La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bourges dans le Cher (18) Je vous ai entraînés sur la route Jacques Cœur, je vous ai montré quelques magnifiques photos du Palais Jacques Cœur à Bourges,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bourges dans le Cher (18) Je vous ai entraînés sur la route Jacques Cœur, je vous ai montré quelques magnifiques photos du Palais Jacques Cœur à Bourges,"— Transcription de la présentation:

1

2

3 Bourges dans le Cher (18)

4 Je vous ai entraînés sur la route Jacques Cœur, je vous ai montré quelques magnifiques photos du Palais Jacques Cœur à Bourges, mais javais volontairement occulté la ville elle-même. Or, Bourges, sans ostentation, révèle à chaque coin de rue quelque merveille, comme cette belle porte photographiée au hasard de nos pérégrinations.

5 Nous découvrons au fil des rues de coquettes maisons anciennes qui semblent avoir mis leurs bas résille…

6 Bourges est une ville française, préfecture du département du Cher (18). Avec une agglomération de plus de habitants, elle est la 3 è plus grande ville de la région Centre après Tours et Orléans. Elle est aussi lancienne capitale du Berry : Ancienne province sétendant aux départements de lIndre et du Cher. À quelques dizaines de kilomètres du centre de la France, et à 240 km de Paris, la ville de Bourges se situe à la confluence de plusieurs rivières (Yèvre, Voiselle, Auron, Moulon), ce qui expli- que la surface importante de marais au pied de la ville médiévale. Ces marais sont pour la plupart canalisés, divisés en multiples parcelles et voués à lexploitation potagère. Vous naurez pas aujourdhui dimage de ces marais, mais je vous offrirai plus tard un diaporama sur ce sujet, promis ! Aujourdhui, nous restons "en ville". Depuis le V è siècle avant JC, Bourges fut attaquée, pillée, incen- diée, ravagée, abandonnée, reconstruite maintes et maintes fois.

7

8 A Bourges, au Moyen Age, l'habitat noble était construit en pierre mais la maison de l'artisan et du commerçant était en pan de bois et donc particulièrement vulnérable. Ainsi l'incendie de la Madeleine de 1487 détruisit 1000 à 2000 maisons. Une reconstruction rapide s'imposa, qui dura jusqu'en 1520 environ. Plus de 440 maisons datant de cette reconstruction sont encore observables… Dans la moitié des cas, les façades sur rue ont moins de 6 mètres de large. Cette faible occupation du sol est compensée par la construction en hauteur, et des profondeurs de 10 à 20 mètres. La distribution du couloir et de l'escalier permet une totale indépendance des niveaux (boutique au rez- de-chaussée, logis à l'étage.) Le jumelage fréquent de deux parcelles offre la possibilité d'un puits commun. A partir de 1488, des règlements contre les risques d'incendie apportent des contraintes : l'obligation d'édifier des murs pare-feu entre les maisons et la réduction de l'encorbellement (saillie de l'étage par rapport au rez-de- chaussée) limité à quelques centimètres. Les colombages sont majoritai- rement en losange et en croix de Saint-André. Le décor sculpté est tou- jours gothique : choux frisés, pinacles... Deux tiers de ces maisons ne comportent qu'un étage. Parmi les maisons à deux étages, les maisons d'angle occupent un emplacement privilégié et manifestent toujours la richesse de leur propriétaire. Le soin porté au traitement du poteau cornier, en est une des manifestations

9

10 Quelques détails : Durant la guerre des Gaules, César en fit le siège, qui dura de longs mois. Partout ailleurs en Gaule, Vercingétorix avait mis en place une politique de la terre brûlée : aucune ville, aucune ferme ne devait servir à lapprovision- nement des légions romaines. Cependant, les habitants dAvaricum le supplièrent dépargner leur cité, mettant en avant la sûreté de leur ville protégée par des défenses naturelles (car située sur une butte entourée dune rivière et de marais) et par une puissante muraille au sud. De cette muraille, lui revenait la nomination de Ville rouge, au même titre que Le Mans. César réussit à prendre la cité en affamant ses combattants et en repoussant larmée de secours de Vercingétorix. Des hommes, femmes et enfants enfermés dans ses murs, seuls 800 en réchappèrent. Dès le début du XVIe siècle, la ville de Bourges resplendit par son Université. Elle accueille les plus grands humanistes du temps et notamment de grands professeurs de droit comme Alciat, Duaren ou Cujas. Anecdote en rapport avec le 95e Régiment dInfanterie Bourges fut la garnison du 95e Régiment dInfanterie ; le 8 avril 1915, aux Éparges, dans le secteur de Saint-Mihiel, au cours de la contre-offensive du Bois-Brûlé, afin de galvaniser ses hommes épuisés, ladjudant Péricard, commandant une section de ce régiment, lança cette apostrophe restée célèbre : « Debout les morts ! ».

