La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MDS RAI added-value for the geriatrician Christian Swine Médecine gériatrique Mont-Godinne UCL IRSS Institut de recherche Santé et Société CRIV Centre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MDS RAI added-value for the geriatrician Christian Swine Médecine gériatrique Mont-Godinne UCL IRSS Institut de recherche Santé et Société CRIV Centre."— Transcription de la présentation:

1 MDS RAI added-value for the geriatrician Christian Swine Médecine gériatrique Mont-Godinne UCL IRSS Institut de recherche Santé et Société CRIV Centre de recherche interdisciplinaire sur le vieillissement

2 Projections 2000 – 2050 Working paper DGSOC N°1 mars 2005 Vieillissement, aide et soins de santé en Belgique J Pacolet, D Deliège, C Artoisenet, G Cattaert, V Coudron, X Leroy, A Peetermans, C Swine Les >65 représentent aujourdhui 17% de la population, …22% en 2020, 26% en 2030, 29% en 2050 Les >65 représentent aujourdhui 17% de la population, …22% en 2020, 26% en 2030, 29% en 2050 Le vieillissement est intense, en % des 65+ Le vieillissement est intense, en % des = 22 % 28 % 40 % =10 % 14 % 22 % Et, par rapport à 2000, il y aura en 2050 Et, par rapport à 2000, il y aura en octogénaires en plus (fois 3) octogénaires en plus (fois 3) nonagénaires en plus (fois 4.5) nonagénaires en plus (fois 4.5) centenaires en plus (fois 9) centenaires en plus (fois 9)

3 Taux dadmission par âges hôpitaux belges en 2000

4 Evolution des hospitalisations Journées dhospitalisation (milliers) selon lâge, Index , Belgique Source : Projections UCL selon profils selon lâge INAMI (taux constants) et perspectives de population INS Perspectives Selon hypothèse : stabilité des taux par âge de 2001 (INAMI)

5 Risques de santé de la PA Déclin fonctionnel –apparition d incapacités –besoins d aides et de soins –institutionnalisation –Hospitalisations et ré-hosp. Syndromes gériatriques –chutes, delirium, dénutrition, réactions aux médicaments, incontinence... Comment évaluer ces risques, comment gérer ces problèmes? Processus dEGS, ses résultats à lhôpital, à domicile (méta-an. Stuck)

6 06/06/2014Gériatrie MED 2370 cours n° CS6 Processus de soins en gériatrie: la dynamique de lEGS (CGA) Evaluation standardisée multidisciplinaire –santé et médicaments –dimensions fonctionnelles –contexte psycho-social –Ressources disponibles Plan des traitements, des soins de la réadaptation de la sortie

7 CIF OMS Classification Internationale du Fonctionnement, du Handicap et de la Santé Problème de santé Facteurs contextuels Fonctionnement, activités et participation www3.WHO.INT/ICF

8 CIF OMS Classification Internationale du Fonctionnement, du Handicap et de la Santé Problème de santé (trouble ou maladie) Fonctions organiques et structures anatomiques ACTIVITES participation Facteurs environmentaux Facteurs personnels Limitations dactivités Perspective individuelle « Incapacité » Facteurs contextuels facilitateurs ou obstacles

9 Evaluation Gériatrique Standardisée en pratique... Anamnèse Histoire personnelle et antécédents médicaments (liste la plus exhaustive possible) lieu de vie, métier, encadrement social, personne de référence, aidant principal les grands syndromes gériatriques : chutes, continence, perte de mémoire… « C est normal, c est l âge » Examen clinique vue et audition mobilité Echelles : nutrition, dépression, AVJ, AVJi, MMSE, Tinetti choisies selon ce qu on souhaite évaluer

10 Effects of CGA on high risk patients High risk of functional decline –Institutionalization –Geriatric syndromes –Increased care needs –Mortality Risks for increased costs –Hospital readmissions –Diagnostic technologies and medications CGA OR 95%CI Living at home Hospital admission Mortality (1 y) Cognitive performance Stuck AE, The Lancet 1993;342:1032 High potential benefit

