La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire ISPEF Lyon2/INRP « TIC, nouveaux métiers et nouveaux dispositifs dapprentissage » 11 décembre 2002 ENS Gerland LYON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire ISPEF Lyon2/INRP « TIC, nouveaux métiers et nouveaux dispositifs dapprentissage » 11 décembre 2002 ENS Gerland LYON."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire ISPEF Lyon2/INRP « TIC, nouveaux métiers et nouveaux dispositifs dapprentissage » 11 décembre 2002 ENS Gerland LYON

2 Le cours à distance, un problème denseignement ou dapprentissage? France Henri Centre de recherche LICEF Télé-université Montréal

3 Plan Survol de lévolution de la formation à distance (fad) et des valeurs éducatives mises de lavant Changement du paradigme éducatif induit par les TICE à luniversité: de lenseignement à lapprentissage Démarche de développement et de diffusion de cours médiatisés à la Télé-université Lingénierie pédagogique, une démarche systématique de planification du développement et de la diffusion de cours médiatisés

4 Survol de lévolution de la fad Fin 19e siècle enseignement par correspondance, une activité du domaine commercial Début 20e siècle enseignement par correspondance passe dans le domaine public Milieu 20e siècle fad, un outil de démocratisation de léducation, la médiatisation permet une accessibilité quasi universelle 1970 essor de la fad avec lutilisation des mass-média 1985 introduction de la communication télématique en fad, une révolution 1995 vague Internet, e-learning, enseignement en ligne, téléapprentissage, etc. la formation devient un marché

5 Survol de lévolution de la fad, années 70 Création duniversités à distance autonomes surtout ans le monde anglo-saxon Objectifs rejoindre des publics éloignés étendre la portée de leur mission participer au vaste idéal de démocratisation de léducation accueillir une clientèle tenue à lécart (distance sociale et psychosociale) répondre à la demande dune formation autonome, conjuguant vie familiale et vie professionnelle

6 Survol de lévolution de la fad, années 70 Développement dun modèle pédagogique adapté à une clientèle différente apprenants plus âgés, plus critiques et plus exigeants public aux besoins très ciblés apprenants qui doivent être convaincus 1) quils apprennent et 2) que ce quils apprennent répond à leurs besoins. demande de démarches dauto-apprentissage efficaces

7 Survol de lévolution de la fad, années 70 Développement du modèle organisationnel rationalisation des processus de formation organisation du travail: travail déquipe, division des tâches investissements lourds liés à la médiatisation Les universités bi-modales: un système dans le système difficulté de concilier le fonctionnement de la fad avec celui de la formation en présence impossibilité dune gestion commune et unifiée des ressources

8 Survol de lévolution de la fad, années 70 La fad établit des limites formelles entre fonction pédagogique (conception et encadrement) et fonction non-pédagogique (production, gestion et mise diffusion des cours) La formation sur campus repose sur une intégration forte des fonctions pédagogique et non-pédagogique peu de division des tâches le professeur intègre la conception, la production et la prestation de lenseignement

9 Survol de lévolution de la fad, années 80 Renforcement du modèle pédagogique centré sur lapprenant Lintroduction de la communication médiée par ordinateur ouvre une ère nouvelle pour la pédagogie à distance Interaction continue apprenants-apprenants et apprenants- tuteurs Pédagogie qui peut désormais intégrer les notions de groupe, de collaboration, de construction collective des connaissances Augmentation de la capacité de prendre en compte les besoins individuels et de groupe Renforcement de la dimension sociale de lapprentissage

10 Survol de lévolution de la fad, années 90 Lévolution des TICE et leur intégration en fad coïncide avec lémergence des nouvelles théories contemporaines dapprentissage Les théories contemporaines dapprentissage* proposent lapprenant comme principal acteur de lapprentissage lapprentissage comme une pratique volontaire, intentionnelle, active, consciente, constructive qui inclut des activités réciproques dintention-action-réflexion * Théories de lapprentissage situé, socioculturel et constructiviste, théories de la création de sens, de la cognition socialement partagée, des cognitions distribuées

