La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pratiques et représentations linguistiques en Acadie du Nouveau-Brunswick Annette Boudreau Université de Moncton.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pratiques et représentations linguistiques en Acadie du Nouveau-Brunswick Annette Boudreau Université de Moncton."— Transcription de la présentation:

1 Pratiques et représentations linguistiques en Acadie du Nouveau-Brunswick Annette Boudreau Université de Moncton

2 Les français dans la francophonie Les variétés de français : principalement le français européen, le français américain et le français africain. Les variétés de français : principalement le français européen, le français américain et le français africain. Selon le linguiste Claude Poirier, le français parlé au Canada se distingue des autres français parlés dans le monde. Selon le linguiste Claude Poirier, le français parlé au Canada se distingue des autres français parlés dans le monde. Au Canada, deux souches du français, celui du Québec et celui de lAcadie. Au Canada, deux souches du français, celui du Québec et celui de lAcadie. A lintérieur de ces régions, multiples variétés. A lintérieur de ces régions, multiples variétés.

3 Les français dAcadie Les français louisianais ( le cajun) Les français louisianais ( le cajun) Les français des Îles de la Madeleine et de la Gaspésie Les français des Îles de la Madeleine et de la Gaspésie Les français de la Nouvelle-Écosse (entre autres celui de Chéticamp et celui de la Baie-Ste-Marie (lacadjonne)) Les français de la Nouvelle-Écosse (entre autres celui de Chéticamp et celui de la Baie-Ste-Marie (lacadjonne)) Les français de LÎle-du-Prince-Édouard Les français de LÎle-du-Prince-Édouard Les français du Nouveau-Brunswick Les français du Nouveau-Brunswick Les français de Terre-Neuve Les français de Terre-Neuve

4 Les locuteurs francophones en Acadie Les locuteurs francophones parlent un français qui varie sur un continuum allant du français standardisé à un français anglicisé communément appelé le chiac. Les locuteurs francophones parlent un français qui varie sur un continuum allant du français standardisé à un français anglicisé communément appelé le chiac. Les locuteurs ne parlent pas le même français avec tout le monde. Dépend des situations de communication. Les locuteurs ne parlent pas le même français avec tout le monde. Dépend des situations de communication.

5 La nouvelle économie mondialisée Économie liée à la mondialisation et à la multiplication des échanges. Économie liée à la mondialisation et à la multiplication des échanges. Importance du secteur tertiaire / économie axée sur les services et le savoir. Importance du secteur tertiaire / économie axée sur les services et le savoir. Accent sur les aptitudes communicatives à loral et à lécrit. Accent sur les aptitudes communicatives à loral et à lécrit. Valorisation du multilinguisme. Valorisation du multilinguisme.

6 Plan de lexposé Aperçu historique du français parlé en Acadie Aperçu historique du français parlé en Acadie Les enjeux liés à la langue Les enjeux liés à la langue Limportance dagir sur les représentations linguistiques dans le contexte canadien et plus particulièrement dans le contexte acadien Limportance dagir sur les représentations linguistiques dans le contexte canadien et plus particulièrement dans le contexte acadien Le rôle des institutions éducatives en matière de langue Le rôle des institutions éducatives en matière de langue Comment tenir compte du «déjà-là des élèves?» Comment tenir compte du «déjà-là des élèves?»

