La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES APPROCHES DE LENSEIGNEMENTAU PREMIER CYCLE DANS TROIS UNIVERSITÉS Données préliminaires dun questionnaire Louise Langevin, Gilles Raîche et Diane Leduc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES APPROCHES DE LENSEIGNEMENTAU PREMIER CYCLE DANS TROIS UNIVERSITÉS Données préliminaires dun questionnaire Louise Langevin, Gilles Raîche et Diane Leduc."— Transcription de la présentation:

1 LES APPROCHES DE LENSEIGNEMENTAU PREMIER CYCLE DANS TROIS UNIVERSITÉS Données préliminaires dun questionnaire Louise Langevin, Gilles Raîche et Diane Leduc Université du Québec à Montréal Montréal, ACFAS 2006

2 Contexte du projet Subvention du FQRSC pour « équipe émergente » en pédagogie universitaire Partenaires : UQAM, ETS, UQAC regroupant 6 chercheurs, une professionnelle et 3 assistantes

3 Problématique Lenseignement = fonction stable peu valorisée Lenseignement = fonction stable peu valorisée Des liens existent entre: Des liens existent entre: –conceptions et pratiques –pratiques et réussite étudiante –disciplines et conceptions et pratiques La formation vise aussi les conceptions La formation vise aussi les conceptions Les besoins des professeurs aident à cibler la formation Les besoins des professeurs aident à cibler la formation Les demandes = peu suscitées Les demandes = peu suscitées

4 Objectifs visés Objectif général Objectif général Identifier les pratiques pédagogiques, les conceptions, les besoins et les demandes de formation pédagogique selon les points de vue de professeurs et dadministrateurs issus de disciplines et duniversités différentes. Identifier les pratiques pédagogiques, les conceptions, les besoins et les demandes de formation pédagogique selon les points de vue de professeurs et dadministrateurs issus de disciplines et duniversités différentes.

5 Méthode Données quantitatives : questionnaire en ligne (tiré de Trigwell et Prosser) Données qualitatives : 1.une entrevue individuelle avec des répondants 2.des observations de 6 heures de cours (grille) 3.un entretien de groupe avec les directions des départements

6 Inventaire des approches denseignement Approaches to Teaching Inventory Approaches to Teaching Inventory (Trigwell, Prosser et Taylor, 1994). Adaptation française dès mai 2005; validation (10 prof) ; révision Adaptation française dès mai 2005; validation (10 prof) ; révision Administré à lautomne 2005 par Internet sur la plate-forme WebSondage Administré à lautomne 2005 par Internet sur la plate-forme WebSondage

7 8 items orientés vers les étudiants et leur évolution 8 items orientés vers les étudiants et leur évolution 8 items orientés sur la transmission de linformation et le professeur 8 items orientés sur la transmission de linformation et le professeur Pour chaque sous-échelle, 4 items ont trait aux intentions et 4 aux stratégies Pour chaque sous-échelle, 4 items ont trait aux intentions et 4 aux stratégies Réponses de type Likert à 5 niveaux : très rarement à presque toujours Réponses de type Likert à 5 niveaux : très rarement à presque toujours 16 items répartis entre deux tendances Objectif : identifier comment les professeurs envisagent leur enseignement dans la situation concrète dun cours

8 Exemples ditems tirés de linventaire Intention : Je considère que beaucoup de temps denseignement dans ce cours devrait être consacré à questionner les étudiants sur leurs idées. Intention : Je considère que beaucoup de temps denseignement dans ce cours devrait être consacré à questionner les étudiants sur leurs idées. Stratégie : Durant le cours ou dans les travaux dirigés, jessaie de susciter des échanges avec mes étudiants sur le contenu que nous étudions Stratégie : Durant le cours ou dans les travaux dirigés, jessaie de susciter des échanges avec mes étudiants sur le contenu que nous étudions

9 Intention : Il me semble quil est important de fournir beaucoup dinformations relatives à la matière du cours pour que les étudiants sachent ce quils doivent apprendre sur ce contenu. Intention : Il me semble quil est important de fournir beaucoup dinformations relatives à la matière du cours pour que les étudiants sachent ce quils doivent apprendre sur ce contenu. Stratégie : Dans ce cours, je memploie à couvrir toute linformation qui pourrait se trouver dans un bon manuel. Stratégie : Dans ce cours, je memploie à couvrir toute linformation qui pourrait se trouver dans un bon manuel.

