La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GE23 Transfert de technologies Printemps 2006 Responsable de lUV Alain BERNARD DE CARVALHO Raquel BANDINI Aline ADEDJOUMA Morayo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GE23 Transfert de technologies Printemps 2006 Responsable de lUV Alain BERNARD DE CARVALHO Raquel BANDINI Aline ADEDJOUMA Morayo."— Transcription de la présentation:

1 GE23 Transfert de technologies Printemps 2006 Responsable de lUV Alain BERNARD DE CARVALHO Raquel BANDINI Aline ADEDJOUMA Morayo

2 Sommaire Introduction : Pourquoi secteur des pâtes et papier? Présentation du pays Naissance de la Siam Kraft Première phase de vie Deuxième phase de vie Problèmes de la Siam Kraft Troisième phase de vie Conclusion Enseignement

3 Introduction La capacité mondiale de production de pâte estimée en 1975 à 136 millions de tonnes, et celle de papier et carton à 175 millions de tonnes. le papier et les produits demballage sont des produits de grande consommation une abondante source de matières premières partie intégrante de la structure économique et renforce la croissance organique de l'économie. base d'un système de distribution moderne en constituant le maillon essentiel entre producteurs et consommateurs rendre le pays moins tributaire des incertitudes des fluctuations du commerce d'importation avantages sociaux et économiques durables sous forme d'un accroissement des revenus

4 Présentation du pays Nom officiel : Royaume de Thaïlande Superficie : km2 Population : 61,6 millions (World Bank 2002) Capitale :Bangkok Villes principales : Nonthaburi, Thonburi, Nakhon Ratchasima, Nakhon Sawan, Lampang, Chiang Mai, Khon Kaen, Hat Yai Langue (s) officielle (s) : Thaï Langue (s) courante (s) : Thaï Monnaie : Bath Composition de la population : Thaïlandais 75%, chinois 14% puis malais, laotiens, indiens

5 NAISSANCE DE LA SIAM KRAFT. En 1962, la Thaïlande comptait six papeteries d'une capacité de production de t/an,. aujourd'hui 34 usines de papier d'une capacité de production annuelle de t de papier la Siam Kraft Paper Company :. la plus grande usine de pâte et papier du pays. 25 pour cent de toute la production de papier de Thaïlande. 50 pour cent de la production de papier industriel.

6 . une fabrique de papier kraft et de carton d'une capacité de 200 t/j. une usine de pâte d'une capacité de 60 t/jour utilisant. matière première : la bagasse.. projet initial : fabrication du papier kraft par mélange de pâte kraft importée + pâte de bagasse de production locale + certaine proportion de déchets de papier recyclés.

7 Thaïlande Etranger Producteurs locaux marché Fabrique de papier Kraft et de carton Usine de pâte Matière premières (bagasse) Pâte kraft Pâte de bagasse Déchets de papier recyclés Parson & Whittemore (société américiane) ETAT SIAM KRAFT PAPER Papier kraft et carton légende matières premières importation Distribution commerciale Soutien technique et de gestionproduction Monopole absolu de production de papier Kraft Interdiction totale dimportation de papier kraft 60t/j 200t/j

8 Bilan première phase. Siam Kraft était en général bien construite. la plupart des machines installées satisfaisantes. incapacité de faire des bénéfices. Cest là un des problèmes des transferts de technologie :.les experts qui étaient en place navait aucune expérience de la gestion financière et commerciale dune entreprise.

9 Thaïlande Etranger marché Déchets de papier recyclés Techniciens (ancien membre du personnel de la Société W.R. Grace) ETAT Papier kraft et carton matières premières importation Distribution commerciale Améliorations techniques et utilisation optimum du matérielproduction Interdiction totale dimportation de papier kraft Producteurs locaux Fabrique de papier Kraft et de carton Usine de pâte Matière premières (bagasse) Pâte kraft Pâte de bagasse SIAM KRAFT PAPER 60t/j 200t/j Autres entreprises Réorganisation financièreconcurrence

10 Bilan deuxième phase problèmes de la Siam Kraft: –faiblesses de structure dans le projet –faiblesses du point de vue de la gestion –structure financière de l'entreprise trop faible –manque de fermeté et d'orientation sur le plan de la gestion commerciale –incapacité de produire du papier d'une qualité acceptable malgré matériel très complet -conservation sur place dun grand nombre d'agents expatriés car incapacité du personnel local à assumer la responsabilité de l'entreprise. Par conséquent, on peut dire que, dans un certain sens, il n'y avait pas eu transfert de technologie.

