La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Parce quon assiste à une surenchère et à une banalisation sexuelles Parce que les enfants et adolescents ont besoin de repères et de limites dans le domaine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Parce quon assiste à une surenchère et à une banalisation sexuelles Parce que les enfants et adolescents ont besoin de repères et de limites dans le domaine."— Transcription de la présentation:

1 Parce quon assiste à une surenchère et à une banalisation sexuelles Parce que les enfants et adolescents ont besoin de repères et de limites dans le domaine de la sexualité Parce que les ans sont considérés comme un groupe à risque en matière de santé sexuelle (on doit donc agir en amont dès le primaire) Parce que les élèves qui ont 15 ans et moins, nont jamais eu déducation à la sexualité

2 Elle ne se limite pas à la génitalité et aux pratiques sexuelles; les aspects affectifs et relationnels sont au centre de lunivers de la sexualité Elle est le produit dune relation complexe entre les expériences personnelles, les influences extérieures et les contingences sociales ou morales. Elle est au cœur de lidentité, de la relation à lautre, de lépanouissement et du bien- être dune personne.

3 Les dimensions de la sexualité sont: Biologique: anatomie, puberté, reproduction, hormones… Psychologique et affective: Attitudes, valeurs, croyances, émotions, sentiments… Sociale: Influences, stéréotypes de rôles sexuels, normes, lois… Morale et éthique: Responsabilité, dignité, choix de valeurs, perception… Communicative: Message: 7% verbal, 38% vocal, 55% facial

4 Pendant longtemps, ça sest limité à linterdiction de toute conduite sexuelle (promotion de labstinence absolue) Ensuite, on est passé à la suggestion de remettre plus tard lengagement sexuel Un peu plus tard, on a parlé de prévention des MTS (ITSS) et des grossesses. Toutes ces façons dintervenir visaient à éviter les conséquences jugées négatives de lexpression sexuelle.

5 Une partie de lintervention en matière déducation sexuelle consiste à fournir des points de repères susceptibles daider les enfants et ados à bien évaluer leur situation et à prendre et assumer certaines décisions qui les concernent Pour ce faire, il ne faut pas miser sur la quantité de renseignements, mais sur la qualité de lattitude éducative

6 Léducation sexuelle se base sur un modèle déducation démocratique, scientifique et ouvert dans le but de contribuer au développement dune éthique personnelle et sociale

7 Peut être: Explicite: Message exprimé est porteur dune signification claire Implicite: Message porteur dune signification mais qui nest pas formellement exprimée Lapprentissage de la sexualité peut se faire: Façon formelle: intention éducative connue des 2 parties Façon informelle: situation où une des 2 parties a une intention éducative Façon accidentelle: Aucune des 2 parties na dintention éducative (ex: les plus jeunes observent les plus vieux)

8 Demande dinformation Demande de permission (veut se faire valider) « Suis-je normal ? » Provocation

9 1 er document: « Éducation à la sexualité dans le contexte de la réforme scolaire » paru en 2003 (orientations ministérielles) 2 e document: « Léducation à la sexualité en milieu scolaire: oui mais comment ? » paru en 2008 constitue une démarche de mise en œuvre avec des outils

10 Préalables: Connaître les orientation ministérielles (tableau synthèse annexe 1 p: 20-21) Mobiliser léquipe-école (suggestion dactivités danimation; annexe 2, pages: ) Sassurer de la coordination de la démarche (afin de maximiser lefficacité des interventions)

11 1- Faire le portrait du milieu : Partager les besoins avec léquipe-école, SEC et personnel du CSSS (annexe 3 page 25) Connaître les besoins des élèves: Sondage aux élèves de 3 e cycle (annexe 7 p: 38-39) Sondage aux élèves du secondaire (exemple ESV) Fiche recommandations expert ÉS: sexualité saine et responsable (section jeunes) Discuter sur les forces, les limites et les défis (annexe 3 pages 26 à 31) Faire la liste des ressources disponibles (Grille pour dresser linventaire: annexe 4 p: 32-33)

12 2- Sapproprier les thèmes déducation à la sexualité Consulter annexe 5 pages : liste des thèmes pour préscolaire et primaire Consulter annexe 6 pages: : liste des thèmes pour secondaire Consulter le document « Éducation à la sexualité dans le contexte de la réforme » aux pages: 44 à 55 pour avoir des exemples dactivités pédagogiques pour chacun des thèmes

13 3- Établir une planification des interventions Comprend le choix de thèmes, des interventions et des priorités, de même que les responsabilités des différents acteurs et le calendrier envisagé Annexe 8 A pages: préscolaire/primaire Annexe 8 B pages: secondaire Exemple tiré du plan daction Sud-de-la-Beauce Exemple de lécole secondaire Veilleux

14 4- Préparer et réaliser les interventions éducatives Exemple dintervention éducative page Autre exemple multidisciplinaire sec 1 p: 63 Démarche proposée ESV outil de travail Des outils pédagogiques seront déposés sur le classeur virtuel (faire une sélection) Répertorier ce qui se fait déjà dans le cadre du PFEQ et y greffer une activité complémentaire animée par du personnel du CSSS ou des services éducatifs complémentaires Consulter la fiche des meilleures pratiques École en santé « Sexualité saine et responsable »

15 5- Faire le bilan de la démarche Questionnaire dappréciation des élèves p: 54 Grille pour le bilan de la démarche p: Points forts, points faibles Degré de satisfaction des intervenants Éléments à maintenir, supprimer, modifier Résultats obtenus vs impacts escomptés

16 Exemple de plan daction Écoles du Sud de la Beauce Isabelle Poulin, directrice Exemple de plan daction École secondaire Veilleux Patrice Cantin, AVSEC

17 Démarche de planification concertée en vue de déployer les meilleures pratiques en promotion/prévention auprès des jeunes du milieu scolaire. Axée sur les besoins des élèves Priorité en promotion/prévention inscrite au plan de réussite

18 18 ÉCOLEJEUNEFAMILLECOMMUNAUTÉ Environnement pédagogique Valeurs et attitudes Principes pédagogiques Approche, pratiques et méthodes Éléments spécifiques Conditions organisationnelles Environnement social Climat scolaire Règles, normes, politiques Organisation scolaire Environnement physique Condition et aménagement des lieux Ressources matérielles Services aux jeunes Soutien social Services préventifs Savoirs, savoir-être et savoir-faire favorisant le développement de: Compétences personnelles Compétences sociales Informations pertinentes Moyens, trucs et astuces à pratiquer auprès de lenfant Soutien aux familles Moyens pour impliquer les parents Règles, normes et politiques Soutien aux jeunes et à leur famille Participation sociale des jeunes Projets communs OAD: Fiche de recommandations ÉS


Télécharger ppt "Parce quon assiste à une surenchère et à une banalisation sexuelles Parce que les enfants et adolescents ont besoin de repères et de limites dans le domaine."

Présentations similaires


Annonces Google