La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 CHAPITRE 3 Des facettes multiples : Le sport, un fait social total Université Paul Sabatier Toulouse III Émilie SABLIK.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 CHAPITRE 3 Des facettes multiples : Le sport, un fait social total Université Paul Sabatier Toulouse III Émilie SABLIK."— Transcription de la présentation:

1 1 CHAPITRE 3 Des facettes multiples : Le sport, un fait social total Université Paul Sabatier Toulouse III Émilie SABLIK

2 2 Introduction Marcel Mauss (sociologue neveu dÉmile Durkheim). Il qualifiait de « faits sociaux totaux les phénomènes qui engagent la totalité de la société et ses institutions, et aussi de ces composantes invisibles et cachées ». Les faits sociaux totaux sont « ceux où s'expriment à la fois et d'un coup toutes les institutions » L'objet analyser nécessite qu'on se penche sur tous les domaines de la vie sociale (religion, politique, économie, histoire,…).

3 3 Rappel de la défénition de CHAMP : cest un espace relativement autonome du monde social, historiquement construit, qui dispose de ses propres normes, de ses propres codes et dans lequel les agents déploient des stratégies autour dun ou plusieurs enjeux. Objectif du chapitre : Comprendre que le sport en tant que fait social total est un analyseur du fonctionnement social et qu'il existe en sociologie différentes manières détudier les phénomènes sociaux.

4 4 PLAN 1) Les dérives du sport (CM1) 2) Les relations entre sport et politique (CM2) 3)Les relations entre sport et médias (CM3)

5 5 I - Les dérives du sport 1.1 La société : normes et déviances sociales – a) Les sanctions sociales Plusieurs types : le regard réprobateur des « autres » et sanctions organisées par les lois (de lamende financière, à lemprisonnement, jusquà la peine de mort) Attention : les normes napparaissent pas dans une société de manière spontanée, leur mise en place suit un processus long et complexe. Pour quune norme sociale simpose, il faut que des individus intéressés par son application se mobilisent pour en faire ressentir la nécessité.

6 6 b) Sociologie de la déviance Déviance sociale pas seulement liée à la criminalité, la délinquance... mais sociologie s'intéresse à un ensemble de comportements plus large, tel que : lalcoolisme, la toxicomanie, la maladie mentale, les transgressions sexuelles, le suicide, lanorexie, etc.

7 7 1.2 La violence dans les stades : le hooliganisme a) Quest-ce que le hooliganisme ? (A. Ehrenberg, 1991) internetstade 1stade 2stade 3 b) la gestion policière et juridique mise en place pour contrer le hooliganisme (A. Tsoukala, 2002, 2003, 2008) poilceautour du stadeautour 2dans la rue c) Le profil des hooligans (Kris Van Limbergen, ????) d) le Fonctionnement des groupes Ultra (B. Dupuis, 1993) e) Sintéresser aux marges statistiques (Bodin, Héas & Robène, 2004) socialisation familiale

8 8 2.1 Sport et politique au niveau local : un système de relations ? Travaux dAugustin et Garrigou (1985) analysent la nature des rapports entre les clubs de rugby dAquitaine et les élus locaux Pour eux les associations sportives sont porteuses denjeux politiques locaux pour deux raisons : - ce sont des lieux de pouvoirs - ce sont des lieux de ressources politiques Analyser ainsi les liens entre politique locale et sport, en termes de capitaux, de ressources gagnées grâce à son nom, à ses relations etc, cest se situer dans la lignée holiste de la sociologie (pour préciser rapidement, cest Bourdieu qui utilise le terme de « capital » issu des sciences économiques). II Sport et politique

9 9 2.2 Le système de relations entre champ politique et champ sportif : Sport, politique et religion au Liban (F. Moroy, 2000) –a) Analyse des formes des échanges entre le « Aahed » et le Hezbollah : quelles fonctions ? Léquipe de football beyrouthine du Nadi al-Aahed al-Riyadi Beyrouth : capitale du Liban Hezbollah : fondée en juin 1982, mouvement politique chiite libannais possédant un branche armée (résistance islamique) Le chiite correspond à chiisme, l'une des trois branche principale de l'Islam. –b) Le club comme agence d'encadrement et d'éducation de la jeunesse –c) Un lieu où sengager –d) Le Aahed dans la stratégie de « normalisation »/de « légalisation » du parti –e) Conclusion

10 Sport et politique : événements sportifs, tribunes politiquesRéférences : Mucchielli, ; Gastaut –a) Les faits –b) Les « causes » sociologiques –Références : Ribert 2006 ; Taïeb, 2003 ; Amara, 2006, Mecheri, 1984 ; Richard, 2004 ; Vidal et Bourtrel, 2005 ; Amselle, ; Sayad, –c) Effets sur les champs sportif, politique et médiatique –d) Conclusion

