La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Joseph CARLES septembre 2011 1 Management des organisations sportives et de loisir Lapproche du management public Joseph CARLES Promotion 2011/2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Joseph CARLES septembre 2011 1 Management des organisations sportives et de loisir Lapproche du management public Joseph CARLES Promotion 2011/2012."— Transcription de la présentation:

1

2 Joseph CARLES septembre Management des organisations sportives et de loisir Lapproche du management public Joseph CARLES Promotion 2011/2012

3 Joseph CARLES septembre Les stratégies sont corrélées aux représentations collectives et elles induisent les pratiques managériales

4 Joseph CARLES septembre Lévolution des options stratégiques et des pratiques managériales

5 Joseph CARLES septembre Les Grandes Étapes De Lévolution Du Management et des stratégies A / la période de lentrepreneur – La prise de risque – Lhomme orchestre – Le transmetteur de savoir

6 Joseph CARLES septembre LÈre des ingénieurs – La demande de masse – lO.S.T. Lémergence du marketing – Une demande plus éclatée – Lémergence de lavantage concurrentiel Larrivée de la GRH – La fonction personnel – Les relations humaines – Les ressources humaines

7 Joseph CARLES septembre La domination du gestionnaire – La croissance en panne – Le retour aux équilibres bilanciels La conversion à la finance – Les effets du changement déchelle – La modification des échelles Quel modèle demain ? – Lentreprise apprenante – La fin de lère industrielle – Le big bang de « lentrepreneurisation » du monde

8 Joseph CARLES septembre Dans les collectivités publiques La période de ladministration « notabilaire » – Le rôle central de lEtat – Les collectivités acteurs secondaires – Le modèle administratif

9 Joseph CARLES septembre LÈre des bâtisseurs – La pression du « baby boum » – Laccompagnement du développement économique – Lémergence des territoires en concurrence La crise et la conversion au culte de la gestion – Leffet de ciseau – La réponse à leffet de ciseau – Les conséquences de la gestion financière

10 Joseph CARLES septembre La nécessité de connaître ce qui se passe autour du cadre dirigeant Les grandes mutations et la décision

11 Joseph CARLES septembre LE MANAGEMENT EN AVENIR INCERTAIN LA COMPLEXITE VESRUS THEORIE DU CHAOS

12 Joseph CARLES septembre Les grandes mutations La mutation doctrinale La mutation économique La mutation des technologies La mutation sociologique

13 Joseph CARLES septembre La mutation doctrinale Le modèle unique de léconomie de marché Le lien économie de marché / démocratie Une autre place et un autre rôle pour les organisations publiques

14 Joseph CARLES septembre La mutation économique La mondialisation et linterconnexion des économies Le passage du principe de rareté au principe de mobilité La perméabilité entre les initiatives privées et laction publique Une autre mission pour lentreprise

15 Joseph CARLES septembre facteursconséquencemobilité CAPITALVolatile Forte rémunération Outil de production Nomade Risque de délocalisation Travail spécialisé Nomade Rémunération importante Travail non spécialisé Sédentaire Variable Dajustement

16 Joseph CARLES septembre La mutation des technologies La spécialisation des productions une autre vision du territoire Le métier densemblier Lère post industrielle : la communication.

17 Joseph CARLES septembre Les changements de société La postmodernité

18 Joseph CARLES septembre Quelques réflexions sur les changements Les valeurs de lère industrielle – Le travail – La raison ( la rationalité) – Lutilitarisme – Lavenir Un mode de management ancré sur la reconnaissance matérielle et une croyance dans lavenir

19 Joseph CARLES septembre Les valeurs émergentes La création : le travail nest plus « perdre sa vie à la gagner » mais créer et participer Le culte du corps, lindividu dans son entier, Lesthétique « pour le fun » vient contester lexclusivité de lutilitarisme Le présent est déterminant face à lincertitude de lavenir.

20 Joseph CARLES septembre Les résultats dune enquête sur les jeunes cadres dentreprises Développement personnel Intérêt du travail Équilibre vie professionnelle / Vie privée Besoin dinitiative Valeurs de lentreprise

21 Joseph CARLES septembre La mutation sociologique Le passage à la post-modernité Un changement des valeurs ? Un retour vers le chasseur cueilleur ? Une forte émergence du retour au communautarisme et au tribalisme ? La nécessaire prise en compte de la pluralité des ayants droit Un autre rôle pour lindividu

22 Joseph CARLES septembre Changement de valeurs Sociétécommunauté PouvoirPuissance Espace publicEspace privé laïqueSacré AliénationIdentité

23 Joseph CARLES septembre La théorie de la complexité La fin des déterminismes La disqualification de la vision analytique Linterpénétration des évènements « penser global, agir local »

24 Joseph CARLES septembre

25 Joseph CARLES septembre « penser global, agir local »

26 Joseph CARLES septembre La complexité « La pensée complexe est une méthode dapprentissage dans lerrance et lincertitude humaine. » Edgar Morin

27 Joseph CARLES septembre La théorie du chaos Lordre engendre le désordre Le désordre génère une sorte déquilibre naturel et précaire qui doit être formalisé Lorsque la phase de désordre sachève une nouvelle phase dordre commence.

