)‏ Construit selon les principes et façons de faire des cas d’utilisation système Les diagrammes d’activité Le diagramme de séquence BPMN (Business Process Model Notation), le standard de l’OMG Le modèle du domaine GTI515 Automne JF Couturier

35 Plan du cours 2 L’utilisation d’UML Le modèle des processus d’affaires
Le diagramme d’activité Étude de cas Discussion Diagnostic du processus d’affaires existant Prochain cours GTI515 Automne JF Couturier

36 Le diagramme d’activité
Diagramme recommandé pour construire le modèle des processus d’affaires Pouvoir d’expression proche des langages de programmation objet Adapté aux spécifications générales et détaillées (notamment des cas d’utilisation)‏ Diagramme très flexible, dont la nouvelle version UML2 favorise la production de modèles exécutables MDA, encore et toujours lui! GTI515 Automne JF Couturier

37 Les étapes dans la construction du diagramme d’activité
Identifier les intervenants et leurs responsabilités Identifier les événements, les activités et leur enchaînement Identifier les objets transmis d’une activité à l’autre GTI515 Automne JF Couturier

38 Diagramme d’activité Le diagramme d’activité utilise certains composants afin d’aider à décrire une séquence d’activité ou un flux Le point de départ amorce le début de l’activité et est représenté par un cercle plein. Le sens du flux des activités est donné par une ligne et une flèche indiquant la direction du flux. Chaque action est représentée par un rectangle dont les coins sont arrondis. Chaque action est libellée pour décrire ce qui est fait. Un branchement est utilisé pour séparer un flux en plusieurs alternatives exclusives basées sur une décision; le losange est utilisé pour cette prise de décision. Une jointure est utilisée pour relier ensemble plusieurs flux mutuellement exclusifs en un seul flux. GTI515 Automne JF Couturier

39 Diagramme d’activité L’embranchement, représenté par une barre, indique où un flot change en 2 ou plusieurs flots parallèles. Une jointure, également représentée par une barre, indique que plusieurs flots parallèles convergent en un seul flot. La responsabilité pour compléter l’activité peut-être représentée par un couloir (swimlane) où des lignes séparent les activités pour indiquer la portée de la responsabilité face aux activités du flot. Le point de fin indique la fin du lot et est représenté par un cercle plein à l’intérieur d’un autre cercle vide. GTI515 Automne JF Couturier

40 Éléments Activité Action (Unité fondamentale de spécification comportementale, partie d’une activité)‏ Flot de contrôle Structure de contrôle Partition (swimlane) Pin Objet Flot d’objets Exceptions GTI515 Automne JF Couturier

41 Le principe du jeton Le jeton (token) est un « élément » indiquant l’état de la séquence. Il permet de visualiser le flot. Très utile pour se représenter des activités où il y a une synchronisation, une décision ou une fusion. GTI515 Automne JF Couturier

42 Activité Activité initiale (point de départ)
Activité finale (fin de l’activité). L’ensemble des flots est interrompu. Flot final (fin d’un flot particulier). N’influence pas les autres flots. GTI515 Automne JF Couturier

43 Action Action de base Action d’envoyer un signal Action d’acceptation
Output Action d’acceptation Input Action Temps Délai GTI515 Automne JF Couturier

44 Actions spéciales GTI515 Automne 2011 JF Couturier
OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

45 Flot de contrôle GTI515 Automne JF Couturier

46 Structure de contrôle (Decision)
Permets de faire un choix entre plusieurs alternatives. Animation Flash GTI515 Automne JF Couturier

47 Structure de contrôle (Decision)
Décision (suite) Assurez-vous que vos conditions évaluent toutes les possibilités. Une bonne pratique est d’avoir une condition par défaut. Exemples de mauvaises pratiques >2 OR <2 >=2 OR <=2… GTI515 Automne JF Couturier

48 Structure de contrôle (Merge)
Permet de regrouper. Il n’y a pas d’attente. Il peut y avoir plusieurs instances de Ship Item. Animation Flash OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

49 Structure de contrôle (Fork)
Permets d’initier des séquences parallèles. Pas synchrones! Animation Flash OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

50 Structure de contrôle (Fork)
Permet également, avec des conditions, de faire plusieurs choix [Gard 1] [Gard 2] Animation Flash OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

51 Structure de contrôle (Fork)
Choix multiple Il faut être vigilant, car cela veut dire que le join en aval connaît d’avance le nombre de jeton à recevoir. Peut être nécessaire d’annoter le join ou d’y inclure une condition Permet de répondre à des questions du type « Et / Ou » GTI515 Automne JF Couturier

