La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LIN1720 cours 13 Règles phonologiques Dr. Hélène Knoerr ILOB, Université dOttawa.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LIN1720 cours 13 Règles phonologiques Dr. Hélène Knoerr ILOB, Université dOttawa."— Transcription de la présentation:

1 LIN1720 cours 13 Règles phonologiques Dr. Hélène Knoerr ILOB, Université dOttawa

2 Règles phonologiques Structuralisme (Saussure): opposition Début du XXe siècle: autre niveau de représentation que le phonème: –Bloomfield, Language (1933): le choix dun «alternant de base» ou «forme sous-jacente» permet la formulation de règles plus simples et plus générales pour une langue donnée (approche «item et processus») Quest-ce qui est nouveau?

3 Règles phonologiques Représentation mentale (lexique mental) Forme sous-jacente (morphophonémique)/ forme de surface (phonétique)

4 Règles phonologiques Rupture entre les générativistes et les structuralistes: –lentité ultime nest pas le phonème mais –les représentations de départ (représentations sous- jacentes) sont des SPE: –La fonction de la composante phonologique est de fournir (phonologie = module cognitif) Les règles phonologiques permettent de passer de la à la, par dérivation. Quest-ce qui est nouveau?

5 Règles phonologiques Chomsky et Halle essayaient de reconstituer toute la phonologie à partir de –cette approche minimaliste échoue à formuler des généralisations récurrentes dans les langues du monde. –absence du concept de Post-SPE: naissance de modèles dits –Phonologie autosegmentale (Goldsmith, Williams, contraintes vs règles) –Phonologie squelettale (Kahn, Clements et Keyser) –Géométrie des traits (Clements) Et après le SPE?

6 Règles phonologiques Exemple du pluriel anglais Formes de surface: [iz] [s] [z] –glassesbookspens –3 formes différentes mais intuition dune ressemblance Forme sous-jacente –(R1) –(R2). Par exemple?

7 Règles phonologiques Représentation /Phonémique/ (représentation mentale) Règles phonologiques Représentation [Phonétique] (prononciation) Les règles phonologiques expliquent "man" / "bat" même voyelle? [mæ̃n] / [bæt] –mémoire: /æ/ –appareil phonatoire:[æ̃] / [æ] Comment ça marche?

8 Règles phonologiques Explicitent les 3 parties: –A) –B) –C) A B / C À quoi ressemble une règle?

9 Formalisme V Voyelle C Consonne / Phonème [ ] Allophone _ Position du segment #, ## Frontière de mot/ de syntagme (forte). Frontière de syllabe Devient, est réalisé, se prononce ø Rien / Dans le contexte, quand Quel est le code?

10 Formalisme 2 catégories de règles phonologiques dans Ie modèle de la phonologie générative (SPE): dérivationnelles: – transformationnelles: – Quels types de règles?

11 Règles dérivationnelles règles dérivationnelles: (A B / C _ D) –A = (entrée) –B = (sortie; B est Ie changement) –C, D = – = –/ = –_ = –La suite CAD est la description structurale de la règle. –La suite CBD est Ie changement structural de la règle. Comment interpréter?

12 Règles dérivationnelles Conditions pour la formulation dune règle: Les unités contiennent A ou B peut être un élément nul, mais C et D peuvent être C et D peuvent contenir (ou peuvent être) des Comment interpréter?

13 Règles dérivationnelles Exemples français laurentien: anglais nord-américain: Par exemple?

14 Règles dérivationnelles 4 grands types de règles dérivationnelles: Épenthèse Syncope: Assimilation: Dissimilation: Quelles règles dérivationnelles?

15 Règles dérivationnelles Règle dépenthèse: Forme générale: ØB/ C_D Forme spécifique (exemple): –Un [j] épenthétique est inséré devant une voyelle lorsque celle-ci est précédée dune voyelle haute non arrondie –Exemple: Quest-ce que lépenthèse?

16 Règles dérivationnelles Règle délision (ou syncope): contraire de la règle dépenthèse Forme générale: A Ø / C_D Forme spécifique (exemple 1): –Élision du schwa en position finale de mot (règle de troncation) –Exemple 1: Forme spécifique (exemple 2): –réduction des groupes consonantiques –Exemple 2: Quest-ce que lélision?

17 Règles dérivationnelles Règle dassimilation progressive: En général, le segment acquiert Forme générale: A B / C_ Forme spécifique (exemple): – Quest-ce que lassimilation?

