La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

En route, une fois de plus ! Nous quittons Erckatswiller (67 Bas-Rhin) et tra- versons le village de La Petite Pierre encore endormi. Mais en voyant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "En route, une fois de plus ! Nous quittons Erckatswiller (67 Bas-Rhin) et tra- versons le village de La Petite Pierre encore endormi. Mais en voyant."— Transcription de la présentation:

1

2

3 En route, une fois de plus ! Nous quittons Erckatswiller (67 Bas-Rhin) et tra- versons le village de La Petite Pierre encore endormi. Mais en voyant les énormes rochers qui bordent la route, on se demande pourquoi "PETITE Pierre" !!!

4 Erckartswiller (67)– Sarralbe (57) 38 km soit environ 40 mn Pour nous environ deux heures et demi

5 En traversant le village de gîtes de Frohmuhl, situé dans le parc naturel des Vosges, nous admirons cette belle décoration murale.

6 Commencerais-je à avoir faim ? Je trouve que son élégant clocher ressem- ble à une pièce montée ! (Il faut dire que nous partons toujours à jeun et que nous déjeunons en route, ceci expliquant peut-être cela…)

7 Jai aimé ce charmant village entrevu au passage, et Wikipédia ma donné des détails pittoresque que voici : Village typique des vallées encaissées dans le grès rose du Plateau lorrain, Frohmuhl est, comme d'au- tres villages d'Alsace Bossue (Tieffenbach, Wingen- sur-Moder...) coupé en deux par la voie ferrée Strasbourg-Sarreguemines et la rivière Eichel. Les pentes environnant le village et la vallée elle- même se sont reboisées suite à l'abandon de l'agri- culture dans la seconde moitié du XXe siècle, ce qui les étouffe, assombri et rend encore plus hu- mides. Actuellement des vaches Highland y sont élevées pour rouvrir le fond de la vallée (maintien d'espaces ouverts).

8 Et nous traversons déjà le bourg coquet de Diemeringen.

9 Mais dans cette Alsace riante et sereine, nous ne pouvons oublier les horreurs de la guerre… Elle est encore présente partout. Blockhaus et casemates sont disséminés dans la campagne.

10

11 Lorentzen : presque face à face le temple et léglise. LAlsace compte une forte do- minante protestante, mais les deux communautés vivent en paix. Il existe au moins un village – jai oublié son nom – ou le même édifice sert tour à tour au cérémonies protestantes et aux cérémonies catholiques.

12 Dans ce village de Domfessel, vers la fin du XVIIIe siècle, des fouilles eurent lieu, menées par le pasteur Ringel. Ces fouilles permirent de mettre au jour les vestiges d'une grande villa romaine, qui s'étend sur 300 mètres et qui date du Ier siècle.

13 En 1309, une bulle pontificale autorise Henri de Nassau-Sarrewerden à construire une église à Domfessel. L'église est achevée en Il s'agit d'une église fortifiée avec une grande tour défensive. Une loge de guetteur est incorporée au clocher. Enfin, un mur d'enceinte protège léglise. La caractéristique de cette église est son homogénéité, cest-à-dire qu'elle n'a pas subi de modifications importantes au cours des temps. Vouée au départ au culte catholique, léglise est, depuis l'introduction de la Réforme, un lieu de culte protestant. Entre le mur d'enceinte et l'église se trouvait le cimetière. Aujourd'hui il ne subsiste plus qu'un petit muret à la place du mur d'enceinte. Un escalier permettait de monter sur les murs d'enceinte, il témoigne encore de la hauteur des murs. La piscina, richement ornée, servait au nettoyage des objets liturgiques.

14 Des maisons hautes en couleur. Nous avons vu en Alsace beaucoup de maisons aux couleurs très vives, et cest très pittoresque.

15 Beaucoup dimagination, pour décorer la haie devant sa maison !

16 Nous sommes entrées à Sarralbe par la porte. Logique, direz-vous ! Mais pas nimporte laquelle ! Indissociable de l'église monumentale qui la jouxte, la porte d'Albe est un monument central de la petite ville de Sarralbe, dans l'est de la Moselle. Si la porte semble former un tout avec sa voisine à vocation religieuse, elle est pourtant bien plus ancienne puis- qu'elle date des 15°et 16 ° siècles. C'est un des rares vestiges de la ville qui a survécu aux guerres qui n'ont pas épargné la bourgade qui fut détruite à plus de 80% lors de la dernière guerre. La porte d'Albe en est donc que plus intéressante, haute et majestueuse, défiant les marasmes du temps... Son architecture témoigne de l'influ- ence alsacienne de la renaissance, la région étant très proche.