11 BMGST ADL I-ADL Mobility Cognition Depression Social Nutrition Pain Frailty Katz, Lawton Stratify Clock DT GDS, Cornell SOCIOS MUST VAS, Checklist ISAR Domain Scales Alerts/Procedures Function (continence) Falls Dementia Depression Social complexity Malnutrition Pain Length of stay

12 BGMST: % of screened geriatric problems ADL I-ADL Incontinence Falls Cognition Depression Social Nutrition Pain 26% 4% 35% 34% 3% 7% 17% 8% Domain without with gain 89% 60% 46% 68% 49% 50% 65% 43% 63%* 56%* 11% 34%* 46%* 43%* 48%* 35%* *p<0.0001

13 Reasons not to use BMGST (78 respondants / 111) Operational problems10% Time consuming27% Own screening tools 42% Other reasons21%

14 Indicateurs de qualité M esures de résultats Plan de soins Algoritme Case-Mix RUG s MDS-HC Recueil de données standardisées Évaluation des pratiques Amélioration de la qualité cohérence financement

15 Nombre de problèmes signalés par personne Qualidem, 2003

16 ADL – Indépendance Figure 3 – Pourcentage de patients indépendants aux AVQ entre réseaux de soins

17 Echelle hiérarchique des AVQ Personne Indépendant 0 Supervision 1 Assistance limitée 2 Assistance importante 1 3 Assistance importante 2 4 Dépendance 5 Dépendance totale 6 4 items utilisés, code 0 à 6 Hygiène personnelle (perte précoce) Utilisation des toilettes (intermédiaire) Locomotion (intermédiaire) Alimentation (tardive) Totalement dépendant pour les 4 activités Totalement dépendant pour alimentation et/ou locomotion Non Assistance importante pour Alimentation ou la locomotion (pas dépendant pour aucun des 2) Au moins importante assistance pour lhygiène et lutilisation des toilettes (Moindre assistance pour alimentation et locomotion) Assistance limitée pour au moins 1 des 4 activités (et moins quassistance importante dans les 4 activités) Supervision pour au moins 1 des 4 activités (et moins quassistance limitée dans les 4 activités) Oui Non Oui Non

18 Pertinence clinique RAI en soins à domicile (Groupe INTERFACE 2004) Valeur ajoutée pour –Le patient (vue densemble) –Pour léquipe (plan de soins, charge de travail) –Pour linterdisciplinarité (chacun concerné) –Pour la transversalité (communication) Mais –Exhaustivité et temps de remplissage –Nécessite une collaboration avec tous, avec le médecin traitant –Pas de feed-back (version informatique non disponible au moment de la recherche) De Lepeleire J., Falez F., Swine C., Ylieff M., Pepersack T., Buntinx F. Organisation et financement dune offre de soins transinstitutionnelle, secteur de soins aux personnes âgées. Leuven-Bruxelles : Interface 2005.

19 Résultats : durée et ressources Relative variabilité: fonction de la familiarité Gain de la pratique: 20 à 40% du temps Logiciels: très utiles Difficultés à impliquer toute léquipe, surtout le médecin

20 What RAI-MDS is for the clinician Multidimentional geriatric assessment Multidisciplinary tool Operationnal tool for –Care planning –Clinical indicators –Quality indicators (for benchmarking) –Results measurements

21 What RAI-MDS is not for the clinician It does not replace the physical exam Is does not replace the medical chart Is does not replace the patient-doctor relationship It is not a « baguette magique »

22 CGA and RAI MDS advantages 1) describes the patient in an appropriate way 2) get a list of geriatric diagnoses 3) unravel otherwise unknown problems, 4) build-up a multi disciplinary care plan 5) get clinical indicators measuring the size of the impairments and disabilities 6) reassess the patient 7) build a discharge planning 8) extract indicators for individual or group comparisons.

23 RAI and the geriatrician The added value of the RAI system in a clinical setting is to provide a CGA-based assessment in one tool, giving the advantages of the CGA listed above and opening the possibility to participate and have an access to larger databases generating comparisons, outcome analyses, and quality indicators.


Télécharger ppt "MDS RAI added-value for the geriatrician Christian Swine Médecine gériatrique Mont-Godinne UCL IRSS Institut de recherche Santé et Société CRIV Centre."

Présentations similaires


Annonces Google