La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jésus gravit la montagne, et une grande foule le suivait. Il dit à Philippe : -Où achèterons-nous des pains pour quils aient de quoi manger ? Mais il.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jésus gravit la montagne, et une grande foule le suivait. Il dit à Philippe : -Où achèterons-nous des pains pour quils aient de quoi manger ? Mais il."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Jésus gravit la montagne, et une grande foule le suivait. Il dit à Philippe : -Où achèterons-nous des pains pour quils aient de quoi manger ? Mais il savait bien ce quil allait faire ! Philippe répondit : -200 deniers de pain ne suffiraient pas pour que chacun ait un petit morceau ! André ajoute : - il y a ici un garçon qui a 5 pains dorge et 2 poissons, mais quest-ce, pour tant de gens ? -Faites-les asseoir, dit Jésus. Ils étaient environ hommes. Alors Jésus prit les pains, rendit grâce, et les distribua, et fit de même avec les poissons. Ils en eurent autant quils en voulaient. Quand ils furent rassasiés, Jésus dit à ses disciples : - Rassemblez les morceaux qui restent, de sorte que rien ne soit perdu. Et ils en remplirent 12 paniers. A la vue de ce signe, les gens dirent : - Celui-ci est vraiment le Prophète, celui qui doit venir dans le monde. Mais Jésus, sachant quon allait venir lenlever pour le faire roi, se retira à nouveau, seul, dans la montagne. Daprès Jean 6, 1-15

4 Teva contemple dun air perplexe une des images que leur a donné le catéchiste. - Que se passe-t-il, Teva ? - Je me demande… On a parlé de la multiplication des pains, et tu mas dit que le même texte était lu, le dimanche dans toutes les églises du monde; alors, oui, je me demande comment les mamans dont les enfants meurent de faim peuvent entendre cette histoire..

5 Maman considère Teva avec tendresse. Mais que cest difficile à expliquer ! - Je pense que ceux qui connaissent la Bible comprennent que Jésus voulait donner là limage de leucharistie. Tous les chrétiens savent que Dieu ne veut pas intervenir à coups de miracle dans nos vies. Cest à nous dessayer de partager un peu plus avec ceux qui nont pas assez. Il nous fait confiance jusque là ! - Oui, et bien, il a tort, à ce que je vois ! - Teva, Teva ! Nous ne pouvons pas juger des pensées de Dieu… Parle-moi plutôt de ta leçon ! Raconte-moi ce que vous a lu votre catéchiste ;

6 -Et bien… Pas grand-chose… Jésus est parti sur la montagne et des gens lont suivi, alors il a voulu leur donner à manger, alors il a pris 5 pains et 2 poissons à un petit garçon, et il a nourri tout le monde ! Et il na pas voulu que les restes se gaspillent. Et cest tout… - Je suis sûre que votre catéchiste vous a expliqué bien des choses ! - Ben… il a parlé pendant une heure ! Alors je nai rien retenu…

7 - Ne serait-ce pas que tu discutais avec Maeva ? Et trouves-tu que cest si peu de nourrir personnes avec 5 pains et 2 poissons ? - Dabord, ils nont compté que les hommes. Toi et moi, on compte pour des prune ? Et puis, il a fait ça une fois, et maintenant les gens meurent de faim. Cest vrai, cest toi qui me la dit ! Maman rit franchement.

8 -Mon Teva qui se révolte !!! Jésus avait besoin de faire des miracles, des signes, comme dit Jean, pour que les gens le croient, et sachent qui il était. Maintenant, Jésus, qui est Parole du Père, et qui nest que Parole du Père, veut, comme son Père, nous laisser libres. Où serait notre liberté sil agissait à coups de miracles qui feraient dire aux gens : - Oui, cest lui qui nous sauvera, suivons-le ! -Il y a un détail que Jean ne note pas, je crois que cest Matthieu qui le remarque : Jésus a donné les pains et les poissons à ses disciples pour que eux les distribuent à la foule.

