La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Monde De 1945 à nos jours LEurope La France. INTRODUCTION : 1945-1947, VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DU MONDE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Monde De 1945 à nos jours LEurope La France. INTRODUCTION : 1945-1947, VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DU MONDE."— Transcription de la présentation:

1 Le Monde De 1945 à nos jours LEurope La France

2 INTRODUCTION : , VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DU MONDE

3 L'Europe nazie

4 : la victoire des Alliés

5 I/Le chaos de la guerre A/Une hécatombe démographique : + de 50 millions de morts 6 à 7 fois plus que pour le 1er conflit mondial. PAYSNombre de morts % de la population totale URSS % CHINE % ALLEMAGNE % POLOGNE % JAPON % YOUGOSLAVIE % FRANCE % ITALIE % ROYAUME-UNI % ETATS-UNIS % + 35 millions de blessés et plus de 3 millions de disparus.

6 Pays Pertes militaires Pertes civiles dont victimes juives % de Juifs exterminés Roumanie % Grèce % Italie % France % Espagne (guerre civile) + de

7 Surtout des pertes civiles : Lieux et dates des bombardements Nbre davions bombardiers Tonnage de bombes déversées Nombre de morts DRESDE (8 février 1945) TOKYO (10 mars 1945) HIROSHIMA (6 août 1945) 11 bombe NAGASAKI (9 août 1945)11 bombe URSS 10 millions Pologne 97% des morts 1/2 des victimes

8 Des régions entières : -70% immeubles Ruhr -38% capacité de production Pologne et Yougoslavie. - URSS, 6 millions de maisons, villes, 1/3 du cheptel bovin. Villes rayées de la carte : Dresde, Coventry, Hiroshima, Nagasaki, Oradour-sur-Glane... Pays les plus touchés : URSS, Italie, Japon, France, Royaume-Uni, Allemagne milliards de $, dont ½ pour lURSS. B/ Dénormes destructions :

9 Les destructions dans les pays partenaires -France, 80% installations portuaires, 55% de lindustrie et 40% réseau ferroviaire -Italie : Nord dévasté -Grèce : en + guerre civile naissante -Roumanie : collaboration des autorités avec les nazis et forte répression soviétique

10 C/ Le traumatisme des camps La barbarie nazie 1,3 million de juifs massacrés, 3 millions assassinés dans les camps de concentration et moururent de faim ou de maladie dans les camps de concentration ou les ghettos. Le bilan des génocides 5,5 à 6 millions de juifs soit environ 40 % de la population juive de l' époque tziganes tués.

11 Procès de Nuremberg accusés de complot, de crime contre la paix, de crime de guerre et de crime contre l'humanité. Crime contre l' humanité : un crime imprescriptible. novembre 45 à octobre 46 par un tribunal international. _______________________ Notion définie au cours de ce procès

12 Procès de Nuremberg Sur 23 accusés 12 condamnés à mort (Goering, Ribbentrop, Rosenberg, Bormann) LAllemagne est condamnée à payer 20 millions de $ dont 50% à l ' URSS, 14 % à la grande Bretagne, 12,5 % aux E-U et 10 % à la France. Réparations allemandes accordées aux victimes du national-socialisme vivant en Israël 400 millions de $ annuels

13 La barbarie nippone Massacre de Nankin : Chine, 1937, massacre de civils Les femmes de réconfort : Asiatiques, en majorité coréennes, destinées aux bordels militaires Lunité 731 : Mandchourie expériences de guerre bactériologique et vivisections. Après la défaite, les Américains accordèrent limpunité au général Ishii en échange du résultat de ses travaux. …

14 Tôjô, Procès de Tokyo de juin 1946 à novembre 1948 Parmi les 28 accusés, le général Tôjô (1er ministre jusquen 1944), les ministres Hirota, Koiso, Araki, Matsuoka et Shigemitsu condamnation à mort de sept dirigeants japonais Lempereur Hirohito ne fut pas inquiété

15 Lépuration dans les pays partenaires -France : voir cours suivant -Italie : très rapide et massive au début puis un échec… sous le regard bienveillant des États-Unis -Grèce : contexte de guerre civile jusquen 1949 (nationalistes contre communistes) donc très forte épuration ethnique dun côté et « populaire » de lautre. Mais en dehors de ladministration, de la police et de lenseignement elle fut faible (1 300 exécutions). -Roumanie : très brutale et massive par larmée rouge à limage de Ion Antonescu, le dictateur roumain rallié à lAllemagne nazie et exécuté en 1946

