La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Courbes de Hermite Michael E. Mortenson, Geometric Modeling. Wiley, 1997, 523p.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Courbes de Hermite Michael E. Mortenson, Geometric Modeling. Wiley, 1997, 523p."— Transcription de la présentation:

1 1 Courbes de Hermite Michael E. Mortenson, Geometric Modeling. Wiley, 1997, 523p.

2 2 Courbes de Hermite Chaque courbe est définie par un ensemble de points dont les coordonnées sont données par des fonctions paramétriques univariées continues de la forme: Le vecteur tangent à la courbe est donné par la différentiation de P(u): Les extrémités de la courbe sont P 0 et P 1. Les vecteurs P 0 = P(0), P 1 = P(1), et définissent exactement une courbe de cette famille. P(u) = P x (u) P y (u) P z (u) u [0, 1] P u (u) = dP(u) = du dP x (u) / du dP y (u) / du dP z (u) / du P u (0) = dP(u) du u=0 P u (1) = dP(u) du u=1

3 3 Courbes de Hermite La forme algébrique dune courbe de Hermite est donnée par 3 polynômes de degré 3: P x (u) = a 3x u 3 + a 2x u 2 + a 1x u + a 0x P y (u) = a 3y u 3 + a 2y u 2 + a 1y u + a 0y (1) P z (u) = a 3z u 3 + a 2z u 2 + a 1z u + a 0z où u est une variable réelle appartenant à [0,1]. P(0) = P 0 P(1) = P 1 P u (1) P u (0) P u (u) P(u)

4 4 Courbes de Hermite Les 12 coefficients algébriques déterminent une courbe unique. L'expression algébrique peut s'écrire sous une forme vectorielle plus compacte: P(u) = A 3 u 3 + A 2 u 2 + A 1 u + A 0 (2) et les composantes P x (u), P y (u) et P z (u) de P(u) correspondent aux coordonnées cartésiennes du point P. Mais la forme la plus expressive des caractéristiques de courbure et de position donnant plus de contrôle intuitif à lanimateur graphique reste la formulation géométrique. Avec les 2 points P 0 = P(0) et P 1 = P(1) ainsi que les tangentes en ces points, on obtient 4 équations: P(0) = A 0 P(1) =A 3 + A 2 + A 1 + A 0 P u (0) =A 1 P u (1) =3A 3 + 2A 2 + A 1

5 5 Courbes de Hermite La résolution de ce système à 4 inconnus donne : A 0 = P 0 A 1 =P u (0) A 2 =-3 P P P u (0) – P u (1) A 3 =2 P 0 – 2 P 1 + P u (0) + P u (1) En substituant les A i dans la formule algébrique, on a: P(u) = (2u 3 – 3u 2 + 1) P 0 + (-2u 3 + 3u 2 ) P 1 + (u 3 – 2u 2 + u) P u (0) + (u 3 – u 2 ) P u (1) BREF P(u) = A U = [ A 3 A 2 A 1 A 0 ] u 3 u 2 u 1 Forme algébrique 2 –3 0 1 P(u) = B M Uoù B = [ P 0 P 1 P u (0) P u (1) ] et M = Forme géométrique A = B M ou B = A M -1

6 6 Tangente à la courbe de Hermite P u (u) = (6u 2 – 6u) P 0 + (-6u 2 + 6u) P 1 + (3u 2 – 4u + 1) P u (0) + (3u 2 – 2u ) P u (1) P u (u) = B M u U où B = [ P 0 P 1 P u (0) P u (1) ] et M u =

7 7 Troisième formulation dune courbe de Hermite Elle est définie à laide de 4 points quelconques appartenant à la courbe : P 1, P 2, P 3, P 4 et u 1, u 2, u 3 et u 4 les valeurs des paramètres associées aux 4 points. Pour déterminer la matrice de coefficients géométriques B, nous savons que : [P 1, P 2, P 3, P 4 ] = [P(u 1 ), P(u 2 ), P(u 3 ), P(u 4 )] = B Mu 1 3 u 2 3 u 3 3 u 4 3 u 1 2 u 2 2 u 3 2 u 4 2 u 1 u 2 u 3 u B = [P 1 P 2 P 3 P 4 ][U 1 U 2 U 3 U 4 ] -1 M -1 A = B M

8 8 Quatrième formulation dune courbe de Hermite Elle est définie à laide des 2 extrémités de la courbe P 0 et P 1, les vecteurs tangents unitaires t 0 et t 1, ainsi quun point intermédiaire P i. Note : Le paramètre u i associé à P i est inconnu. Il sagit de calculer les vecteurs tangents aux extrémités : Posons P u (0) = k 0 t 0 et P u (1) = k 1 t 1. Trouver k 0 et k 1 de telle sorte que la courbe passe par le point intermédiaire P i : P i = [ P 0 P 1 k 0 t 0 k 1 t 1 ] M u i 3 u i 2 u i 1 3 équations à 3 inconnus (k 0, k 1, u i )

