La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le décret taxis en Région wallonne et ses implications en matière de taxi social Florence WATHELET Attachée Juriste – Direction du Transport de Personnes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le décret taxis en Région wallonne et ses implications en matière de taxi social Florence WATHELET Attachée Juriste – Direction du Transport de Personnes."— Transcription de la présentation:

1 1 Le décret taxis en Région wallonne et ses implications en matière de taxi social Florence WATHELET Attachée Juriste – Direction du Transport de Personnes Formation – Mobilité en milieu rural 19 et 21 octobre 2010

2 Problème de mobilité dans les communes rurales Situation Public Zones peu desservies par les TEC Horaires de transports peu adaptés Pas ou très peu de réseau ferré et disparition des petites gares Éloignement des centres urbains Défaut de moyens collectifs suffisants accordés au PMR => Carences au niveau de loffre du transport public par rapport aux besoins de déplacement Besoins des ménages en terme de mobilité sans cesse accrue Public particulier: - Personnes âgées, isolées - Personnes malades, PMR - Personnes précarisées - Personnes à la recherche dun emploi - Personnes ne disposant pas de véhicule personnel => Attente de moyens de déplacements (adaptés) => Trouvons une solution parmi dautres pour rompre cet isolement...

3 … dans la « réglementation taxis » Nouveau cadre légal depuis le 08/09/2009 : -Décret du 18 octobre 2007 relatif aux services de taxis et aux services de location de voitures avec chauffeur (M.B 20/11/2007) -Arrêtés dexécution (M.B. 08/09/2009) Objectif général: E ncadrer réglementairement lensemble du secteur et éviter toute concurrence déloyale entre les différents acteurs Champ dapplication : - Services de Taxis - Services de Location de voitures avec chauffeur - Services de Taxis collectifs - Service de Transport dintérêt général Compétences: - Communes - Gouvernement Wallon - Services du Gouvernement: Service Public de Wallonie (SPW) DG02 - Direction du Transport de Personnes Boulevard du Nord, 8, 5000 NAMUR

4 Les services de Taxis comme outil de mobilité en milieu rural?

5 Les services de taxis en quelque mots… DéfinitionDéfinition: Services qui assurent, avec chauffeur, le transport rémunéré de personnes par véhicules automobiles et qui réunissent les conditions suivantes: - véhicule (voiture, voiture mixte, minibus) apte à transporter max. 9 personnes (chauffeur compris) et destiné à cet effet - véhicule mis à la disposition du public, soit à un point de stationnement autorisé sur la voie publique, soit à tout autre endroit non ouvert à la circulation publique - la mise à disposition porte sur le véhicule et non sur chacune des places - la destination est fixée par le client Principe:communale, après enquête, sous régime dAPPROBATIONPrincipe: AUTORISATION communale, après enquête, sous régime dAPPROBATION par la Région (= autonomie communale encadrée) par la Région (= autonomie communale encadrée) Quotas 1 taxi / 2500 habitants (avec possibilité de dérogation)Quotas: 1 taxi / 2500 habitants (avec possibilité de dérogation) StationnementStationnement: « La commune veille à prévoir des emplacements réservés aux taxis en nombre suffisant au regard des véhicules autorisés » Perception dune taxe par la communePerception dune taxe par la commune : 600 max /an /véhicule autorisé Délivrance par la commune dun certificat de capacité aux chauffeursDélivrance par la commune dun certificat de capacité aux chauffeurs

6 Exploitation dun service de taxis en milieu rural -Activité non rentable pour un exploitant (pas de flux suffisamment important) => très peu de demande dautorisation auprès dune commune rurale -Interdiction de maraudage -Coût important pour un usager situé loin des centres urbains (trajets de longues distances) Les services de taxis ne peuvent répondre positivement aux besoins de mobilité dans les communes rurales