11 Survol de lévolution de la fad, années 90 Les théories contemporaines dapprentissage proposent Apprendre est un processus de création de sens, non pas de transmission Le processus de création de sens sinscrit dans un processus social Le lieu de création de sens réside dans le discours entre les êtres, dans les relations sociales qui les lient, dans les artefacts quils produisent et utilisent

12 Aujourdhui, les TICE à luniversité Il nest pas question de créer au sein des universités des entités spéciales dédiées à lenseignement médiatisé Le modèle de luniversité bi-modale est exclu Lintroduction des TICE se fait à la grandeur des établissements La problématique nest plus reliée à laccessibilité et à la démocratisation de léducation: pressions sociales et économiques compétition parfois féroce entre les établissements, et entre les établissements et les nouveaux fournisseurs de formation

13 Aujourdhui, les TICE à luniversité La résistance à la médiatisation des enseignements persiste changement profond de la pratique pédagogique lourd préjugé envers la fad –formation à rabais –formation dépossédée de la présence du professeur, aliénée de lélément essentiel –formation bassement de masse menant à la standardisation des savoirs

14 Aujourdhui, les TICE à luniversité Les pratiques et la culture de la FAD ne sont aujourdhui ni mieux connues ni mieux acceptées Les acquis et les savoir-faire importants développés par la fad sont très souvent ignorés changement du paradigme éducatif recherche constante pour mettre les technologies au service de lapprentissage (développement des usages)

15 Aujourdhui, les TICE à luniversité Luniversité propose toujours –la classe comme le cœur du système –la transmission comme modèle de communication –lapprentissage comme résultat de la présence dun enseignant qui communique ses connaissances –une bonne transmission induit lacquisition de connaissances Difficulté pour la pédagogie universitaire de définir ce quest une situation dapprentissage authentique, des activités qui procurent une expérience directe du monde induisant des apprentissages situés, contextualisés, ancrés dans la réalité et transférables

16 Aujourdhui, les TICE à luniversité Adhérer au paradigme éducatif qui fait de létudiant le principal acteur de sa formation, cest admettre que le processus dapprentissage se situe au delà du cadre de la classe et quil nous faut inévitablement distinguer lacte denseigner et lacte dapprendre. Cette distinction entre enseignement et apprentissage simpose également lorsquil sagit de médiatiser des cours, même à luniversité

17 Aujourdhui, les TICE à luniversité Logique pédagogique Centrée sur lacquisition de connaissances Centrée sur lapprentissage situé, sur lapprentissage du monde dans un contexte authentique Préoccupations du professeur Quelles connaissances transmettre? Comment organiser et communiquer ces connaissances? Quels besoins de formation et dapprentissage? Quelles compétences développer? Rôle du professeurExpert de contenu et transmetteur de connaissances Accompagnateur dans le développement des compétences Ressources exploitées Le professeur et ses connaissances Le milieu comme exemple Le milieu comme problème Le milieu comme source de connaissance Stratégie pédagogique Comment transmettre les connaissances que je possède et que jai construites? Quelle logique de présentation de ma matière? Comment vont-ils apprendre? Que vont-ils faire pour apprendre? Que puis-je faire pour quils apprennent?

18 Aujourdhui, les TICE à luniversité Médiatiser invite à re-conceptualiser la pratique professorale Planifier, tout prévoir et tout préparer longtemps à lavance –les scénarios dapprentissage de létudiant et dassistance de lenseignant –les documents médiatisés –les outils de travail et de communication –les consignes et les conseils qui guideront lapprentissage –les mécanismes de suivi –les modalités dévaluation, etc. Concevoir et alimenter les activités que réalisera létudiant pour apprendre Anticiper et traduire sous forme médiatique lintervention dassistance dont létudiant aura besoin

19 Démarche de développement de cours à la Téluq Rationalisation du processus de formation de linformation sur le programme de formation jusquà lévaluation des apprentissages Le programme détudes: un ensemble rationnel de cours répondant à un besoin de formation ciblé, une proposition pédagogique conséquente, des parcours adaptables Le cours: une composante bien circonscrite, imbriquée dans lensemble, maillon dont la définition est approuvée par léquipe professorale du programme

