La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Petit Poucet Non loin de la forêt, vivait une grande famille :Léon et Marie avaient sept enfants, sept garçons ! Et le plus jeune était si petit quon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Petit Poucet Non loin de la forêt, vivait une grande famille :Léon et Marie avaient sept enfants, sept garçons ! Et le plus jeune était si petit quon."— Transcription de la présentation:

1

2 Le Petit Poucet

3 Non loin de la forêt, vivait une grande famille :Léon et Marie avaient sept enfants, sept garçons ! Et le plus jeune était si petit quon lappelait le Petit Poucet. Le père travaillait dur pour essayer de subvenir aux besoins de tout ce petit monde…

4

5 Mais la misère était si grande quun soir, désespérés, les parents, après une longue discussion, décident que le lendemain ils perdront leurs enfants dans la forêt.

6

7 Le Petit Poucet, que la faim empêchait de dormir, a tout entendu… Il sort silencieusement de la maison et va au bord de la rivière proche. Là il fait ample moisson de petits cailloux blancs. Puis il retourne se coucher sans bruit.

8

9 Le lendemain, toute la famille part chercher du bois dans la forêt. A la fin de la journée, pendant que les enfants ne les regardent pas, le père et la mère, le désespoir au cœur, séloignent. Les sept garçons se retrouvent seuls au milieu des grands arbres, et la nuit tombe… Comment retrouver leur chemin ? Laîné se met à pleurer.

10

11 "Suivez-moi, dit le Petit poucet. Jai laissé des petits cailloux blancs tout au long du sentier. Ils nous montreront le chemin de la maison !" Ils arrivent à la maison, et leurs parents sont fous de joie. En effet, dans laprès-midi, le seigneur avait enfin envoyé un valet régler au bûcheron la coupe de bois qui avait été livrée au château, et les parents, cet argent en main, regrettaient amèrement leurs enfants…

12

13 Hélas ! Les temps étaient durs, et la maigre somme fut vite épuisée. Une fois de plus, les parents prennent la terrible décision ! Ils partagent entre les enfants le dernier morceau de pain, et, une fois dans la forêt, séloignent subrepticement. Le Petit Poucet a bien semé les miettes de son pain, mais les oiseaux ont tout mangé. Ils sont bel et bien perdus ! Le Petit Poucet, grimpé dans un arbre, pousse un cri de victoire. "Je vois une maison ! Nous sommes sauvés !"

14

15 Le Petit Poucet et ses frères sy rendent aussitôt. Là, une brave femme les accueille et leur donne à manger. Mais on voit bien quelle guette les bruits du dehors et quelle nest pas tranquille… "Maintenant, je vais vous cacher dans ce coffre, leur dit-elle. Car mon mari est un ogre terrible et, sil vous trouve, il vous mangera. Surtout ne bougez pas ! Ne faites pas de bruit !"

16

17 Une heure plus tard, logre arrive, et sa femme sempresse à lui servir un plantureux repas. Mais, tout en mangeant et buvant, logre renifle… A la fin du repas, il cherche, et ouvre le coffre où étaient les enfants terrorisés.

18

19 "Cest, lui explique sa femme, que tu ne pouvais pas les manger ce soir, mon souper était déjà prêt, tu aurais été malade. Mais on va les coucher, et ainsi ils seront meilleurs demain matin !" Mais elle se demande bien quelle solution elle va trouver ! Mais le Petit Poucet, lui, a une solution ! Il coiffe les sept filles (Tiens ? Sept ! Comme les sept garçons ! Voilà qui tombe bien !) il coiffe donc les sept filles de logre avec leurs bonnets de garçons.

20

21 Les sept jeunes ogresses dorment si bien quelles ne se rendent compte de rien ! Poucet leur a retiré leurs couronnes et en a coiffé ses frères, et sen garde une. Dans la nuit, logre se dit : "jai eu tort dattendre. Je vais les tuer tout de suite. Ainsi, ils seront saignés pour demain matin !" Et il sapproche du lit, mais touche les couronnes.. Jai trop bu hier au soir ! pense-t-il. Et, sapprochant dans la demi-obscurité de ses filles et touchant les bonnets, il les égorge proprement et se recouche…

22

23 Bientôt, ses ronflements emplissent la maison. Alors le Petit poucet et ses.frères sortent tout doucement. Est- ce la femme de logre qui a laissé la porte ouverte ? Au matin, la colère de logre est terrible. Il chausse ses bottes de sept lieues, et arpente la campagne en tous sens pour retrouver les fugitifs. Mais ceux-ci se bien cachés !

24

25 Sur le coup de midi, il est fatigué, il a chaud. Ses bottes,toutes magiques quelles sont, le font transpirer… Il les quitte et se repose un instant, sans se douter que les fugitifs ne sont pas bien loin de lui ! Poucet sapproche tout doucement. Il a entendu dire que les bottes magiques sadaptaient à peu près au pied de celui qui les chaussait. Et, miracle, en effet, les grosses bottes sadaptent à ses petits pieds!

26

27 Alors, dun seul pas, dun seul – pensez ! Des bottes de sept lieues – le jeune garçon se retrouve de lautre côté du ruisseau, en haut de la falaise. Et làp, Il crie bien fort: "Ohé ! Nous sommes ici ! Viens nous chercher !" Réveillé en sursaut, et sa colère réveillée aussi, logre oublie quil na pas les bottes magiques. Il sélance… Evidemment, il rate son but, sécrase contre la falaise, tombe dans le cours deau et se noie !!!

28

29 Ouf ! Les garçons respirent mieux !Ils marchent, longtemps, longtemps, et arrivent enfin chez eux. Les parents sont heureux de les revoir. Et, quand les garçons leur montrent leur couronnes dor, Marie et Léon comprennent que leurs problèmes sont finis ! Cet or leur servira à payer les différents frais !

30

31 Quant à Poucet, il entendit dire que le roi cherchait quelquun de très rapide pour une course urgente. Il se présenta et, grâce à ses bottes, arriva à temps. Le Roi fut si content quil le paya généreusement, et lengagea comme coursier en chef ! La pauvreté était définitivement finie, et le bonheur revenu dans la maison!

32

33 Conte traditionnel. Musique : Cadet Rousselle Florian Bernard au synthé. Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Le Petit Poucet Non loin de la forêt, vivait une grande famille :Léon et Marie avaient sept enfants, sept garçons ! Et le plus jeune était si petit quon."

Présentations similaires


Annonces Google