La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet de l’observatoire de l’entreprise

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet de l’observatoire de l’entreprise"— Transcription de la présentation:

1 Projet de l’observatoire de l’entreprise
LE MAROC ET LE SENEGAL UN PARTENARIAT Sud-Sud EFFICACE Travail Effectué par :: El figuigui Khaoula Katafer Tarik Hmam Houssam Ennour Adil Encadré Par : Mme EL HASSANI

2 Plan Présentation du SENEGAL - caractéristique du pays :
Organisation de l’espace Démographie II. L’économie du SENEGAL Infrastructure Agriculture Industrie Services III. Le partenariat entre le MAROC et le SENEGAL IV. Les entreprises partenaires: A – CBAO ATTIJARIWAFABANK B – COMANAV C- BMCE BANK D- WEST FARM AFRICA

3 I- Présentation du SENEGAL
- Le pays en bref : Le Sénégal est un pays d'Afrique de l'Ouest appartenant à l'Afrique subsaharienne. Il est bordé par l'océan Atlantique à l'ouest, la Mauritanie au nord, le Mali à l'est et la Guinée et la Guinée-Bissau au sud. La Gambie forme une quasi-enclave dans le Sénégal, pénétrant à plus de 300 km à l'intérieur des terres. Les îles du Cap-Vert sont situées à 560 km de la côte sénégalaise.

4 Le SENEGAL

5 Géographie et paysages

6 Le nord du pays fait partie du Sahel, une zone transitoire entre le Sahara et les savanes plus humides. Dans cette région, la savane arborée qui dominait autrefois, laisse de plus en plus place à une savane arbustive, voire à une steppe à épineux, sous l’effet de la désertification. Ne subsistent que quelques îlots de forêt résiduelle et des baobabs. La forêt-galerie borde le fleuve Sénégal et ses différents bras aux cours erratiques.

7 Plus au sud, dans la région du fleuve Gambie, les arbres sont plus nombreux et les forêts-galeries sont plus denses. la forêt tropicale est plus humide, où poussent différentes essences telles que le palmier à huile, l’acajou et le teck. Le delta du Sénégal est le paradis des oiseaux, en particulier des migrateurs européens.

8 Démographie En 2007, la population du Sénégal était estimée à 12,5 millions d'habitants, soit une densité moyenne de 65 habitants au km². Cette moyenne cache une répartition extrêmement inégale de la population, avec une opposition entre le sous-peuplement de l’Est (avec des densités de l’ordre de 1 à 5 habitants au km2), et une forte concentration sur la côte (la densité de la région de Dakar dépasse les habitants au km2) ainsi qu’au centre, dans les zones de culture de l’arachide. Liés aux contraintes naturelles et à des facteurs historiques.

9 ces contrastes ont été accentués ces dernières décennies par l’exode rural (ce phénomène intéressant plus particulièrement les jeunes). Le Sénégal possède l’un des taux d’urbanisation les plus élevés d’Afrique noire (50 p. 100 en 2003).

10 Le développement des centres urbains absorbe une grande partie de la croissance de la population sénégalaise qui a plus que doublé en trente ans (de 5 millions en 1975 à 8,5 millions en 1995 et près de 12 millions au milieu des années 2000). Cette expansion démographique (le taux de croissance décennal de la population a été de 30,5 p. 100 pour la période ) est principalement due à l’accroissement naturel de la population (2,3 p. 100 en 2006), résultant à la fois du recul de la mortalité (9,4 p en 2006) et d’une vigoureuse natalité (32,8 p en 2006).

11 II- L’économie du SENEGAL :
Le Sénégal possède la quatrième économie de la sous-région ouest africaine après le Nigéria, la Côte d'Ivoire et le Ghana. Il fait cependant partie des Pays les moins avancés (PMA), son économie est très tournée vers l'Europe et l'Inde. Ses principaux partenaires économiques sont la France, l'Inde et l'Italie, et ces cinq dernière années on compte le Maroc aussi .

12 Depuis l'indépendance, l'économie sénégalaise a connu une évolution contrastée. Une période faste de cinq années consécutives marquées par une forte croissance après l’indépendance , et la fin des années 70 caractérisée par la stagnation de la production nationale, due à la dégradation des équilibres financiers internes et la montée de l'endettement extérieur.  