16 II/ Une nouvelle donne géopolitique Les États -Unis saffirment comme la grande puissance. production industrielle de 75 % larme nucléaire 80 % du stock d ' or mondial (en dehors de l ' URSS ). pas de guerre sur leur territoire

17 à partir de 1943 entre le trois principaux pays alliés (États-Unis, URSS, Royaume-Uni). s'entendre sur une réorganisation du monde après la guerre. Téhéran en novembre-décembre 1943 Yalta du 4 au 11 février 1945 Potsdam du 17 juillet au 2 août 1945 A/Les grandes conférences de la fin de la guerre

18 ouvrir un second front en Europe en débarquant en Provence et en Normandie. occupation de l'Allemagne à la fin de la guerre Téhéran, novembre- décembre objectifs de la guerre et date des opérations militaires. décision de coopérer après la guerre. décision de la formation de gouvernements démocratiques dans l'Europe libérée.

19 du 4 au 11 février Churchill (pour le Royaume-Uni). Roosevelt (pour les États- Unis) Staline (pour l'URSS) modalités d'occupation de l'Allemagne Churchill réussit à imposer la France comme 4 ème pays d'occupation de l'Allemagne principes démocratiques établis en Europe et dans le monde après la guerre premier projet d'ONU mise au point les derniers mouvements militaires Yalta renoncement à des zones dinfluence.

20 Staline, Truman et Churchill puis Attlee, du 17 juillet au 2 août La conférence de Potsdam (en Allemagne, région de Berlin) Occupation de l'Allemagne Réparations Dénazification

21 B/ Les modifications territoriales 1/ Considérables pour lEurope Une rupture géopolitique Une Europe redessinée

22 dirigées chacune par les vainqueurs (États-unis, URSS, Royaume-Uni et France). divisée en 4 zones d'occupation Allemagne perd 1/4 de sa superficie ligne Oder-Neisse nouvelle frontière avec la Pologne ?

23 dirigées chacune par les grands pays vainqueurs (Etats-Unis, URSS, Royaume-Uni et France). Autriche divisée en 4 zones d'occupation Pour lAllemagne et lAutriche, capitale également divisée en 4 zones doccupation.

24 Pour les pays partenaires

25 Italie cède des territoires à la Grèce et à la Yougoslavie.

26 URSS retrouve à l'ouest des territoires perdus lors de la révolution de 1917.

27 La Roumanie perd des territoires.

28 La Grèce récupère des territoires sur lItalie. Corfou Le Dodécanèse

29 2/ D'autres modifications dans le reste du monde :

30 Le Japon perd toutes ses dépendances et colonies La Corée, redevenue indépendante, est occupée au nord du 38° parallèle par les Soviétiques et au sud par les États-Unis L'URSS reçoit l'île Sakhaline et les îles Kouriles

31 La Mandchourie et Formose reviennent à la Chine Le Japon perd toutes ses dépendances

32 Les États-Unis reprennent possession des archipels occupés par les Japonais L'Italie perd ses colonies africaines. Le Japon perd toutes ses dépendances

33 III/ Des relations internationales sur de nouvelles bases : une recomposition du Monde

34 1/ L'Europe est ruinée et dévastée : ne peut plus jouer le rôle de puissance dominante dans les empires coloniaux, les prémices de la décolonisation se manifestent 2/ Leffacement de l'Europe est accentué par la rivalité entre les États-Unis et l'URSS entre libéralisme et communisme cette rivalité déchire l'Europe A/ Le déclin consommé de l'Europe séparation en deux camps très distincts.

35 1/ L'URSS et les partis communistes frères : gain de territoires, à l'est comme à l'ouest. prestige de l'URSS et de Staline domination sur de nombreux pays de l'Europe de l'Est. Malgré des destructions gigantesques L'URSS devient une grande puissance. B/ L'émergence des deux "Grands"

36 Domination américaine encore plus nette échelle mondiale dans tous les domaines : domination américaine sur le monde en 1945 Seuls les E-U sont capables de financer la reconstruction : une arme diplomatique qui installe dans leur orbite de nombreux pays d'Europe de l'ouest. Économiquement : PNB X 2, chômage = 0, production considérable. Financièrement : 2/3 du stock d'or mondial, dollar convertible en or et devenue la monnaie pivot du FMI depuis les accords de Bretton Woods (juillet 1944) Militairement : des bases partout dans le monde et monopole nucléaire. Culturellement : musique, mode, habitudes alimentaires des GI's qui libèrent les régions de l'Europe de l'Ouest. 2/ Les États-Unis et la reconstruction :