28 Joseph CARLES septembre ordre désordre

29 Joseph CARLES septembre Les conséquences des mutations Une remise en cause de lordre établi : Une autre façon dexercer le pouvoir La décision par adhésion La décision partagée La gouvernance

30 Joseph CARLES septembre Les conséquences des mutations Une place nouvelle pour la communication – Lécoute – La transparence de linformation – Lintelligence collective Ne pas succomber à la tyrannie de la communication.

31 Joseph CARLES septembre Les modes de décision Stratégique Tactique Opérationnelle PROCESSUS ITERATIF DECISION

32 Joseph CARLES septembre LA STRATEGIE

33 Joseph CARLES septembre Les préalables stratégiques La construction des objectifs – La pertinence par rapport à lenvironnement – La cohérence par rapport aux moyens La formalisation des objectifs – La communication institutionnelle – La communication interne

34 Joseph CARLES septembre La démarche stratégique

35 Joseph CARLES septembre Moyens Environnement performance valeurs efficience efficacité influence pertinence cohérence orientations Programme daction utopie souhaitable possible

36 Joseph CARLES septembre Commande politique Suivi stratégique Prise en charge opérationnelle Contrôle et évaluation La construction du projet

37 Joseph CARLES septembre UTOPIE ENVIRONNEMENT VALEURS SOUHAITABLE MOYENS POSSIBLE

38 Joseph CARLES septembre Les préalables stratégiques OBJECTIFS PLAN …. Valeurs MOYENS ENVIRONNEMENT COHERENCE PERTINENCE

39 Joseph CARLES septembre Les fondamentaux stratégiques La construction des objectifs – La pertinence par rapport à lenvironnement – La cohérence par rapport aux moyens La formalisation des objectifs – La communication institutionnelle – La communication interne

40 Joseph CARLES septembre Les préalables stratégiques OBJECTIFS PLAN …. Valeurs MOYENS ENVIRONNEMENT COHERENCE PERTINENCE

41 Joseph CARLES septembre LES VALEURS Culture dentreprise – Histoire de lentreprise – Performances économiques – Axes de développement : innovation, adaptation, réactivité, flexibilité… Responsabilité sociale de lentreprise – Protection de lenvironnement – Politique sociale

42 Joseph CARLES septembre LES VALEURS Les fondements de laction publique comme repère des valeurs Lanalyse économique · La justification de laction publique de proximité · Le débat relatif au périmètre de laction publique

43 Joseph CARLES septembre La justification de laction publique

44 Joseph CARLES septembre Les dysfonctionnements du marché Linadéquation entre demande et offre sociétale Les effets externes négatifs Les conséquences de lasymétrie dinformation Les effets de la théorie des rendements croissants Liniquité dans la répartition des richesses.

45 Joseph CARLES septembre Le mécanisme prélèvement /distribution Organisations publiques Entreprises Ménages Équité Égalité

46 Joseph CARLES septembre Le mécanisme prélèvement /distribution Organisations publiques Entreprises Ménages Fondations

47 Joseph CARLES septembre Les questions « quelles valeurs » Quelle image du territoire souhaite-t-on donner ? Quels modes de vie ? Quelle référence ? Quattend on de la ville ? « pour qui ? » Quelles catégories de population ou dactivités souhaite-t-on accueillir, (mixité ou non ?). Quelle conception de la mixité de services ? « quel contenu ? » Quels types de programmes souhaite-t-on offrir ? « dans quel cadre ? » A quelle échelle se place-t-on (commune, SIVOM, agglomération), sur quels moyens (financiers ou autres) peut-on compter ?

48 Joseph CARLES septembre LES FINALITES DU SPORT education socialisation compétitionsanté spectacle loisir

49 Joseph CARLES septembre L ENVIRONNEMENT Concurrence connue Produits de substitution Négociation clients Négociation fournisseurs Entrants potentiels

50 Joseph CARLES septembre LES MOYENS Moyens financiers Moyens humains Moyens techniques ou matériels Moyens informationnels et communicationnels CHOIX ORGANISATIONNELS

51 Joseph CARLES septembre Matrice stratégique opportunités menaces Levier développement Rempart défensive forces Frein renforcement faiblesses Faille dégagement externe interne


Télécharger ppt "Joseph CARLES septembre 2011 1 Management des organisations sportives et de loisir Lapproche du management public Joseph CARLES Promotion 2011/2012."

Présentations similaires


Annonces Google