La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques clarifications pour la partie immunologie les CMH et les lymphocytes Le CMHI est une protéine exprimée sur la surface de toutes les cellules (incluant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques clarifications pour la partie immunologie les CMH et les lymphocytes Le CMHI est une protéine exprimée sur la surface de toutes les cellules (incluant."— Transcription de la présentation:

1 Quelques clarifications pour la partie immunologie les CMH et les lymphocytes Le CMHI est une protéine exprimée sur la surface de toutes les cellules (incluant les cellules phagocytaires) sauf les neurones et les globules rouges – Comme une empreinte digitales – Permet au cellules T de déterminer le soit du non-soit – Les cellules présentent les protéines synthétisé sur le CMHI ( incluant les épitopes des antigènes endogène) Le CMHII protéine exprimée seulement chez les Cellules Présentatrice dAntigène (cellules phagocytaires) – Après avoir mangé lantigène, les CPA présentent les épitopes sur les CMHII

2 CPA = Cellules Présentatrices dAntigène (cellules phagocytaires) Lymphocyte T (Cellule T) comprend: – Lymphocyte Ta (T auxiliaire) – Lymphocyte Tc Lymphocytes Ta ont des récepteurs sur leur surface (RCT) qui reconnaissent les épitopes présentés le CMHII Lymphocyte Ta comprend – TH1 reconnait les même épitopes des antigènes endogènes mais qui leurs sont présenté sur le CMHII – TH2 reconnait les épitopes des antigènes exogènes présentés sur le CMHII Quelques clarifications pour la partie immunologie les CMH et les lymphocytes

3 Lymphocytes Tc ont des récepteurs sur leur surface (RCT) qui reconnaissent les épitopes présentés le CMHI (quand la cellules se fait infecter) Les lymphocytes Tc doivent être activées ou armée par la TH1 pour pouvoir tuer la cellule Quelques clarifications pour la partie immunologie les CMH et les lymphocytes

4 Taux dIncidence Nombre de nouveaux cas dans une population divisé par les unités de temps total de chaque individu dans la population à risque observée 4 N o de nouveau cas de la maladie/événement pour la période de temps spécifiée Somme de la durée de temps pendant laquelle chaque personne est à risque (années-personnes) Taux dincidence=

5 Taux dIncidence: Exemple Lincidence de l'ulcère duodénal à la suite de l'utilisation d'un médicament spécifique dans 14 sujets ont été examiné – 4 sujets ont commencé l'étude en janvier 1990 et ont tous terminé l'étude en décembre 1999 – Dix sujets se sont joints à l'étude en décembre 1995 et lont terminé en novembre 1996 – Au cours de la période d'observation: 5 des personnes qui utilisaient la drogue ont développé un ulcère duodénal 5

6 Calcul de la Durée de Temps: Années-Personnes 4 personnes observées pendant 10 ans – 4 X 10 ans= 40 années-personnes 10 personnes observées pendant 1 an – 10 x 1 an = 10 années-personnes Total = 50 années-personnes Quel est le taux dincidence? – 5 nouveaux cas 6 5 cas 50 années-personnes Taux dincidence = = 0.1 ou 10% = 10 cas/100 années-personnes

7 Calcul de la Durée de Temps: Années-Personnes 7 Taux dincidence = 10 cas/100 années-personnes Si jétudie une personne pendant 100 ans, combien de fois elle va tomber malade? (N o de cas de maladie) – 1 personne pendant 100 ans = 100 années personnes – Donc faire le produit croisé: années-personnes x cas 100 années personnes x = 10 fois, donc la personne tombera malade 10 fois si on létudie sur une période de 100 ans

8 Calcul de la Durée de Temps: Années-Personnes 8 Taux dincidence = 10 cas/100 années-personnes Si jétudie 100 personnes pendant 1 an, combine de cas de maladie jaurais? – 100 personnes pendant 1 ans = 100 années personnes – Donc faire le produit croisé: années-personne x cas 100 années personnes x = 10 fois, donc on auras 10 fois cas de la maladie.

9 Prédiction 9 Sur une période de 3 ans, parmi 150 personnes qui ont consommé des fruits de mer, 10 ont contracté une infection alimentaire. Si en moyenne 25% dune population de habitants consomment des fruits de mer, combien de personnes/année vont contracter une infection alimentaire suite à la consommation de fruits de mer?