37 Le Fonds Monétaire International fondé en 1946 et siège à Washington constitué des quotes-parts des pays membres qui peuvent tirer des emprunts sur le fonds jusquà 125% de leur quote-part et bénéficier de prêts autorise les dévaluations de plus de 10%. permet demprunter grâce à une Banque Mondiale

38 LE GATT (Accord général sur les tarifs et le commerce) Siège à Lausanne signé à la conférence de Genève en 1947 par 23 pays, engagement à cesser toute pratique commerciale discriminatoire, à généraliser la clause de la nation la plus favorisée, à interdire tout pratique de dumping et de contingentement. favoriser le libre échange Le GATT a fait place à lOMC en 1995.

39 Enregistrez bien la présence au départ de la Tchécoslovaquie et de la Chine.

40 Le Plan Marshall et lOECE Chef des armées américaines pendant la guerre, le général Marshall devient en 1947 Secrétaire d'État aux Affaires étrangères. veut contenir l'expansionnisme soviétique promoteur du plan qui contribua à reconstruire l'Europe occidentale. prix Nobel de la paix en 1953.

41 …Cette aide, j'en suis convaincu, ne doit pas être accordée chichement, chaque fois que surviennent les crises. Toute aide que ce gouvernement pourra apporter à l'avenir devrait être un remède plutôt qu'un simple palliatif. Tout gouvernement qui veut aider à la tâche de la reprise économique jouira, j'en suis sûr, de la plus entière coopération de la part du gouvernement des États-Unis. Tout gouvernement qui intrigue pour empêcher la reprise économique des autres pays ne peut espérer recevoir notre aide. De plus, les gouvernements, les partis et les groupes politiques qui cherchent à perpétuer la misère humaine pour en tirer un profit sur le plan politique ou sur les autres plans se heurteront à l'opposition des États-Unis... Discours de G. Marshall du 5 juin 1947 à Harvard mieux connu des Américains sous le nom de European Recovery Program : aider financièrement tous les pays européens qui le souhaitent marchandisescapitaux répartition à définir ensemble par les pays Européens qui en bénéficieraient oblige les Européens à dialoguer et à s'unir pour prendre une décision commune

42 Les buts des États-Unis Économiquement : Venir en aide à l'Europe Reconstituer les mécanismes économiques Faciliter ses exportations Politiquement : Empêcher l'arrivée au pouvoir des communistes Au total 16 pays bénéficieront de l'aide du plan Marshall

43 distribuer, répartir les crédits accordés par le Plan Marshall : L'Organisation Européenne de Coopération Économique (OECE) est l'ancêtre de l'OCDE Entre 1948 et 1951, les États-Unis consacrent plus de 13 milliards de dollars (dont 11 milliards en dons)

44

45 Mots-clefs ? IV/ La création de l'ONU

46 Charte de l'Atlantique signée 1941 entre les États-Unis et le Royaume-Uni Déclaration des Nations Unies signée par 26 pays autour des États- Unis en janvier Garantir la paix dans le monde

47 Conférence de San Francisco une organisation composée d'États souverains et non un gouvernement mondial Charte, signée par 51 pays, le 26 juin 1945 volonté de créer un organisme international capable de garantir durablement la paix

48 l'égalité souveraine de tous les États, quelques soit leur taille ou leur puissance la non-ingérence dans les affaires intérieures de chaque pays le règlement pacifique des litiges entre les pays. le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes A/ Les principes de l'ONU