13 un taux d’investissement de 30% du PIB un taux de croissance de 7 à 8%
Indicateurs : Année 2008 un taux d’investissement de 30% du PIB  un taux de croissance de 7 à 8%  un PIB par habitant de 1500 dollars US 

14 PROFIL GLOBAL DE L’ECONOMIE
 Le Sénégal est un pays ouvert sur le monde. Sa position géographique en fait de lui une plate-forme privilégiée et une porte d’entrée en Afrique de l’Ouest. Le Sénégal offre des facilités pour les formalités de séjour, aussi bien pour les touristes que pour les investisseurs étrangers. Il est le premier pays à avoir été noté B+/stable/B en Afrique de l’Ouest par la prestigieuse agence internationale de notation internationale Standard & Poor’s, ceci pendant trois années consécutives. Cette excellente note attribuée au Sénégal est un indice palpable des niveaux de performances réalisés. Elle confirme la bonne image du pays et conforte la stabilité politique et sociale, limitant ainsi de façon considérable le risque pays/investissement.

15 L’influance économique international
Le Sénégal est le géant économique de la sous-région au même titre que l'est la Côte d'Ivoir ou le Nigéria dans leurs secteurs respectifs. La zone d'influence économique du Sénégal concerne tous les pays frontaliers : Gambie, Mauritanie, Mali, Guinée et Guinée-Bissau. Hommes, services et marchandises franchissent les frontières quotidiennement. En effet, nombreux sont les immigrants venus de l'extérieur pour trouver un travail à Dakar ou vendre des produits de leur territoire. Le Sénégal est donc globalement un pays d'immigration. Néanmoins, nombreux sont les Sénégalais émigrant dans les pays frontaliers pour y monter un petit commerce ou rejoindre un membre de la famille.

16 Infrastructures  Les routes : Ce sont environ 3000 kilomètres de routes bitumées qui permettent des voyages rapides entre les différentes capitales régionales du pays. Les quelques kilomètres d'autoroute qui relient Dakar à Rufisque sont très empruntés et en 2007 le premier tronçon de la future autoroute à péage reliant Dakar à Diamniadio sera inauguré. La piste : C'est le réseau routier le plus dense et le passage obligé pour se rendre dans la plupart des zones rurales. Près de km de pistes permettent d'accéder au moindre hameau.

17 Infrastructures portuaires
Ports de pêche : Les ports de pêche traditionnels existent depuis de nombreuses années et, avec l'apparition du moteur, ils se sont considérablement développés. Ports de commerce : Il y en a quatre au Sénégal qui font de l'import-export de marchandises autres que le poisson et qui sont équipés pour l'accostage de chalutiers, de cargos ou de portes-containers :Saint Louis, Dakar, Kaolack, Ziguinchor. Ports de tourisme : Le Sénégal compte très peu de marinas accueillant des bateaux de plaisance. On peut néanmoins citer la Marina d'Hann. Les autres appartiennent le plus souvent à des hôtels pour leur usage personnel ou à des bases nautiques .

18 Tourisme: Avec ses 700 km de plages de sable fin, un climat doux et agréable, le Sénégal, situé à 6h 30mn d’avion de New York et seulement 5h des grandes capitales européennes, est la première destination en Afrique noire francophone. Le tourisme constitue l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie sénégalaise. Ce secteur offre des opportunités dans les domaines de la thalassothérapie et des soins du tourisme balnéaire haut de gamme.

19 Textile : Le Sénégal possède une culture industrielle établie dans ce domaine, allant de la culture du coton à la confection, en passant par l’égrenage, le tissage, la filature et le tricotage. Il existe une importante quantité de coton disponible dans le pays, et des opportunités de créer des filatures. La position du Port de Dakar, à la porte de l’Afrique, dans une zone par excellence productrice de coton , constitue des atouts pour les entreprises ayant pour vocation une production textile destinée à l’exportation.

20 Stratégie de croissance accélérée
Depuis 2000, l’économie sénégalaise s’est inscrite dans une certaine dynamique de croissance économique, avec des taux annuels dépassant 5%, une inflation moyenne annuelle d’environ 2% et un PIB/habitant de près de 800 dollars US. la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée (SCA), est basée sur le renforcement du capital humain et des infrastructures, afin de porter le taux de croissance à plus de 7% /an.