11

12

13 Finesse et élégance.. Admirez le travail contrasté des cou- leurs des pierres… Jimagine, dans cette tourelle, la Sœur Anne du conte, à qui la dernière épouse de Barbe- Bleue demandait : Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? Et la pauvre Anne ne voit que le soleil qui poudroie et lherbe qui verdoie. Regardez son ombre derrière la vitre : Elle en a son hennin de travers !!!

14

15 Ce bel immeuble (diapo précédente et celle-ci) abrite actuellement la Poste.

16 Souvent les touristes pensent se trouver face à un monument datant de la période de Jacques Coeur (XVème siècle) mais c'est un monument néo-gothique qui date des années Sa construction durera 12 ans. Son nom entier l'Hôtel des Postes Louis XI. La statue de Louis XI en penseur sculptée par Jean Baffier, sculpteur berri- chon se trouve dans le petit jardin attenant. La Poste donne sur deux rues : l'artère principale la Rue Moyenne et la Rue de la Monnaie. (Ces renseignements mont été obligeamment fournis par Marcelle Betbeder, que je re-mercie)

17

18 Figure de proue du domaine capétien face au midi de la France, la cathédrale Saint-Etienne de Bourges se devait d'être unique dans sa conception. Le parti architectural retenu par le Maître d'oeuvre repose sur un plan sans transept et des effets plastiques d'une grande modernité pour leur époque. La cathédrale est encore entourée des maisons à pans de bois qui témoignent de l'image de la ville médiévale. Ce sont là des critères essentiels qui ont valu à la cathédrale Saint Etienne son inscription en 1992 sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. En 1195, l'archevêque Henri de Sully, assisté du chapitre des chanoines, prend la décision de reconstruire la cathédrale à partir du chevet, dans le nouveau style gothique. Le choeur s'élève sur une église basse, dite à tort "crypte", établie sur le fossé du rempart gallo-romain, qui est alors franchi pour gagner de l'espace. Les caractéristiques architecturales de l'ensemble sont déjà présentes dans le chevet : composition pyramidale de l'élévation, audace de la double volée d'arcs-boutants, correspondant à la recherche des effets de perspective et de fusion des volumes dans l'espace intérieur.

19

20 Que serait une cité médiévale sans ses rues et ruelles aux mille surprises…

21 Tous les styles se côtoient, ce qui rompt assurément la monotonie !

22 Il semble pourtant quil y ait actuellement un grand effort dharmonisation

23

24

25 Le château d'eau est construit à l'extrémité sud de la place Sérau- court en 1865, à la suite des travaux pour le captage des eaux de l'Auron supervisés par l'ingénieur Bourdaloue. Ce n'est alors qu'une grosse tour ronde de 29 mètres de diamètre et de 14 mètres de hauteur, contenant deux bassins superposés. Un concours est lancé par le maire de Bourges pour le "décorer, principalement en façade, d'une fontaine monumentale, décorative ou tout autre édifice ou motif pittoresque". Le projet retenu, celui d'Albert Tissandier, est une façade brique et pierre avec fronton interrompu à volutes, jeu de bossages et de refends qui fait référence à l'architecture classique du début du XVIIe siècle. La décoration sculptée est l'œuvre de l'archéologue et sculpteur berrichon, Jules Dumoutet. L'édifice est inauguré le dimanche 18 août 1867 par le maire Pierre Planchat et béni par Mgr de la Tour d'Auvergne. Désaffecté en 1940, le château d'eau a été inscrit sur la liste supplé- mentaire des Monuments Historiques en L'édifice a été réhabilité en 1999 pour accueillir des expositions d'art contemporain.

26 Linattendu, le pittoresque, nous attendent à chaque coin de rue…

27 Bien entendu, Bourges contient bien dautres merveilles, notam- ment sur le plan architectural. Mais je reviendrai à Bourges pour vous présenter la cathédrale et le Marais. Alors, à bientôt !

28 Photos : Yvonne Texte : Jacky. Documentation du site de la mairie de Bourges. Musique : André Gagnon – Non domenticar Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Bourges dans le Cher (18) Je vous ai entraînés sur la route Jacques Cœur, je vous ai montré quelques magnifiques photos du Palais Jacques Cœur à Bourges,"

Présentations similaires


Annonces Google