La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Colloque ACEA 2012 - UQAM Kévin Dépault Université dOttawa Durabilité sociale : la cartographie citoyenne comme outil de laménagement urbain à Ürümqi,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Colloque ACEA 2012 - UQAM Kévin Dépault Université dOttawa Durabilité sociale : la cartographie citoyenne comme outil de laménagement urbain à Ürümqi,"— Transcription de la présentation:

1 Colloque ACEA UQAM Kévin Dépault Université dOttawa Durabilité sociale : la cartographie citoyenne comme outil de laménagement urbain à Ürümqi, en Chine

2 Plan de la présentation Présentations du Xinjiang et dÜrümqi Problématique de recherche Revue des principaux concepts Questions de recherche Méthodologie Conclusion

3 Carte du Xinjiang Source: Croquant, 2007

4 Bref historique du Xinjiang Établissement des Ouighours dans la région remonterait au 8e siècle après J.C. (descendance turque) Le Xinjiang est conquis par la dynastie Qinq en Rébellions musulmanes en 1864 contrées par le pouvoir. 1933: Autoproclamation de la 1ère république du Turkestan 1934: Bataille de Kashgar: armée Turkestan décimée : 2ème république Turkestan (appui soviétique) 1949: Larmée du PCC conquiert le territoire 1955: Création de la Région Autonome Ouighour du Xinjiang (statut conservé jusquà aujourdhui) 2010: population de 21 millions dhabitants: 40% Ouighours, 40% Hans, 7% Kazakhs

5 Ürümqi Originellement appelée Luntai, la dinastie Qinq renomme la ville Dihua en En 1955, avec létablissement de la RAOX, la ville change de nom pour Urumqi: nouveau territoire Développement économique de la RAOX passe par Ürümqi, qui devient le pôle de la Chine occidentale (charbon, pétrole, métaux) Capitale de la région, avec aujourdhui 2,8 millions dhabitants

6 Division des peuples au Xinjiang Source : Wikipédia et Kévin Dépault

7 Problématique De 7% en 1953, 33% en 1964 et 40% en 1978, la proportion de Hans dans la province a drastiquement augmentée suite à linstauration de colonies par le PCC (Toops, 2004). À Ürümqi, de majoritaires en 1949, les Ouighours ne forment plus que 13% de la population de la capitale, qui est à 75% Han (Gouvernement Chine, 2000). Grand bond en avant et les réformes économiques de 1978 amènent la prospérité en ville, au détriment des populations rurales (minorités ethniques) (Cao, 2009) Aujourdhui, la RAOX est 4e sur léchelle des disparités de revenu urbain –rural au niveau national (Cao, 2010).

8 Problématique Depuis 60 ans, des tensions existent au Xinjiang entre Ouighours et Hans, surtout à Ürümqi, démontrées par les émeutes de 1989, juillet 2009 et Bilan de 2009: 197 morts 1721 blessés (officiels)

9 Problématique Hans et Ouighours vivent isolés dans des quartiers différents (phénomène de Ghettoïsation) Ouighours habitent: lancienne ville abandonnée par le PCC Hans habitent: nouvelle ville développée et rénovée

10 Revue des principaux concepts Durabilité sociale : le développement croissant ou non, incorporant la société civile et permettant à divers groupes sociaux et culturels de cohabiter et de participer à la promotion de la qualité de vie (Stren et Polèse, 2000) Lespace social: la relation entre la façon dont lespace est construit et contesté (Lefebvre, 1974) Le droit à la ville: « non pas à la ville ancienne mais à la vie urbaine, à la centralité rénovée, aux lieux de rencontres et déchanges, aux rythmes de vie et emplois du temps permettant lusage plein et entier de ces moments et lieux, etc. » (Lefebvre, 1968) (In)Justice spatiale: la distribution équitable des éléments négatifs (pollution) et positifs (services) structurant lespace social. (Processus décisionnel) (Mitchell, 2009)

11 Questions de recherche Quel est le rôle de lidentité ethnique dans la construction de lespace et la perception de linjustice spatiale? Comment la compréhension de la construction de lespace peut être intégrée dans laménagement urbain afin de faciliter linclusion sociale?

12 Méthodologie Étude de la perception spatiale des habitants de 6 quartiers dÜrümqi sur linclusion, lexclusion et le conflit But: comprendre la construction de lespace chez les habitants. 2 quartiers Ouighours, 2 quartier Hans et 2 mixtes Quantitatif: utilisation des systèmes d'information géographique participatifs publics (SIGPP) pour cartographier les perceptions des résidents (plate-forme web) 180 personnes Qualitatif: Ateliers collectifs: 30 résidents + acteurs institutionnels pour créer la plate-forme + définitions employées Entrevue semi-dirigées avec 6 groupes de 10 personnes + acteurs institutionnels (urbanistes, politiciens, ONG)

13 Carte dÜrümqi

14 Conclusion Tensions ethniques et sociales à Ürümqi en fait un terrain de recherche dactualité Inclusion des minorités ethniques dans laménagement urbain est généralisable (Canada, G-B) Droit à la ville et justice spatiale concepts revenus à lavant- plan en études urbaines Utilisation des SIGPP comme outil de cartographie des perceptions dinégalités spatiales en lien avec lethnicité est novateur.

15 Merci!


Télécharger ppt "Colloque ACEA 2012 - UQAM Kévin Dépault Université dOttawa Durabilité sociale : la cartographie citoyenne comme outil de laménagement urbain à Ürümqi,"

Présentations similaires


Annonces Google