17 Léglise a été recons- truite ? Pourquoi donc a-t-il fallu la reconstruire ? Les bombardements, sans doute !

18 Et puisque jen suis aux petits échos, dans ce diaporama, voici, comme si vous y étiez, Ce qui sest passé le vendredi 28 mai 1954 ! Vers 16 h un violent orage s'abattit sur la ville. Brusquement la foudre tomba sur l'église. A ce même moment des ouvriers spécialisés étaient occupés dans les tours à mettre la main à une sonnerie Angelus qui devait, pour la première fois, se faire entendre le même soir à 20 h. Ces ouvriers constatèrent qu'à la suite du coup de foudre, une fumée sortait du toit de l'église du côté nord de la nef transversale. Bientôt ils virent jaillir des flammes qui se propagèrent rapidement et ils eurent juste le temps de se sauver pour donner l'alerte. Malheureusement le courant électrique fut coupé par l'orage et on ne parvint pas à actionner la sirène d'alarme. On fit sonner les cloches et les pompiers alertés se rendirent immédiatement sur les lieux. Entre temps le feu avait déjà gagné toute la toiture. Une énorme masse de fumée monta vers le ciel bientôt coupée par de grandes flammes. Les pompiers de Sarralbe seuls auraient été impuissants devant la violence du feu, aussi avait-on alerté immédiatement les pompiers voisins. Des milliers de personnes courraient partout dans léglise pour essayer de sauver ce qui pouvait lêtre. Tout leffectif du 38° régiment dinfanterie basé à Sarralbe vint prêter main-forte. Mais le feu fut le plus fort, et cet incendie fit plus de dégâts que les bombarde- ments !

19 Léglise est de construction ré- cente, puisquelle fut achevée en 1906 ; Cest un pur joyau de style gothique.

20 Admirez le travail et la finesse de la ferronne- rie ! Et sur la diapo suivante vous aurez le détail de la serrure et de la poignée. Pour ma part, jétais en admiration !

21

22 Sur le mur dune maison, ces charmants chérubins nous invitent à aller acheter des fleurs…

23 Sarralbe senorgueillit de cette magnifique pièce deau.

24 Un harmonieux ensemble de bassins, de petits ponts, de jets deau, de statues, court ainsi au long de lavenue.

25 Ce jeune garçon a capturé une bulle de lun des jets deau. Et sans doute y a-t-il enfermé une luciole, car sa bulle séclaire dès la nuit tombée.

26 Inlassablement, ce jeune musicien accompagne de sa flûte inaudible linces- sante chanson des jets deau…

27 Curieusement, cette statue dun style tout différent trône à la place dhonneur de cet ensemble urbain. Elle est accompagnée dune plaque dont je vous livre le contenu à la diapo suivante ;

28 SAINT NEPOMUCENEME Avec vous, chers Sarralbiens, je félicite M. le maire et son Conseil davoir rapatrié la statue de St Jean Népomucène, puisque, pendant fort longtemps elle avait sa place sur lancien pont de lAlbe avant dêtre exilé au cimetière St Jean est né vers 1350 dans un petit village de Bohème appelé Népomux, doù son nom, Jean de Népomux ou Jean le Népomucène. Ordonné prêtre à Prague, il fit ensuite de brillantes études de droit et de théologie à luniversité de Padoue. À son retour, lévêque de Prague le nomme chanoine, il en fit même son Vicaire Général. Sa renommée intéressa fort le roi de Prague, Wenceslas IV. Il en fit son conseiller personnel. Il le regretta bien vite, car Jean de Népomux nétait pas du genre flatteur. Soucieux de justice et particulièrement sensible à la détresse des pauvres, Jean fit au roi de Prague de sévères reproches sur sa conduite scandaleuse et son insultant richesse. Ces paroles déplurent évidemment au roi qui décida de se débarrasser de cet insupportable gêneur. En 1396, il le fit torturer, et son corps meurtri fut jeté de nuit dans la Molvad par-dessus le pont qui sy trouve encore aujourdhui. Mr. Le Chanoine Marcel Schneider, curé archiprêtre de Sarralbe le

29 Bien entendu, notre ami le pigeon est toujours au rendez-vous ! Nous avons déjeuné le midi au Café du Crocodile. À Sarralbe, bien sûr ! Si vous y allez, vous serez accueilli par de chaleureuses poignées de main, et vous vous sentirez tout de suite de la famille. Et en plus, vous vous régalerez !!! Nous y étions fort bien, mais il nous fallait continuer notre route… Et là jai fait une découverte que je vous conte sur le diaporama de Puttelange aux lacs à St-Avold… A tout à lheure !

30 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : musique alsacienne - Hopla Geis, gentiment offrte par Jean-Luc Pons, que je remercie Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "En route, une fois de plus ! Nous quittons Erckatswiller (67 Bas-Rhin) et tra- versons le village de La Petite Pierre encore endormi. Mais en voyant."

Présentations similaires


Annonces Google