49 Nous, peuples des Nations Unies, résolus à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l'espace d'une vie humaine a infligé à l'humanité d'indicibles souffrances, à proclamer à nouveau notre foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité de droits des hommes et des femmes, ainsi que des nations, grandes et petites, à créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et du respect des obligations nées des traités et autres sources du droit international, à favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande, et à ces fins à pratiquer la tolérance, à vivre en paix l'un avec l'autre dans un esprit de bon voisinage, à unir nos forces pour maintenir la paix et la sécurité internationales, à accepter des principes et instituer des méthodes garantissant qu'il ne sera pas fait usage de la force des armes, sauf dans l'intérêt commun, à recourir aux institutions internationales pour favoriser le progrès économique et social de tous les peuples, avons décidé d'associer nos efforts pour réaliser ces desseins. En conséquence, nos gouvernements respectifs, par l'intermédiaire de leurs représentants, réunis en la ville de San Francisco, et munis de pleins pouvoirs reconnus en bonne et due forme, ont adopté la présente Charte des Nations Unies et établissent par les présentes une organisation internationale qui prendra le nom de Nations Unies. Préambule de la Charte des Nations Unies, 26 juin 1945 l'égalité souveraine de tous les États, quelques soit leur taille ou leur puissance la non-ingérence dans les affaires intérieures de chaque pays le règlement pacifique des litiges entre les pays. le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes A/ Les principes de l'ONU

50 1947. Approbation du plan de partage de la Palestine, prévoyant la création dun Etat arabe et dun Etat juif Adoption de la Déclaration Universelle des Droits de lHomme Guerre de Corée.15 nations participent à la lutte contre les troupes communistes du Nord Première Force de maintien de la paix des Nations-Unies, la Funu est envoyée, après la nationalisation du canal de Suez, pour faire appliquer le cessez-le-feu Condamnation de la politique dapartheid en Afrique du Sud LAssemblée Générale condamne linvasion du Tibet par la Chine Envoi des Casques bleus au Congo (ex-belge) LONU approuve linterdiction partielle des expériences atomiques dans latmosphère La Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale entre en vigueur Création du Programme des Nations Unies pour lEnvironnement LONU recommande lauto-détermination du Sahara occidental par un référendum organisé sous son contrôle Première session extraordinaire consacrée au désarmement L'Assemblée générale adopte une Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes L'Assemblée générale adopte la Déclaration sur l'élimination de toutes les formes d'intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction L'Assemblée générale adopte la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants Les Casques bleus reçoivent le prix Nobel de la paix Le Conseil de Sécurité condamne linvasion du Koweït par lIrak Convention relative aux droits de lenfant Guerre du Golfe : lONU autorise le recours à la force contre lIrak qui a envahi le Koweït.. Adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 688, acceptant la notion dingérence humanitaire au Kurdistan Refus dengager lONU dans une deuxième guerre du Golfe Les grandes dates de l'ONU

51 « LONU met à la disposition de ses États Membres les moyens de trouver des solutions à des différends ou à des problèmes et d'aborder pratiquement toutes les questions intéressant l'humanité. » B/ Les buts de l'ONU

52 LONU met à la disposition de ses États Membres les moyens de trouver des solutions à des différends ou à des problèmes et d'aborder pratiquement toutes les questions intéressant l'humanité. Désarmement Rétablissement de la paix Consolidation de la paix Maintien de la paix Paix et sécurit é

53 LONU met à la disposition de ses États Membres les moyens de trouver des solutions à des différends ou à des problèmes et d'aborder pratiquement toutes les questions intéressant l'humanité. Droit de la mer Droit du commerce international Cours pénale internationale Droit international

54 LONU met à la disposition de ses États Membres les moyens de trouver des solutions à des différends ou à des problèmes et d'aborder pratiquement toutes les questions intéressant l'humanité. Réfugiés Mines anti- personnelles Enfants Catastrophes naturelles Affaires humanitaires

55 LONU met à la disposition de ses États Membres les moyens de trouver des solutions à des différends ou à des problèmes et d'aborder pratiquement toutes les questions intéressant l'humanité. Liberté Égalité Démocratie Droits de lhomme

56 LONU met à la disposition de ses États Membres les moyens de trouver des solutions à des différends ou à des problèmes et d'aborder pratiquement toutes les questions intéressant l'humanité. Alimentation Santé Travail Enfance Éducation Science Culture Prêts financiers Développement économique et social

57 C/ Lorganisation de lONU

58 CONSEIL DE TUTELLE compose élit nomme CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FAOOMSOITUNICEFUNESCOBRID IDASFI Casques bleus nomme COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE élit propose

59 se réunit une fois par an, en sessions ordinaires d'automne. vote le budget, admet les nouveaux membres émet des recommandations élit les autres organes de l'ONU chacun des États membres y dispose dune voix. ASSEMBLEE GÉNÉRALE

