La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Economie de la santé Institut de formation aux carrières de santé Rabat, Mai 2012 Pr A: Chakib Boukhalfa.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Economie de la santé Institut de formation aux carrières de santé Rabat, Mai 2012 Pr A: Chakib Boukhalfa."— Transcription de la présentation:

1 Economie de la santé Institut de formation aux carrières de santé Rabat, Mai 2012 Pr A: Chakib Boukhalfa

2 Objectifs de ce cours Objectif général: Objectifs spécifiques: 2

3 Objectif général Montrer limportance du financement, en tant que fonction du système de santé et son impact sur la politique sanitaire. 3

4 Objectifs spécifiques Familiariser les participants avec des outils de léconomie de la santé ayant un impact sur la prise de décision, notamment lanalyse des coûts, lévaluation économique et les Comptes Nationaux de la Santé. Décrire et comprendre le système de financement de santé au Maroc. 4

5 Plan I. Introduction à léconomie de la santé. II. La typologie des coûts et leurs estimations. III. Lorganisation dun système sanitaire et son financement. IV. Evaluation économique des programmes de santé. V. Comptes Nationaux de Santé (CNS) 5

6 I: Introduction à léconomie de la santé. 1) Définitions et concepts. 2) Relation entre santé et économie. 3) Objectif de léconomie de santé. 4) Présentation des agrégats à titre principal. 6

7 II: La typologie des coûts et leurs estimations. 1) Notions fondamentales des coûts. 2) Typologie des coûts. * Coût fixe/ Coût variable * Coût total/ Coût moyen/ Coût marginal. * Coût direct/ Coût indirect/ Coût intangible. Exercices : Cas pratique 7

8 III: Lorganisation dun système sanitaire et son financement. 1) Petit rappel du financement des systèmes étrangers (modèle Beverdigien, Bismarckien et dassurance privée). 2) Le financement du système de santé marocain. 8

9 IV: Evaluation économiques des programmes de santé 1) Importance de lévaluation économique. 2) Types dévaluation économique. 9

10 V: Comptes Nationaux de Santé 1) Comptes nationaux de santé. 2) Exercice: : Etude de cas. 10

11 11

12 Lintroduction à léconomie de la santé ECONOMIE ? DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ? CROISSANCE ? SANTE ? ECONOMIE DE SANTE ? 12

13 I- Lintroduction à léconomie Economie : Science qui étudie la façon dont les personnes et la société produisent et emploient les ressources. Agent économique : Personne ou groupe de personnes qui participe réellement à lactivité économique. Activité économique : Production des B&S pour satisfaire des besoins. Le cycle de lactivité économique: production distribution, répartition consommation. Sciences économiques : Lois qui régissent la production, la distribution et la consommation des B&S. 13

14 PIB Produit Intérieur Brut : La valeur totale de la production interne des B&S dans un pays donné au cours dune année donnée par les agents résidents à lintérieur du territoire national. (indicateur économique qui mesure la richesse créée) P.I.B. : Somme des valeurs ajoutées (V.A.) V.A. : différence entre la valeur des biens et services produits et la valeur des biens et services utilisés au cours du processus de production. Production totale – produits consommés 14

15 PIB P.I.B. = V.A. brute des différents agents + impôts sur les produits (ex : TVA) - subventions sur les produits. Variation du PIB dune année à la suivante Variation positive = croissance Variation nulle = stagnation Variation négative = récession. 15

16 PIB boites de gélules X (4 euros / unité) Production consommées : tonnes plante Y (120 euros / tonne) 500 tonnes poudre Z (80 euros / tonne) 600 tonnes stabilisant W (100 euros / tonne) TVA pour plante 20 % et 7 % pour la poudre et le stabilisant. Subvention sur les produits: euros. 16

17 PIB Production totale = euros Production consommée : = euros TVA : x 20 % x 1000 = euros - 80 x 7 % x 500 = euros x 7 % x 600 = euros Produit Intérieur Brut: – = = euros. 17

18 PIB nominal et PIB réel Année 0 QuantitéPrixValeur eu euros Pomme de terre Voitures PIB nominal Année 1 QuantitésPrixValeur eu euros Pomme de terre , Voitures PIB nominal

19 PIB nominal et PIB réel Au cours de lannée 0: x x = Au cours de lannée 1: x 1, x = Laccroissement du PIB nominal est égal à / = 15%. PIB réel : évaluer les quantités des deux années en prix constants (lannée de base est de 0). PIB réel de lannée 0: x x = PIB réel de lannée 1: x x = Le taux de croissance du PIB réel est donc / = 5 %. 19