10 Solution Taux dincidence: – N o dannée-personne =3 X 150 =450 – N o de nouveaux cas = 10 – T.I.= 10/450= 0.02 cas/année-personne ou 2 cas par 100 années-personnes Prédiction: – N o de personne à risque = 0.25 X =2 500 – observée sur 1 an donnent: personnes x 1an = années personne 10

11 Solution (cont) – Maintenant on fait le produit croisé 2 cas 100 années-personnes x cas 2500 années-personnes X = 50 cas, alors la prédiction est 50 cas (un indice pour les calculs: Mettre toujours les unités en année-personne avant de faire le produit croisé avec le taux dincidence) 11

12 Prévalence et Mortalité Prévalence : – Fraction d'une population à risque qui est atteinte (Nouveaux cas et cas préexistants) de la maladie à un point précis dans le temps – Mesure de la pathogénicité Change en fonction de la morbidité et de la durée de la maladie Taux de Mortalité : Mesure de la virulence Nombre de décès dût à une maladie Nombre d'individus atteint de la même maladie 12

13 Facteurs qui Influencent la Prévalence 13 Augmenté par: Durée de la maladie plus longue Prolongation de la vie sans guérison Augmentation du N o de nouveaux cas (Augmentation de lincidence) Immigration de nouveau cas Émmigration de personnes saines Immigration de personnes susceptibles Amélioration du diagnostic Dimminué par: Durée de la maladie plus courte Taux de mortalité élevé Dimminution du N o de nouveaux cas (Dimminution de lincidence) Immigration de personnes saines Émmigration de cas Taux de guérison amélioré

14 Risque Relatif Souvent nous avons besoin de connaître lassociation entre un résultat et certains facteurs (par exemple, l'âge, le sexe, la race, le statut de fumeur, etc.) – Rapport entre la probabilité de contracter une maladie quand on est exposé à un facteur et à la probabilité de contracter la maladie quand on n'est pas exposé à ce facteur 14

15 Tableau de 2 x 2 pour le Calcul de lAssociation Résultat (la maladie) Exposition au facteur OuiNonTOTAL Ouiaba+b Noncdc+d TOTALa+cb+da+b+c+d

16 Tableau de 2 x 2 a = nombre qui sont exposés et ont le résultat b = nombre qui sont exposés et n'ont pas le résultat c = nombre qui ne sont pas le résultat et ont mis en évidence d = nombre qui ne sont pas exposés et n'ont pas le résultat ****************************************************** a + b = nombre total de personnes exposés c + d = nombre total de personnes qui ne sont pas exposés a + c = nombre total de personnes qui ont le résultat b + d = nombre total de personnes qui n'ont pas le résultat a + b + c + d = population totale de létude

17 Calcul du Risque Relatif Le risque relatif est le risque de la maladie dans le groupe exposé divisé par le risque de la maladie dans le groupe non exposé 17 RR = a/(a + b) c/(c + d)

18 Risque Relatif : Exemple Diarrhée? Hamburger roseOuiNonTotal Oui Non76067 Total a / (a + c) 23 / 33 RR = == 6.67 c / (c+ d) 7 / 67 18

19 Interpretation du RR Si RR = 1 donc cela indique quil ny a pas dassociation Si RR > 1 donc cela indique une association positive Si RR < 1 donc cela indique une association négative – Ex. Je fais une étude quelconque et je trouve un RR: Si le RR = 5 – Les gens qui ont été exposés sont 5 fois plus susceptibles d'avoir le résultat comparativement aux personnes qui n'ont pas été exposés Si le RR = 0,5 – Les gens qui sont exposé ont 50% moins de chances davoir le résultat comparativement aux personnes qui n'ont pas été exposés » Effet protecteur Si le RR = 1 – Les gens qui ont été exposés ne sont pas plus ou moins susceptibles d'avoir le résultat lorsque comparativement aux personnes qui n'ont pas été exposés

20 LÉpidémie Se définie comme un nombre de personnes dans une population qui est au-dessus du nombre prévu et au-dessus du seuil épidémique – Mesure statistique qui représente la probabilité dextinction de la population affligée Dois définir la population de personnes à risques 20

21 Types de Poussées Épidémiques Sporadique (par hazard) – Incidence occasionnelle – Pas de patron défini Endémique – Incidence régulière maintenue à un faible taux Épidémique – Augmentation soudaine au-delà du taux prévu Pandémique – Maladie épidémique dont l'incidence est mondiale 21

22 Taux endémique Taux saisonier prévu Seuil épidémique Semaine Taux de consultation par Poussées Épidémiques 22

23 Profils Épidémiologique Épidémies liées à une source commune – Augmentation soudaine du nombre d'individus atteints suivi d'un déclin rapide – Nest pas une maladie contagieuse Épidémie par propagation – Augmentation lente du nombre d'individus atteint Typique des maladies contagieuses Cas-Index (Proposant): Première personne que lon peut retracer comme ayant contracté la maladie 23

24 Interprétation de la Courbe Épidémique Par lanalyse des différentes courbes dépidémies, il est possible dinférer… – Comment se propage une épidémie – La période d'incubation potentielle – La période dexposition potentielle 24

25 Temps Cas Pic DébutFin Période totale Caractéristiques de la Courbe

26 Épidémie Liée à une Source Commune Les personnes sont exposées à la même source pour une courte période de temps définie La forme de la courbe démontre une augmentation rapide avec un pic défini, suivi par un déclin progressif 26

27 Épidémie Liée à une Source Commune Les personnes sont exposées à la même source pour une courte période de temps définie La forme de la courbe démontre une augmentation rapide avec un pic défini, suivi par un déclin progressif 27

