La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maladies Nosocomiales Infection contractée dans un centre hospitalier qui nétait pas présente ou en incubation lors de ladmission Personnes assujetties.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maladies Nosocomiales Infection contractée dans un centre hospitalier qui nétait pas présente ou en incubation lors de ladmission Personnes assujetties."— Transcription de la présentation:

1 Maladies Nosocomiales Infection contractée dans un centre hospitalier qui nétait pas présente ou en incubation lors de ladmission Personnes assujetties aux maladies nosocomiales: – Patients – Personnel – Visiteurs 1

2 Sources des Maladies Nosocomiales Superinfection: – Infection du patient avec un organisme provenant du malade lui-même Surinfection: – Infection du patient avec un organisme provenant dune autre personne Infection: – Infection avec un organisme provenant du milieu hospitalier 2

3 Mesures Préventives Lavage des mains : – Avant et après tous contact avec un patient – Avant et après la préparation/manipulation/service de la nourriture ou de médicaments – Après tout contact avec des articles contaminés – Après avoir satisfait ses besoins personnels – Avant de quitter laire de travail Le port des gants Le masque Isolement des patients 3

4 Épidémiologie de lInfluenza 4

5 LInfluenza Transmission: – Contact avec les sécrétions respiratoires de personne infectée Contact direct Aérosols--éternuements, toux, etc. Période dincubation: – 1 à 5 jours de lexposition à la déclaration Contagion: – Maximum 1-2 jours avant à 4-5 après le début des symptômes Profil: – Période de pointe habituellement en décembre jusqua mars en Amérique du Nord 5

6 INFLUENZA – Caractéristiques Cliniques Symptômes typiques – Fièvre, frissons, myalgies, mal de gorge, toux, douleur rétroorbitale – La majorité des symptômes se dissipent dans une semaine, la toux peut persister pour plus dune semaine – La durée des symptômes est prolongée chez les individus immunodéprimés 6

7 INFLUENZA – Complications Majoritairement chez les jeunes, les personnes âgées 65 et ceux avec des conditions préexistantes – Sinusites, otites, bronchites – Pneumonie virales – Pneumonies bactériennes 7

8 INFLUENZA – Épidémiologie (suite) Épidémies: – Débute soudainement – Summum 2-3 semaines, durée 5-6 semaines Gravité de la poussée: – Virulence de la souche – Incompatibilité entre la souche vaccinale et la souche en circulation – Susceptibilité de la population 8

9 INFLUENZA – Virologie Famille des Orthomyxoviridae – Trois genre : A, B, et C Génome enveloppé de 8 segments dARN - 9

10 INFLUENZA – Nomenclature 10 TypeOrigine géographic N o de la souche Année disolation Sous type

11 INFLUENZA – Types Type A – Hôtes: humains, porcs, chevaux, et les oiseaux – Réservoir: oiseaux migrateurs Infections asymptomatique Type B – Hôte: lhomme Infections moins sévères Type C – Hôte: lhomme Infections asymptomatique 11

12 INFLUENZA – Virologie (suite) Dérive génétique (Types A et B) – Changement antigénique mineur Mutations aléatoires de HA ou/et NA – Raison pourquoi un nouveau vaccin et nécessaire chaque année – Épidémies : Taux supérieurs aux taux endémiques – Court terme 12

13 INFLUENZA – Virologie (suite) Décalage génétique (Type A seulement) – Changement antigénique majeur Réassortiment ou recombinaison entre différentes souches Principalement HA et/ou NA – Responsable de pandémies Nouvelles souches, peu ou pas dimmunité Épidémies qui se propagent entre les continents 13

14 Prévention/Traitement Éviter contacte avec personnes malades Port du masque Couvrir sa bouche pour tousser Lavages fréquents des mains Éviter de toucher les yeux, le nez et la bouche Vaccination Antiviraux Rester à la maison quand vous êtes malades! Ne pas venir dans mon bureau! 14

15 Microbiologie Médicale LES RELATIONS HÔTE:PATHOGÈNE 15

16 Quest quune Maladie ? Toute modification dun état de bonne santé, dans laquelle lentièreté ou une partie du corps de lhôte n'est pas en parfait équilibre - – Infectieuse - Un état de maladie en raison de la présence dun microorganisme pathogène ou de ses produits - – Non Infectieuse - Un état de maladie en raison de causes non vivantes Génétique, empoisonnement, environnemental, etc. 16