10 Validation du questionnaire sur les approches de lenseignement 1- analyse factorielle exploratoire : ladaptation française mesure bien les deux construits 2- les coefficients de saturation associés à chacun des items (sauf le 12) identifient exactement les mêmes construits (dimensions) que la version originale 3- ces deux construits ne sont pas vraiment corrélés (r = -0,13) et sont bien distincts

11 4- le fait dun score élevé sur un construit nimplique pas un score moins élevé sur lautre 5- il est toutefois possible que ce dernier constat ne soit vrai que pour les valeurs médianes de chacun de ces construits

12 Taux de réponses au questionnaire en ligne Taux de réponses au questionnaire Nb de prof et de dép. Nb de répondants Pourcentage de réponses Minimum/Maximum de rép. entre départ. UQAM275p. / 9d.7426,9%18% / 39% UQAC231p. / 7 d.6427,7%15% / 47% ETS153p. / 6d.4227,5%14% / 50% Ensemble659p. / 22d.18027,3% * 15 répondants nont pas terminé le questionnaire, hélas !

13 Caractéristiques des répondants (N=180) Genre 33,33% = F66,67% = H Expérience dens. universitaire (n=177) 0-5 ans et + 23 %19%14%44% Cours de référence (n=179) 1 er cycle2e3e 83%16%2%

14 Sens des variables C1 à C4 = « intentions » centrées sur le changement conceptuel et létudiant = « stratégies » centrées sur létudiant = « intentions » centrées sur la transmission de linformation = « stratégies » centrées sur lenseignant C1 C2 C3 C4

15 Résultats globaux pour chaque constituante Les professeurs de lÉTS sont les plus centrés sur le professeur et la transmission dinformations aux étudiants (c3 et c4), suivis de ceux de LUQAC et de lUQAM. Les professeurs de lÉTS sont les plus centrés sur le professeur et la transmission dinformations aux étudiants (c3 et c4), suivis de ceux de LUQAC et de lUQAM. Dans des ANOVAS, les différences sont statistiquement significatives à toutes les stratégies Dans des ANOVAS, les différences sont statistiquement significatives à toutes les stratégies

16 C1 = « intentions » centrées sur le changement conceptuel C2 = « stratégies » centrées sur létudiant C3 = « intentions » centrées sur la transmission de linformation C4 = « stratégies » centrées sur lenseignant

17 Différences constatées selon lexpérience dans lenseignement Aucune différence statistiquement significative (ANOVA) Aucune différence statistiquement significative (ANOVA) Les professeurs avec moins dexpérience ont tendance à présenter des scores moins élevés en général un peu partout. Les professeurs avec moins dexpérience ont tendance à présenter des scores moins élevés en général un peu partout.

18 C1 = « intentions » centrées sur le changement conceptuel C2 = « stratégies » centrées sur létudiant C3 = « intentions » centrées sur la transmission de linformation C4 = « stratégies » centrées sur lenseignant

19 Différences constatées selon le genre Les hommes, plus que les femmes, sont centrés sur le professeur et la transmission dinformations aux étudiants (c3 et c4) Les hommes, plus que les femmes, sont centrés sur le professeur et la transmission dinformations aux étudiants (c3 et c4) Dans des ANOVAS, les différences sont statistiquement significatives à toutes les stratégies Dans des ANOVAS, les différences sont statistiquement significatives à toutes les stratégies

20 C1 = « intentions » centrées sur le changement conceptuel C2 = « stratégies » centrées sur létudiant C3 = « intentions » centrées sur la transmission de linformation C4 = « stratégies » centrées sur lenseignant