20 Démarche de développement de cours à la Téluq 1. La conception dun cours (1) i.Constitution dune équipe pédagogique sous la direction dun professeur réunissant des compétences en conception (professeur, concepteurs externes) pédagogie à distance (technologue de léducation) encadrement à distance (coordonnateur) médiatisation ii.Élaboration dun dossier de présentation du cours contenu de connaissances, démarche pédagogique, cadre médiatique, formule dencadrement, méthodes de validation de la qualité, ressources humaines et financières, échéancier iii.Approbation du dossier de présentation conformité avec le programme, qualité scientifique, qualité pédagogique, faisabilité du projet iv.Conception proprement dite du cours

21 Démarche de développement de cours à la Téluq 1. La conception dun cours (2) Extrants du processus de conception Matériels qui composent lenvironnement: documents notionnels (contenu de connaissances), guides dactivités, guides méthodologiques, fiches, exemples, gabarits de remise de travaux, références bibliographiques, webograhies et autres Description des outils et des services accessibles dans lenvironnement: outils de communication (courriel, forum, chat), outils de collaboration (agenda collectif, collecticiel, bottin, vitrine des travaux, etc.), outils de production (éditeur de textes, de cartes conceptuelles, logiciel de programmation, etc.) et autres

22 Démarche de développement de cours à la Téluq 1. La conception dun cours (3) Extrants du processus de conception Guide dencadrement: scénario dintervention, grilles de correction des travaux, consignes danimation des forums, règles de composition des équipes, etc. Description des outils du tueur ou de lauxiliaire denseignement: outils technologiques et autres

23 Démarche de développement de cours à la Téluq 2. La réalisation dun cours Constitution de léquipe de réalisation (le professeur demeure lultime responsable des travaux de réalisation) producteur graphiste, infographiste programmeurs réalisateur audiovisuel Extrants du processus de réalisation Maquette Prototype Documents révisés sur le plan linguistique Environnement prêt à diffuser

24 Démarche de développement de cours à la Téluq 3. La validation de la qualité Validation scientifique (comité de lecture) Validation pédagogique (comité de lecture) Validation technologique (tests) 4. La première diffusion de mise à lessai Élaboration de la méthodologie dévaluation de la mise à lessai et développent des instruments dévaluation Mise à lessai auprès dun groupe restreints détudiants Formation du tuteur ou de lauxiliaire Collecte et analyse dinformation, compilation et interprétation des résultats Rapport et description des modifications à apporter au cours

25 Démarche de développement de cours à la Téluq 5. La diffusion publique dun cours Recrutement et formation des tuteurs Inscription des étudiants et assignation des tuteurs Feedback du terrain Tuteurs Étudiants Services des plaintes Évaluation Révision de mise à jour Révision en profondeur Retrait du programme

26 Lingénierie pédagogique, une démarche systématique de planification du développement et de la diffusion de cours médiatisés

27 Lingénierie pédagogique Recouvre « lensemble des théories et des modèles permettant de comprendre, daméliorer et dappliquer des méthodes denseignement favorisant lapprentissage. Il produit un ensemble de plans et devis décrivant les activités dapprentissage et denseignement sous forme de prescriptions concrètes favorisant lapprentissage plutôt quune description du processus dapprentissage lui- même » (Paquette, 2002)

28 Lingénierie pédagogique Une méthode scientifique prenant appui sur les théories de lapprentissage, sur la théorie des systèmes, sur les sciences cognitives et les sciences de linformation Une science charnière entre les théories dapprentissage et la pratique pédagogique

29 Méthode dingénierie de système dapprentissage (MISA) 6 phases et 4 axes Axe des connaissances Axe pédagogique Axe médiatique Définition du problème Analyse/ conception Conception détaillée Production Validation Diffusion/ Maintenance Axe de diffusion Architecture médiatique

