La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il nous faudrait Une terre de soleil De soleil Resplendissant, Et une terre Deaux parfumées, Où le crépuscule Est un léger foulard dindienne rose et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il nous faudrait Une terre de soleil De soleil Resplendissant, Et une terre Deaux parfumées, Où le crépuscule Est un léger foulard dindienne rose et."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Il nous faudrait Une terre de soleil De soleil Resplendissant, Et une terre Deaux parfumées, Où le crépuscule Est un léger foulard dindienne rose et or, et non cette terre où la vie est toute froide… Lang-Ton Hugues QUE NOUS FAUT-IL ?

4 Je vais vous raconter ma vie Sans lacunes ni feintes. Je suis né petit chat, Petit chat… Flûte ! me voilà devenu Un gros matou tout blanc ! PETIT CHAT Anonyme

5 Un enfant joue un air Dharmonica dans la lumière. Lair est si doux que lon voudrait, Sur le seuil de la porte, Etre sa mère qui paraît Et lui sourit, accorte. Des gens passent, surpris, Et regardent lenfant assis. Et lon est si comblé de joie Que lon a envie, malgré soi, De remercier les cieux où lon dirait que Dieu Lui-même est venu saccouder Pour écouter lenfant jouer. MAURICE CAREME LENFANT à LHARMONICA

6 BERCEUSE Le soleil meurt dans tes cheveux, Le soir allume ses abeilles. Je nose plus toucher tes yeux ; Dors, mon amour, ma merveille ! la lune court, moi je veille. Maurice Carême

7 Une étroite fenêtre ouverte Sur un jardin aux lignes pures. Sous larceau dune plante verte, Une fillette qui adjure Sa poupée de rester couverte. Le jour qui vient de séveiller ne cesse de sémerveiller, et cest toute la joie de vivre que le vent, de son crayon bleu, note sur le livre des cieux. Maurice Carême JOIE DE VIVRE

8 LA PETITE SŒUR Elle marchait toute fière, Précédant sa grande sœur. Les longs doits de la lumière La tenaient comme une fleur. Elle allait, laissant son ombre La suivre en cabriolant, Simaginant seule au monde Sous le soleil éblouissant. Comment aurait-elle eu peur Des abois des chiens errants ; Du vent qui montrait les dents, Des cris brusques de sa sœur ? Elle serrait sur son cœur, Ingénue, son lapin blanc. Maurice Carême

9 POISSON VOLANT Sur les ailes du vent volait un oiseau bleu le soir il faseyait comme une immense voile le sommeil arrivait pour lui clore les yeux et loiseau sendormait dans un cocon détoiles. Il rêvait à la mer comme on rêve à lamour, Voulant la posséder et plonger dans son antre, Voguer entre ses vagues sur un lit de velours, Se rouler dans ses draps de varech, dalgues tendres. Comme un ange déchu filerait loin du ciel, Il suivit le réel, lirrésistible appel, Poussé par sa passion pour les blanches écumes. Dans les ailes dargent du cœur de locéan Il senvole le soir, quand sélève la brume, Puis retrouve la mer : cest un poisson volant. Monique Mérabet

10 LAUTOMNE Sois le bienvenu, rouge automne ! Accours dans ton riche appareil, Embrase le coteau vermeil Que la vigne pare et festonne. Père, tu remplirais la tonne Qui nous verse le doux sommeil. Sois le bienvenu, rouge automne, Accours dans ton riche appareil. Déjà la nymphe qui sétonne, Blanche de la nuque à lorteil, Rit aux chants ivres de soleil Que le gai vendangeur entonne. Sois le bienvenu, rouge automne !!! Théodore de Banville

11 MERVEILLES, MERVEILLES Ah ! que de merveilles scintillent Lorsque, dans une goutte deau, Un ange parfois joue aux billles, Une étoile tombe en morceaux… On ne sait jamais quel manteau De fée courant dans les jonquilles On peut coudre avec une aiguille En rêvant derrière un carreau… Maurice Carême

12 LE CAVALIER Sur un cheval noir à la crinière rousse Il galope sur la mousse. En toque de velours avec des plumes blanches Il passe sous les branches. Au galop, au galop ! Il passe sous les branches avec ses plumes blanches, Au trot ! Au trot ! Au trot ! Et son grand lévrier saute près de létrier. Il va pour épouser la fille de la reine, La reine sa marraine. Sur un grand cheval noir à la crinière rousse Il galope sur la mousse. Jean Moréas

13 UN POETE A qui rêve dêtre poète Dieu donne un tranquille visage, Des mains patientes et sages, Une pensée si inquiète, Si humble en son repli sur soi, Quelle comprend lâme des bêtes, Et un cœur sans bornes, sans âge, Où, comme en des grottes profondes, Toutes les douleurs se répondent. Maurice Carême

14 Un immense horizon de joie, Daimer la vie comme une sœur, Je suis comme un ciel étonné De se trouer, le soir, détoiles Quil navait jamais soupçonnées. Maurice Carême A FORCE DE TOUT PARTAGER A force de tout partager, Même le meilleur de mon cœur, Davoir une âme de verger Débordant doiseaux et de fleurs, De dessiner autour de moi

15 POUR MA MERE Il y a plus de fleurs Pour ma mère, en mon cœur, Que dans tous les vergers. Plus de merles rieurs, Pour ma mère, en mon cœur, Que dans le monde entier. Et bien plus de baisers, Pour ma mère, en mon cœur, Quon en pourrait donner. MAURICE CARËME

16 SOUS LA LAMPE Moi, jaime bien la lampe qui dessine un grand rond sur la table, où jinvente des animaux sans nom. Autour de lombre noir Que je fais sur le mur Rampent, tels des lézards, De grands monstres obscurs. Mais je nen ai pas peur. Si je lève le bras, Ils fuient, tels des voleurs Surpris au coin du bois. Dailleurs, ma mère est là : Le loup ne viendra pas. MAURICE CARËME

17 La mer berce ses voiles, Les horloges, le temps, Et la nuit, ses étoiles. Et moi, le cœur content, je berce mon enfant. Les blés bercent le vent, Les allées leurs bouleaux, Et le nid, les oiseaux. Et moi, pluie ou beau temps, Je berce mon enfant. Le pré berce les sources,* le val berce létang ; la forêt bleue, ses mousses ; et moi, tranquille et douce, je berce mon enfant. Endormez-vous, oiseaux, Étang, sources et vent, Étoiles et bouleaux. Regardez : mon enfant dort aussi, maintenant ! Maurice Carême

18 Textes et images de diverses sources Musique : La dernière rose de lété – orchestre Rieu Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Il nous faudrait Une terre de soleil De soleil Resplendissant, Et une terre Deaux parfumées, Où le crépuscule Est un léger foulard dindienne rose et."

Présentations similaires


Annonces Google