21 Classement des départements selon la catégorie disciplinaire Sciences pures Total : 3 dép = 28 pers. - UQAC : sciences fondamentales - ETS : enseignements généraux - UQAM : sciences biologiques, toxicologie et écologie Sciences humaines Total : 7 dép = 71 pers. -UQAC : sc. de léducation et psychologie et sc. humaines -UQAM : histoire + sociologie, éducation et pédagogie, kinanthropologie -ETS : enseignements généraux Sciences adminis- tratives et comptables Total : 2 dép.= 17 pers. - UQAC : sciences économiques et administratives - UQAM : sciences comptables Sciences appliquées Total : 7 dép.=45 pers. - UQAC : sciences appliquées - ETS : génie - UQAM : génie micro-électrique Arts et lettres Total : 3 dép = 19 pers. - UQAC : arts et lettres - UQAM : études littéraires et communication Total = 22 départements = 180 répondants

22 C1 = « intentions » centrées sur le changement conceptuel C2 = « stratégies » centrées sur létudiant C3 = « intentions » centrées sur la transmission de linformation C4 = « stratégies » centrées sur lenseignant

23 Les sciences appliquées se distinguent des autres, car la centration est sur le professeur et la transmission dinformations aux étudiants (c3 et c4) Les sciences appliquées se distinguent des autres, car la centration est sur le professeur et la transmission dinformations aux étudiants (c3 et c4) Dans des ANOVAS, les différences sont statistiquement significatives à toutes les disciplines Dans des ANOVAS, les différences sont statistiquement significatives à toutes les disciplines

24 Limites aux résultats Nombre de répondants : 25% Nombre de répondants : 25% Biais des répondants : intérêt pour lenseignement ; désirabilité sociale ; perception de soi Biais des répondants : intérêt pour lenseignement ; désirabilité sociale ; perception de soi Compréhension des items : item 12 Compréhension des items : item 12 Limites techniques du questionnaire en ligne : temps et motivation Limites techniques du questionnaire en ligne : temps et motivation Limites des statistiques : certaines analyses sont infaisables car des données manquent Limites des statistiques : certaines analyses sont infaisables car des données manquent

25 Conclusion provisoire : lenseignement au premier cycle Les profs de lÉTS + centrés sur la transmission que ceux de lUQAC et de lUQAM Les profs de lÉTS + centrés sur la transmission que ceux de lUQAC et de lUQAM Pas de différences significatives selon lexpérience Pas de différences significatives selon lexpérience Les hommes semblent davantage centrés sur la transmission que les femmes, même sans lETS Les hommes semblent davantage centrés sur la transmission que les femmes, même sans lETS Les sciences appliquées sont les plus marquées par lorientation « professeur et transmission » Les sciences appliquées sont les plus marquées par lorientation « professeur et transmission »

26 Questions récurrentes Y a-t-il des professeurs qui répondent partout : très rarement ou presque toujours ? validité ? Y a-t-il des professeurs qui répondent partout : très rarement ou presque toujours ? validité ? Ceux qui ont déclaré des intentions centrées sur lapprentissage déclarent des stratégies en ce sens et idem pour ceux qui sont centrés sur lenseignement : mais que font-ils ? Ceux qui ont déclaré des intentions centrées sur lapprentissage déclarent des stratégies en ce sens et idem pour ceux qui sont centrés sur lenseignement : mais que font-ils ?

27 Quest-ce que les 3 questions ouvertes de la fin du questionnaire vont nous apprendre ? Quest-ce que les 3 questions ouvertes de la fin du questionnaire vont nous apprendre ? Que nous révéleront les entrevues individuelles et les entretiens avec les directions ? Que nous révéleront les entrevues individuelles et les entretiens avec les directions ?


Télécharger ppt "LES APPROCHES DE LENSEIGNEMENTAU PREMIER CYCLE DANS TROIS UNIVERSITÉS Données préliminaires dun questionnaire Louise Langevin, Gilles Raîche et Diane Leduc."

Présentations similaires


Annonces Google