11 11 III- Sport et média 30 % de linformation diffusée par lAgence France Presse (AFP) est de linformation sportive. En 2007 les médias télévisés diffusent plus de sport que de culture daprès les stats de lINA : 2628 sujets diffusés de juillet 2006 à juin 2007 ont été consacrés à lactualité du sport, dont lessentiel rend compte des compétitions ou des rencontres les 10% restant relatant divers événements de la vie sportive (dopage, incidents, violence…). Lensemble couvre un large éventail de 32 disciplines différentes. Avec une part de 8,5% des JT, le sport arrive à la 4ème place de loffre totale, derrière linformation relative aux faits de société

12 Pourquoi le spectacle sportif passionne tant les lecteurs et téléspectateurs ? –a) La narration sportive –codifiés et technicisés – simplicité des schémas actantiels, i.e. ensemble des rôles et des relations qui ont pour fonction la narration d'un récit, par acte. –« situations fatales », i.e. des situations qui impliquent lengagement total des participants pour atteindre une réussite et qui au final abouti à une mort symbolique dun des adversaire. –b) Les aspects symboliques des rencontres sportives –« fait omnibus », i.e. un sujet plutôt neutre, comme parler du temps, ou dun fait divers. –Références : Mc Luhan, 1968 ; Hubert Cahuzac, Guy Lochard et Joris Vincent

13 Influence du sport sur les médias –a) Les compétitions sportives et les ventes de presse écrite : les enjeux de la création du Tour de France –Entre 1860 et 1900 on compte une vingtaine de journaux consacrés à la vélocipédie, avec notamment La revue vélocipédique (1882), Le Véloceman (1885), Le vélo (1891), ou encore Le Vélo Illustré (1898). –Le vélo, fondé en 1891, rebaptisé par la suite LAuto, organise en 1903 le premier Tour de France à vélo –b) Diffuser du « spectacle sportif » –la nécessité de se doter déquipements permettant de faire face aux contraintes techniques et réglementaires (Bourg et Gouguet 1998) –c) La diffusion du spectacle sportif : un espace concurrentiel pour les différentes chaînes télévisuelles –RTF (Radiodiffusion Télévision Française) devient ORTF (Office de Radiodiffusion Télévison Française)

14 Influence des médias sur le sport Football426h34min 21,45 % 509h43mi n 24,95 % 566h29mi n 23,7% Rugby71h37min3,61%64h58min2,82% 287h09mi n 12% Basket63h48min3,21%76h47min3,65% 185h08mi n 7,75% Cyclisme142h56min7,20% 167h57mi n 8,2% 165h38mi n 6,92% Tennis399h20min 20,01 % 205h01mi n 10,3% 161h08mi n 6,74% Boxe53h06min2,67%74h42min3,63%118h22min4,95% Auto-Moto110h16min5,55%112h51min5,52%113h17min4,61% Golf79h01min3,98%50h34min2,47%73h19min3,06% Athlétism e 37h45min1,90%86h27min4,23%72h53min3,01% F132h08min1,61%68h18min3,18%55h24min2,31%

15 15 – a) Effets directs – modifications de points de règlement (ce que Peppino Ortoleva ????dénomme « le signe du pouvoir le plus absolu » – prise de contrôle de lorganisation de rencontres sportives – b) Les effets indirects – Ainsi les médias favorisent implicitement ceux qui sont déjà les plus avantagés (notamment le football). – Cette notoriété a toutes les chances de fonctionner comme un capital symbolique dans le champ sportif ou dans le champ économique et politique,

16 16 CONCLUSION DU CHAPITRE III Lobjet « sport » est un analyseur relativement pertinent du fonctionnement social. De plus, du point de vue de la sociologie proprement dite, en tant que discipline scientifique, nous avons vu quil ny a pas quune seule et unique manière détudier les phénomènes sociaux. Si tous les sociologues étudient le fonctionnement social et analysent les relations entre les groupes sociaux et les individus, tous ne le font pas avec la même approche.

17 17 - Quelle(s) dimensions(s) du sujet intéresse le chercheur, avec quels champs le sport interagit dans cette recherche (politique, scolaire, religieux…) - Quel paradigme, quel cadre danalyse, laquelle des 2 grandes approches théoriques utilise le chercheur pour expliquer les données quil a récoltées - en quoi la sociologie est une « science pratique », i.e. pour dire comment le sociologue essaye de modéliser le réel, de construire une théorie qui colle à la réalité à la fois à partir des théories qui existaient avant, et à partir des données quil a récolté.

18 18 Liens internet Retour Retour Extrait d'un reportage 66 minutes sur la gestion policière des hooligans Extrait d'un affrontement Hooligans hors stade, hors temps sur les bords de la Loire

19 19 De la violence dans les stades retour retour

20 20 Retour

21 21 Retour

22 22 Gestion policière dans les stades Retour Retour

23 23 Déplacement de la violence : Autour du stade Retour Retour

24 24 Retour

25 25 Mais aussi dans la rue : peu importe le lieu peu importe le moment Retour Retour

26 26 Une éducation à la violence précoce : l'impact de la socialisation familiale Retour Retour


Télécharger ppt "1 CHAPITRE 3 Des facettes multiples : Le sport, un fait social total Université Paul Sabatier Toulouse III Émilie SABLIK."

Présentations similaires


Annonces Google