20 EN ECONOMIE : 4 CONCEPTS FONDAMENTAUX La rareté des ressources : dimension social Le choix / la décision : allocation du disponible entre différents usages Le coût dopportunité : meilleur usage des ressources sacrifiées Lefficience économique : faire des choix pour que les bénéfices soient supérieurs aux coûts. 20

21 I- Lintroduction à léconomie de la santé Santé: état complet de bien être physique, mental et social, nest pas un bien ou un produit marchand (OMS) Le lien entre santé et économie: léconomie de la santé appelle un compromis : celui de la santé dont la finalité est de toujours mieux soigner et celui de léconomie qui est de toujours mieux dépenser. Économie de santé: La branche de léconomie qui traite de la production de biens et de services médicaux, de leur répartition, cest à dire de laccès aux soins et de la formation des prix. 21

22 I- Introduction à léconomie de la santé Principes de base en ES: La plupart des règles qui régissent léconomie de marché ne sont applicables telles quelles aux soins de santé ( santé = bien particulier car le patient est incapable de décider seul de son traitement et il ne paie pas souvent le prix réel des prestations fournies) ; La demande de soins est infinie et les ressources limitées ( les limites des budgets santé par pays); Avant dallouer une ressource, toutes les alternatives doivent être évaluées ; 22

23 I- Lintroduction à léconomie de la santé 3 niveaux danalyse : micro, méso et macroéconomique. Microéconomie: Analyse du comportement économique au niveau d'entités individuelles telles qu'un consommateur ou vendeur ou encore le prix sur le marché dun produit déterminé. Mésoéconomie: Intermédiaire entre la macroéconomie et celui de la microéconomie. Macroéconomie: Fonctionnement densemble de léconomie, à travers les relations existant entre les agrégats économiques. 23

24 Comptabilité Nationale La comptabilité nationale vise à représenter léconomie toute entière sous une forme simplifiée. Elle constitue alors linstrument privilégié de la prévision économique et loutil nécessaire de planification macroéconomique. Elle fournit une maquette de léconomie nationale qui permet de décrire de façon exhaustive lensemble des opérations économiques essentielles de lactivité nationale: production, répartition, consommation… 24

25 Les agrégats de la comptabilité Nationale Un agrégat est une grandeur synthétique caractérisant lactivité économique dun pays durant une période déterminée. Elle est obtenue par lagrégation dopérations élémentaires associées à une fonction économique. Les principaux agrégats de la comptabilité nationale sont: Produit Intérieur Brut Revenu National Brut Disponible Solde commercial Epargne Nationale Brute Formation brute du capital fixe 25

26 Les principaux agrégats de la comptabilité Nationale - Produit Intérieur Brut (PIB) : Somme des revenus crées par toutes les branches dactivité au cours de leurs processus de production (de biens et services). - Revenu National Brut Disponible (RNBD): PIB + Revenus nets reçus du reste du monde. - Consommation Finale Intérieure (CFI) : Est lensemble de la consommation finale privée intérieure (ménages) plus celle des administrations publiques. - Epargne Nationale Brute (ENB) : ENB = RNBD – Consommation finale des administrations publiques – consommation des ménages. 26

27 Les principaux agrégats de la comptabilité Nationale Formation Brute du Capital Fixe (FBCF) : Lagrégat qui mesure en comptabilité nationale linvestissement en capital fixe (actifs corporels ou incorporels destinés à être utilisés dans le processus de production) des différents agents économiques résidents. Solde de la balance commerciale : La différence entre la valeur des exportations et celle des importations : (X – M) 27

28 Equilibre emplois- ressources Ressources = emplois : PIB + M = CFI + FBCF + Variation des stocks + X PIB = CFI + FBCF + Variation des stocks + solde de la balance commerciale. Nb: FBCF + variation des stocks Investissement national Déficit ou excédent budgétaire : On parle de déficit budgétaire lorsque les dépenses de lEtat pendant une durée déterminée (en général une année) dépassent ses ressources. Dans la situation inverse, on parle dexcédent budgétaire. 28

29 Objectif de léconomie de la santé Lobjectif de léconomie de la santé: Faire des économies. Diminuer les dépenses. Contrôler les agents économiques. Rechercher la meilleure utilisation des ressources. Evaluation en terme de coûts et defficience la production de soins et de services médicaux alloués à une population et surtout la proposition des solutions aux problèmes économiques et financiers de la santé. 29

30 Faible niveau de consommation de services de santé et autres biens Economie/ Sante : relation ? Faible niveau de revenus Faible niveau sanitaire de la population Faible niveau de production de B&S 30

31 Economie/ Sante : relation ? état de santé satisfaisant Niveau élevé de revenu Niveau élevé de consommation de services de santé/ bien être Appréciation de la production des B&S 31