11 Siam Kraft Paper Problèmes de pollution Problème de commercialisation Problème de gestion des stocks Problèmes de personnel Problèmes de liquidités Problème de qualité du papier Mauvais contrôle des prix de revient Incompétence du personnel

12 problèmes liés à la mauvaise gestion de lentreprise à la qualité médiocre du papier * Solution: - soutien financier de créanciers thaïlandais et américains - Prise en charge des fonctions de gestion par la Siam Cement Company la plus grande entreprise industrielle de Thaïlande - Partenariat technique avec la Honshu Paper du Japon

13 Siam Kraft Paper Fabrique de papier Kraft et de carton (Service commercial Service financier production) Usine de pâte Service technique (personnel) Siam Cement Company Honshu Paper Spécialiste et experts Banques thaïlandaises Acteurs locaux Banques américaines Acteurs internationaux Calcul des coûts, Personnel, Service juridique, Questions opérationnelles, Traitement électronique des données, Système de contrôle interne….. 4éme entreprise de pâtes et papiers au japon Industrie de matériaux de construction (plus grande entreprise industrielle de Thaïlande) légende (soutien financier, honoraire, bénéfice) Prime dencoura gement Installation en Thaïlande Gestion commerciale Partenariat technique Gestion industrielle Producteurs locaux Matière premières (bagasse) Déchets de papier recyclés Pâte kraft Pâte de bagasse ETAT marché Papier kraft et carton 200t/j Autres entreprises matières premièresconcurrence Interdiction totale dimportation de papier kraft production importation 60t/j

14 Conclusion Répartition claire et pratique des tâches la Honshu se charge de fournir le savoir- faire technique pour la fabrication des pâtes et papiers la Siam Cement assume la responsabilité de toutes les questions opérationnelles et de la gestion non technique. Meilleure combinaison pour tirer parti au mieux des capacités respectives de chaque partenaire. Cette association respecte toutes les contraintes dun bon transfert de technologie doù son efficacité. Du point de vue opérationnel, la Siam Kraft est maintenant en bon état de santé.

15 AUjourdhui. Aujourdhui, La Siam Kraft est un des principaux fabricants de l'empaquetage et de papier industriel en Asie,. bénéfice annuel denviron 345 millions $. En thailande, 3 usines à 2 moulins,dune capacité combinée d'environ tonnes métriques par an, qui sont vendus sous la marque de Siam Kraft..Aux Philippines, industries pour le papier dempaquetage (Pulp unie et Paper Company, inc.) dune capacité de tonnes métriques par an et elle est également le plus grand producteur local. Business Structure

16 Enseignement Méthodologie utile à d'autres pays en développement qui cherchent à étendre leur industrie des pâtes et papiers: –Faire concorder la perception des choses chez les partenaires dans les divers pays –harmoniser les compétences spéciales avec les connaissances complémentaires –compléter par toutes les compétences et les ressources nécessaires de part et d'autre –toujours préférable d'acheter une technologie composite plutôt qu'un savoir-faire spécialisé –s'assurer dans la mesure du possible le concours de partenaires techniques qui sont des praticiens de l'industrie (dans notre cas, des entreprises de pâtes et papiers plutôt que des consultants spécialisés)


Télécharger ppt "GE23 Transfert de technologies Printemps 2006 Responsable de lUV Alain BERNARD DE CARVALHO Raquel BANDINI Aline ADEDJOUMA Morayo."

Présentations similaires


Annonces Google