La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Latome des philosophes Leucippe, Démocrite dAbdère (460-370) Les atomes sont des solides homogènes en nombre fini et en nombre despèces fini. Ils sont.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Latome des philosophes Leucippe, Démocrite dAbdère (460-370) Les atomes sont des solides homogènes en nombre fini et en nombre despèces fini. Ils sont."— Transcription de la présentation:

1 Latome des philosophes Leucippe, Démocrite dAbdère ( ) Les atomes sont des solides homogènes en nombre fini et en nombre despèces fini. Ils sont animés spontanément de mouvement par le principe dinertie. Leurs interactions lorsquils se déplacent dans le vide forme lunivers sensible.

2 Latome des précurseurs de la Physique et de la Chimie Descartes –facteurs de formes, atomes crochus –pointes des acides (Lhémery) « Je ne crois pas que l'on me conteste que l'acide n'ait des pointes puisque toutes les expériences le montrent ; il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue » Newton –force attractive en 1/r 2 –Boscovitch force répulsive aux courtes distances

3 Les bases expérimentales de latomisme en Chimie Proportions définies pour les acides et les bases: Richter (1792) L.-J. Proust : loi des proportions définies «Dans toute réaction chimique, aucune autre combinaison dun élément se réalise selon des quantités données» «à un corps pur donné correspond une seule formule brute»

4 Loi dAvogadro-Ampère Dans les mêmes conditions de température et de pression, des volumes égaux de composés contiennent le même nombre de molécules

5 Lois pondérales et volumiques J. Dalton : loi des proportions multiples Si deux éléments peuvent se combiner pour donner plusieurs corps composés, un nombre entier d'atomes d'un de ces éléments doit se combiner avec un nombre entier d'atomes de l'autre élément. Loi de Gay-Lussac Quand deux gaz se combinent entre eux, les volumes sont, entre eux, dans des rapports simples, et sont dans des rapports simples avec le volume du composé obtenu pris à létât gazeux.

6 L atomisme de Dalton Dalton

7 Détermination des poids atomiques Berzelius

8 Poids atomiques ou poids proportionnel déquivalent Le refus de la théorie atomiste: il faut sen tenir aux seuls faits « Que nous reste-t-il de l'ambitieuse excursion que nous nous sommes permis dans la région des atomes ? Rien, rien de nécessaire du moins. Ce qui nous reste, c'est la conviction que la chimie s'est égarée là, comme toujours, quand, abandonnant l'expérience elle a voulu marcher sans guide au travers des ténèbres. (...) Si j'en étais le maître j'effacerais le mot atome de la Science, persuadé qu'il va plus loin que l'expérience, et jamais en Chimie, nous ne devons aller plus loin que l'expérience » (J.-B. Dumas)

9 Distinguer au niveau macroscopique le corps de la substance « // est évident que l'eau ne contient ni de l'oxygène gazeux, ni de l'oxygène à l'état d'ozone ; elle contient une substance capable de former et l'oxygène, et l'ozone et l'eau » « // apparaît donc bien derrière le phénomène chimique de premier examen un plan nouveau de l'être, véritable noumène chimique, que nous ne touchons jamais par l'expérience mais qui nous est indispensable pour comprendre l'expérience »

10 Définitions « On appelle molécule, la quantité de substance qui entre en réaction chimique avec d'autres molécules et qui occupe, à l'état de vapeur, le même volume que deux parties en poids d'hydrogène.., [tandis que] les atomes sont les plus petites quantités, ou les masses chimiques indivisibles des éléments, qui forment les molécules des corps simples et composés » « Un corps simple est quelque chose de matériel, doué de propriétés physiques et capable de réactions chimiques. A l'expression de corps simple correspond l'idée de molécules (...). Il faut réserver le nom d'éléments pour caractériser les particules matérielles qui forment les corps simples et composés, et qui déterminent la manière dont ils se comportent au point de vue physique et chimique. Le mot élément appelle l'idée d'atome » (D. Mendeleev)

11 Latome des physiciens Joseph John Thomson

12

13 Mesure de la masse de lélectron Robert Andrew Millikan ( )

14 Lélectron Charge : C Masse : kg Fermion spin ± 1/2

15 Découverte du noyau Ernest Rutherford ( )

16 Dimensions atome : 0, m molécule : 0, m (milliardième) noyau : 0, m proton : 0, m électron : 0, m

17 Structure du noyau Proton –Masse m p kg –Charge C Neutron –Masse m n kg

18 Nuclides isotopes atomeprotonsneutronsélectronsabondance 234 U ,0056% 235 U ,718% 238 U ,276%

19 Nuclides isobares atomeprotonsneutronsélectrons 210 Tl Pb Bi

20 Nuclides isotones atomeprotonsneutronsélectrons 37 Cl Ar Ca20

21 Radiactivité Rayonnement α : noyau dhélium Rayonnement β : électrons β -,positrons β + Rayonnement γ : rayonnement électromagnétique

22 Stabilité des noyaux

23 Unité de masse atomique Par définition masse de latome neutre de lisotope est égale à 12 u 1u= 1, kg Mole : Par convention, la mole est la quantité de matière d'un système contenant autant d'espèces chimiques qu'il y a d'atomes de carbone dans 12g de carbone 12.


Télécharger ppt "Latome des philosophes Leucippe, Démocrite dAbdère (460-370) Les atomes sont des solides homogènes en nombre fini et en nombre despèces fini. Ils sont."

Présentations similaires


Annonces Google