La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire – Thème: « Les empires chrétiens du haut Moyen Age. » Démarche : La caractérisation de chacun des deux empires se fait à partir dexemples au choix.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire – Thème: « Les empires chrétiens du haut Moyen Age. » Démarche : La caractérisation de chacun des deux empires se fait à partir dexemples au choix."— Transcription de la présentation:

1 Histoire – Thème: « Les empires chrétiens du haut Moyen Age. » Démarche : La caractérisation de chacun des deux empires se fait à partir dexemples au choix : - de personnages (Justinien et Théodora, Charlemagne, Irène…) ; - dévénements (le couronnement de Charlemagne, dun empereur byzantin…) ; - ou doeuvres dart byzantines et doeuvres dart carolingiennes (Sainte-Sophie, la chapelle dAix, mosaïques, icônes, orfèvreries…). Létude débouche sur une carte de lEurope où sont situées les chrétientés latine et orthodoxe. Connaissances : Les deux empires de lorient byzantin et de loccident carolingien, sont situés et caractérisés dans leurs dimensions politique (empires chrétiens), culturelle (grec et latin) et religieuse (une religion, deux Églises). Capacités : Connaître et utiliser les repères suivants : Lempire byzantin : IV e –XV e siècle Lempire carolingien, lempire byzantin sur la carte de lEurope au IXe siècle Le couronnement de Charlemagne : 800

2 H1 = Que devient lEmpire Romain ? H2 = LEmpire Romain dOrient, héritier naturel de lempire. H3 = LEmpire carolingien : la recherche dun nouvel empire. H4 = Des Empires Chrétiens concurrents, deux aires culturelles. Découpage du thème en 4 heures.

3 Quelle démarche pour quels objectifs? La démarche est ici explicitée heure par heure avec les moments clés. Les documents et les fiches sont en fin de diaporama. On devrait avoir dans les manuels la plupart des documents étudiés. Le choix sest porté sur des documents classiques afin quils soient connus de tous et facilement accessibles. Les fonds de cartes ne sont pas fournis. Chacun les trouvera dans les ressources de son établissement.

4 Que devient lEmpire romain? Pb : Quadvient-il de lEmpire romain après 395? La première heure va permettre de prendre la mesure du temps et de lespace étudié avec pour démarrer la comparaison de limage de trois empereurs. La statue de Valentinien, la figure dAriane, la figure de Charlemagne. Comparaison : similitudes (croix – globe) différences (tenue - posture) Réinscription de ces figures dans lespace et le temps à laide de la carte à la fin de lEmpire dOccident en idées : - Division de lEmpire en 395 = fin de lempereur unique. - A lEst, un héritage dans la continuité mais décentré. - A lOuest, une présence Barbare et on insiste sur les Francs. Une frise chronologique sert de support avec la carte. Certains items de la frise seront remplis en classe dans le cadre dun support aux phases de récit magistral, sur les quatre cours, permettant aux élèves de ne pas décrocher et de prendre quelques notes. Ecriture : Répondre à la question problématique en utilisant les connaissances étudiées en classe : 395; 476; Royaumes Barbares; Royaume byzantin.

5 LEmpire dOrient, héritier de lempire romain. Pb : Pourquoi peut-on dire que lempire dOrient est lhéritier de lempire? La seconde heure est assez classique et peut présenter la figure de Justinien dans la continuité romaine et dans sa volonté de restauration dun empire désormais divisé. -On part des mosaïques de Ste Sophie : Constantin et Justinien entourent la Vierge et offrent qui Constantinople, qui Ste Sophie. Lidée de continuité est ici présentée. -Puis mosaïques de Ravenne pour la figure impériale du Basileus : Plusieurs activités possibles avec ces documents. (Cf par exemple : Lessentiel est de dégager lalliance entre le pouvoir et lEglise : On situe Ravenne dans lEmpire par rapport à la carte des conquêtes justiniennes afin de voir les objectifs politiques de cet empereur. Le message est à la fois politique (la puissance de l'empereur en Italie reconquise) et religieux (rétablissement de la vraie foi après le départ des Ostrogoths).

6 Lempire carolingien: la recherche dun nouvel empire. Pb : Dans quelle mesure peut-on dire que lempire carolingien est lhéritier de lempire romain? La pertinence de la problématique de lhéritage me semble liée à lévènement du baptême de Clovis qui christianise les Francs. Lui-même est lié à lempire romain par le schéma narratif du baptême qui reprend celui de la conversion de Constantin. Nous débutons par cela. Phase 1 = « mise en intrigue » Comparaisons des deux récits. 3 questions destinées à mettre en évidence lorigine épiscopale des sources, les similitudes du schéma narratif et le rôle similaire de ladhésion au christianisme. NB : si lon choisit le récit de Lactance, plus simple, on ignorera lorigine épiscopale valable uniquement avec le texte dEusèbe. Pour faire le point sur cet évènement, voir la conférence très détaillée dYves Modéran.