21 Enjeux et objectifs stratégiques:
Avec un taux de 5% en moyenne, le modèle actuel de croissance ne permet pas de faire refluer la pauvreté de façon acceptable ; par ailleurs, malgré la préservation des réserves de compétitivité (prix) issues de la dévaluation, grâce notamment à la maîtrise de l’inflation, les problèmes de compétitivité structurelle persistent.

22 Structure du commerce extérieur
Exportations: Les exportations de biens ont accusé un repli de 2% en 2007, atteignant 702,5 milliards , contre 715,7 milliards en Peu diversifiées et n’incorporant qu’une faible valeur ajoutée, elles sont confrontées à la lente croissance de leur prix sur le marché extérieur. Les récurrentes questions des subventions des produits agricoles par les économies développées, la complexité des règles d’origine dans le cadre d’accords commerciaux, ou la persistance du déficit pluviométrique contrarient la vocation exportatrice du Sénégal.

23 Importations: En 2007, les importations ont accusé une hausse de 18,6%, ressortant à 2123,6 milliards, contre 1790,8 milliards l’année précédente. Elles atteignent 39,7% du produit intérieur brut, évalué à 5340 milliards. Les importations du Sénégal sont fortement concentrées autour des produits pétroliers, des machines et appareils, ainsi que des produits céréaliers qui, à eux seuls ont contribué pour 46,7% du total des importations, soit 991 milliards. Les produits pétroliers finis prennent une part croissante dans les importations. En 2007, les importations de ces produits sont ressorties à 267 milliards, soit 12,6% des importations totales.

24 III. Le Partenariat Maroc- Sénégal
Le Maroc et le Sénégal ont donné jusqu'à présent l'exemple d'un partenariat sud-sud réussi. Faisant à l'agence de presse africaine (APA) le bilan de la coopération maroco-sénégalaise, a confirmé que les rapports entre les peuples du Sénégal et du Maroc sont séculaires, et le rôle de cette partenariat a été de renforcer ces liens dans le cadre d'une coopération sud-sud au bénéfice des deux peuples".

25 III. Le Partenariat Maroc- Sénégal
2 – liste des entreprises partenaires : CBAO ATTIJARIWAFABANK BMCE banque  Comanav  West Farm africa  

26 1- CBAO ATTIJARIWAFABANK
Filiale d'Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb et huitième au niveau Africain, la CBAO Groupe Attijariwafa bank, résultat de la fusion entre la CBAO et Attijari bank Sénégal se veut une banque au service de tous les sénégalais et leader sur le marché. Le nouvel ensemble s’engage à l’édification d’une grande institution sénégalaise, porteuse de progrès et de développement pour tous nos partenaires.

27 L’ambition du groupe est de proposer des services bancaires et financiers, modernes et adaptés, afin de favoriser l'accès de tous les sénégalais à des réseaux d'échanges économiques élargis.

28 La CBAO Groupe Attijariwafa bank souhaite également mettre en ouvre une approche spécifique pour les sénégalais résidents à l'étranger : un réseau de proximité en Europe, et des produits de transferts efficaces à des coûts compétitifs avec des mécanismes performants de réinvestissement dans le pays d'origine.

29 . Enfin, le nouvel ensemble se veut un vecteur de la coopération Maroco-Sénégalaise en termes d'échanges commerciaux et d'investissements, le Sénégal devenant à terme, le « hub » du groupe pour son développement sur l'Afrique Occidentale et servir de modèle référence.

30 Le premier réseau bancaire :
-CBAO est le premier réseau bancaire du Sénégal avec la coexistence des deux réseaux de transfert d’argent ( WU et Money Gram ).

31 La complémentarité sectorielle :
Le nouvel ensemble, CBAO Groupe Attijariwafa bank est positionné sur des marchés complémentaires : le segment des « Petites et Moyennes Entreprises » et des « Très Petites Entreprises » d’une part et le segment « Grandes Entreprises », Entreprises publiques et Entreprises d’Etat d’autre part. Avec des atouts intéressants par rapport au marché des « Sénégalais Résidants à l’Etranger ».

