La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel L'église de Bodilis est située en Bretagne, dans le Finistère. (29) Lorsque l'on arrive, l'ensemble est impressionnant,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel L'église de Bodilis est située en Bretagne, dans le Finistère. (29) Lorsque l'on arrive, l'ensemble est impressionnant,"— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3

4 L'église de Bodilis est située en Bretagne, dans le Finistère. (29) Lorsque l'on arrive, l'ensemble est impressionnant, l'enclos parois- sial, le clocher-porche, le porche, placé latéralement, ce qui me surprend toujours… 1564, 1570, 1585, 1601 : les dates majeures de l'enclos de Bodilis évoquent d'ordinaire, pour nous français, les ruines des guerres de religion. Ici au contraire, elles marquent un moment extraordinairement créateur où se rejoignent le décollage de lindustrie toilière, la ferveur mariale pour "Notre-Da- me de Bodilis", et l'adoption en- thousiaste des modèles de la Renaissance.

5 Je ne sais pas si cette Bretonne et ce Breton étaient en bordure d'enclos ou sur une maison voisine, mais en tout cas ils vous apportent toutes les merveilles de la Bretagne !

6

7 Un document trouvé sur place nous explique comment tout avait pourtant commencé dans la fidélité aux meilleurs modèles gothiques : un chevet aux rampants ajourés (1564) et surtout un clocher (1570) inspiré du Kreisker de Saint-Pol-de- Léon. Depuis le plateau de Léon, qu'il domine encore, c'est lui qui donne le départ de la course aux grands clochers, où la vallée va s'engager sans tarder (Lampaul-Guimiliau, Landivisiau, Comma- na, tous ces noms que vous retrouvez dans les différents diaporamas de cette série bretonne)… Quelques années encore, et l'on découvre, grâce au château de Kerjean et aux artistes qui y travaillent, une nouvelle manière de bâtir et des décors tout différents : frontons, colonnes baguées, chapiteaux corinthiens, lanternons, conformes aux dernières modes des chantiers royaux. Bodilis va les adopter avec enthousiasme, et l'église gothique va se trouver enveloppée d'une parure Renaissance d'une exceptionnelle profusion.

8 Avant même de pénétrer sous le porche, un monde de statues nous accueille. Elles sont entourées de décorations diverses : pilastres, fleurs et vases, piédestaux sculp- tés minutieusement… Morceau de bravoure, ce porche ( ) est donc décoré jusque sur ses parois extérieures.

9

10 Sous le porche, comme dans toutes les églises que nous avons visitées, les douze apôtres s'alignent.

11 Voyez les frises, toutes différentes, qui sont à la base.

12 Sous chaque frise, au pied de chaque apôtre, encore une sculpture richement fouillée. Regardez bien : elles sont séparées par des petites colonnes, elles aussi toutes différentes…

13 Détail d'un médaillon au pied d'un apôtre. Sous ce porche – nous dit le document cité plus haut - le regard de la Vierge, de l'ange de l'Annon- ciation et les longs visages des apô- tres accueillent le visiteur. Impressionnants de hiératisme, ils dominent un peuple grouillant de visages, de mufles de lion, de masques grotesques, le tout rythmé de pilastres, de cartouches ou d'entrelacs. Que serait-ce si ce porche avait gardé ses couleurs !

14

15 Entrez avec nous ! "Cette Renaissance foisonnante se retrouve à l'intérieur de l'église, où les charpentiers se sont donnés à cœur joie sur plus de 100 mètres de sablières, 14 poutres et 20 blochets extraordinairement fouillés, dans une inspiration religieuse, my- thologique et profane. Mais, comme les apôtres dans le tohu-bohu du porche, les cinq retables imposent leur belle ordonnance et les paisibles certitudes d'un catéchisme en images." Vous avez eu là le contenu de tout le document trouvé sur place !

16 "Dans le sanctuaire, au-dessus du maître-autel, sont les statues de saint Pierre et de saint Paul ; dans les côtés, celles de l'ange Raphaël et de saint Pol de Léon. Autour du maître-autel, quatre bas-reliefs gothiques dont les sujets sont difficiles à déterminer. Le retable du maître-autel, se dessinant en surfaces concaves des deux côtés du tabernacle, renferme quatre admirables panneaux du temps de Louis XIV, séparés par des colonnes torses très fouillées : la dernière cène, le grand prêtre Achimélech donnant à David les pains de proposition, la Manne, la Manducation de l'Agneau pascal dans le Temple. Un cinquième sujet est représenté sur la porte du tabernacle, c'est le sacrifice d'Abraham, Isaac sur le bûcher, le glaive d'Abraham retenu par l'ange, et le bélier dans le buisson épineux. Ce dernier tableau surtout est d'un dessin très gracieux et très savant et est, du reste, la reproduction d'une peinture ancienne dont il m'a été donné de voir une gravure, sans que je puisse savoir à qui l'attribuer." " Le retable du maître autel est exécuté de 1695 à 1701 par Guillaume Lerrel, sculpteur à Landivisiau, moyennant 2676 livres" J'ai trouvé ces renseignements sur le site "infoBretagne.com", qui est re- marquablement documenté.

17

18

19

20 Deux choses m'ont surpris dans cette église : Le foisonnement des personnages. Non seulement les statues, comme dans toutes les églises, mais les petits personnages sculptés et placés un peu partout, comme sur les piliers de la diapositive précédente. Et d'autre part, la dominante du blanc et or, même dans les statues. « Le jeudi, 30 Juillet 1705, on passait un marché pour étoffer (peindre et dorer) le maître-autel et toutes les boiseries, niches et statues du sanctuaire, marché conclu avec maître Clérent, maître-peintre et doreur de la ville de Saint-Paul, et M. Fourguelen, aussy maistre-peintre et doreur, demeurant on la ville do Landerneau ». Ce qui explique peut- être l'harmonie de l'ensemble. Le retable de la Sainte-Famille (1674) et le retable du Rosaire (1669) sont l'oeuvre de Maurice Le Roux, sculpteur de Landerneau. En ce qui concerne le retable de la Sainte-Famille, le groupe de la sainte Vierge et de saint Joseph conduisant l'enfant Jésus par la main est en- cadré par les statues de sainte Anne et de saint Joachim.

21 N'est-elle pas belle, cette Sainte Famille ? Un papa et une maman comme tous les parents, qui amènent leur enfant en pro- menade…

22

23

24

25 Le baptistère en pierre à dôme et double lanternon (XVIIème siècle) est attribué à Roland Doré.

26

27

28

29 Une chaire en bois des îles, un confessio- nal au galbe parfait.

30 Plus de 100 mètres de sablières, 14 poutres et 20 blochets, le tout extraordinairement fouillé, dans une inspiration religieuse, mythologique et profane.

31

32 Remarquez bien que tous ces motifs sont différents ! Une richesse d'imagination et de savoir-faire extraordinaire.

33

34

35

36 Notre visite s'achève. Ne croyez pas que nous avons pu tous vous montrer. Chacune de ces églises ou chapelles est tellement riche en trésors et surprises de toutes sortes qu'il m'est impossible de tout vous partager ! Nous continuons notre périple. À bientôt pour d'autres merveilles !

37 Photos : Yvonne Renseignements de sources diverses Texte : Jacky Musique : La Bretagne des Sonneurs : Laridé-temps Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel L'église de Bodilis est située en Bretagne, dans le Finistère. (29) Lorsque l'on arrive, l'ensemble est impressionnant,"

Présentations similaires


Annonces Google