7 Phase 2 : « phase explicative magistrale » La similitude de ces deux récits, malgré leurs différences, à 200 ans dintervalle, illustre le rôle que joue lEglise dans la conquête du pouvoir. Le baptême de Clovis est explicitement comparé à la conversion de Constantin car il sagit dune même alliance : le pouvoir en échange du renforcement du christianisme. [on remplit ici la case « signification » du récit] Après les successeurs de Clovis, face à laffaiblissement du pouvoir royal, la transmission du pouvoir aux carolingiens résulte dune même alliance : récit très bref de 751. [ on peut remplir ici la frise chronologique et / ou suivre la brève généalogie en mettant en évidence le temps long qui sépare les carolingiens de Clovis.] NB Je rappelle quil n y a aucun scrupule à avoir vis à vis des faits historique eux- mêmes : la bataille de Tolbiac nest pas établie (lieu proposé au XVIè siècle) et la date du baptême fait débat. Cest bien la construction du récit historique qui est ici en jeu. Ne pas hésiter à forcer le trait : Pourquoi écrit-on de telles légendes ? Le but du cours nest donc pas détablir une suite chronologique qui serait factice, mais de montrer que les Francs construisent leur discours de légitimation du pouvoir dans limitation des empereurs.

8 Phase 3 : la figure de Charlemagne empereur. Le couronnement de Charlemagne (texte simple rapidement étudié) ainsi quune pièce de monnaie permettent de montrer limitation des empereurs romains et lidée dune refondation dun empire disparu. Le travail décriture dirigé suivant doit permettre de répondre à la problématique. (Tout élève devrait avoir la possibilité daborder en réussite au moins une question et dapprocher la problématique : Les phrases sont conçues en difficulté croissante.) En trois phrases, montre : 1/ que Clovis et Charlemagne imitent ( ou sont comparés aux) les empereurs romains. 2/ que les rois Francs et lEglise se sont alliés. 3/ que Charlemagne se présente comme lhéritier des empereurs romains. Facultatif : A ton avis peut-on dire que lempire carolingien est lhéritier de lempire romain ?

9 Deux empires chrétiens, deux aires culturelles. Pb : Comment les deux empires Chrétiens se distinguent-ils du point de vue culturel et religieux? Image et récit du sac de Constantinople de la Quatrième croisade = (+ révélateur du schisme que les évènements de 1054.) Texte de Ducellier mettant en évidence les différences entre les deux religions, étudiées sous la forme classique dun tableau à double entrée. Monde Grec et Monde occidental se disputent lhéritage romain et finissent par se tourner le dos. On termine la chronologie et on aboutit sur la carte qui présentera les deux chrétientés.

10 Documents leçon 1 Statue de Valentinien, empereur romain Ariane 1 ère, Impératrice byzantine Charlemagne, empereur doccident Quelles sont les éléments communs entre les trois personnages et leurs attributs?

11 Documents leçon 2 Justinien offre Ste Sophie à la Vierge Constantin offre Constantinople à la Vierge Quel élément montre le caractère sacré des empereurs ? Montre que Justinien imite Constantin. 1:3:5: 2: 4:

