La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Acute Pulmonary Edema Clinical Practice Lorraine B. Ware, Michael A. Matthay Cédric Delzanno DESC de réanimation médicale Lyon-Décembre 2006 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Acute Pulmonary Edema Clinical Practice Lorraine B. Ware, Michael A. Matthay Cédric Delzanno DESC de réanimation médicale Lyon-Décembre 2006 2005."— Transcription de la présentation:

1 Acute Pulmonary Edema Clinical Practice Lorraine B. Ware, Michael A. Matthay Cédric Delzanno DESC de réanimation médicale Lyon-Décembre

2 Problématique 2 types différents dœdème pulmonaire : –Cardiogénique –Non cardiogénique (ou lésionnel) Mais difficultés parfois à les différencier Or traitements différents Proposition dun algorithme décisionnel

3 CARDIOGENIQUELESIONNEL

4 Les supports choisis par les auteurs pour construire lalgorithme ?

5 Evaluation clinique +++ ATCD : ins cardiaque, SCA, valvulopathie … Histoire de la maladie : contexte, mode début, symptomes Sibbald, Chest 1983 Examen clinique : manque de sensibilité et de spécificité : –Galop : faible sensibilité, b onne spécificité Marcus, JAMA 2005 –Signes de cœur droit ? –Souffle cardiaque ? –Examen abdominal ? –Chaleur des extrémités ?

6 Examens paracliniques LECG: orientation +++ (SCA ?) Dosages biologiques : –Troponine : non spécifique du SCA signe une nécrose myocardique augmentation de troponine : - avec souffrance myocarde : SCA, myocardite, EP… états de choc sepsis : Ammann, Intensive Care Med sans souffrance myocarde : hémo. méningée, AVC, ins rénale

7 –BNP : 90% de labsence dIVG > 500 VPP>90% de IVG Entre 100 et 500 ??? Silver, Congest Heart Fail 2004 Mais augmente aussi quand IC sans IVG… - coeur pulm aigu : EP, SDRA - tb du rythme : ACFA - SCA De Lemos, NEJM sepsis, choc septique - ins rénale (proposition cut off à 200) Silver, age - état de choc sans défaillance cardiaque Tung, Crit Care Med 2004 –Ionogramme sanguin, osmolarité –Amylase, lipase

8 Radiographie pulmonaire : Existence de quelques éléments de différenciation entre origine cardiaque et lésionnelle Milne, AJR Am J Roentgenol 1985 Pistolesi, Clin Chest Med 1985 Miniati, Invest Radiol 1988 Les auteurs utilisent un score de différenciation sur la RP issu dune étude sur 45 patients : –87% des patients avec OAP cardiogénique bien identifiés –60% des patients avec OAP lésionnel bien identifiés Aberle, Matthay, Radiology 1988

9 Oedème cardiogénique Oedème lésionnel Taille du coeur Normale ou augmentée Habituellement normale Largeur du pédicule vasculaire Normale ou augmentée Habituellement normale ou diminuée Distribution vasculaire inverséenormale Opacités Centrales, symétriques disséminées, périphériques Épanchement pleural PrésentAbsent Epaississement péribronchique PrésentAbsent Lignes septales PrésentesAbsent Bronchogramme aérien Absentprésent

10 Limites de la radiographie pulmonaire : Œdème non visible à un temps très précoce Pistolesi, Radiol Clin North Am 1978 Qualité variable selon les conditions de réalisation Variabilité interindividuelle dinterprétation Rubenfeld, Chest 1999 Meade, Crit Care Med 2000 Sémiologie radiologique assez proche

11 Léchocardiographie +++ Duane, Chest 2000 AHA, Guidelines 2005 –Performance pour la fonction systolique et valves –Moins sensible pour la fonction diastolique Aurigemma, NEJM 2004 Cathétérisme de lartère pulmonaire : –Gold standard diagnostique Swan, NEJM 1970 –Mais technique invasive (effets adverses : 4.5 à 9.5%) Binanay, JAMA 2005 Harvey, Lancet 2005 –Etude française : pas de hausse de mortalité avec PAC/sans PAC 618 patients/ SDRA ou choc septique Richard, JAMA 2003 Mesure de la PVC : –Méthode peu fiable Swan, NEJM 1970

12 A partir de leur experience et des données de la littérature, les auteurs proposent lalgorithme suivant…

13 OAP Atcd, HDM, examen clinique et bio RP ETT+/-ETO Cathé A.pulm PAPO>18PAPO<18 lésionnelcardiogénique Cavités dilatées Fonction VG Cavités non dilatées Fonction VG N

14 Bénéfices de lalgorythme Processus dynamique de PEC du patient –Versant diagnostique : réevaluation+++ –Versant thérapeutique Mise en place rapide de ttt empirique avant un diagnostic formel A noter : 10% des patients avec OAP ont des causes multiples Neff, Am J Respir Crit Care Med 1999 Ratnoff, J Clin Immunol 1988

15 Conclusions Diagnostic le plus souvent de manière non invasive avec lalgorithme selon les auteurs Techniques invasives = doute diagnostic Limites : –aucune étude prospective na évalué limportance de la contribution des différentes méthodes diagnostiques 1 seule étude : cathé pulm/clinique Fein, Am Respir Dis 1984 –Algorithme non validé par les sociétés savantes

16


Télécharger ppt "Acute Pulmonary Edema Clinical Practice Lorraine B. Ware, Michael A. Matthay Cédric Delzanno DESC de réanimation médicale Lyon-Décembre 2006 2005."

Présentations similaires


Annonces Google