La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MST 330 millions de cas par an en 1999 Véritable problème de santé publique: Par la gravité de leur complications Le coût de leur traitement initial La.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MST 330 millions de cas par an en 1999 Véritable problème de santé publique: Par la gravité de leur complications Le coût de leur traitement initial La."— Transcription de la présentation:

1 MST 330 millions de cas par an en 1999 Véritable problème de santé publique: Par la gravité de leur complications Le coût de leur traitement initial La prise en charge de leur séquelles

2 FACTEURS DE RISQUE Bas niveau socio-économique Jeune âge, précocité des rapports Partenaires multiples Prostitution Tabac, drogues, alcool Antécédents de MST.

3 AGENTS RESPONSABLES Bactéries: gonocoque, tréponème, haemophilus ducrey, chlamydia trachomatis, mycoplasme hominis, gardnerella vaginalis. Virus: HSV, HPV, CMV, HBV, HCV, HIV. Parasites: trichomonas, candida albicans.

4 SIGNES CLINIQUES leucorrhée, prurit, cervicite, dyspareunie, métrorragies, endométrite, salpingite, pelvipéritonite. urétrite, balanite, complications locorégionales. ulcérations génitales, adénopathies, signes urinaires, anorectite, végétations vénériennes, examen systématique.

5 Toute découverte dune MST doit faire rechercher une autre MST associée car elles sont statistiquement plus souvent retrouvées

6 SYPHILIS 4000 cas/an en France Dans le monde: 12 millions de cas/an Clinique: Incubation de 20 jours Apparition du chancre: ulcération rosée indolore reposant sur une base indurée avec des petits ganglions durs et mobiles.

7

8

9 SYPHILIS Diagnostic Ø Recherche du tréponème sur microscope à fond noir à partir du chancre Ø VDRL-TPHA-FTAabs Traitement Ø benzathine-benzylpenicilline G: 2,4MU IM (extencilline) Ø Si allergie: doxycycline 200 mg/j 2 semaines

10 CHANCRE MOU Agent responsable: haemophilus ducreyi Clinique: incubation 3-10j puis ulcération profonde douloureuse à fond purulent à bords décollés reposant sur une base infiltrée, associée à une adénopathie inguinale unilatérale évoluant vers la fistulisation Diagnostic: prélèvement sur les bords de lulcération Sensible au cotrimoxazole, macrolides, fluoroquinolones, C3G Ø Traitement minute: Rocéphine® 500mg IM ou Ciflox 500 mg per os

11

12

13

14 DONOVANOSE Rare en France Responsable: BGN, Calymmatobacterium granulomatis Ulcération rouge, jaunâtre,indurée, granulomateuse, indolore. Granulomes sous-cutané intéressant les territoires lymphatiques; Non traitée, évolue vers la mutilation des OGE ou des anomalies du drainage lymphatique Diagnostic par grattage ou biopsie des bords de lulcération Traitement: cotrimoxazole ou érythromycine 4 semaines

15

16 HERPES Première cause dulcération génitale dans les pays industrialisés cas /an en France Traitement: Øaciclovir 200mgx5/j 10j lors de la primoinfection, 5j dans les récurrences Øvalaciclovir 500mgx2/j 10j lors de la primoinfection, 5j dans les récurrences Øprévention des récurrences: valaciclovir 500mg/j 6 mois

17

18

19

20

21

22

23 PAPILLOMAVIRUS Prévalence: 3-20% dans la population générale Infection transitoire, régressant dans 60-90% des cas dans un délai de 8-14 mois. Lésions: condylomes ano-génitaux (acuminés / plans). HPV 6-11: principaux agents des condylomes ano- génitaux. Ø HPV 16-18:associés au développement des cancers du col, des OGE, de lanus. Traitement: Ø -topiques (Condyline®, Efudix®, Aldara®) Ø -traitement médico-chirurgicaux (cryothérapie, Ø électroresection, vaporisation au laser CO2)

24

25

26 TRICHOMONAS Parasite flagellé responsable duretrite, prurit, leucorrhées verdâtres, malodorantes. Peu pathogène chez lhomme mais retrouvé chez 70% des partenaires de patientes infectées traitement masculin systématique. Traitement minute: Flagyl® ou Fasigyne® 4 cp.

27

28 CANDIDA Récidive plus souvent chez les qui ont une activité sexuelle intense. Partenaire traité quen cas de balanite Traitement: imidazolés en ovule ou en crème. Traitements per os envisagé en cas de rechutes après avoir recherché les facteurs favorisants.

29

30

31

32

33 PREVENTION DES MST Information collective adaptée Information individuelle, plus particulièrement des adolescentes à loccasion de consultation pour la contraception Utilisation de préservatif Inciter à consulter rapidement en cas de soupçon de MST de façon à mettre en œuvre un traitement efficace pour rompre la chaîne de contamination.

34

35

36

37


Télécharger ppt "MST 330 millions de cas par an en 1999 Véritable problème de santé publique: Par la gravité de leur complications Le coût de leur traitement initial La."

Présentations similaires


Annonces Google