La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de (lefficacité de) la formation détoiles dans lUnivers Damien Le Borgne - Séminaire multi-échelles AIM - 07/03/06.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de (lefficacité de) la formation détoiles dans lUnivers Damien Le Borgne - Séminaire multi-échelles AIM - 07/03/06."— Transcription de la présentation:

1 Histoire de (lefficacité de) la formation détoiles dans lUnivers Damien Le Borgne - Séminaire multi-échelles AIM - 07/03/06

2 Quelques questions simples Quoi ? (lefficacité cest quoi au juste ?) Comment ? (mesure du SFR sur des échelles cosmologiques) Quand ? (à quel redshift ? Observations et Modèles) Où ? (effets denvironnement ? types spectraux ?)

3 QUOI ? Peut-on mesurer lefficacité de formation détoiles à grand redshift?...pas vraiment sans ALMA (CO)... mais à défaut : SFR : M * /an. Proportionnel à la masse (en gaz) de la galaxie, pour une efficacité donnée SFE=SFR/M gaz SSFR=SFR/M * b=SFR/ ~ SFR / (2M * /t vie ) PB: SFR dépend de lefficacité et de la quantité de gaz disponible (=> apport de gaz ? à quel rythme ?... : hypothèse sur lâge dune galaxie)

4 Comment ? Mesure de SFR modèles par synthèse spectrale (photométrie dans lUV ou le bleu) calibration (OII, Halpha, IR, radio) inversion (MOPED, etc.) Mesure de M * histoire de formation détoiles (M/L K ) IMF

5 QUAND ? (à quel redshift ?) compilation: Hopkins et al 2004,2006 Observations : Diagramme de Lilly / Madau ρ * (z) (Msun/yr/Mpc 3 ) Gemini Deep Deep Survey, Juneau et al 2005 Madau 1996

6 Bell et al b=SFR/ ~ SFR / (2M * /t vie ) QUAND ? (à quel redshift ?) 10 Gyr 1 Gyr

7 (Autre façon de voir) Gemini Deep Deep Survey, Juneau et al 2005 Downsizing

8 Modèles : SFR(z) = eff(z) x Mgaz(z) ou loi de Schmidt ? ( s SFR = eff x s gaz α, avec α1.3) Mgaz(z) : closed box model, infall ou merging eff(z) : - eff(z)=cte : SFR= A * Mgaz - eff=f(type de Hubble) ad hoc (monolithique) - efficacité proportionnelle à 1/t dyn, croissante avec z - efficacité = C x (M small /M big ) a (hiérarchique) QUAND ? (à quel redshift ?)

9 Deux approches Hiérarchique Somerville et al 2001 (SAM): lefficacité doit augmenter avec le redshift (merging ou 1/tdyn ?) Rasera & Tessier 2006 (hydro): Monolithique: z form >5 early types (elliptiques) : grande efficacité, petite échelle de temps late types (spirales) : petite efficacité, grande échelle de temps => Couleurs à z=0, comptages profonds, zphot (Gyr -1 ) t*=1.5-3 Gyr

10 Où ? Effets denvironnement/morphologie : plus efficace dans les mergers ? (Young et al 1999) Séquence de Hubble ? (paramètres=efficacité et t chute ) bimodalité: formation détoiles quasi inexistante dans les galaxies sphéroidales = pas de gaz (vents ?) ou efficacité petite ? Mergers efficacité

11 modes de formation détoiles Le Borgne et al 2006 Galaxies post-Starburst : HDS Continue ou avec sursauts épisodiques (car fusions, interactions, ou instabilités) ?

12 Histoires détaillées Post-starburst Elliptiques Spirales Le Borgne et al 2006

13 Conclusions En attendant mieux, on modélise SFR=eff(z).M gaz (z) mais on observe SSFR=SFR/M * Les simulations cosmologiques et lapproche monolithique suggèrent une efficacité moyenne plus grande à grand redshift. Efficacité moyenne 1/eff=t * 1- 5 Gyr ? (Dépendente du type, et du redshift ?) Le mode de formation détoiles (quiescent ou sursauts) est encore mal connu. Signes de formation par sursauts importants dominants à grand z. Les fusions de galaxies augmentent lefficacité ?


Télécharger ppt "Histoire de (lefficacité de) la formation détoiles dans lUnivers Damien Le Borgne - Séminaire multi-échelles AIM - 07/03/06."

Présentations similaires


Annonces Google