7 Le français acadien Plan phonétique : exemples (louisme, la palatisation) Plan phonétique : exemples (louisme, la palatisation) Plan morphologique : exemples (I avont, Javons) Plan morphologique : exemples (I avont, Javons) Plan lexical Plan lexical

8 Les enjeux de la langue Enjeux éducatifs Enjeux éducatifs Enjeux identitaires : pression normative/pression des pairs Enjeux identitaires : pression normative/pression des pairs Enjeux sociaux : langue, lieu de pouvoir Enjeux sociaux : langue, lieu de pouvoir

9 Agir sur les représentations Les représentations linguistiques: images mentales entretenues par les locuteurs et les locutrices à légard de leur langue et de la langue des autres, images plus ou moins éloignées des pratiques linguistiques effectives. Les représentations linguistiques: images mentales entretenues par les locuteurs et les locutrices à légard de leur langue et de la langue des autres, images plus ou moins éloignées des pratiques linguistiques effectives. Linsécurité linguistique est étroitement liée aux représentations entretenues sur la langue ; il en est de même pour la contre-légitimité linguistique Linsécurité linguistique est étroitement liée aux représentations entretenues sur la langue ; il en est de même pour la contre-légitimité linguistique

10 Agir sur les représentations (suite) Principales manifestations de linsécurité linguistique : Principales manifestations de linsécurité linguistique : Dévalorisation de sa façon de parler Dévalorisation de sa façon de parler Hypersensibilité à des traits que lon emploie soi- même Hypersensibilité à des traits que lon emploie soi- même Hypercorrection Hypercorrection Refus de prendre la parole (silence) Refus de prendre la parole (silence)

11 Agir sur les représentations (suite) La contre-légitimité linguistique : stratégie pour contrer les effets de linsécurité linguistique La contre-légitimité linguistique : stratégie pour contrer les effets de linsécurité linguistique Refuser dadopter un français standardisé Refuser dadopter un français standardisé Survaloriser sa langue Survaloriser sa langue Accentuer les traits stigmatisés de sa langue (exemples : artistes, chansonniers) Accentuer les traits stigmatisés de sa langue (exemples : artistes, chansonniers)

12 Agir sur les représentations (suite) EXEMPLES DE TEXTES EXEMPLES DE TEXTES en acadjonne : lhomme à point daccent (Grand dérangement) en acadjonne : lhomme à point daccent (Grand dérangement) en chiac : le groupe 1755, Moncton de Marie-Jo Thério, Acadieman de Dano Leblanc en chiac : le groupe 1755, Moncton de Marie-Jo Thério, Acadieman de Dano Leblanc en français acadien : La Sagouine d Antonine Maillet, Laurie ou la vie de galerie dHerménégilde Chiasson en français acadien : La Sagouine d Antonine Maillet, Laurie ou la vie de galerie dHerménégilde Chiasson

13 Agir sur les représentations (défis pour lécole) Suggestions : Suggestions : Professeurs de français : connaître les rudiments de lhistoire du français. Professeurs de français : connaître les rudiments de lhistoire du français. Savoir quen situation de langues en contact, il est normal de trouver des traces de lautre langue dans la langue minoritaire. Savoir quen situation de langues en contact, il est normal de trouver des traces de lautre langue dans la langue minoritaire. Enseigner les enjeux sociaux liés à lutilisation des variétés de langue. TOUTES LES LANGUES NE SONT PAS ÉGALES SUR LE PLAN SOCIAL; IDEM POUR LES VARIÉTÉS DE LANGUE. Enseigner les enjeux sociaux liés à lutilisation des variétés de langue. TOUTES LES LANGUES NE SONT PAS ÉGALES SUR LE PLAN SOCIAL; IDEM POUR LES VARIÉTÉS DE LANGUE.

14 Défis (suite) Que faire du «déjà-là» de lélève? Que faire du «déjà-là» de lélève? Construire à partir des connaissances de lélève et donc ÉLARGIR SON RÉPERTOIRE ET NON LUI DEMANDER DE METTRE SA LANGUE DE CÔTÉ. Construire à partir des connaissances de lélève et donc ÉLARGIR SON RÉPERTOIRE ET NON LUI DEMANDER DE METTRE SA LANGUE DE CÔTÉ. Discuter avec eux des enjeux sociaux liés à la langue. Discuter avec eux des enjeux sociaux liés à la langue. Discuter avec eux de la pression des pairs. Discuter avec eux de la pression des pairs.