30 Modèle de connaissances (premier niveau) SCIENCES COGNITIVES Cognition Processus de traitement de l'information I/P Processus d'apprentissage Objets d'apprentissage I/P OBJECTIF 1: Délimiter le champ d'étude des sciences cognitives AP OBJECTIF 2: Expliquer les différentes approches de la cognition, ainsi que le processus de traitement de l'information chez l'être humain. AP APPRENTISSAGE OBJECTIF 3 : Définir l'apprentissage du point de vue des sciences cognitives AP Apprenants R S I/P BUT: Développer une vision cognitiviste du phénomène de l'apprentissage AP Principes pédagogiques R C BUT: Prendre connaissance de différentes applications pédagogiques des sciences cognitives dans le domaine de l'apprentissage, et en particulier dans le domaine des environnements d'apprentissage informatisés. AP Environnements d'apprentissage I/P OBJECTIF 4: Décrire les principales caractéristiques d'un apprenant du point de vue des sciences cognitives. AP OBJECTIF 6: Analyser un environnement d'apprentissage informatisé du point de vue des sciences cognitives. AP OBJECTIF 5: Identifier différentes implications pédagogiques de l'approche des sciences cognitives, et en particulier pour les environnements d'apprentissage informatisés. AP LÉGENDE TYPES DE CONNAISSANCES Procédure Concepts Principes TYPES DE LIENS C = Composé de I/P = Intrant/Produit R = Régit AP = s'applique Buts et objectifs du système d'apprentissage

31 Scénario dapprentissage (premier niveau)

32

33 Scénario dapprentissage sous modèle dune activité

34 Scénario dassistance

35 Scénario pédagogique final dune activité (incluant les intrants et les extrants)

36 Scénario pédagogique final du cours (incluant les intrants)

37 Lingénierie pédagogique MISA conduit le concepteur à produire quatre devis qui mettent à plat la trace complète du dispositif dapprentissage Ces devis traduisent les intentions pédagogiques et les attentes du concepteur/enseignant

38 Lingénierie pédagogique 1. Devis des connaissances Précise le contenu et les objectifs 2. Devis pédagogique Décrit les scénarios dapprentissage et dassistance 3. Devis médiatique Décrit le matériel et chaque ressource 4. Devis de diffusion Définit le rôle des acteurs au moment de la diffusion Le dispositif dapprentissage est le résultat de la réalisation de ces devis

39 Lingénierie pédagogique Pour lenseignant Tout peut-il être résolu par lusage dune plate-forme technologique de téléformation de type WebCT, LearningSpace ou autre? Même si le professeur dispose dune plate-forme qui prend en charge une partie importante des décisions et des choix, le niveau de difficulté associé à la médiatisation des cours demeure élevé. Il faut Concevoir un scénario dapprentissage et un scénario dassistance Concevoir les ressources pédagogiques à médiatiser Choisir les fonctionnalités technologiques qui permettent de réaliser les scénarios Prendre en charge lencadrement du cours au moyen de la communication médiée par ordinateur Le besoin dune ingénierie pédagogique persiste

40 Lingénierie pédagogique Pour luniversité, médiatiser et diffuser ses cours implique sorienter vers la formation distribuée pour des nombres importants détudiants rationaliser les processus de formation depuis linformation offerte sur ses programmes et ses cours jusquà lévaluation des apprentissages investir davantage en amont dans le développement des cours réduire les coûts de fonctionnement (pour compenser) réorganiser les différentes fonctions reliées à la conception, la production et la diffusion de la formation

41 Lingénierie pédagogique Pour luniversité, deux types dinvestissement Achat dune plate-forme technologique de création et de diffusion de cours Implantation dune activité dingénierie (coût aussi lourd que lachat des outils et systèmes informatiques) Justification de ces investissements Productivité obtenue et de la qualité augmentée de la formation Efficacité, rentabilité, meilleure gestion de la complexité, meilleure communication et, pour les étudiants, une formation mieux intégrée

42 Le défi… Ne pas perdre de vue que lingénierie se doit dêtre avant tout « pédagogique »


Télécharger ppt "Séminaire ISPEF Lyon2/INRP « TIC, nouveaux métiers et nouveaux dispositifs dapprentissage » 11 décembre 2002 ENS Gerland LYON."

Présentations similaires


Annonces Google