La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COLLOQUE DE DAKAR SUR LE CONCEPT DES COLLÈGES COMMUNAUTAIRES NORD AMÉRICAINS 15, 16 et 17 mars 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COLLOQUE DE DAKAR SUR LE CONCEPT DES COLLÈGES COMMUNAUTAIRES NORD AMÉRICAINS 15, 16 et 17 mars 2011."— Transcription de la présentation:

1 COLLOQUE DE DAKAR SUR LE CONCEPT DES COLLÈGES COMMUNAUTAIRES NORD AMÉRICAINS 15, 16 et 17 mars 2011

2 Avantages économiques individuels des collèges de lOntario – Revenus plus élevés et probabilité plus grande de faire partie de la population active; – Statut professionnel amélioré; – Réduction du risque de chômage et de pauvreté;

3 Avantages des collèges pour la société – Favorise et améliore la mobilité sociale, particulièrement au sein des groupes sous-représentés p. ex., étudiants de première génération, Autochtones – Contribue à une société plus tolérante; – Contribue à une réduction de la demande au chapitre des programmes de santé et de soutien social; – Contribue à une augmentation des recettes fiscales; – Aide au perfectionnement et vue doccuper un emploi technique; – Soutient et favorise la croissance de la productivité et de la prospérité; – Plus de 2 millions de diplômés collégiaux dans la population active de lOntario – Les collèges produisent annuellement diplômés.

4 Environ diplômés collégiaux par année Source : Profil des emploi, 2008 (MTFU); Collèges Ontario 4

5 Lois qui régissent les collèges ontariens La Loi de 2002 sur les collèges darts appliqués et de technologie de lOntario autorise la création des collèges darts appliqués et de technologie Il y a plus de 100 lois fédérales et provinciales qui règlementent le fonctionnement des collèges dont : – la Loi sur ladministration financière – la Loi sur les personnes morales – la Loi sur lombudsman – la Loi sur laccès à linformation et la protection de la vie privée.

6 6 Assemblée législative de lOntario Ministère de la Formation, des Collèges et des Universités Conseil des employeurs Conseils dadministration des collèges (24 Collèges) Président(e)s de collège (24 Collèges) Collèges (24 Collèges) Collèges Ontario GOUVERNANCE ET STRUCTURE DU RÉSEAU ONTARIEN

7 Collèges Ontario Comité sur la nomination des membres des C.A. Comité consultatif des membres des C.A. Comité des candidatures CEC Comité d'examen du rendement - membres des C.A. Conseils sectoriels des collèges Conseil de gestion SACO Conseil du Consortium des collèges pour l'éducation et la formation Conseil de gestion CVS/OCQAS Conseil du réseau pour l'innovation et l'entrepreneuriat (RIE) Comités stratégiques Comité directeur - Politiques et financement Reddition de comptes pluriannuelle Mobilité étudiante

8 Conseil des employeurs Le Conseil a pour mission dassumer la responsabilité de certaines fonctions se rapportant à la négociation collective et à létablissement des conditions demploi des personne – Le conseil est une incorporation des 24 Présidents de collèges et des 24 Présidents de conseil dadministration – doit exercer les pouvoirs et les fonctions que lui attribue la Loi de 2008 sur la négociation collective dans les collèges; – doit établir, au nom des collèges et en consultation avec eux, les conditions demploi des personnes employées par les collèges qui ne sont pas comprises dans une unité de négociation – Doit établir les normes dévaluation des présidents

9 Conseil dadministration Un conseil dadministration est chargé de la gouvernance et de ladoption des politiques dun collège et ne sattarde pas à la gestion directe des opérations dun collège – Ne sont pas des membres élus – Mandate ladministration à formuler les directives Composition dun conseil dadministration : – Un nombre pair de membres fixé par règlement administratif du conseil dadministration et compris entre 12 et 20, sans compter le président et les membres élus – Le président du Collège, doffice, en qualité de membre avec voix délibérative – Un étudiant, un membre du corps enseignant, un membre du personnel administratif et un membre du personnel de soutien, dont chacun est élu par le groupe pertinent.

10 Conseil dadministration Le rôle du conseil dadministration – détablir des structures de gouvernance permettant au collège dobtenir les résultats escomptés et prévoyant des voies de communication et des mécanismes de responsabilisation internes clairs; – délaborer la vision, les orientations stratégiques ainsi que les buts et les résultats généraux du collège dans le respect des lois et des politiques gouvernementales – de recruter le président, de lui déléguer la responsabilité du rendement et du fonctionnement du collège et dévaluer son rendement – dapprouver le plan dactivités, le budget et le rapport annuel du collège – dévaluer régulièrement si le président atteint les objectifs corporatifs et obtient les résultats établis pour le collège

11 Conseil dadministration Le rôle du conseil dadministration (suite) – de prendre les mesures correctives nécessaires lorsque le collège natteint pas les objectifs ou le rendement attendus et de fournir des documents clés préparés conformément au mode de fonctionnement approprié Plan stratégique – Chaque collège doit fournir au public un plan séchelonnant sur au moins trois ans, qui permet de voir les orientations stratégiques à long terme du collège. Plan dactivités – Chaque collège doit mettre à la disposition du public un plan pour chaque exercice financier précisant les objectifs opérationnels établis pour lannée Rapport annuel – Chaque collège doit mettre à la disposition du public, à la fin de chaque exercice financier, un rapport annuel comportant des états financiers vérifiés, les objectifs opérationnels réalisés figurant dans le plan dactivités annuel – Évaluation du rendement – Chaque collège doit participer à la collecte et à la publication de renseignements précis portant sur les collèges en vue détablir dans quelle mesure ils atteignent les objectifs provinciaux énoncés dans les modes de fonctionnement suivants : Sondage IR mené auprès des diplômés et des employeurs, Calcul et déclaration de lIR du taux dobtention du diplôme

12 Mandat dun collège Offrir un programme complet d'enseignement et de formation postsecondaires axé sur la carrière afin d'aider les particuliers à trouver et à conserver un emploi, de répondre aux besoins des employeurs et d'un milieu de travail en évolution et de soutenir le développement économique et social de leurs collectivités locales variées.