7 Un outil intéressant: les services de transport dintérêt général…

8 Définition: (art. 1er, 4° décret) Services de transport dintérêt général (art. 1er, 4° décret) : Services qui assurent, avec chauffeur, le transport rémunéré de personnes par véhicules automobiles, qui sont effectués par des organismes agréés par le Gouvernement selon les modalités quil détermine et qui réunissent les conditions ci-après: Le véhicule (…) apte (…) à transporter au maximum neuf personnes, le chauffeur compris, et est destiné à cet effet; La mise à disposition porte sur chacune des places du véhicule et non sur le véhicule lui-même La destination fixée par le client Le prix du service est au maximum égal: –à lindemnité kilométrique allouée aux fonctionnaires de la RW pour leurs frais de déplacement (soit actuellement 0,32/km) –ou à un forfait ne pouvant être supérieur au tarif appliqué pour la prise en charge dans les services de taxis (soit actuellement 2,40)

9 Organisation dun STIG Organisateur: Communes / CPAS / ASBL (car suppose une rémunération inférieure au seuil de rentabilité) = Initiatives sociales Bénéficiaires du service : personnes âgées, isolées, PMR, présentant des difficultés financières/bénéficiant du revenu dintégration sociale, défaut de moyen de transport personnel, personnes connaissant des difficultés passagères de transport (accident, maladie, hospitalisation dun parent,…), demandeurs demploi, jeunes mamans se rendant à la consultation ONE, …ou tout simplement lensemble des habitants de la commune (avec le droit de réserver une priorité pour un type de personne déterminé) Objectif dintérêt général poursuivi: Service qui répond aux besoins de déplacements médicaux, visites familiales, déplacements de loisirs, dachats, activités socioculturelles, recherche demploi, formation, rendez-vous administratifs,… !! Formule originale : ramassage de jeunes qui participent aux soirées villageoises de lentité, à des activités ou loisirs en dehors de lentité => un peu dimagination permet de résoudre pas mal de difficultés et spécificités locales… Tarifs : 0,32/km ou forfait de 2,40 maximum Organisation pratique: horaire, système de réservation, distance maximale, frais dattente, daccompagnement, mode de paiement,…: à la convenance de lOrganisme Véhicule utilisé: formules diverses (véhicule de la commune/CPAS, voiture individuelle dun bénévole,…) Obstacles: - demandes souvent limitées à certains types de bénéficiaires et de déplacements - obstacles financiers Ne remplacent en aucun cas les services de taxis classiques (pas de concurrence déloyale)

10 Une commune (ou un CPAS ou une ASBL) envisage de créer un service de transport dintérêt général: quelles sont les conditions à respecter et les formalités à accomplir?

11 (art.118 – 124 arrêté) 1/ Agrément (art.118 – 124 arrêté) Sont agréés doffice: –Communes, CPAS, régies communales autonomes –Associations de projet entre communes, Intercommunales –Associations régies par le chapitre XII de la L. organique du des CPAS –Mutualités –Asbl à condition que : 1.Poursuite dun objectif dintérêt général 2.Fondées par mutualité, commune, CPAS, les mandataires dune commune ou dun CPAS agissant dans lexercice de leur mandat, ou que la commune, le CPAS, ou leurs mandataires agissant dans lexercice de leur mandat en soient membres 3.Fonctionnent, en droit ou en fait, sous leur contrôle Pour les autres, introduire une demande dagrément auprès des services du Gouvernement

12 (art arrêté) 2/ Déclaration (art arrêté) Article 132 arrêté:Article 132 arrêté: « Toute activité de transport dintérêt général doit faire lobjet dune déclaration préalable au siège de lentreprise » Envoyer déclaration datée et signée par toute voie utile aux services du Gouvernement : Mentions: * Identité complète organisme * Attestation sur lhonneur: - effectue transport intérêt général - répond conditions exigées - documents relatifs aux chauffeurs et véhicules consultables au siège de lOrganisme * Type éventuel de voyageurs visés par le service * Prix au kilomètre ou forfaitaire !! Renouvellement de la déclaration tous les trois ans!!