32 Les ressources humaines :
Plus de personnes au service de la clientèle. Une force de vente de qualité, des hommes et des femmes d’expérience. Une gamme de produits et services plus large

33 L’organigramme du CBAO ATTIJARIWAFABANK :
Le Conseil d’Administration de CBAO Groupe Attijariwafa bank se compose de la façon suivante : M. Boubker JAI - Président du Conseil d'Administration M. Abdelkrim RAGHNI - Administrateur Directeur Général M. Chaffar MONCEF - Administrateur M. Abou HAfs Amor NAJAI - Administrateur M. Mohamed Hamidi EL KETTANI - Administrateur M. Omar BOUNJOU - Administrateur M. Ismaël DOUIRI - Administrateur M. Malick KAMARA NDIAYE - Administrateur représentant l'Etat du Sénégal M. Mamadou Diagna NDIAYE – Administrateur

34 Logo du CBAO Groupe Attijariwafa bank
La fiche technique : Logo du CBAO Groupe Attijariwafa bank

35 Création : 21 décembre 1853 Forme juridique : Société anonyme Siège social : BP 129 Dakar 1, place de l’indépendance ( sénégal) Direction : Abdelkrim Raghni (PDG) Activité(s) : banque Société mère : Groupe Attijariwafa bank Effectif : Site Web : Chiffre d’affaires : millions de FCFA (2008) Résultat net : millions de FCFA (2008)

36 Les activités du groupe :
Le financement des entreprises Le financement des projets d'investissement dans divers secteurs Le financement du commerce international Le crédit privé aux particuliers La collecte de l'Epargne

37 Dotée de 134 agences, la CBAO dispose du premier réseau bancaire au Sénégal, elle est présente sur différents segments de marchés . À la fin 2008 la CBAO réalisait une part de marche de 26,3% pour la collecte des ressources, de 22,2% pour les remplois et 29,9% pour les engagements par signature. Au premier semestre 2009, le Produit net bancaire a enregistré une hausse de 13,1% et le résultat net a progressé de 10,7%.

38 Les valeurs du groupe : L’organisation de la CBAO Groupe Attijariwafa bank repose sur une structure en réseau composée d'hommes et de femmes qui ont choisi de partager librement des valeurs sures à savoir : Le professionnalisme L'esprit d'équipe La création de valeur

39 Historique de la BMCE BANK
Depuis sa création en 1959, BMCE a réussi à représenter une banque multi-métiers, s’appuyant sur un large réseau d’agences. L’un des ingrédients d’un tel succès se trouve d’abord dans l’histoire avec la création, sous le sceau de Sa Majesté le Roi Mohammed V, de la Banque Marocaine du Commerce Extérieur et l’action inspirée de l’actionnaire alors majoritairement public, de capitaliser judicieusement sur son atout maître, sa vocation à l’international et sa spécialisation dans les activités du Commerce Extérieur, en même temps que d’élargir ses attributs pour en faire une banque universelle à réseau, s’adressant à une clientèle diversifiée.

40 la BMCE BANK au Sénégal: Pôle Banque d’Affaires du Groupe BMCE créé en 1998, BMCE Capital a développé, en seulement 10 ans, un large éventail d’activités de marché, s’imposant comme acteur de référence au niveau marocain et régional. En 2000: Elargissement des métiers du Pôle aux activités de Corporate Finance. Redynamisation et réorganisation de la Division Titres. En 2001: Lancement de nouvelles activités de marché : Change à Terme Ouvert, émissions de dettes privées, activités « énergie », activités sur bons européens et US à travers Tanger off shore. Inauguration de l’Espace Capital, première agence marocaine de gestion de patrimoine.

41 En2007 : Création de BMCE Capital Gestion Privée, dédiée à l’activité de gestion patrimoniale. En2008 : Certification de la Salle des Marchés de BMCE Capital à la norme ISO 9001 version 2000, avec un score de zéro écart. C’est la première Salle des Marchés au Maghreb à être certifiée. BMCE Capital change son identité visuelle, intégrant à son logo la perle, pour une plus grande synergie avec la maison mère BMCE Bank.

42 L’investissement de la BMCE au Sénégal
La banque d'affaires compte accompagner cinq importants projets au Sénégal. Il s'agit de la construction d'un nouvel aéroport à Dakar, la mise en vente de la troisième licence GSM, la construction d'une autoroute à péage, la création d'un pôle de bancassurance et la construction de logements sociaux L'implantation du bureau de représentation de BMCE Capital au Sénégal, inauguré le 10 mars à Dakar, relève incontestablement d'une stratégie qui s'inscrit dans une vision continentale. Le projet va amorcer des investissements non seulement au Sénégal mais aussi en Afrique.