13 Les produits postsecondaires Les collèges peuvent offrent les titres de compétences suivants : – le certificat détudes collégiales de lOntario (durée dun an) – le diplôme détudes collégiales de lOntario (diplôme de deux ans) – Le diplôme détudes collégiales de lOntario niveau avancé (diplôme de trois ans) – le certificat post diplôme de lOntario (durée dun an) Le processus dapprobation dun programme – Le collège doit établir un comité consultatif provisoire – Le collège doit préparer une demande y inclus une analyse de marchés – Le conseil dadministration doit approuver le nouveau programme – Le collège envoie la demande de nouveau programme au Service de validation des titres de compétences (SVTC) – Le SVTC assure la cohérence et la qualité des programmes au sein du réseau collégial – Si approuvé par le SVTC, le programme est soumis au ministère pour approbation de financement

14 Assurance de la qualité des programmes 1.Le Service de l'assurance de la qualité des collèges de lOntario (SAQCO) a été établi afin de mettre en œuvre des mécanismes efficaces et efficients dans le but de sassurer que les programmes offerts par les collèges se conforment à certaines normes tant sur le plan de la qualité des programmes que sur le plan de leur cohérence avec le Cadre délaboration des programmes détudes. 2.Laudit des mécanismes de lassurance de la qualité des programmes (AMAQP) est un processus d'examen, cyclique et régulier, portant sur les mécanismes dassurance de la qualité des programmes de chaque collège. Chaque évaluation externe mène à une confirmation de la conformité des processus d'assurance de la qualité avec les processus d'assurance de la qualité visant l'amélioration et laccroissement de la cohérence par rapport aux critères clés. 3. Cinq indicateurs de rendement – évaluation externe i.Satisfaction de la clientèle ii.Satisfaction des diplômés iii.Satisfaction des employeurs iv.Taux dobtention du diplôme v.Taux demploi des diplômés

15 4.L'agrément des programmes Le ministère de la Formation et des Collèges et Universités a l'autorité d'agréer les programmes collégiaux. Cette évaluation provinciale vise à déterminer si les diplômés du programme ont atteint les résultats d'apprentissage prescrits dans le cahier des normes. 5.L'élaboration des normes de programmes Le gouvernement de l'Ontario a décrété que tous les programmes d'études collégiales postsecondaires devraient, en plus de la formation professionnelle, viser un ensemble plus large d'aptitudes génériques. Cette combinaison devrait assurer que les diplômés possèdent les aptitudes requises pour réussir leur vie professionnelle et personnelle. L'élaboration des normes professionnelles repose sur un vaste processus de consultation auquel participent des personnes et organismes du domaine: employeurs, associations professionnelles, diplômés, apprenants, personnel scolaire et cadre, représentants de divers établissements, etc.

16 Comité de gestion du Président

17 Ressources humaines sont composées de trois unités organisationnels Personnel administratif – protocole de travail Personnel scolaire – convention collective négociée au niveau provincial Personnel de soutien – convention collective négociée au niveau provincial

18 Activités du Collège Boréal ayant trait à la formation – Postsecondaire (65 programmes) – Affaires : Administration de bureau, Commerce, Comptabilité – Justice : Adjoint juridique, Techniques policières, Services correctionnels – Technologie : Génie chimique, Génie informatique, Richesses naturelles, Techniques de la scène – Métiers : Arts culinaires, Mécanicien-monteur, machiniste, mécanicien de machinerie lourde, soudage et fabrication, électricité (industriel), génie minier et civil, Charpentier – Santé : Soins infirmiers auxiliaires, Radiation médicale, Échographie, Services funéraires, Aide physiothérapeute, Hygiène dentaire – Services communautaires : Travail social, Techniques déducation spécialisée, Éducation des services à lenfance

19 Activités du Collège Boréal ayant trait à la formation (suite) – Apprentissage – secteur des métiers (20 Programmes) 13 Métiers traditionnels (durs) – 2 – construction, 5 force – motrice, 6 industriel 7 Métiers de services – Éducatrice de la petite enfance, Coiffure, Aide enseignante, Arts culinaires – Éducation à temps partiel Certificats : commerce, espagnol, entreprenariat, Français langue seconde Cours dintérêts généraux : motocyclette, chasse

20 Activités entrepreneuriales du Collège Boréal (système compétitif) Létablissement de partenariats avec les entreprises, lindustrie et les associations professionnelles favoriser lélaboration par les collèges de programmes détudes répondant plus adéquatement aux besoins du marché du travail et du corps étudiant. Dans le cadre de leurs activités commerciales, les collèges ne doivent pas livrer une concurrence déloyale au secteur privé soit parce quils ont accès à des fonds publics ou parce quils ont le statut dorganismes sans but lucratif. Activités entrepreneuriales – Formation en industrie – Services demployabilité – Cours de langues pour les nouveaux arrivants en Ontario

21

22


Télécharger ppt "COLLOQUE DE DAKAR SUR LE CONCEPT DES COLLÈGES COMMUNAUTAIRES NORD AMÉRICAINS 15, 16 et 17 mars 2011."

Présentations similaires


Annonces Google