La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les opérateurs réseaux africains face au défi de développement de nouvelles capacités AFUNET WORKSHOP Genève, le 27 septembre 2005 AINA ALAIN PATRICK

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les opérateurs réseaux africains face au défi de développement de nouvelles capacités AFUNET WORKSHOP Genève, le 27 septembre 2005 AINA ALAIN PATRICK"— Transcription de la présentation:

1 Les opérateurs réseaux africains face au défi de développement de nouvelles capacités AFUNET WORKSHOP Genève, le 27 septembre 2005 AINA ALAIN PATRICK

2 Problématiques (1) La fin des années 90 et le début des années 2000 ont consacré la vulgarisation de l'Internet sur le continent africain Plus de demandes de connexion à l'Internet à haut débit (LS, RNIS, xDSL) Plus de demandes d'accès aux services Internet Plus de demandes de QoS et de CoS Des utilisateurs plus exigeants car dépendant de l'Internet (vie, affaires, divertissement..)

3 Problématiques (2) De nouveaux challenges donc pour les FAI – Plus de bande passante – Une infrastructure plus grande,fiable,et robuste – Des services Internet (DNS, MAIL etc...) à plus grande échelle (de ~100 à >=10000 utilisateurs) Dans un environnement peu favorable

4 Environnement (1) Personnel technique peu qualifié – Personnel Peu compétent pour déployer et maintenir de telles infrastructures Absence de point d'échanges locaux et régionaux – le traffic local consommant une partie non négligeable de la connexion internationale Coût élevé des connexions Internationales – le kb/s par satellite coûte cher

5 Environnement (2) Infrastructures télécom locales déficientes - Impossibilité d'obtention des débits désirés et de déployer les technologies nouvelles Prolifération des virus, DDOS, spams - Qui consomment une partie des ressouces déjà rares Les pouvoirs publics non engagés Etc......

6 Quelles solutions (1) Améliorer les compétences du personnel technique – Un système éducatif plus adapté – Des ateliers thématiques de formation et de mise à niveaux des opérateurs – Des forums d'échanges et de partage entre opérateurs – Etc Développer des points d'échanges locaux et régionaux – Chaque métro doit avoir son point d'échange Bâtir des infrastuctures plus grandes,fiables et robustes

7 Quelles solutions ? (2) Renforcer les connectivités Internet – Des alternatives au satellite – Plus de bande passante – Plus d'une connexion Internet – Son propre d'adresse IP Des services Internet plus fiables et à grande échelle – Meilleur choix de OS, de logiciels et de configuration Faire des copies des serveurs critiques – Serveurs racines et TLD Etc..

8 AfNOG : le NOG africain AfNOG est un forum de coordination technique et de coopération entre les FAI africains et les opérateurs réseaux Construire une communauté d'ingénieurs qui s'entraident dans le déploiement et la maintenance d'infrastructures Internet en Afrique Former des formateurs qui renforceront les compétences locales et régionales

9 AfNOG : le NOG africain Crée en 1999, Première rencontre à CapeTown, 2000 Depuis cinq réunions annuelles : – Accra,Lomé,Kampala,Dakar,Maputo – Nairobi (2006) Des sessions techniques (tutorial) Des ateliers de formation sur les traces du modèle NTW d'ISOC Scalable Internet services Scalable internet Infrastructure

10 AfNOG : Réalisations(1) Une communauté d'opérateurs réseau africains et non-africains sentraidant mutuellement Une liste de discussion Du matériel de formation libre (www.ws.afnog.org) Un socle pour d'autres institutions africaines comme – AFRINIC Le registre local adapté à nos réalités – AFRISPA La promotion et la mise en place des IXPs – AFTLD La promotion des cctlds

11 AfNOG : Réalisations(2) Six ateliers de formation et réunions dans six différents pays. Plus de 350 ingénieurs Internet de 34 pays formés: Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroon, Côte dIvoire, DRC, Congo,Djibouti, Eritrea, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Kenya, Libéria, Malawi, Mali, Iles Maurice, Maroc, Mozambique, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Afrique du Sud, Soudan, Tanzanie, Togo, Uganda, Zambie, et Zimbabwe. Outre les opérateurs des FAI, beaucoup viennent des universités et centres de recherche

12 AfNOG : Réalisations(3) Des anciens étudiants devenus formateurs Développement de nouveaux contenus de formation en fonction des besoins – De deux à trois ateliers en 2002 Infrastructure RESEAUX IP – De trois ateliers à quatre ateliers en 2005 Unix system administration

13 AfNOG : Réalisations(4)

14 AfNOG : le futur Des groupes de travail(ipv6,dnssec,spam..) et participation aux groupes de travail globaux(IETF,etc) Travailler avec des partenaires aux développement pour organiser des ateliers régionaux spécialisés – Assister les universités et centres de recherche à construire des réseaux modernes et dans la formation de leurs sysadmins et spécialistes de routage Atteindre les autres régions du continent: L'Afrique du nord et l'Afrique centrale Des ateliers régionaux Formaliser les relations avec d'autres institutions africaines Un MOU avec AfriNIC est en étude

15 AfNOG : Remerciements (1)

16 AfNOG : Remerciements(2)

17 D'autres initiatives Les ateliers locaux et régionaux INTIF/AIF. Les Rencontres Africaines des Logiciels Libres (http://rall.logiciels-libres.org ) – Ouaga 2004 – Libreville 2005 Les académies CISCO Etc... Contribuent au renforcement des competences techniques sur le continent

18 Infrastructures Des câbles sous-marin. - Pour de meilleures connexions Internet Quelques IXPs et points de transit régionaux Plusieeurs FAI à plus d'un lien Internet Des offres d'accès broadband haut débit Début d'installation de copies de serveurs racine - I à johannesburg -F à johannesburg et au kenya (en test) Etc…

19 IXPs I XPs nationaux: juin 2005 Source:

20 Points de transit: traceroute du.sn vers.ml et.bf root]# traceroute -I traceroute to ( ), 30 hops max, 38 byte packets ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms ( ) ms * ms ( ) ms ms ms 7 mail.zcp.bf ( ) ms ms ms root]# root]# traceroute -I traceroute to web.sotelma.ml ( ), 30 hops max, 38 byte packets ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms 5 * * ( ) ms ( ) ms ms ms ( ) ms ms ms root]#

21 Je vous remercie !!!


Télécharger ppt "Les opérateurs réseaux africains face au défi de développement de nouvelles capacités AFUNET WORKSHOP Genève, le 27 septembre 2005 AINA ALAIN PATRICK"

Présentations similaires


Annonces Google