17 Le Pathogène et lInfection Pathogène : – Tout organisme qui a la capacité de causer une maladie infectieuse Infection : – État lorsquun pathogène se développe et se multiplie chez lhôte Une infection peut causer ou ne pas causer une maladie infectieuse Infection nest pas synonyme à maladie 17

18 Types de Pathogènes Pathogènes primaires – Causent une maladie suite à une infection – Ne sont pas normalement associé à lhôte Ex. TB (Mycobacterium tuberculosis), virus de linfluenza Pathogènes opportunistes – Cause une maladie dans certaines circonstances – Peuvent faire partie de la flore naturelle Ex. Enterococcus faecium, Candida albicans (flore naturelle) Ex. Pseudomonas aeruginosa, Serratia marcescens (organismes de lenvironnement) 18

19 Classes de Pathogènes Microbiens Bactéries (Primaire et opportuniste) Ex. Primaire : TB; Opportuniste : E.coli Fungi (Principalement opportuniste) Ex. Levure (candidose), Pneumocystis carinii (pneumonie) Protozoaire (Primaire) Ex. Plasmodium spp. (malaria), Trypanosoma spp. (maladie du sommeil) Virus (Primaire) 19

20 La Maladie Infectieuse Comment sétablit-elle? - 3 exigences : – Un hôte susceptible – Un agent pathogène – Un environnement favorable au pathogène 20

21 Devenir lAgent dune Maladie 7 Commandements – Trouver un hôte approprié – Obtenir accès à lintérieur Pénétration – Trouver un foyer Adhérence et Propagation – Se multiplier – Capacité de nuire – Pouvoir ressortir – Être transmis à un nouvel hôte 21

22 Adhérence Les pathogènes possèdent des mécanismes spécifiques dadhérence aux cellules hôtes Possèdent des structures qui permettent ladhérence – Ex. Pili, fimbriae et glycocalyx Les pathogènes font concurrence avec la flore naturelle pour les sites dattachements 22

23 Multiplication La croissance dépend de la niche écologique – température, nutriments, pH, etc. – Certaines bactéries produisent des enzymes qui les aident à obtenir des nutriments Ex. Hémolysine – lyse des globules rouges; fer Protéases, nucléases, lipases 23

24 Propagation Certains pathogènes utilisent des modes actifs de propagation pour se rependre 24 FacteurExemple HyaluronidaseHydrolyse lacide hyaluronique, adhésif intercellulaire; certaines espèces de Staphylococcus et Streptococcus CollagénaseDétruit le réseau collagène qui supporte les tissus; certaines espèces de Clostridium LécithinaseDétruit lécithine; composant des membranes plasmiques; certaines espèces de Staphylococcus et Streptococcus StreptokinaseDissout les caillots sanguins; certaines espèces de Staphylococcus et Streptococcus

25 Nuire à lHôte Les dommages peuvent être une conséquence directe ou indirecte du pathogène – Indirecte: Dommage causé par la réponse immune – Directe : Dommage causé par des toxines 25

26 Nuire à lHôte: Les Toxines Endotoxine: – Composantes structurales des membranes des bactéries Gram- (LPS) Toxique seulement quand elle est relâchée – Après lyse cellulaire de la bactérie Exotoxine: – Protéines produites et sécrétées par les bactéries 26

27 Transmission de la Maladie Infectieuse Étapes essentielles: 1.Sortie de lagent infectieux de lhôte 2.Retrouver un nouvel hôte 3.Entrée dans un nouvel hôte 27

28 Portails de Sortie (de plus commun à moins commum) Tractus respiratoire supérieur – nez et bouche – Aérosols – parler, tousser, éternuer Tractus gastro-intestinal – intestin – Excréments Peau – Couches de peau morte, exsudats ou croutes Tractus urogénital – Urine, sperme, sécrétions vaginales Sang 28

29 Transmission de lAgent Infectieux Par contact: – Contact direct De la peau à la peau De muqueuse à muqueuse, de muqueuse à la peau ou de la peau aux muqueuses – Toucher, morsure, embrasser, relations sexuelles – Contact indirect Eau et surface dobjets – Ex. Piscine, bains tourbillons, ustensiles, etc. – Par gouttelettes ( 5µ; Jusqua 1 mètre) Parler, tousser et éternuer 29

