La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Invisibles à l'oeil nu, les grains de pollen proviennent des arbres, fleurs et autres végétaux et se disséminent dès le début de la saison de floraison.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Invisibles à l'oeil nu, les grains de pollen proviennent des arbres, fleurs et autres végétaux et se disséminent dès le début de la saison de floraison."— Transcription de la présentation:

1

2 Invisibles à l'oeil nu, les grains de pollen proviennent des arbres, fleurs et autres végétaux et se disséminent dès le début de la saison de floraison. Transportés par le vent ou les insectes, ils ne mesurent pas plus d'une dizaine de microns pour la plupart des espèces végétales. Ainsi, les scientifiques se doivent d'observer les minuscules particules au microscope électronique. En capturant leurs observations, ils montrent ainsi que les grains de pollen, redoutés par tous les allergiques, sont aussi de magnifiques œuvres d'art aux structures variées et surprenantes.

3 Quest-ce au juste que le pollen ? Selon un dictionnaire, il est constitué de grains minuscules produits par les organes mâles des plantes à fleurs et des conifères. En deux mots, les végétaux le fabriquent pour se reproduire. Comme nous le savons, chez les humains, un ovule (cellule femelle) doit être fécondé par un spermatozoïde (cellule mâle) pour quun enfant se forme. De même, lorgane femelle (pistil) dune fleur a besoin du pollen de lorgane mâle (étamine) pour être fécondé et fructifier*. Les grains de pollen sont difficilement visibles à lœil nu ; cependant, on les distingue bien sous un microscope. On saperçoit alors que la taille et la forme sont propres à chaque espèce. Par ailleurs, le pollen nest pas sujet à la décomposition, raison pour laquelle les scientifiques qui exhument des grains en étudient l empreinte digitale. Ils apprennent ainsi quels végétaux des populations cultivaient jadis. Notons également que les particularités de chaque pollen le rendent reconnaissable pour les fleurs de son espèce.

4 Le pollen : de minuscules grains, ici d'armoise, photographiés au microscope

5 Un grain de pollen d'aulne, arbre très présent sur le territoire français

6

7 Un grain de pollen de bouleau, arbre dont le pollen semble particulièrement répandu cette année Pollen de fléole des prés, une espèce de plante herbacée vivace

8 Grains de pollen de frêne, arbre dont il existe trois espèces principales en France

9 Les insectes sont de beaucoup ceux qui effectuent le plus gros de la pollinisation, surtout dans les régions tempérées. Ils butinent des centaines de fleurs par jour. La contribution sans doute la plus considérable que les insectes apportent à la santé et au bien-être de l homme est celle pour laquelle ils sont le moins remerciés : la pollinisation, explique le professeur May Berenbaum. Les fleurs des arbres fruitiers sont généralement tributaires de la pollinisation croisée pour donner une bonne récolte. On comprend donc combien le transport du pollen est important pour notre bien-être. Les pollinisateurs DIPTÈRES ET COLÉOPTÈRES CHAUVES-SOURIS ET PETITS MARSUPIAUX PAPILLONS DE JOUR ET DE NUIT SOUI-MANGAS ET COLIBRIS ABEILLES ET GUÊPES

10 Pollen de dactyle, une herbe annuelle appartenant à la famille des graminées Grains de pollen de hellébore, plante vivace

11 Pollen d'herbe à poux qui regroupent deux espèces d'ambroisie particulièrement responsables de rhume des foins Grains de pollen d'herbe

12 Pollen de fleurs de marronnier Grain de pollen de mouron blanc, espèce de plante herbacée annuelle

13 Plusieurs grains de pollen de pâquerettes, plante et fleur très fréquente en France Pollen de concombre, plante potagère rampante

14 Grains de pollen de plantain, plante herbacée aux vertus médicinales Abeille couverte de pollen Le corps velu de labeille recueille le pollen aussi facilement quune paire de lunettes ramasse la poussière. Labeille est donc le pollinisateur idéal. Un seul bourdon peut convoyer grains de pollen. Grâce à lintroduction, au XIXe siècle, de bourdons anglais en Nouvelle-Zélande, les champs de trèfle y prolifèrent aujourdhui, fournissant le fourrage nécessaire au bétail. Labeille mellifique est le champion mondial de la pollinisation. En règle générale, elle se concentre sur une seule espèce de fleurs qui abonde près de sa ruche. Daprès les calculs de lentomologiste Christopher O Toole, pas moins de 30 % de toute la nourriture de lhomme dépend directement ou indirectement de la pollinisation par les abeilles. Grâce à ces travailleuses, nous savourons amandes, pommes, prunes, cerises, kiwis, etc. Les agriculteurs rémunèrent les apiculteurs pour les services rendus par chaque ruche.

15

16 Pelotes de pollen frais rapportées par l'abeille domestique Pollen de plusieurs plantes : tournesol (Helianthus annuus), volubilis (Ipomoea purpurea), Sidalcea malviflora, Lilium auratum, onagre (Oenothera fruticosa) et ricin commun (Ricinus communis).

17 Bien que le pollen lui-même est inoffensif, votre système immunitaire lutte pour défendre votre corps du pollen ce qui provoque les symptômes associés aux allergies. La taille dune spore de pollen varie de 2,5 à 200 micromètres. Le pollen se fixe très facilement aux parois intérieures du nez, dans la gorge, dans la cavité nasale, dans les bronches et les poumons. Quand le pollen entre en contact avec ces zones sensibles (qui se défendent en cas dagression), votre corps réagit à ces intrus quil qualifie dindésirables.

18

19 Parmi les fossiles qui permettent détudier lhistoire de la Terre, il en est un très remarquable par sa taille et son aspect, cest… le grain de pollen. Il sagit dune cellule ne mesurant que quelques microns - voire quelques dizaines de microns - émise par les plantes à fleurs ou à cônes pour assurer leur reproduction. De cette cellule - qui doit son nom au grec palè : poussière (ou farine, de paludein : répandre de la poussière) - seule lenveloppe externe se fossilise. Le pollen présente une telle variété de formes que lon peut aisément reconnaître la plante qui la émise et reconstituer finalement lenvironnement végétal contemporain de léchantillon géologique que lon veut étudier. Comme sa composition chimique très complexe lui permet de se conserver à travers les âges, le grain de pollen constitue un outil remarquablement efficace pour étudier lhistoire des plantes et leur évolution depuis leur apparition sur Terre. Dénombrer les grains de pollen déposés au fond des lacs ou des océans et les identifier permet également de comprendre comment les paysages actuels se sont formés et comment les plantes se sont adaptées aux variations des climats anciens. On voit alors tout lintérêt de cette discipline des sciences de lenvironnement car, en se référant au passé, on comprend comment les plantes sadaptent aux changements climatiques, à quelle vitesse elles migrent vers des lieux plus favorables à leur reproduction et à leur développement et, enfin, par quelles plantes elles sont remplacées au gré de lamélioration - ou de la péjoration - climatique. Outil détude de lenvironnement et du climat au Quaternaire

20 Réalisation Images du net Documentation perso et net Fond musical Cramer Ensemble


Télécharger ppt "Invisibles à l'oeil nu, les grains de pollen proviennent des arbres, fleurs et autres végétaux et se disséminent dès le début de la saison de floraison."

Présentations similaires


Annonces Google