La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réalisé par une Kaniz-e-Fatéma Approuvé par Moulla Nissar LAUTO- DEPENDANCE AKHLAQ 8 LEÇON 5.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réalisé par une Kaniz-e-Fatéma Approuvé par Moulla Nissar LAUTO- DEPENDANCE AKHLAQ 8 LEÇON 5."— Transcription de la présentation:

1 Réalisé par une Kaniz-e-Fatéma Approuvé par Moulla Nissar LAUTO- DEPENDANCE AKHLAQ 8 LEÇON 5

2 Compter sur quelquun, cest DÉPENDRE de lui. Lorsquun enfant naît, durant les premières années de sa vie, il est complètement DÉPENDANT ; il dépend complètement de sa mère pour se nourrir, shabiller, se réchauffer, il dépend de son amour et de son affection.

3 Allah nous a donné la vie en nous rendant dépendants ; en grandissant, dautres dépendront de nous (nos propres enfants, par exemple), et en vieillissant, nous dépendrons à nouveau des autres à cause de notre fragilité.

4 Ainsi, la vie est comme un cercle, sur lequel nous nous déplaçons dun pôle à lautre, pour finalement revenir au point de départ.

5 Lorsque nous sommes des enfants et que nous ne pouvons pas prendre soin de nous tout seuls, nous sommes des dépendants. LIslam nous inculque quil nous faut grandir et quitter ce stade pour apprendre à pourvoir à nos besoins.

6 Ce stade appelé lAUTO-DEPENDANCE exige que nous fassions seuls tout ce qui est en notre pouvoir. Cela ne veut pas dire que nous devons faire ABSOLUMENT TOUT tout seuls. Nous ne devons pas faire fi de laide que nous apporte autrui.

7 Certaines personnes ont la manie de demander aux autres de faire ce dont elles ont besoin, même si elles peuvent très bien le faire toutes seules. Ce nest pas quelles veuillent être autoritaires ou dures. Cest une manie terrible, qui peut conduire les autres à les fuir. Idriss, emmène-moi un verre de jus dorange frais avec des glaçons! Sarah, repasse ma chemise blanche! Je veux la porter ce soir au majaliss!

8 Les convenances en Islam (Akhlaq) nous apprennent que nous ne devons pas demander aux autres de faire ce que nous pouvons faire nous- mêmes, même si cela demande quon fasse un petit détour. Cette règle ne sapplique pas chez certaines personnes, comme nos parents, nos aînés, ceux qui sont handicapés dune manière ou dune autre. Ainsi, soyons auto-dépendants le plus souvent possible.

9 COMMENT CELA SAPPLIQUE T-IL A NOUS ? Cela suppose que nous fassions notre lit le matin, que nous nettoyions notre chambre, que nous lavions nos vaisselles, que nous accomplissions nos propres tâches.

10 Nous ne devons pas compter sur les autres pour être derrière nous pour sassurer que nous avons fait notre travail, sauf, bien sûr, si nous sommes encore des petits enfants. Est-ce que tu as fait tes devoirs, Hassan?

11 Certaines personnes se montrent trop indépendantes. LIslam nous dit que peu importe notre âge, nos parents ont toujours autorité sur nous. Etant plus âgés, ils ont plus dexpérience et savent (la plupart du temps) ce quil y a de mieux pour nous. Pourtant, certains enfants rétorqueront aux parents quils savent mieux queux, et quils feront ce quils voudront parce que ce sont des adultes maintenant !

12 Nous devons réaliser que nous ne sommes DÉPENDANTS QUE DUNE CHOSE, à savoir Allah. Peu importe combien nous sommes aisés, peu importe tout ce que nous pouvons faire tout seuls, nous devons notre existence à Allah, qui ne nous a pas seulement créés, mais qui nous garde aussi en vie chaque instant.

13 Cétait par un long voyage. Ils décidèrent de se reposer à un endroit. Le Prophète (s) et ses compagnons descendirent de leurs chevaux et défirent leurs bagages. Puis, ils décidèrent dabattre un animal pour en faire un repas.

14 Un des compagnons dit : "Je vais abattre lanimal." Un autre dit : "Je vais le dépouiller." Le troisième se porta volontaire pour préparer le repas. Ainsi, tout le monde se porta volontaire pour aider dune manière ou dune autre.

15 Le Prophète (s) dit : "Je vais chercher de quoi faire du feu."

16 Aussitôt, les compagnons se levèrent et dirent : "Non, Ô Prophète dAllah! Laissez-nous lhonneur de vous servir pendant que vous vous reposez. Nous sommes ici pour travailler pour vous."

17 Le Prophète (s) dit : Je sais que vous pouvez tous le faire. Mais Allah déteste les gens qui jouissent dun tel privilège parmi ses amis et compagnons. Il déteste quiconque sarroge un traitement de faveur."

18 Puis, il alla vers le bois et rapporta des branchettes et des brindilles quil avait collectés.


Télécharger ppt "Réalisé par une Kaniz-e-Fatéma Approuvé par Moulla Nissar LAUTO- DEPENDANCE AKHLAQ 8 LEÇON 5."

Présentations similaires


Annonces Google