32 Economie / Santé: autres relations Augmentation du budget santé. Stimulation dun bon état de santé. Création de lemploi (ressources de la sécurité sociale) Renforcement de la parité de la monnaie Locale (baisse des coûts des inputs importés ) Augmentation du budget santé. Stimulation dun bon état de santé. Création de lemploi (ressources de la sécurité sociale) Renforcement de la parité de la monnaie Locale (baisse des coûts des inputs importés ) Forte croissance économique 32

33 Similitudes et divergences avec les autres sciences Face à un problème de santé : Quelles sont les approches utilisées par : - La démarche dun médecin, clinicien - La démarche dun épidémiologiste - La démarche dun économiste de la santé. Différences et similitudes selon le centre dintérêt, les méthodes, les produits et la finalité. 33

34 Face à un problème de santé : ApprocheMédicaleÉpidémiologiqueÉconomique ObjetCas médical Patient Groupe de malades Pathologie Ressources MéthodesDiagnostic Traitement Enquête épidémiologique Données épidémiologique Analyse épidémiologique Données économiques Estimation Coûts Financement ProduitsOrdonnance Hospitalisation Etude épidémiologique Plan daction épidémiologique Etude économique Budgétisation Résultats attendus Prise en charge Guérison Explication des causes La maitrise des programmes au sein de la population Plaidoyer Conséquences Efficience Optimalisation Allocation rationnelle des ressources 34

35 Présentation des agrégats (3 à titre principal) La consommation de soins (Demande) Quelle est la demande et le besoin de santé ? Quels sont les facteurs déterminants de la demande de santé ? La production de soins (Offre) Qui produit ? Quest-ce quon produit ? A quel coût on produit ? Quelles sont les fonctions de production ? Le financement Quelles sont les sources de financement? Comment sont utilisées les ressources de la santé ? Quels sont les mécanismes de rémunération des professionnels de la santé? 35

36 Présentation des agrégats (3 à titre principal) I. La consommation médicale totale: * Consommation sous forme marchande : achat des B&S auprès des producteurs de soins. * Consommation sous forme non marchande. * Consommation de services de médecine préventive. II. La production de soins: * Loffre de soins à titre individuel ou structurels. * Formation & Recherche. * Prévention. 36

37 Présentation des agrégats (3 à titre principal) III. Le financement de la dépense de santé: Se sont les ressources locales et externes * Ressources locales: - Impôts et recettes dactivités - Sécurité sociale - Mutuelles - Assurances privées - Paiement direct individuel * Ressources externes: - Dons : ONG, Coopération multilatérale ou bilatérale - Prêts à taux bonifiés : Banque Mondiale, BAD - Prêts à taux commercial, Prêts liés, Prêts avec conditionnalité 37

38 Agrégats Nationaux Dépense Nationale de Santé (5,82 % P.I.B 2011) Ensemble des dépenses consenties par la nation pour couvrir tous les besoins en santé D.C.S + dépenses en capital Dépense Courante de Santé Ensemble des financements courants des activités de la santé C.M.T. + dépenses collectives (enseignement, gestion, recherche…) 38

39 Agrégats Nationaux Consommation Médicale Totale (C.M.T.) Valeur des biens et services médicaux consommés par les ménages (sous forme marchande ou non) C.S.B.M. + C.S.M.P. (médecine préventive, P.M.I., médecine scolaire…) Consommation des Soins et des Biens Médicaux (C.S.B.M.) Valeur des biens et services médicaux consommés par les ménages sous forme marchande. 39

40 CSBM et CSMP CSBM : - Soins hospitaliers et en sections médicalisées - Soins ambulatoires - Transports sanitaires - Biens médicaux : Pharmacie Prothèses, optique, orthopédie. Petit matériel et pansements… CSMP: - La médecine du travail. - La médecine scolaire - La protection maternelle et infantile - Dautres services de médecine préventive et individualisée (alcoolisme, toxicomanie, maladie mentale ). 40

41 Récapitulatif 41 Dépense Nationale de Santé Dépenses collectives Dépenses en capital Dépenses Courantes de Santé Dépenses en capital C.M.T. C.S.B.M. C.S.M.P.

42 La consommation de soins (Demande): P x Q La production de soins (Offre): (H + S) x N Financement de soins : (I + C) + M + A Léquivalence sécrit: Demande= offre = Ressource P x Q = (H + S) x N = (I + C) + M + A 42 Equivalence macroéconomique


Télécharger ppt "Economie de la santé Institut de formation aux carrières de santé Rabat, Mai 2012 Pr A: Chakib Boukhalfa."

Présentations similaires


Annonces Google