30 Transmission de lAgent Infectieux Par un véhicule commun – Un véhicule unique et commun transmet linfection à des hôtes multiples Les plus communs sont la nourriture et leau Moins communs sont le sang et les vaccins Les animaux et lêtre humain peuvent aussi être des véhicules communs 30

31 Transmission de lAgent Infectieux Par vecteur – Sur la surface dinsectes ou par des insectes qui lont ingéré Mécanique: le vecteur nest pas essentiel au cycle de vie de lagent – Ex. Une mouche atterrit sur une surface prend des pathogènes sur la patte et le transmet à lhôte Biologique : Lagent réside pendant une partie de son cycle de vie dans un vecteur – Ex. malaria dans le moustique 31

32 Transmission de lAgent Infectieux Aérogène – Engendré et/ou transmis ( 1 mètre) par la dispersion de microparticules (<5µ) dans l'air Toux et éternuement Poussières 32

33 Conséquences de la Maladie Infectieuse Le résultat de la maladie infectieuse dépend – Des propriétés de lhôte La réponse immune – Des propriétés du pathogène La virulence 33 Lhôte est malade Il meurt Lhôte est malade Il guérit Lhôte nest pas malade Infection sans maladie Les défenses nont pas fonctionnées Les défenses ont éventuellement fonctionnées Les défense ont fonctionnées Aucune mémoire immune Aucune ou faible mémoire immune Mémoire immune dune exposition antérieur Agent très virulentAgent virulentAgent non-virulent

34 La Virulence Potentiel relatif dun organisme de causer une maladie – Estimé daprès des études expérimentales Dose létale (DL50) – dose du pathogène requise pour tuer 50% des hôtes – Déterminée par les caractéristiques du pathogène 34

35 La Relation Hôte:Pathogène LE DÉROULEMENT DE LA MALADIE 35

36 Types de Maladies Infectieuses Aiguë : – Caractérisée par une augmentation de lintensité des symptômes qui dure jusquà ce que le microorganisme ou les produits générés par celui- ci infligent des dommages – Les symptômes se dissipent soit quand les défenses de lhôte prennent le dessus ou quand un traitement approprié est donné – Les maladies infectieuses aiguës peuvent devenir chroniques 36

37 Types de Maladies Infectieuses Chronique : (Majoritairement virale) – Lorganisme infectieux provoque moins de dommages et résiste aux défenses de lhôte – Le pathogène inflige des dommages à lhôte pour de longues périodes de temps – Augmentation et diminution des symptômes 37

38 Types de Maladies Infectieuses État latent :(Majoritairement virale) – Aucun symptôme nest associé à la présence du microorganisme – Aucune réponse immune active spécifique ou non spécifique Une mémoire immune peut être décelée – Des symptômes typiques dune maladie aiguë peuvent survenir quand limmunité de lhôte est compromise Ex. les feux sauvage 38

39 Déroulement de la Maladie Aiguë Période dincubation : – Inclus la rencontre, la pénétration, la propagation, et la croissance – La durée de cette période est une fonction de toutes ces étapes en plus des réponses spécifiques et non spécifiques de lhôte – Durée moyenne de 2-3 jours à plusieurs semaines ou mois 39

40 Déroulement de la Maladie Aiguë Période prodormale : – Courte durée (1-2 jours) – Précède lexpression de symptômes spécifiques aigus Ex. Maux de tête, malaises, maux gastro-intestinaux – Période qui représente le début de lactivité du pathogène 40

41 Déroulement de la Maladie Aiguë Période Aiguë – Interactions entre le pathogène et lhôte sont à leurs summums – Contribution active de la réponse inflammatoire – Symptômes spécifiques et non-spécifiques Si cest la 1 re exposition – La réponse immune acquise est initiée, il ny a pas danticorps présents Si cest la 2 e exposition – Haut niveau dactivité du système acquis – Niveau élevé danticorps 41

42 Déroulement de la Maladie Aiguë Période de convalescence : – Récupération de la période aiguë – Diminution des symptômes spécifiques et non spécifiques – Le niveau danticorps est à son summum 42


Télécharger ppt "Maladies Nosocomiales Infection contractée dans un centre hospitalier qui nétait pas présente ou en incubation lors de ladmission Personnes assujetties."

Présentations similaires


Annonces Google