La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A partir de la conférence de Françoise TENDRON, médecin de PMI, et du rapport 2003 du Défenseur des Enfants Penser laccueil des enfants de 2-3 ans et accompagner.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A partir de la conférence de Françoise TENDRON, médecin de PMI, et du rapport 2003 du Défenseur des Enfants Penser laccueil des enfants de 2-3 ans et accompagner."— Transcription de la présentation:

1 A partir de la conférence de Françoise TENDRON, médecin de PMI, et du rapport 2003 du Défenseur des Enfants Penser laccueil des enfants de 2-3 ans et accompagner la séparation et accompagner la séparation

2 Comprendre les particularités de lenfant de 2 ans

3 1- Son développement psychomoteur

4 La motricité court vite mais se déséquilibre facilement. court vite mais se déséquilibre facilement. namorce pas les virages, monte un escalier mais le descend encore en posant les 2 pieds sur la marche, saute à pieds joints, se tient sur une jambe sans sauter. namorce pas les virages, monte un escalier mais le descend encore en posant les 2 pieds sur la marche, saute à pieds joints, se tient sur une jambe sans sauter. peut lancer une balle, ouvre et ferme une porte, tourne les pages dun livre, tient un crayon, dévisse, empile (défit un bouton, met ses chaussures, imite un trait vertical et horizontal (plutôt 2 ans 1/2). peut lancer une balle, ouvre et ferme une porte, tourne les pages dun livre, tient un crayon, dévisse, empile (défit un bouton, met ses chaussures, imite un trait vertical et horizontal (plutôt 2 ans 1/2). Dans lespace, connaît le dedans, le dehors mais incomplètement et parfois pas du tout, le haut, le bas, le devant, le derrière; Dans lespace, connaît le dedans, le dehors mais incomplètement et parfois pas du tout, le haut, le bas, le devant, le derrière; connaît les différentes parties du corps, mais pas de latéralisation, utilise les 2 moitiés de son corps de façon symétrique. connaît les différentes parties du corps, mais pas de latéralisation, utilise les 2 moitiés de son corps de façon symétrique.

5 Le développement visuel Lacuité visuelle est identique à celle de ladulte. Lacuité visuelle est identique à celle de ladulte. Manifeste un intérêt pour les objets situés à grande distance, il devient bon observateur. Manifeste un intérêt pour les objets situés à grande distance, il devient bon observateur. La sensibilité visuelle est plus forte dans les zones marginales de sorte quil est facilement distrait, et laugmentation de son champ visuel augmente son désir des mouvements dexploration. La sensibilité visuelle est plus forte dans les zones marginales de sorte quil est facilement distrait, et laugmentation de son champ visuel augmente son désir des mouvements dexploration. Dans laction, lenfant a tendance à perdre de vue tout ce qui nest pas dans laxe de son regard (voiture qui vient quand il poursuit un ballon). Dans laction, lenfant a tendance à perdre de vue tout ce qui nest pas dans laxe de son regard (voiture qui vient quand il poursuit un ballon). A cet âge, la vue ne suffit pas pour connaître un objet, il faut aussi le manipuler. A cet âge, la vue ne suffit pas pour connaître un objet, il faut aussi le manipuler.

6 Le développement auditif Parfait dès la naissance, mais il faut apprendre à interpréter les sons. Parfait dès la naissance, mais il faut apprendre à interpréter les sons.

7 Le développement du langage Il existe une grande hétérogénéité entre les enfants à cet âge Il existe une grande hétérogénéité entre les enfants à cet âge A 2 ans : assemble 2 mots, fait quelques phrases, nomme une image A 2 ans : assemble 2 mots, fait quelques phrases, nomme une image Entre 2 et 3 ans : Augmente son vocabulaire : de 2 à 3 ans, passe de 50 à 250 mots Augmente son vocabulaire : de 2 à 3 ans, passe de 50 à 250 mots Construit le concept de quantité Construit le concept de quantité Accède à sa propre pensée mais aussi à celle des autres Accède à sa propre pensée mais aussi à celle des autres Doit pouvoir mettre des mots sur ses émotions Doit pouvoir mettre des mots sur ses émotions Doit aussi apprendre à écouter lautre et attendre son tour pour parler Doit aussi apprendre à écouter lautre et attendre son tour pour parler

8 « La maîtrise du langage se construit dabord avec et avant tout avec un adulte qui met le monde en mots » Agnès FLORIN

9 Le développement cognitif A 2 ans il a une intelligence sensori-motrice : il pense en touchant, parlant, bougeant. A 2 ans il a une intelligence sensori-motrice : il pense en touchant, parlant, bougeant. Entre 2 et 3 ans, les 2 formes dexpression de la pensée coexistent : les adultes doivent donner du sens à ce que lenfant exprime par ses jeux et mots Entre 2 et 3 ans, les 2 formes dexpression de la pensée coexistent : les adultes doivent donner du sens à ce que lenfant exprime par ses jeux et mots

10 2. Son développement affectif

11 Lenfant de 2 ans est dans la construction de son identité; pour cela il met en place deux processus : Il se sépare et donc se distingue de sa mère, et il sindividualise. Cest un processus qui dure les 3 premières années de vie Lestime de soi se construit à ce moment-là. Cela explique aussi que cela soit une période dopposition : il dit « non »

12 Le respect des rythmes biologiques suppose la prise en compte de : Son besoin de sécurité Son besoin de sécurité Le caractère individuel de ses rythmes Le caractère individuel de ses rythmes Son besoin despace individuel Son besoin despace individuel

13 Son premier contact avec lécole est déterminant

14 Les 10 points de repère pour savoir si un enfant est prêt à « bénéficier » de lécole maternelle, selon F.TENDRON :

15 Ils sont à manier avec souplesse ! 1. Avoir acquis la marche stable. 2. Ne plus dormir le matin. 3. Avoir acquis la propreté sphinctérienne 4. Savoir manger, se laver les mains, aller aux toilettes seul. 5. Savoir le faire, pas le faire en permanence. 6. Pouvoir jouer seul (environ 12 heure) 7. Savoir capter les signaux, anticiper (si je vois une personne mettre ses chaussures, janticipe quelle va sortir). 8. Dire son prénom, son nom, le nom de sa rue si on lui a appris. 9. Avoir expérimenté que son parent part et revient. 10. Avoir compris le permis oui, le défendu non.

16


Télécharger ppt "A partir de la conférence de Françoise TENDRON, médecin de PMI, et du rapport 2003 du Défenseur des Enfants Penser laccueil des enfants de 2-3 ans et accompagner."

Présentations similaires


Annonces Google