15 Deux types denseignement Deux types denseignement La place des répertoires techniques dans lenseignement du français en milieu minoritaire La place des répertoires techniques dans lenseignement du français en milieu minoritaire Une place importante aux textes littéraires de lAcadie Une place importante aux textes littéraires de lAcadie

16 Termes techniques Apprendre à nommer les choses et surtout acquérir un savoir technique pour participer pleinement à lindustrie du savoir Apprendre à nommer les choses et surtout acquérir un savoir technique pour participer pleinement à lindustrie du savoir

17 Textes littéraires Donner une bonne place aux textes littéraires dici Donner une bonne place aux textes littéraires dici Favoriser un processus didentification à la francophonie Favoriser un processus didentification à la francophonie Élargir le répertoire culturel (même principe que le répertoire linguistique) Élargir le répertoire culturel (même principe que le répertoire linguistique) Favoriser lappartenance à lAcadie Favoriser lappartenance à lAcadie

18 Quelques Citations Contrôler le verbe, cest régner sur lunivers Contrôler le verbe, cest régner sur lunivers (Klinkenberg : 2001)

19 Citation de Gérald Leblanc nous parlons comme des anges en transit des rockers lumineux devant ceux qui rêvent de « bien parler » pour faire taire les autres dans notre pays de mue worryez pas nous repasserons autrement avec la bouche pleine de surprises et déclats de rire (Leblanc, 1995 :12)

20 Citation de France Daigle Et puis quest-ce que je leur dirais à Bouillon de culture? Que la mort, ou tout au moins linexistence, est inscrite dans nos gènes? Que tout repose dans la manière, dans lart de sy faire? Que tout est affaire de légitimité? Légitimité de ce que nous sommes aux yeux du monde et à nos propres yeux. Être et paraître. Par/être, être par. Voir et être vu. Reconnu (1998)_ Et puis quest-ce que je leur dirais à Bouillon de culture? Que la mort, ou tout au moins linexistence, est inscrite dans nos gènes? Que tout repose dans la manière, dans lart de sy faire? Que tout est affaire de légitimité? Légitimité de ce que nous sommes aux yeux du monde et à nos propres yeux. Être et paraître. Par/être, être par. Voir et être vu. Reconnu (1998)_

21 Citation dAntonine Maillet Quavons-nous à dire? Nous avons tout à dire parce quaucun Mauriac nest venu décrire notre Bordeaux, ni aucun Mistral chanter notre Provence (1977). Quavons-nous à dire? Nous avons tout à dire parce quaucun Mauriac nest venu décrire notre Bordeaux, ni aucun Mistral chanter notre Provence (1977).

22 Citation dHerménégilde Chiasson Au moment où Picasso peignait les Demoiselles dAvignon, mon père plantait un chêne à Memramcook (parole dun peintre acadien). Au moment où Picasso peignait les Demoiselles dAvignon, mon père plantait un chêne à Memramcook (parole dun peintre acadien).

23 Conclusion Rôle de lécole à lère de la démocratisation de lenseignement Rôle de lécole à lère de la démocratisation de lenseignement Tenir compte de «déjà-là» des élèves Tenir compte de «déjà-là» des élèves Ne pas oublier la dimension historique de lAcadie Ne pas oublier la dimension historique de lAcadie Participer à la construction dune société plurielle et ouverte à la diversité des expressions. Participer à la construction dune société plurielle et ouverte à la diversité des expressions.

24 Conclusion Nécessité de doter lélève doutils linguistiques lui permettant daccéder à des marchés multiples Nécessité de doter lélève doutils linguistiques lui permettant daccéder à des marchés multiples Place de lAcadie dans la francophonie Place de lAcadie dans la francophonie Excellence Excellence


Télécharger ppt "Pratiques et représentations linguistiques en Acadie du Nouveau-Brunswick Annette Boudreau Université de Moncton."

Présentations similaires


Annonces Google