La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 1633 Procès de Galilée, Foi et science <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300 <350.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 1633 Procès de Galilée, Foi et science <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300 <350."— Transcription de la présentation:

1 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 1633 Procès de Galilée, Foi et science <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300 <350 <400 <450 <500 <550 <600 <650 <700 <750 <800 <850 <900 <950 <1000 <1050 <1100 <1150 <1200 <1250 <1300 <1350 <1400 <1450 <1500 <1550 <1600 <1650 <1700 <1750 <1800 <1850 <1900 <1950 <2000

2 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 2 Question cours 10 Urbain VIII (pape de1623 à 1644) a-t-il voulu sacrifier Galilée, le protéger dune accusation de très grave hérésie ou protéger sa propre autorité menacée dans le contexte politique de la guerre de 30 ans? Relever les indices permettant de privilégier lune ou lautre de ces trois interprétations.

3 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 3 Contexte politique Le politique prend le pas sur le religieux dans les États européens : guerre de 30 ans Difficile coexistence confessionnelle Allemagne (Union évangélique vs Ligue catho), début XVII e s. Insurrection protestante à Prague (1618) contre Empereur Habsbourg; défaite protestante (1620) : fin des rêves œucuméniques Politique française (Richelieu) sallie aux princes protestants pour limiter lEmpire Restauration des terres et monastères enlevés aux catholique (Ferdinand II, 1629) Invasion du centre de lEurope par roi luthérien de Suède ( ) : dure jusquen : France déclare guerre à Espagne contre avis curie romaine Paix de Wesphalie (oct. 1648) : Victoire de France et Suède; restitution des propriété dans état 1618 Jedin et all. Atlas dhistoire de lÉglise, 93 Structure confessionelle de lEurope vers 1680

4 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 4 Contexte religieux Renaissance religieuse et dévote après les guerres de religion en France ( ) –Efflorescence mystique et pastorale : François de Sales, Bérulle, Condren, Olier, Jean Eudes, Vincent de Paul Absolutisme baroque romain –Culture : joyeuse liberté des arts + enthousiasme spirituel –Pouvoir : idéal patriarcal, gouvernement secret selon critères de « raison détat » Faiblesse des Papes et des États pontificaux dans le jeu des rivalités entre États absolutistes (Espagne, France, Empire) –Faiblesse politique, économique et militaire –Tentatives courantes des États dexercer un droit de veto dans les élections au pontificat (partis cardinalices inféodés) Un cas : la révolte du « parti espagnol » contre Urbain VIII

5 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 5 Contexte théologique : transsubstantiation et atomisme Le long effort (XIIe-XVI e s.) pour penser rationnellement la « nature » de la présence réelle du Christ dans le pain et le vin de la messe, débouche en 1555 (Concile de Trente) sur laffirmation dogmatique de la « transsubstantiation » dont les concepts proviennent de la théorie aristotélicienne de la nature (repris par Thomas dAquin) –Tout ce qui existe et est objet de sensation est composé dune substance dont lessence générale est connaissable par la raison, et daccidents (apparence : étendue, couleur, poids, etc) qui inhèrent à la substance. –La présence réelle (physique) du Christ est possible par substitution de substance et conservation de lapparence du pain et du vin (laspect phénoménal, qui se voit) La lutte contre la Réforme fait de la théologie de leucharistie un enjeu majeur Dès 1612, Galilée sintéresse aux perspectives élaborée jadis par les atomistes Lucrèce et Héron dAlexandrie : pour lui latomisme « était une hypothèse de recherche légitime et féconde pour représenter les qualités de la physique aristotélicienne à travers les actions cinétiques et mécaniques de corpuscules matériels (des quantités). » Le Saggiatore (1623) offre une théorie corpusculaire de tous les éléments de la nature et de tous les phénomènes perceptibles à part ceux du son auxquels il réserve une interprétation de caractère ondulatoire. (Redondi, 22) –Ce sont nos récepteurs sensibles qui attribuent des qualités (un « apparaître ») à ce qui les affecte (atomes) –Traduction conséquente : impossibilité de permanence des qualités (accidents) sans permanence du sujet physique (substance)

6 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 6 Contexte scientifique : la « science nouvelle » 1543 : De revolutionibus orbum cœlestium, du chanoine polonais Nicolas Copernic [le soleil est au centre du monde] –Accepté par le Pape Paul III, rejeté par Luther, Melanchton, Calvin, etc 1609 : Astronomia nova, de Joannes Kepler, savant protestant; explique les orbites planétaires, veut prouver la valeur des conceptions de Copernic ( ) : Galiléo Galilei, astronome de la cour Toscane, expérimentateur et mathématicien. –1613 : Valorise la religiosité des « démonstrations nécessaires » et de l« expérience sensible » qui imposent une nouvelle exégèse. Dénoncé. Ouvre les hostilités avec la philosophie officielle des jésuites en dénonçant la physique aristotélicienne et en la taxant de pur nominalisme (« que des mots ») –1616 : Saint-Office condamne lhéliocentrisme comme stupide et absurde en théologie et formellement hérétique, et la théorie du mouvement de la terre, erronée de fide. Communication personnelle du cardinal Bellarmin à Galilée : simple communication de la mise à lindex de Copernic ou interdiction de « le défendre ou soutenir »? –1623 : Présentation du Sagiattore à Urbain VIII (Barberini) : contre culture traditionnelle à base aristotélicienne. Triomphe de lacadémie Dei Lincei –1632 : Dialogo, reprend les idées de Armée protestante aux frontières.

7 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 7 22 juin 1633 : jugement du Saint- Office et abjuration par Galilée « Nous disons, jugeons et prononçons que toi, Galilée, par les éléments révélés par le procès et confessés par toi, tu tes rendu pour ce Saint-Office très fortement suspect dhérésie, cest-à-dire davoir accordé soutien et créance à une doctrine fausse et contraire aux Écritures sacrées et divines, à savoir que le Soleil soit le centre pour la Terre qui se déplace et quelle ne soit pas le centre du monde, et que lon puisse tenir et défendre comme probable une opinion après quelle eut été déclarée et définie contraire à lÉcriture sainte. »

8 Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 8 De quelques suites à laffaire Galilée À laube de la « science nouvelle », mathématisant la nature, lÉglise romaine se montre opposée au nouveau modèle du savoir : pas de liberté de recherche La « science nouvelle » pose une série de nouveaux problèmes à linstance religieuse de la société occidentale –Il peut y avoir une double source de la vérité, une tirée de la révélation biblique, lautre tirée de létude rationnelle de la nature. Le XVI e siècle marque la fin de lintégration totale entre théologie et sciences rationnelles élaborée aux XII e et XIII e siècles. Les grands savant resteront croyants dans leur vie, mais la vérité des sciences de lobservation et des nouvelles philosophies (Descartes, etc) se heurtera de plus en plus à la résistance des opinions religieuses traditionnelles. La valorisation de la nouvelle méthode scientifique exigera une approche interprétative nouvelle de lÉcriture. –À partir du XVIII e s., les énoncés religieux seront jugés en manque de valeur universelle par les savants, dans le combat des « Lumières ». Les sciences de lhomme sajoutent alors aux sciences de la nature.


Télécharger ppt "Cour no 10 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 1633 Procès de Galilée, Foi et science <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300 <350."

Présentations similaires


Annonces Google