13 3/ Conditions relatives à lorganisation du service Chauffeur: * Moralité: doit présenter annuellement à lorganisme un extrait de casier judiciaire de modèle 1 datant de moins de trois mois => Lorganisme apprécie la moralité sur base du document et sen porte garant * Age: 21 ans * Permis de conduire de catégorie B Assurance : couverture assurantielle appropriée par lorganisme ou le chauffeur lui-même sous réserve de vérification par lorganisme Feuille de route (conservation pendant 3 ans) Registre : relevé courses et commandes (conservation pendant 3 ans) Répertoire : informations relatives aux chauffeurs et véhicules (conservation pendant 3 ans)

14 Exemples de STIG en Milieu rural: -Organisation: 7 communes rurales (Modave, Marchin, Tinlot, Nandrin, Clavier, Anthisnes et Ouffet) -Bénéficiaires: dédié en priorité aux aînés (plus de 65 ans) et aux personnes précarisées (80 % du public). Il sadresse aussi aux autres, telles que les familles monoparentales, les dames enceintes, les jeunes, les demandeurs demploi ainsi quaux habitants qui ne possèdent pas de moyen de transport individuel => relativement large -Objectif : renforcer la cohésion sociale en rencontrant les besoins de personnes éprouvant des difficultés à se déplacer ainsi que de créer des emplois (complémentarité de l offre du service public) -Types de courses: déplacements pour effectuer des démarches administratives, faire leurs courses, rendre visite à des proches,…. en souvrant aussi aux loisirs et aux activités culturelles. -Distance des déplacements: Il sagit dun service de proximité et qui permet des déplacements dans les villages mais aussi vers Liège, Huy et Marche. Le Taxi Condruses déssert une zone rurale de 300 kilomètres carrés où habitent personnes. - En pratique: Permanence téléphonique tous les jours ouvrables de 9h à 16h (call center + dispatching) Horaire de transport : sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00. 2 véhicules de 8 places et 3 chauffeurs salariés -Prix : 0,30 du kilomètre (forfait minimum de 2,40) 6,00 de lheure pour frais daccompagnement => Agrément doffice / Actuellement en attente de la déclaration…

15 Commune dAywaille: 2 services complémentaires… Aquamobil Taxi social Organisation: Commune (partenariat CPAS) Bénéficiaires: toute personne habitant lentité dAywaille et se trouvant dans limpossibilité matérielle de se déplacer par les moyens de transports habituels Type de courses/distances des déplacements: tout type de déplacement sur le territoire communal uniquement => 4 destinations possibles: «Il sagit damener les gens de leur domicile vers le centre-ville ou se trouve les commerces et autres services» Si le système est un succès, il sera développé davantage… En pratique: service disponible le mardi de 8h.30 à 17 h. et le samedi matin réservation 48h à lavance camionnette de 8 places chauffeur bénévole Prix: 2 euros par trajet => Agrément doffice / Actuellement en attente de la déclaration… Organisation: CPAS Bénéficiaires: personnes pensionnées ou – 60 ans personnes malades ou handicapées de manière permanente ou momentanée personnes disposant de revenus modestes Type de courses: consultation, soin médical, visite chez un parent malade/hospitalisé, cérémonie, commémoration, démarche administrative En pratique: chauffeur bénévole avec son propre véhicule Prix: 0.30/km depuis le domicile du bénévole petits déplacements de – 9 km: forfait 2.40 => Agrément doffice /déclaration n°80 (juin 2010)

16 Conclusion Des solutions intéressantes peuvent être trouvées au sein de la réglementation taxis, en particulier pour un public cible. La mise en place dun service de transport dintérêt général est en effet un outil intéressant dont peut disposer une commune pour développer des solutions de transport en milieu rural. Mais cet outil nest pas suffisant pour répondre aux carences en matière de Transport Public face aux besoins accrus en terme de mobilité. Le développement de ce type de service ne doit donc pas être réalisé seul: mobilité douce, transport à la demande, complémentarité avec la voiture, … tant déléments qui doivent être envisagés pour assurer une coordination adéquate en matière de transport et parvenir à la mise sur pied de réels modes de transports alternatifs.

17 Merci pour votre attention

18 Contacts: Service Public de Wallonie Direction Générale Opérationnelle "Mobilité et Voies hydrauliques" (DGO 2) Département de l'Exploitation du Transport Direction du Transport de Personnes Boulevard du Nord, 8 B-5000 NAMUR Florence WATHELET - attachée-juriste Responsable cellule taxis Coordonnées cellule taxis: Tél: 081/ Site internet: (Rubrique mode de transports / taxis)


Télécharger ppt "1 Le décret taxis en Région wallonne et ses implications en matière de taxi social Florence WATHELET Attachée Juriste – Direction du Transport de Personnes."

Présentations similaires


Annonces Google