La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contribution Exceptionnelle de la France au CERN

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contribution Exceptionnelle de la France au CERN"— Transcription de la présentation:

1 Contribution Exceptionnelle de la France au CERN
Antoine DAËL et Bernard LAUNE IRFU – Revue de programmes du 12/09/08 A. DAËL - SACM

2 Documents de référence :
Introduction Documents de référence : Propositions de contributions Françaises en nature CERN – R. AYMAR 11 février 2008 Courier électronique de M. Le Haut Commissaire 27 février 2008 Lettre de synthèse de M. Le Haut Commissaire à M. Le Directeur du CERN 1er juillet 2008 Réunions : 5 mars réf. : 5D Dir08 057 AD/BP 7 avril réf. : 5D Dir08 068 AD/mo 16 avril 2008 réf. : 5D Dir08 080 AD/mo 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

3 Introduction (Lettre du 1er juillet 2008)
Les prochaines années seront déterminantes pour le CERN avec le démarrage du LHC et sa montée progressive en puissance, son évolution avec la rénovation de ses injecteurs et la préparation active des décisions qui, au niveau international, détermineront les principales orientations de la prochaine machine, dans la perspective d’une compétition intense à l’échelle mondiale, entre différentes options scientifiques, techniques et de localisation. Dans ce contexte, la France s’est engagée conjointement avec la Suisse à apporter une contribution financière particulière pour soutenir l’effort de R&D du CERN. Présenté au Conseil lors de sa session de juin 2007, un financement supplémentaire de 240 MFCH sur la période a été approuvé par tous les Etats membres, dont 67 MFCH sont à la charge directe de la France. Nota : Volonté de passer des commandes à l’Industrie Française. 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

4 Introduction Après concertation avec les responsables du CERN, une fraction notable de la contribution française à cet effort de financement peut être apportée en nature au travers des travaux conduits par le CEA/DSM et le CNRS/IN2P3, sur financement spécifique affecté, accordé à ces organismes par le ministère en charge de la Recherche. Les travaux menés conjointement par les équipes techniques mobilisées ont permis d'identifier des projets de R&D répondant simultanément aux souhaits du CEA et du CNRS, et aux besoins exprimés dans le plan stratégique du CERN. Les analyses détaillées ont permis de converger sur des propositions communément acceptées, qui seront éligibles à la contribution exceptionnelle sus-mentionnée de la France sur la période 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

5 (Chiffres non contractuels)
Tableau de synthèse (Chiffres non contractuels) 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

6 Le tableau des contributions s’établit comme suit :
LINAC4 Les discussions ont été menées sur la base d’une liste très fournie transmise par la Direction du CERN. La situation du projet LINAC4 dans lequel les équipes du CERN sont déjà largement engagées, conduit, au bilan final, à une liste de contributions relativement réduite. Le tableau des contributions s’établit comme suit : 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

7 Equipements radiofréquence
1. LINAC4 Objet Matériel Main d'œuvre Prix MO Total Remarques (k€) (hommes-mois) RFQ 100 24 214,1 314,1 CEA Equipements radiofréquence Amplificateurs RF20kW pour groupeurs et de-groupeurs 150 4 35,7 185,7 CNRS Construction et test des modulateurs Klystron 1500 8 71,4 1571,4 Sous-total 1750 36 321,1 2071,1 dont main d'œuvre au titre de la contribution d'Etat 272,5 dont main d'œuvre au titre de la contribution CEA-CNRS 48,6 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

8 Projet SPL – Etude du nouveau système d’injection pour LHC
Les workpackages du projet SPL couvrent l’étude et la réalisation d’un cryomodule prototype équipé de cavités 704 MHz. Le CERN conserve une part importante des études et réalisations et les laboratoires CEA et CNRS interviennent de façon concertée dans leurs domaines de compétence. Le tableau des contributions s’établit comme suit : 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

9 Aimants supraconducteurs : Contribution au projet des nouveaux aimants de focalisation en NbTi et des aimants à haut champ Il faut noter qu’il s’agit d’une collaboration établie entre le CERN, le CEA et le CNRS. Cette contribution qui se situe dans la continuité des collaborations LHC et qui complète les programmes européens, a été très bien préparée. Une conclusion a été obtenue rapidement. Le CNRS-IPNO et Saclay sont d’accord pour se partager les tâches dans la continuité du projet Quadripôles LHC de façon concertée et harmonieuse. Les nouveaux triplets sont prévus aux points IP1 et IP5 sur les expériences ATLAS et CMS avec installation cryogénique existante. Un Conceptual Design Report des triplets doit sortir en Certains paramètres sont fixés comme le câble (dipôle LHC) et le diamètre de l’aimant et du cryostat. Le cryostating se fera au CERN. Il est prévu de tester un full string en surface avant installation. Le design des correcteurs n’est pas figé. Ces correcteurs sont actuellement développés par CIEMAT et le RAL. Un concept de cryostat séparé pour ces éléments pourrait voir le jour à l’été 2008. Le CNRS/IN2P3 traitera les points 3.1 (outillage pour cryostats), 3.2 (prototypes pour cryostats) et 3.3 (séries pour cryostats). Le CEA Saclay traitera les activités d’études mécanique et thermique, de bobinage de modèle aussi bien en NbTi qu’en Nb3Sn. Pour le développement HFM ,à la demande du CERN , une contribution est prévue sur le conducteur Nb3Sn mais la quantité exacte de Nb3Sn devra être rediscutée en détail. 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

