La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NATURE DU MONSTRE GRANDES FIGURES DE LIMAGINAIRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NATURE DU MONSTRE GRANDES FIGURES DE LIMAGINAIRE."— Transcription de la présentation:

1 NATURE DU MONSTRE GRANDES FIGURES DE LIMAGINAIRE

2 Le Diable: monstre saturnien Diable [djAbl] n. m. Diable [djAbl] n. m. Du gr. diabolos « qui désunit » Du gr. diabolos « qui désunit » 1¨ Un, des diables. Démon*, personnage représentant le mal, dans la tradition populaire chrétienne. 2¨ Le diable : le prince des démons ou des diables. Lucifer Lucifer XVIIe -XVIIIe; de Lucifer, nom du démon, du lat. lux, lucis « lumière » et ferre « porter » XVIIe -XVIIIe; de Lucifer, nom du démon, du lat. lux, lucis « lumière » et ferre « porter » voir: Prométhée

3 Monstres et imaginaire «Les monstres du langage écrit conservent une bonne part de leur mystère.» Lecouteux …quant aux autres, qui foisonnent plus que jamais au cinéma, s ils semblent avoir perdu de leur richesse, c est que l on n y croit plus comme avant.

4 Pygmalion et Galatée J-L. Gérôme 1881

5 Contexte antique et médiéval: Monde inconnu terra incognita Monde inconnu terra incognita La science n en est qu à ses débuts. La science n en est qu à ses débuts. La raison ne domine pas le monde. La raison ne domine pas le monde. Superstitions et croyances occultes. Superstitions et croyances occultes. Un monde toujours enchanté...

6 ACTEUR SECONDAIREPERSONNAGE VOILÉ LE MONSTRE DANS LE RÉCIT MÉDIÉVAL: EMPRUNT OU CRÉATION? JEU OU CROYANCE? DÉFORMATION OU ERREUR? «Pour le christianisme, l homme est une création de Dieu, alors que le monstre est une création de l homme.»

7 DÉFINITIONS DU MONSTRE ÊTRE ORGANISÉ, DIFFÉRENT DE SON ESPÈCE ÊTRE FANTASTIQUE DES MYTHES ET LÉGENDES OU CRÉATURE OU OBJET CONTRE NATURE OU RÉSULTAT D UN DÉVELOPPEMENT ANORMAL UNITAIRE OU COMPOSÉ INDIVIDU INSOLITE…par excès, défaut ou hybridation.

8 Le jardin des délices, tryptique de Jérôme Bosch 1504

9

10

11 La tentation de St-Antoine, Bruegel denfer,

12

13

14 Anubis

15

16

17

18

19

20

21 «LE MONSTRE EST UN ÊTRE DÉFECTUEUX» Aristote, 4ème siècle av. J.-C.

22 «LE MONSTRE EST UN DÉSORDRE» Fronton, romain 1er siècle Ceux que nous voyons naître contre nature: monstrum, portentum et prodigium «On les appelle monstres, du verbe monstro, « montrer », parce qu ils présagent quelque chose, et signes et prodiges,[…]parce qu ils annoncent et présagent ce qui va survenir. » Varron, av. J.-C.

23 «Dans l Antiquité, le monstre est donc ce qui tranche, attire le regard, provoque l admiration, l étonnement, l émerveillement, l inquiétude enfin car cest un avertissement des dieux.»

24 REPÈRES ÉTYMOLOGIQUES Ungahiuro ancien haut allemand «CRÉATURE MAL INTENTIONNÉE, SOIT DANGEREUSE OU EFFRAYANTE… » racine indo-européenne kei-, « ÉTRANGER » langues slaves urod/urodina « ÉTRANGER » allemand kunder« chose insolite » Russe cudnyj/cudnoj « MERVEILLEUX » « BIZARRE » «La monstruosité n existe que par rapport à une norme. Elle est donc toute relative. »Gossoin

25

26

27 Masque balinais Le vrai masque ne cache pas. Il rend visible.

28

29 VI e siècle avant J.C.

30

31

32

33 Percée et la Méduse

34


Télécharger ppt "NATURE DU MONSTRE GRANDES FIGURES DE LIMAGINAIRE."

Présentations similaires


Annonces Google