60 organe administratif de l'ONU. met en œuvre les programmes de lONU. Secrétaire Général, nommé pour 5 ans par lAssemblée Générale sur recommandation du Conseil de sécurité. peut utiliser l'article 9 qui lui permet d'attirer l'attention du Conseil de Sécurité sur une situation où la paix est en péril. SECRÉTARIAT Les pouvoirs du secrétaire général sont limités. Ban Ki-moon

61 Émet des résolutions 15 membres lorgane de décision peut être convoqué à tout moment, chaque fois que la paix est menacée décide des mesures nécessaires au maintien de la paix et de la sécurité mondiales. Sappliquent aux 195 pays membres CONSEIL DE SECURITÉ

62 la Chine la France la Fédération de Russie le Royaume-Uni les États-Unis Décisions prises à une majorité de 9 membres et aucune décision importante ne peut être prise si 1 membre permanent sy oppose ce qu'on appelle le droit de "veto" 15 membres Cinq membres sont permanents Les 10 autres sont élus par l'Assemblée pour deux ans. AutricheAutriche (2010) Burkina FasoBurkina Faso (2009) Costa RicaCosta Rica (2009) CroatieCroatie (2009) Jamahiriya arabe libyenneJamahiriya arabe libyenne (2009) JaponJapon (2010) MexiqueMexique (2010) TurquieTurquie (2010) OugandaOuganda (2010) Viet NamViet Nam (2009)

63 15 magistrats élus pour 9ans par lAssemblée générale et le Conseil de Sécurité. examine les questions soumises par les États dans le cadre de la Charte de lONU et des traités et conventions en vigueur COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE

64 Composé des membres permanent du Conseil de Sécurité était chargé en 1947 de mener à lindépendance 11 territoires placés sous sa tutelle. Le dernier dentre eux, Palaos, est devenu indépendant en Le Conseil de tutelle ne se réunit plus depuis. CONSEIL DE TUTELLE

65 54 États membresélus par lAssemblée Générale pour trois ans. intervient dans les domaines économique, social, culturel, éducatif et de la santé publique. assure le respect effectif des droits de lHomme et des libertés fondamentales. coordonne lactivité des organisations suivantes : OIT : Organisation Internationale du Travail FAO : Organisation des Nations Unies pour lalimentation et lagriculture UNESCO : Organisation des Nations Unies pour léducation, la science et la culture OMS : Organisation Mondiale de la Santé. FMI : Fonds monétaire international CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

66 casques bleus en mai 2007 plus membres du personnel civil international, volontaires de lONU et environ membres du personnel civil local travaillaient pour les missions de maintien de la paix des Nations Unies. LES CASQUES BLEUS 7 milliards de $ en 2008

67

68 Personnel Personnel militaire et de police civile Pays fournissant du personnel militaire et de police civile105 Personnel civil international4 378 Personnel civil local8 112 Volontaires des nations Unies1 763 Nombre total de pertes en vies humaines au cours des missions depuis Coût des opérations (en dollars des États-Unis) Montant des crédits approuvés pour la période du 1er juillet 2006 au 30 juin 2007environ $5.47 milliards Coût total approximatif des opérations de 1948 au 30 juin 2004environ $59.01 milliards Contributions non acquittées au titre du maintien de la paixenviron $2.61 milliards

69 1/ un budget très insuffisant Budget du Secrétariat de l'ONU 1,3 milliard de dollars par an. ( = 4 % du budget annuel de la ville de New York) Dépenses totales du Système des Nations Unies 18 milliards de dollars (= la moitié du chiffre daffaire de la Lyonnaise des Eaux) De plus : de nombreux pays payent mal leur contribution. Les USA doivent à eux seuls 1,4 milliard de dollars à lONU ! D/ Les limites de lONU

70 Le droit de veto qui bloque de nombreuses décisions La dépendance budgétaire 2/ Le poids des grandes puissances 9%

71 Le faible engagement des troupes Seulement 10% sont originaires de lUnion Européenne et 1 % des États–Unis.

72 3/ une certaine impuissance

73

74 Pour les pays partenaires EspagneItalieFranceRoumanieGrèce ONU Plan Marshall non1947 non1947 OTAN Comecon non 1949non Pacte de Varsovie non 1955non Union européenne Conclusion / Bilan


Télécharger ppt "Le Monde De 1945 à nos jours LEurope La France. INTRODUCTION : 1945-1947, VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DU MONDE."

Présentations similaires


Annonces Google