La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

présente Le désert de lArizona est une terre sèche et aride. Cest le royaume des cactus géants et des scorpions. C'est le décor permanent des films.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "présente Le désert de lArizona est une terre sèche et aride. Cest le royaume des cactus géants et des scorpions. C'est le décor permanent des films."— Transcription de la présentation:

1

2 présente

3

4 Le désert de lArizona est une terre sèche et aride. Cest le royaume des cactus géants et des scorpions. C'est le décor permanent des films de cow-boys américains. Toute la journée il y fait un soleil aride, mais quand le soir tombe un spectacle grandiose prend place. Ce sont les images de ces magnifiques crépuscules, parmi les plus beaux au monde, qui serviront à illustrer ce diaporama.

5

6

7 Ce nest quen 1912 que lArizona, terre des Apaches, des Hopis et des Navajos, a été annexé aux États-Unis. Dans cette vaste contrée aride, principalement constituée de déserts, où seuls deux massifs montagneux élèvent l'altitude et sont source de petites rivières, ni les Espagnols, ni les Américains ne trouvèrent un intérêt. Cétait une sorte de terre de Caïn. Et pourtant, cette terre est immensément belle dans sa désolation.

8

9

10 Les Espagnols, dans leur poussée initiale vers le nord, sont entrés les premiers en Arizona et ils ont découvert le grand canyon, lune des sept merveilles du monde. Mais à lépoque ils le considérèrent surtout comme un obstacle à leur voyage. Ce nest que deux siècles plus tard quils installèrent une mission à Tubac, au sud de Tucson. Et lArizona sombra de nouveau dans loubli...

11

12 En 1824, lors de la première expédition américaine, formée dun groupe de trappeurs de Santa Fe, tout l'Arizona était occupé par des tribus apaches, les Navajos et les Hopis. Ces derniers étaient les premiers occupants. Leur tribu provenait de l'assemblage de groupes plus anciens, notamment les Hohokams et les Sinaguas. Quant aux Apaches, ils étaient venus des lointaines plaines du Canada, beaucoup plus tard, et continuaient de mener une vie indépendante et semi-nomade.

13

14

15 C'est la ruée vers l'or en Californie qui, indirectement, va permettre un début de peuplement dans l'Arizona. Des prospecteurs déçus, qui n'ont plus ni feu ni lieu, vont tenter leur chance dans les territoires voisins. Souvent seuls, parfois en petits groupes, ils risquent leur vie pour un filon qui les rendrait riches. Harry Wickenburg découvre, vers 1863, la mine du Vautour, à une centaine de kilomètres de l'actuelle ville de Phoenix. Cette mine va lui rapporter 200 millions de dollars.

16

17

18 S'il y a une ressource, la civilisation est toujours prête à venir s'installer. Les mineurs et les commerçants affluent. Des villages et des fermes se créent. Au bord de la Salt River, où l'on voit encore les traces des canaux d'irrigation tracés par les Hohokams il y a plus de mille ans, Phoenix fait renaître de ses cendres l'occupation humaine dans la région.

19

20

21 Une découverte en entraîne une autre. La présence de prospecteurs expérimentés provoque des découvertes. Ce sont les mines de cuivre de Jerome, de Clifton et de Bisbee, puis les mines d'or de Tombstone. Les minerais financent les investissements et la présence de l'armée qui finit de "pacifier" les Apaches en 1886, année de la reddition de Geronimo. Les Navajos, quant à eux, plus proches du Nouveau-Mexique, se sont rendus dès 1864.

22

23

24 Le soleil et la climatisation vont faire le reste. Au tournant du siècle dernier, les retraités affluent. Dans les années récentes, beaucoup d'industries nouvelles viennent sinstaller car les salaires sont moins élevés, la pollution est faible et les conditions de vie sont meilleures que dans le nord. Phoenix, la plus grande ville, voit sa population multipliée par deux entre 1970 et Les agglomérations de Phoenix et de Tucson représentent aujourd'hui plus de trois millions dhabitants.

25

26

27 Le nord de l'Arizona est occupé par la Région des Plateaux, une immense plaine qui s'échafaude en falaises et que dominent de hautes mesas. On voit en plusieurs endroits des cheminées d'anciens volcans. L'une des plus importantes est celle de Shiprock, à l'est de la réserve des Navajos. Le pic volcanique dentelé domine la plaine de 550 mètres, culminant à 2180 mètres d'altitude.

28

29

30 Entre le désert et le Plateau, une complexe zone de transition, composée de barres, de crêtes et de canyons, offre un relief brisé, presque partout semi-aride où, au printemps, le spectacle des yuccas en fleur au milieu des grands cactus vaudrait à lui seul le voyage. Là où le terrain est plus dur et se brise en pans verticaux, les falaises rouges et les buttes offrent des visions qui attirent artistes et touristes.

31

32

33 L'Arizona possède plusieurs déserts aux climats différents. Le plus connu est celui de la Sonora. On y trouve les fameux cactus saguaro. Ils y poussent grâce aux deux "moussons" annuelles de fortes pluies que reçoit la région. La terre brûlée fleurit alors comme une oasis. A l'ouest se trouve le désert Mojave, encore plus chaud et sec, où l'on ne trouve que des buissons bas, et l'arbre de Josué. Le troisième désert, au sud- est, est celui de Chihuahua, aux précipitations plus abondantes et à la végétation plus variée.

34

35

36 Sur le Plateau, séparé du désert par 600 mètres de dénivelé, les précipitations sont un peu plus abondantes, et les massifs montagneux alimentent plusieurs rivières. Les paysages sont ceux de prairies naturelles, mais la chute d'eau annuelle est trop faible pour permettre l'agriculture sans irrigation, et les indiens Hopis ont bien du mal à faire pousser le maïs traditionnel, indispensable aux rites de leur religion.

37

38

39 Les changements d'altitude apportent d'étonnantes modifications dans le paysage. En quelques dizaines de kilomètres, on peut passer du désert le plus aride à une végétation aussi luxuriante que celle des Alpes ou des Pyrénées ou, tout aussi bien, rouler des heures sur les terres rouges du Plateau, recouvertes d'herbe, d'armoise, ou alors presque totalement nues

40

41 Its a magic night – Mantovani Orchestra Photos: Werner Wolf Création Florian Bernard Tous droits réservés – 2004/2005

42 Ce diaporama privé, à usage non commercial, n'est pas destiné à un site internet. Il est envoyé gratuitement, par courrier électronique, à une liste de personnes qui en acceptent les conditions d'abonnement. Il est interdit de le modifier. Pour tous renseignements concernant les conditions d'abonnement, communiquez avec l'auteur à l'adresse ci-dessous. * * * Vos commentaires sont appréciés. Toutefois, pour des raisons de sécurité, prière de ne pas envoyer de pièces jointes à cette adresse car elles seront automatiquement refusées et retournées à l'expéditeur. Cette adresse n'accepte que des messages en texte seulement, sans fichier annexé. Florian Bernard ® Florimage est une marque déposée

43


Télécharger ppt "présente Le désert de lArizona est une terre sèche et aride. Cest le royaume des cactus géants et des scorpions. C'est le décor permanent des films."

Présentations similaires


Annonces Google