La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Devenir humain: du gène à lordre mental. Le système nerveux plonge ses racines dans le corps Il est fait de milliards de neurones: 80 % dans le cortex.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Devenir humain: du gène à lordre mental. Le système nerveux plonge ses racines dans le corps Il est fait de milliards de neurones: 80 % dans le cortex."— Transcription de la présentation:

1 Devenir humain: du gène à lordre mental

2 Le système nerveux plonge ses racines dans le corps Il est fait de milliards de neurones: 80 % dans le cortex 20 % dans les autres régions

3 Le neurone comporte un corps cellulaire et des prolongements, dendrites et axone Chaque neurone est en contact avec autres neurones par les synapses

4 1 mm 3 de cortex contient: 10 5 neurones 10 8 synapses 4 kms daxone

5 Les connexions sétablissent au cours du développement: cartes neuronales de Edelman

6 Les connexions neuronales présentent une organisation hiérarchique

7 Les connexions neuronales assurent les associations entre réseaux

8 Dans le cortex, les paramètres des signaux sont décodés par des groupes différents de cellules

9

10 Lindividu neuronal se construit par interactions avec son environnement

11 Episode en attente CPF polaire Contrôle du choix Episode actuel CPF latéral antérieur Contrôle de lépisode Contexte CPF latéral postérieur Contrôle du contexte Stimulus Cortex prémoteur Contrôle sensoriel ACTION (Badre, 2008 ) Le cortex préfrontal est le « chef dorchestre » du cerveau !

12 Les performances intellectuelles (test de Wechsler) sont corrélées à lépaisseur du cortex (surtout préfrontal) après lâge de 10 ans (Shaw & al., 2006)

13 Raisonnement Pensée logique Calcul Linéarité Progressivité Intuition Imagination Esthétique Conceptualisation Globalité CERVEAU GAUCHE: ANALYTIQUE CERVEAU DROIT: SYNTHETIQUE

14 SENSATIONS ACTIONS SYSTÈME NERVEUX MÉMOIRE où ? quoi ? comment ? EMOTIONS agréable / désagréable Cortex préfrontal oui / non Renforcement CONSCIENCE ?

15 La station érigée

16 Le bassin humain et le périmètre pelvien

17 Evolution du volume cérébral (cc) et de la maturation cérébrale intra-utérine chez les hominidés (en % de la taille adulte) Pan troglodytes (20 Ma) Australopithecus (3-2 Ma) Homohabilis (2 Ma) Homo erectus ( Ma) Homo neanderthalensis (0.25 Ma) Homo sapiens (DeSilva & Lesnik, 2008)

18 Singe Homme Génome: 97% 100% Maturation cerveau: 50% 25-30%

19 Lécart génétique: un mythe ? - King & al. 2005: Différence de 1.23 % > substitutions de bases - Hahn & al., 2006: Différence de 6.4 % > duplication et perte de gènes - Haussler, 2006: Des gènes spécifiquement humains ? Par hybridation de lADN: homme >< orang-outan: 13 à 16 Ma homme >< gorille: 9.9 à 8 Ma homme >< chimpanzé: 7.7 à 6.3 Ma

20 ASPM (abnormal spindle-like microcephaly) et MCPM1 (microcephalin) pourraient intervenir dans la croissance du cortex (ou du cerveau dans sa totalité ?). Leur mutation entraîne une microcéphalie (a et c).

21 HAR1F (human accelerated region) code pour un ARNm et il est exprimé dans les cellules de Cajal-Retzius durant la corticogenèse, parallèlement à lexpression de la reelin. Il pourrait intervenir dans le développement du cortex.

22 FOXP2 (forkhead box P2) est associé au développement de structures nécessaires au langage. Sa mutation entraîne une dyspraxie (famille KE). La forme humaine nest pas identifiée chez les autres primates et serait apparue il y a environ ans.