10 Outillage pour cryostats d'aimant d'ouverture 130 mm 6 16 142,7 148,7
3. AIMANTS SUPRA Objet Matériel Main d'œuvre Prix MO Total Remarques (k€) (hommes-mois) Outillage pour cryostats d'aimant d'ouverture 130 mm 6 16 142,7 148,7 CNRS Prototype pour cryostats d'aimant d'ouverture 130 mm 67 38 339,0 406,0 Séries pour cryostats d'aimant d'ouverture 130 mm 917 39 347,9 1264,9 Correcteurs principaux pour l'industrie 1244 36 321,1 1565,1 CEA Composants spéciaux : chaufferettes pour 20 aimants et 80 pôles 124 53,5 177,5 Composants spéciaux : outillage poinçonnage colliers acier austénitique 81 3,6 32,1 113,1 Composants spéciaux : découpage lui-même 112 165,5 Composants spéciaux : tubes faisceau 125 157,1 Bobines modèles en NbTi ( hors fourniture du NbTi) 79 33 294,4 373,4 Etude thermique 62 12 107,0 169,0 Modèle de bobine race track en Nb3Sn et HTc 93 200,0 Bobines grandeur nature 187 20 178,4 365,4 Brins de Nb3Sn 746 7,2 64,2 810,2 Sous-total 3844 232,4 2073,0 5916,0 dont main d'œuvre au titre de la contribution d'Etat 1759,3 dont main d'œuvre au titre de la contribution CEA-CNRS 313,7 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

11 Aimants – Descriptif détaillé – Triplets NbTi
Le détail des propositions est présenté dans le tableau ci-dessous : 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

12 Aimants – Descriptif détaillé – HFM
Le détail des propositions est présenté dans le tableau ci-dessous : 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

13 Contributions au projet CLIC
Il s’agit également d’une collaboration bien établie. Les propositions préparées sont les suivantes : Saclay : instrumentation faisceau, participation aux cavités et stand 12 GHz. LAPP Annecy : stabilisation des éléments optiques et BPM + participation SIS La contribution du LAL à la source de positrons est en cours d’évaluation. L’équipe CLIC est très préoccupée par le passage de la phase « faisabilité » qui est essentielle à l’approbation. Seules les actions nécessaires au passage de cette phase sont financées par le White Paper. La construction d’un test stand 12 GHz à Saclay intéresse l’équipe CLIC mais ne peut être considérée. Le bilan des contributions, approuvé par l’équipe CERN est présenté dans le tableau ci-dessous 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

14 Participations aux études et instrumentation faisceau 12 107,04 CEA
4. CLIC/CTF3 Objet Matériel Main d'oeuvre Prix MO Total Remarques (k€) (hommes-mois) Participations aux études et instrumentation faisceau 12 107,04 CEA Participations au design des cavités CLIC module 249 6 53,5 302,5 12 GHz RF network components for 8 PETS in TBL 218 5 44,6 262,6 Construction d'un test stand 12 GHz Modulateur 398 107,0 505,0 Compresseur de pulse RF 156 263,0 Réseau et composants RF 50 1 8,9 58,9 Instrumentation spécifique (LAPP/CNRS) 74 36 321,1 395,1 CNRS Instrumentation spécifique (IRFU/CEA) 157,0 Sous-total 1195 96 856,3 2051,3 dont main d'œuvre au titre de la contribution d'Etat 726,7 dont main d'œuvre au titre de la contribution CEA-CNRS 129,6 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

15 LINAC4 : Projet très largement démarré.
Actions en cours LINAC4 : Projet très largement démarré. SPL : Relecture des workpackages avec M. Vittorio PARMA le 08/09/08 et le 01/10/08 Aimants : Relecture des workpackages avec M. Paolo FESSIA le 08/09/08 et le 01/10/08 CLIC : Projet partiellement démarré Certains WP sont prêts+MEETING of TODAY Nota : Le Pilotage des projets sera fait par le CERN 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM

16 12/09/08 IRFU – Revue de programmes A. DAËL - SACM


Télécharger ppt "Contribution Exceptionnelle de la France au CERN"

Présentations similaires


Annonces Google