28 Épidémie Liée à une Source Commune Continue L'exposition à la source est sur une longue période de temps Cette courbe est caractérisée par une augmentation rapide tout comme avec la source commune, suivie d'un plateau La descente de la courbe peut être très forte si la source commune est supprimée 28

29 Épidémie par Propagation Un cas de maladie est la source de l'infection – Les cas subséquents, à leurs tours, servent de sources pour des infections ultérieures La forme de la courbe contient une série de pics, successivement plus grands Cette tendance peut se poursuivre jusqu'à ce que – Le nombre de personnes sensible est épuisé – Limmunité de troupeau est acquise – Des mesures de contrôle sont mises en œuvre 29

30 Durée de la Période dIncubation Épidémie liée à une source commune – Dois connaitre le temps de lexposition probable 30 Cas Temps Exposition Période dincubation minimale Période dincubation moyenne Période dincubation maximale

31 Durée de la Période dIncubation Épidémie par Propagation 31 Cas indexJours Cas Période dincubation moyenne

32 Période dExposition Dois connaitre la durée de la période dincubation 32 Cas Jours Exposition Période dincubation minimale Période dincubation maximale

33 Chaîne de la Maladie Infectieuse 33 Pathogène Sortie Pathogène Sortie Hôte Susceptibile Transmission Réservoir Entrée

34 Source de lAgent Infectieux Réservoirs inanimés – Certains pathogènes se retrouvent principalement dans des habitats non vivants – Peut survivre en absence dun hôte vivant ex. Clostridium tetani, retrouvé dans le sol 34

35 Source de lAgent Infectieux (suite) Réservoirs animés – Le pathogène ne se retrouve pas habituellement dans des habitats non vivants – Ne peut pas survivre ou ne survie pas bien en absence dun hôte vivant ex. E.coli, retrouvé dans lintestin animal 35

36 Réservoirs Humains Porteur actif – Individu qui est atteint de la maladie et qui exprime les symptômes qui y sont associés Porteur convalescent – Individu qui a récupéré de la maladie – N'exprime plus de symptômes – Héberge un grand nombre de pathogènes vivants Porteur sain (il est le plus dangereux) – Individu n'a jamais été malade – Héberge le pathogène 36

37 Réservoirs Humains (Suite) Porteur en incubation – Individus sains qui hébergent le pathogène – L'individu sera malade à une date ultérieure. Porteurs occasionnels (porteur pour une courte période de temps) – Porteur convalescent, sain ou en incubation qui héberge le pathogène pour une courte durée (Jours- semaines) Porteurs chroniques – Porteur convalescent, sain ou en incubation Hébergeant le pathogène pour une longue durée – Mois, années, la vie 37

38 Réservoirs Animaux Porteur sain – Ne cause pas de maladie chez lanimal – Peut être un résident de la flore naturelle Ex. E.coli, Salmonella Porteur malade – Cause la maladie chez lanimal – La maladie peut être transmise à lhomme Zoonose – Maladie qui peut être transmise dun animal à lhomme de façon naturelle 38

39 Les Zoonoses Bactériennes BactérieHôte animalMaladie Mycobacterium bovisBétailTuberculose Yersinia pestisRongeurs Peste Bubonique Bacillus anthracisBétailAnthrax Borrelia burgdorferiCervidae Maladie de Lyme Chlamydia PsittacosisOiseauxPsittacose 39

40 Contrôle de la Propagation Épidémique Dois briser un des liens 40 Pathogène Sortie Pathogène Sortie Hôte Susceptibile Transmission Réservoir Entrée

41 Contrôle du Réservoir Destruction du réservoir – Animal domestique Ex. Tuberculose bovine, maladie de la vache folle – Animaux sauvages (Très difficile) Rage, virus du Nil – Humains (impossible) – Réservoirs inanimés Élimination ou traitement possible – Ex. Traitement des eaux usées 41

42 Contrôle de la Transmission Transmission aérienne – Isoler les patients malades (la quarantaine) – Port du masque (Fréquent au Japon) – Système de filtration Transmission par contacte – Lavages fréquents des mains – Minimiser les contacts – Utilisation de condoms – Utilisation de désinfectants Transmission par ingestion – Chloration des eaux – Traitement des eaux usées – Cuisson des aliments – Préservation des aliments 42

43 Contrôle de la Transmission (suite) Maladies transmises par des vecteurs – Contrôle des populations dinsectes Utilisation dinsecticides Élimination des réservoirs Maladies transmises par les cadavres – Incinération – Enterrement 43

44 Quarantaine Buts: – Éliminer/restreindre la propagation – Le but nest pas de secourir les malades! Maladies pour lesquelles une entente internationale permet la mise en quarantaine : – Variole – Choléra – Peste – Fièvre jaune – Fièvre typhoïde – SARS 44


Télécharger ppt "Quelques clarifications pour la partie immunologie les CMH et les lymphocytes Le CMHI est une protéine exprimée sur la surface de toutes les cellules (incluant."

Présentations similaires


Annonces Google