52 Structure de contrôle (join)
Permet de synchroniser des séquences parallèles. Doit attendre tous les jetons avant de continuer. Animation Flash OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

53 Structure de contrôle (join)
On peut également mettre une condition sur le join pour préciser les critères d’acceptabilité OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

54 Pin Permets d’identifier des objets entrants et sortants d’une action. Optionnels. GTI515 Automne JF Couturier

55 Exemple GTI515 Automne 2011 JF Couturier
GTI515 Automne JF Couturier

56 Partition (swimlane) Permets d’encapsuler une séquence pour un individu, une organisation. Très important dans le cadre de ce cours À utiliser presque systématiquement GTI515 Automne JF Couturier

57 Objet Permets de se représenter des objets circulant dans la séquence.
GTI515 Automne JF Couturier

58 Flot d’objets GTI515 Automne JF Couturier

59 Zones d'interruption Permets de délimiter une zone d’interruption.
OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

60 Exceptions Permets d’illustrer une exception pendant la séquence.
GTI515 Automne JF Couturier

61 Notes ou contraintes Utilisé pour annoter le diagramme ou pour préciser certaines contraintes. OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

62 Datastore Permet de se représenter la persistance des données
OMG Unified Modeling LanguageTM (OMG UML), Superstructure GTI515 Automne JF Couturier

63 Exemples Zone d’interruption
Dans ce cas-ci, on a le nœud initial qui entre dans une zone interruptible. À tout instant on peut faire une requête d’annulation et arrêter le processus. On reçoit un ordre. Il peut être rejeté et dans ce cas on ferme l’ordre. Si il est accepté, alors on complète l’ordre. 2 activités partent en parallèle. 1) On envoie l’ordre. 2) On envoie une facture, on fait le paiement, on accepte le paiement. Lorsque la commande a été envoyé (1) et payé (2) on ferme la commande. GTI515 Automne JF Couturier

64 Exemple avec partitions
Même exemple sauf que cette fois on a utilisé les partitions multidimensionnels pour séparer horizontalement qui le fait (gestion des commande ou comptabilité) et verticalement où l’activité est réalisé. GTI515 Automne JF Couturier

65 Quelques bonnes pratiques
Titrer et numéroter votre diagramme Utiliser des verbes pour vos activités Avec un fork, il y a généralement un join Avec une décision, il y a généralement un merge Dans une décision, prévoir tous les cas ou avoir un chemin par défaut Éviter plusieurs flots quittant une activité et utiliser plutôt les points de contrôles (décision, parallèle) On ne peut jamais rediriger sur l’activité initiale GTI515 Automne JF Couturier

66 Le modèle d’affaires du garage ABC
Le client adresse une demande de service au garage ABC. Le chef de service donne une date de RDV au client. Le client ramène sa voiture pour inspection le jour du RDV. Le chef d'atelier émet un bon de travail qu'il transmet au mécanicien. Celui-ci procède à l'inspection; s'il trouve un problème il en informe son chef de service qui demande au client s'il accepte le coût des réparations. Une fois l'inspection terminée le chef d'atelier vérifie les travaux et retourne la demande de service complétée. Le chef de service émet une facture, le client paye et prend sa voiture. GTI515 Automne JF Couturier

67 Le modèle d’affaires du garage ABC
1- identifier les acteurs 2- identifier les actions et les objets Le client adresse une demande de service au garage ABC. Le chef de service donne une date de RDV au client. Le client ramène sa voiture pour inspection le jour du RDV. Le chef d'atelier émet un bon de travail qu'il transmet au mécanicien. Celui-ci procède à l'inspection; s'il trouve un problème il en informe son chef de service qui demande au client s'il accepte le coût des réparations. Une fois l'inspection terminée le chef d'atelier vérifie les travaux et retourne la demande de service complétée. Le chef de service émet une facture, le client paye et prend sa voiture. GTI515 Automne JF Couturier

68 Identification des PMÉ et des cas d’utilisation
GTI515 Automne JF Couturier

69 Diagramme d’activité par la pratique
Cas du processus de formation (p.206 5ième éd, p216 6ième éd.)‏ Qui?, Quoi? Quand? Cas de la recette (p.200 5ième éd, p201 6ième éd. )‏ Qui? Quoi? Quand? UML 2 par la pratique, Pascal Roques GTI515 Automne JF Couturier