23 Lattachement, une dépendance néoténique > gestion des émotions > modèle mental interne opérant > liens coopératifs > entrée dans lespèce humaine

24 Proto-SOI OBJET cartographie relation objet/organisme vigilance, éveil, attention, sentiments SOI-central conscience centrale LANGAGE mémoire conventionnelle autobiographique SOI-autobiographique conscience étendue De léveil à la conscience: être soi (Damasio, 1999)

25 « Je deviens humain ! » Babillages > attachement Commérages > renforcement du lien social > coordination des mondes intérieurs des individus Langage > introduit le symbolique inaugure la culture Lordre mental est transmis par le groupe social

26 La parole est possible chez lhomme grâce à la descente du larynx Elle serait apparue chez Homo sapiens ( ans) ?

27 (Dehaene-Lambertz & al., 2006) Les circuits du langage chez un enfant de 3 mois

28 Etre, sujet et individu: construire une identité dans lespèce La construction de lidentité repose sur des tensions: réalité inconsciente > sujet < réalité consciente réalité psychique nature > individu < culture réalité sociale Exister pour soi et pour les autres identité > < altérité

29 « Cest Moi ! » Pensée symbolique Egocentrisme Orienté vers le présent Théorie de lesprit

30 « Je me construis ! » Relations entre les capacités cognitives et les stimulations de lenvironnement > compréhension des nombres, de lespace et de la classification Application dopérations logiques à des problèmes concrets Raisonnements abstraits Idéaux, questions morales, …

31 Le développement cognitif (Piaget,1972) - Sensorimoteur (0 > 2/4 ans) Explore les objets de lenvironnement; développe les habiletés motrices, notion de permanence de lobjet - Préopératoire (2/4 > 6/7 ans) Début de la pensée symbolique; égocentrisme; orienté vers le présent; intuitif plutôt que logique; avènement du langage; « théorie de lesprit » - Opérations concrètes (6/7 > 11/12 ans) Compréhension des nombres, de lespace et de la classification; application dopérations logiques à des problèmes concrets - Opérations formelles (11/12 > 15 ans) Raisonnement hypothético-déductifs et relations abstraites; logique formelle; idéaux; questions morales; …

32 Les neurones miroirs > imitation > altruisme > empathie (Rizzolatti & al., 2007)

33 ACTION PROPRE ACTION DE LAUTRE ACTION PROPRE ACTION DE LAUTRE ACTION Représentations réciproques entre individus (daprès Jeannerod, 2009)

34 CORTEX MOTEUR THALAMUS STRIATUM SELECTION DES RESEAUX NEURONAUX CORTEX SENSORIEL SENSATIONS / REPRESENTATIONS > ACTIONS

35 Réalité externe stimulations Perception Réalité interne consciente = cognition Réalité interne inconsciente = fantasme Décision Pulsion Action Le sujet est divisé entre décision et pulsion (daprès Ansermet et Magistretti, 2004) PRINCIPE DE PLAISIR SUJET / Etats somatiques PRINCIPE DE REALITE

36 SENSATIONSSENSATIONS ACTIONSACTIONS CORTEX PREFRONTAL REALITE / PULSION MEMOIRES DECISION ETATS SOMATIQUES

37 REALITE EXTERNE REALITE INTERNE Consciente Inconsciente ACTION Le cerveau est modifié par lexpérience et lexpérience laisse une trace…

38 Stimulation 1 Etat 1 Action 1 Stimulation 2 Etat 2 Action 2 Stimulation 3 Etat 3 Action 3 Génotype + Environnement PLASTICITEPhénotype La plasticité introduit de la variabilité (Ansermet et Magistretti, 2004)

39

40 Lêtre humain transforme et réorganise les représentations cognitives de ses vues du monde

41 NEOCORTEX > < SYMBOLES CERVEAU LIMBIQUE > < EMOTIONS CERVEAU REPTILIEN > < PULSIONS REPRESENTATIONSREPRESENTATIONS

42 La plasticité neuronale est le substrat de lindividuation Expérience Perception Traces synaptiques Traces psychiques Signifiants Plasticité Ordre mental La plasticité est à la base de lindividualité du sujet et laffranchit de son déterminisme génétique. Lordre mental… - supprime la dépendance au milieu: devenir humain, - échappe à lautopoïèse: devenir uniques, - accroît la diversité: devenir multiples.

43 Des territoires corticaux « culturels » formés par exaptation ? Lecture: occipito-temporal Calcul: sillon intrapariétal Utilisation doutils: pariétal Métacognition: préfrontal (Dehaene & al., 1998, 2007)

44 PHYLOGENESEPHYLOGENESE ONTOGENESE Information Autopoïèse Complexité Néguentropie Sensation/action Mémoire Intention «HOMINESCENCE» ETRE VIVANT ETRE HUMAIN


Télécharger ppt "Devenir humain: du gène à lordre mental. Le système nerveux plonge ses racines dans le corps Il est fait de milliards de neurones: 80 % dans le cortex."

Présentations similaires


Annonces Google