9 9 Propriétés des courbes de Hermite Ils possèdent une formulation mathématique et une interprétation géométrique. Variation de la norme de chaque vecteur tangent : B = [ P 0 P 1 k 0 t 0 k 1 t 1 ] En faisant varier k 0 et k 1, cela permet de tracer une famille infinie de courbes entre les extrémités P 0 et P 1 ayant différentes courbures. Ex. : 2 degrés de liberté k 0 = k 1 = k Petites valeurs de kCourbe aplatie Valeurs de k élevéesEffets non désirables

10 10 Propriétés des courbes de Hermite Contraintes de continuité Nous pouvons définir les conditions de continuité à des points de jonction. La continuité dordre 0 nous assure seulement que le point de jonction est commun aux 2 courbes P et Q. La continuité dordre 1 exige en plus que la direction du vecteur tangent au point de jonction reste fixe : P(1) = Q(0) P(u) Q(u) P(u) Q(u) P(1) = Q(0) P u (1) = k 0 Q u (0)

11 11 Propriétés des courbes de Hermite Définir une courbe intermédiaire Q entre 2 courbes P et R pour former une courbe composée P Q R. Étant donnéB P = [ P(0), P(1), P u (0), P u (1)] et B R = [ R(0), R(1), R u (0), R u (1)], il s'agit de trouver B Q. En imposant la continuité d'ordre 1 aux 2 points de jonction, B Q est de la forme : B Q = [ P(1), R(0), a P u (1) / | P u (1) |, b R u (0) / | R u (0) |].

12 12 Propriétés des courbes de Hermite Changement despace paramétrique Cela consiste à changer la plage des valeurs que peut prendre la variable paramétrique d'une courbe de Hermite, tout en conservant leur forme originelle. Ceci peut se traduire par un changement d'échelle ou un changement du sens de parcours de la variable paramétrique sur l'objet. Soit v = f(u) décrivant le changement apporté à lintervalle paramétrique, A. Inverser la direction de parcours de la courbe ( v = 1 - u). Soient 2 courbes P et Q dont les matrices de coefficients géométriques sont: B P = [ P(0), P(1), P u (0), P u (1)] et B Q = [ Q(0), Q(1), Q u (0), Q u (1)], siQ(0) = P(1),Q(1) = P(0), Q u (0) = - P u (1),Q u (1) = - P u (0), alors les courbes sont identiques sauf le sens de parcours a changé.

13 13 Propriétés des courbes de Hermite B. Cas général. Intervalle avant changement:[u i, u j ] Intervalle après changement:[v i, v j ] Soient 2 courbes P(u) et Q(v) dont les matrices de coefficients géométriques sont: B P = [ P(u i ), P(u j ), P u (u i ), P u (u j )] et B Q = [ Q(v i ), Q(v j ), Q v (v i ), Q v (v j )], alors l'invariance de la position de la courbe entraîne les égalités suivantes: Q(v i ) = P(u i ) et Q(v j ) = P(u j ) et l'invariance de la forme nous amène à choisir une relation linéaire v = au + b afin de préserver la forme cubique de la courbe et la direction des vecteurs tangents. Puisquedv = a du,etv i = a u i + b, v j = a u j + b, Q v (v) = Q u (u) / a = P u (u) / a = [(u j - u i ) / (v j - v i )] P u (u) on obtient:Q v (v i ) = [(u j - u i ) / (v j - v i )] P u (u i ) Q v (v j ) = [(u j - u i ) / (v j - v i )] P u (u j ).

14 14 Propriétés des courbes de Hermite Subdivision exacte dune courbe de Hermite en segments de courbes de Hermite Considérons en particulier la troncation dune courbe à u i et u j. Il sagit de calculerP(u i ) et P(u j ) à partir de P = B M U P u (u i ) et P u (u j ) à partir de P u = B M u U. On obtient alors : Q(0) = P(u i ) Q(1) = P(u j ) Q v (0) = (u j - u i ) P u (u i ) Q v (1) = (u j - u i ) P u (u j )

15 15 Courbes de Hermite particulières Segment de droite d'extrémités P 0 et P 1 : B = [ P 0 P 1 a(P 1 - P 0 )b(P 1 - P 0 )] etP(u) = P 0 + [(a+b-2) u 3 - (2a + b - 3) u 2 + au] (P 1 - P 0 ). La distribution des valeurs de u sur le segment de droite n'est pas uniforme à Courbe conique d'extrémité P 0 et P 1, définie par un point intermédiaire P 2 et de B = [ P 0 P 1 4 (P 2 - P 0 )4 (P 1 - P 2 )] où P 2 est le point d'intersection des droites tangentes en P 0 et P 1, < 0.5 une ellipse = 0.5 une parabole > 0.5 une hyperbole Courbes particulières moins que a = b = 1. paramètre

16 16 Courbes de Hermite particulières Courbe de Bézier cubique où P 0, P 1, P 2 et P 3 sont les points de contrôle, P 0 et P 3 sont les extrémités de la courbe. B = [ P 0 P 3 3(P 1 - P 0 )3(P 3 - P 2 )]. Courbes particulières (suite) FIN


Télécharger ppt "1 Courbes de Hermite Michael E. Mortenson, Geometric Modeling. Wiley, 1997, 523p."

Présentations similaires


Annonces Google