70 Cas: Processus de formation
Modélisez le processus de formation avec un diagramme d'activité.‏ Un employé rédige une demande de formation, le responsable des formations instruit la demande, s'il donne son accord l'employé sélectionne la session auprès de l'organisme de formation. À la fin de la formation, l'organisme de formation émet une facture. Le responsable des formations envoie le paiement au service de comptabilité de l'organisme de formation. GTI515 Automne JF Couturier

71 Et après? Que peut-on faire avec un diagramme d’activité?
Peut-on identifier les différents scénarios d’un diagramme d’activité? Si oui, alors cette information nous sera très utile lorsque nous ferons nos cas d’utilisation… GTI515 Automne JF Couturier

72 Concepts - Scénarios Diagramme d’activité avec plusieurs scénarios Combien y a-t-il de scénarios dans ce diagramme d’activité? Ref: Pender, UML, 2002 GTI515 Automne JF Couturier

73 Concepts - Scénarios Début du premier scénario
GTI515 Automne JF Couturier Ref: Pender, UML, 2002

74 Concepts - Scénarios Fin du premier scénario
Ref: Pender, UML, 2002 GTI515 Automne JF Couturier

75 Concepts - Scénarios Scénario 2: Pas trouvé de commande
Ref: Pender, UML, 2002 GTI515 Automne JF Couturier

76 Concepts - Scénarios Scénario 3: Item introuvable
Ref: Pender, UML, 2002 GTI515 Automne JF Couturier

77 Concepts - Scénarios Scénario 4 Créer un bon de commande
Ref: Pender, UML, 2002 GTI515 Automne JF Couturier

78 GTI515 Automne 2011 JF Couturier

79 Les activités de la discipline “Exigences”
Show the Understand Stakeholder Needs workflow detail and how it fits in the entire Requirements Management workflow. If you are presenting this course on-site at a company not using RUP, discuss the activities that they use to accomplish the objective of understanding stakeholder needs. Use the pyramid you drew to further position this module. Point to the needs in the problem space and the features in the solution space. Where does the Understand Stakeholder Needs detail workflow fit in our development process? The Workflow detail “Understanding Stakeholder Needs” in the Rational Unified Process represents activities that we undertake early in the requirements gathering process. Where is this workflow detail done in your own software development process? GTI515 Automne JF Couturier

80 Représentation visuelle par les diagrammes d’activité
On peut véhiculer autant (et même plus) d’informations sous la forme visuelle d’un diagramme d’activité que sous la forme textuelle traditionnelle Le diagramme des cas d’utilisation peut aussi être remplacé par un diagramme d’activité, qui représente le workflow du système. Voir prochain cours. Avec le diagramme d’activité, on peut: mettre plus d’informations générer les cas de tests avec les scénarios utiliser les mécanismes de transformation de modèle à modèle si on est dans un environnement MDA GTI515 Automne JF Couturier

81 Questions 1- Point initial 2- Point final 3- Objet 4- Activité
6 1- Point initial 2- Point final 3- Objet 4- Activité 5- Jointure 6- Timer/ Minuterie 1 4 5 2 GTI515 Automne JF Couturier

82 Plan du cours 2 Le Modèle des processus d’affaires
Le diagramme d’activités Étude de cas Discussion Diagnostic du processus d’affaires existant Travaux MTI-515 Prochain cours GTI515 Automne JF Couturier

83 Analyse de la valeur ajoutée
Établir le coût de chaque activité Déterminer si une activité ajoute de la valeur au processus GTI515 Automne JF Couturier

84 Estimation des coûts - Métriques
Identifier les ressources requises par l’activité Déterminer, pour chaque activité, le pourcentage d’utilisation de chaque ressource Établir le coût annuel de chaque activité Identifier les unités d’œuvre (extrant) Calculer le coût d’une unité d’œuvre pour chaque activité GTI515 Automne JF Couturier

85 Ressources Tutoriel sparx systems Agile modeling Bonnes pratiques
OMG UML 2.2 spec Stencil visio IT pro!!! Activity diagrams uml UML toolkit GTI515 Automne JF Couturier

86 Prochain cours Le modèle des exigences Le modèle du domaine
Le diagramme des cas d’utilisation Les cas d’utilisation Lectures: Article ‘Visual Use Case ’ GTI515 Automne JF Couturier

87 Questions? GTI515 Automne JF Couturier


Télécharger ppt "Systèmes d’information dans les entreprises (GTI515)‏"

Présentations similaires


Annonces Google