18 Règles dérivationnelles Règle dassimilation régressive: En général, le segment Forme générale: A B / _ D Forme spécifique (exemple): –« Un segment voisé se dévoise devant une fricative sourde » –Exemple: Progressive ou régressive?

19 Règles dérivationnelles Règle de dissimilation: Forme générale: A B / _ D Forme spécifique (exemple): –« Un segment fricatif devient occlusif après un segment fricatif en position finale» –Exemple: Quest-ce que la dissimilation?

20 Règles transformationnelles Décrivent des changements qui affectent = dans la suite délimitée par X et Y, Plutôt rares –faits –phénomènes en cours de changement Quelles règles transformationnelles?

21 Règles transformationnelles Exemple: la métathèse (inversion) Quest-ce que la métathèse?

22 Règles phonologiques Autre type de règles phonologiques: les contraintes phonotactiques, qui –Anglais: –Français: –Japonais: Y a-t-il dautres règles?

23 Ordre des règles Non ordonnées: –Le contexte d'application de chacune d'elles est Ordonnées: –Ordre intrinsèque : –Ordre extrinsèque : –Condition « elsewhere » : Dans quel ordre?

24 Ordre des règles Exemple du français: mauvais / mauvaise Forme sous-jacente //z// + règles phonologiques pour aboutir à la forme de surface: –//movεz// –R efface la dernière C dun mot si ce mot est en fin de syntagme ou précède un mot à initiale consonantique (mauvais été [movεzete] / mauvais travail [movε travaj]) –C / __ #{C,#} (Règle de troncation) Mais comment expliquer mauvaise nouvelle? – Par exemple?

25 Ordre des règles Par exemple?

26 Ordre des règles Deux types dordonnement fondamentaux: relation d'alimentation (feeding) = Ie contexte d'application de I'une résulte de I'application de I'autre – Relation de limitation (bleeding): Ie contexte d'application de I'une empêche I'application de I'autre – Quels types dordre?

27 Règles dajustement Phénomènes phonologiques qui ne peuvent être expliqués par Affectent la Relèvent de la Dépendent chacun dune La liaison en français: On prononce la consonne finale Et quand ça nimplique pas les allophones?

28 Application Formalisez la règle de nasalisation des voyelles du créole ci- dessous: « Une voyelle orale se nasalise lorsquelle est suivie d'une consonne nasale » On essaie?

29 Application On essaie?

30 Application Formulez la règle de distribution complémentaire du coréen: [r] devant une voyelle, [l] à la fin du mot On essaie?

31 Application Formulez la règle de distribution complémentaire de lallemand: [x] devant une voyelle postérieure, [c] devant une voyelle antérieure On essaie?

32 Application Formulez la règle de distribution complémentaire du tagalog: [r] entre deux voyelles, [d] le reste du temps On essaie?

33 Application Formulez la règle de distribution complémentaire de litalien: [ŋ] devant occlusive vélaire, [n] le reste du temps On essaie?

34 Application Formulez la règle de dévoisement en mokilais: Les voyelles hautes se dévoisent entre deux consonnes sourdes On essaie?

35 Application Formulez la règle de spirantisation en osage: /d/ est réalisé [ð] devant [e] [é] [i] [í] On essaie?

36 Application On essaie?

37 A partir du corpus des mots japonais, donnez le statut phonologique a) des sons [s] et [ ʃ ] b) des sons [t] et [t ʃ ] c) formalisez votre réponse à laide de la notation des règles phonologiques Application

38 En résumé… Modèle SPE: –la phonologie est un module cognitif –Les règles phonologiques permettent de passer de la représentation sous-jacente à la représentation de surface 2 types de règles phonologiques: –règles dérivationnelles: règles d'épenthèse, d'élision, d'assimilation et de neutralisation. –règles transformationnelles: métathèse opérations produites par les règles : 1) changer un segment (un ou plusieurs de ses traits); 2) effacer un segment; 3) insérer un segment; 4) fusionner des segments; 5) décomposer des segments en des unités plus petites; 6) permuter des segments. la majorité des règles sont ordonnées (relations d'alimentation/ de limitation)


Télécharger ppt "LIN1720 cours 13 Règles phonologiques Dr. Hélène Knoerr ILOB, Université dOttawa."

Présentations similaires


Annonces Google