12 Documents leçon 3 Qui sont les auteurs des deux textes? Quont-ils en commun? Quelles ressemblances remarques-tu entre les deux récits? Quel rôle joue ladhésion au christianisme dans les deux situations? « Constantin, résolu dadorer le dieu de Constance son père, implora la protection de ce dieu contre Maxence. Pendant quil lui faisait sa prière, il eut une vision merveilleuse, (…)Il assurait quil avait vu dans laprès- midi, lorsque le soleil baissait, une croix lumineuse au-dessus du soleil, avec cette inscription en grec: Vainquez par ce signe; que ce spectacle lavait extrêmement étonné, de même que tous les soldats qui le suivaient, qui furent témoins du miracle; que tandis quil avait lesprit tout occupé de cette vision, et quil cherchait à en pénétrer le sens, la nuit étant survenue, Jésus-Christ lui était apparu pendant son sommeil, avec le même signe quil lui avait montré le jour dans lair, et lui avait commandé de faire un étendard de la même forme, et de le porter dans les combats pour se garantir du danger.» Daprès Eusèbe, évêque de Césarée ( Vie de Constantin, vers 337) « J'ai appelé mes dieux, et ils ne m'assistent point dans la détresse: ils ne peuvent donc rien, puisqu'ils ne secourent pas ceux qui les servent ? Christ, j'invoque avec foi ton assistance: si tu m'accordes la victoire sur mes ennemis (…), je croirai en toi et je me ferai baptiser en ton nom ! » " Comme il parlait de la sorte, voici que les alamans tournèrent le dos et commencèrent à prendre la fuite, et, quand ils virent leur roi tué, ils se soumirent au pouvoir de Clovis." (…) "Lévêque ordonne qu'on prépare la piscine sacrée. (…) " Le nouveau Constantin descendit dans la cuve, (…) ce fut alors que Saint Rémi prononça ces paroles célèbres: "Adoucis-toi, fier Sicambre, et courbe la tête; adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré! » Daprès Grégoire, évêque de Tours, Histoire des Francs, vers 572. La conversion de Constantin selon Lactance « Constantin est averti dans son sommeil de faire inscrire sur les boucliers le signe de Dieuet de reprendre le combat contre Maxence. Il obéit, fait inscrire le Christ sur les boucliers. Une lettre х mise de travers avec un p; munie de ce signe, larmée part à lassaut. Larmée de Maxence est prise de panique et Constantin fait son entrée à Rolme au milieu de la joie du sénat et du peuple. » Daprès Lactance, De la mort des persécuteurs, vers 314.

13 Denier de Charlemagne, Mayence, IXè siècle Il est écrit : « Karolus IMP. AUG. » Charles Empereur Auguste Quels détails de la pièce rappellent les empereurs romains ? - Le couronnement de Charlemagne daprès le Livre des Papes, 800. (Ce récit ou celui dEginhard seront certainement dans les manuels. Ci-dessous la version du manuel Nathan 5è) « Le jour de Noël, le pape de ses propres mains, couronna Charlemagne dune très précieuse couronne. Alors, les fidèles Romains, voyant comment il avait défendu et aimé la Sainte Eglise romaine, sécrièrent dune seule et pleine voix : « A Charles, très pieux auguste, couronné par Dieu, grand et pacifique empereur, vie et victoire! » Ils répétèrent trois fois cette acclamation. Tout de suite après le Très Saint pape oignit de lhuile sainte le roi Charles… » Où se déroule la cérémonie? Comment Charlemagne est-il surnommé? De qui Charlemagne tient-il son pouvoir?

14 A = 496 : B = 751 : C = 800 : D = 1054 : E = 1204 : F = 1453 : Empire romain Empire dorientles royaumes occidentaux Empire carolingien et successeur

15 Ci-contre la fiche élève pour H3.

16 Documents leçon 4 Et le marquis fit prendre le palais Bouke de Lion [Boucoléon], et le monastère Sainte- Sophie et les maisons du patriarche; et les autres hauts hommes ainsi que les comtes firent prendre les plus riches abbayes et les plus riches palais qu'on put y trouver, car, à partir du moment où la ville fut prise, on ne fit de mal ni aux pauvres ni aux riches. Au contraire, s'en alla qui voulut s'en aller, et qui le voulut resta; et ce furent les plus riches de la ville qui s'en allèrent. Puis après on commanda que tout le butin fût apporté à une abbaye qui était dans la ville. C'est là que l'on apporta le butin, et l'on choisit dix chevaliers hauts hommes parmi les pèlerins et dix Vénitiens, que l'on considérait comme loyaux, et on les commit à la garde de ce butin. Et, lorsque le butin eut été apporté là, qui était si riche et comportait tant de riche vaisselle d'or et d'argent et d'étoffes brodées d'or et tant de riches joyaux que c'était une vraie merveille que le butin qui fut apporté là, alors jamais, depuis que le monde fut créé, on ne vit ni ne conquit un butin aussi grand, aussi noble, aussi riche, ni au temps d'Alexandre, ni au temps de Charlemagne, ni avant, ni après. Et je ne crois pas, quant à moi, que dans les quarante plus riches cités du monde il y aurait autant de richesse qu'on en trouva à l'intérieur de Constantinople. Et d'ailleurs, les Grecs attestaient que les deux tiers de la richesse du monde se trouvaient à Constantinople, et le troisième tiers épars dans le monde. Geoffroy de Villehardouin et Robert de Clari, Ceux qui conquirent Constantinople, Paris, Union générale d'éditions, 1966, pp Traduction inspirée de Pierre Charlot, Poèmes et récits de la vieille France, Paris, De Boccard, 1939.


Télécharger ppt "Histoire – Thème: « Les empires chrétiens du haut Moyen Age. » Démarche : La caractérisation de chacun des deux empires se fait à partir dexemples au choix."

Présentations similaires


Annonces Google