43 Le secteur bancaire sénégalais reste encore prédominé par des banques multinationales étrangères qui, par conséquent, se positionnent essentiellement sur des produits à court terme. Il n’empêche, faire de cette mission une réussite, reste le défi quotidien que Chmanti et son équipe, composée exclusivement de cadres du terroir, tentent de relever. Là-dessus, on peut confirmer que les choses vont plutôt dans le bon sens. Suffisamment pour qu’au siège de la banque à Dakar Plateau, le personnel s’y démène en abordant fière allure.

44 la Comanav  La Compagnie Marocaine de Navigation (Comanav) est une compagnie maritime marocaine issue de la défunte CFCN (Compagnie Franco-Chérifienne de Navigation). Actuellement, elle est le leader sur le marché marocain du transport maritime de passagers, de marchandises ainsi que des opérations portuaires. La CFCN a été fondée en Après l'indépendance du Maroc en 1956, elle change de nom pour devenir la Comanav en 1959.

45 Comanav Sénégal Le Maroc et le Sénégal ont signé, à Dakar, une convention de partenariat portant création d’une société de navigation maritime mixte pour la gestion et l’exploitation de navires assurant la liaison maritime Dakar-Ziguinchor en Casamance (Sud). En vertu de cette convention, dont la cérémonie de signature a été co-présidée par SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, il est prévu la création d’une société de droit privé sénégalais, fruit d’un partenariat entre la COMANAV (51 %), le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC, 24,5 %) et la société du port autonome de Dakar (PAD, 24,5 %).

46 West farm Africa L’industrie pharmaceutique africaine s’est enrichie d’un nouveau fleuron, WEST AFRIC PHARMA, filiale de la Société marocaine SOTHEMA, dont le Roi du Maroc, Sa Majesté Mohammed VI, procédera dans quelques semaines, avec son homologue sénégalais, au lancement officiel des activités. Une unité industrielle née de la volonté d’un homme, Omar Tazi, qui entend ainsi apporter sa pierre à la consolidation de la coopération entre le Maroc et les pays de l’Afrique de l’Ouest.

47 Politique et stratégie
Elle est dotée des plus récents équipements de l'industrie pharmaceutique et a commencé à produire ses premiers lots de médicaments. Le projet permettra de réduire la facture pharmaceutique en Afrique subsaharienne. Car, selon les responsables du complexe, les pays de la zone ouest africaine produisent seulement 15% de leurs besoins en médicaments. 85% des médicaments sont importés notamment de France, des Etats-Unis et de l'Inde. C’est ce défaut de «souveraineté thérapeutique en Afrique subsaharienne» que WEST AFRIC PHARMA entend corriger en relevant de manière significative le niveau de production des médicaments nécessaires à la santé et au bien-être des populations

48 Projet d’avenir Plus tard, WEST AFRIC PHARMA exportera ses produits sur l'ensemble des 15 pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) qui compte sept autres pays de la région ouest africaine. D’ailleurs, les molécules qui seront industrialisées par la société ont déjà été enregistrées dans les pays voisins du Sénégal, selon la direction de l’usine. Les médicaments fabriqués par WAPH sont des génériques destinés à traiter les pathologies les plus répandues dans la région à savoir : le paludisme, les diarrhées chroniques, le choléra, etc. Près d’un millier d’agents formés au Maroc et bénéficiant d’une expertise avérée assurent un service de qualité à travers la fabrication de produits sécurisés et très compétitifs.

49 Conclusion Le Sénégal est un pays ouvert sur le monde. Sa position géographique en fait une plate-forme privilégiée et une porte d’entrée en Afrique de l’Ouest. Le Sénégal offre des facilités pour les formalités de séjour, aussi bien pour les touristes que pour les investisseurs étrangers. Il est l'un des pays les plus industrialisés d'Afrique. De nombreuses multinationales prestigieuses y sont implantées parmi les quels le Maroc et on y fabrique de tout .

50 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Projet de l’observatoire de l’entreprise"

Présentations similaires


Annonces Google