9 Même de son vivant, il voulait que cela passe par eux. Jésus nous donne des idées, encore maintenant, des envies de faire plaisir, de rendre service, de partager une leçon de catéchisme –quand on la écoutée !- pour que ensuite nous partagions avec les autres. Cest cela, être apôtres, cest cela le respect qua Dieu pour les hommes. Ne rien faire tout seul, passer par nous. Et ne rien gaspiller des grâces quil nous envoie, tout partager ! - Mais moi, quest-ce que jai à partager ? Rien !!!

10 -Je pense, dit Maman rêveusement, que vous avez, vous les enfants, beaucoup plus que nous à donner. votre sourire, votre bonne humeur, vos bisous… Un bisou donné avec le sourire à une personne qui a envie de râler, ou qui souffre dans son cœur, dans son corps, cest le meilleur des remèdes. Oui, votre pouvoir est grand… Et cest cela que vous avez à partager avec tous ceux qui vous entourent. Donner du plaisir et de la bonne humeur, cest souvent le plus grand cadeau que lon puisse faire !

11 - Mais pourtant il y a des gens qui meurent de faim ? On ny peut rien, nous ! - Dieu a créé la terre pour tout le monde. On a souvent dit que le récit de la création donnait lautorisation de saccager la terre et den profiter à notre compte. Mais cest faux, Dieu a fait la terre pour tous, et, si les terres et les richesses étaient bien distribuées, elle pourrait nourrir tout le monde. Mais la terre doit se respecter ! - Et alors, pourquoi on ne le fait pas ? Pourquoi ceux qui commandent ne font rien ?

12 - Et pourquoi attendre que ceux qui commandent fassent tout seuls quelque chose ? Moi, je connais un gentil petit garçon qui a jeté un gobelet par la vitre de la voiture, un jour ! Teva lève un regard ahuri. - Mais ce nest pas cela qui fait mourir de faim des gens qui sont loin.. - La terre est un tout, et tout doit être respecté par tous. Si le gouvernement doit prendre de largent pour nettoyer les ordures jetées le long des routes, il ne peut le prendre pour aider le Tiers Monde. Mon explication est trop simple, je le sais, mais cest à chacun de la respecter.

13 - Bien sûr, reprend maman, il faut que les gouvernements simpliquent. Il faudrait aussi une meilleure distribution des richesses et cela, ce nest pas pour encore. Mais chacun peut faire quelque chose. Il y a le tri sélectif, mais aussi le papier de bonbon que vous jetez en sortant de lécole. Vous êtes dix, vingt à le faire. Ces papiers sont entraînés vers la source, qui se pollue ou se bouche… Tu vois, un tout petit geste peut avoir une grande répercussion ! Dieu nous a confié la terre pour la faire fructifier, pas pour la massacrer !

14

15 Tu vois, en faisant ramasser ce qui restait des pains et des poissons, et en faisant comprendre quil en était resté amplement, cest cela que Jésus voulait nous montrer : il faut partager, et il y en aura toujours assez pour tout le monde. Mais, si Jean appelle les miracles quil a choisi de nous présenter des "signes", cest quils sont signes, images de quelque chose. Et je suis sûre que le catéchiste vous en a parlé !

16 Jean a très bien compris que Jésus, dans ce partage du pain en surabondance, voulait nous parler de leucharistie : dans le sacrement de la communion, il se donne à tous tout entier ! Il demande juste que lon vienne vers lui, comme ces foules qui lont suivi sur la montagne. Et prendre soin de notre environnement, cest une façon daller vers lui, puisque cest une façon daimer les autres et de protéger la terre qui appartient à tous ! - O.K. Dit Teva. Je ne jetterai plus rien par la vitre de la voiture. Enfin… jessaierai !!!

17 Images de sources diverses Texte : Jacky Musique : Sophie Beguier (harpe) allegro vigoroso Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Jésus gravit la montagne, et une grande foule le suivait. Il dit à Philippe : -Où achèterons-nous des pains pour quils aient de quoi manger ? Mais il."

Présentations similaires


Annonces Google