La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 1 Herméneutiques du contrôle Henri BOUQUIN Université Paris-Dauphine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 1 Herméneutiques du contrôle Henri BOUQUIN Université Paris-Dauphine."— Transcription de la présentation:

1 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 1 Herméneutiques du contrôle Henri BOUQUIN Université Paris-Dauphine

2 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 2 Ou : à la recherche du cadre conceptuel du contrôle de gestion PLAN Un grand classique de lambiguïté Le double code : contrôle nest pas control, management nest pas gestion Une surprise Ses conséquences occultées

3 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 3 Un classique de lambiguïté Management control ou contrôle de gestion ? « Management et contrôle, cest la même chose !» (Anthony 1965, 1988) « Organisation et contrôle, cest la même chose » (Follett 1933). GestionManagement Contrôle Suivi de lefficience Discipliner les managers Control Maîtriser les résultats Aider les managers à avoir le contrôle, à manager ANTHONY MERCHANT

4 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 4 Contrôle, control, controlling (et, tout récemment, lambiguïté du controllership) Contrôler : vérifier (to check) vs. « faire faire» et «faire respecter» (Church, 1914) Point commun cependant : imposer sa norme Pilotage ? Steering À lorigine : le français contre-rolle (liste, registre, le teneur du registre) Controller dès XIIIe siècle en Angleterre Transformé en comptroller en 1551 ou avant Rôle clé dans le contrôle interne (internal check) de la comptabilité (division du travail) Le controller contrôle et conte les comptes pour que le manager ait le control

5 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 5 DONC Deux mystères : –doù vient le sens anglais de control ? –pourquoi ont-ils adopté le controller ? Une méprise : le contrôle de gestion a été à lorigine lextension vers le futur et linterne des missions du comptable. Vers le management. Gérer : idée de prendre soin de quelque chose. Ce nest pas « manager ».

6 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 6 Management - Manager Anthony 1988 (p. 7) : a person who is responsible for obtaining results through the action of other people. Idem : administration. Anthony 1965 (P. 17) : people who get things done by working with other people. Cordiner 1956 (p. 16) : getting results through the work of other men and women, rather than directly by his own efforts. Appley 1956 : idem Koontz et ODonnell Koontz et ODonnell (1955) : getting things done through people Drucker (1955, p. 6) : a manager does his work by getting other people to do theirs Simon 1947 (?) Follett ? Taylor ! The art of management has been defined, « as knowing exactly what you want men to do, and then seing that they do it in the best and cheapest way » (Shop Management, 1902, p. 21) Un texte (On a défini lart de la direction : « Savoir exactement ce quon attend du personnel et veiller à ce quil le fasse de la façon la meilleure et la plus économique » Taylor, Direction des ateliers) qui agace un de ses lecteurs en 1913 :

7 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 7 Pas nimporte quel lecteur… « Taylor prend la partie pour le tout, cette définition est celle de lart de commander et non celle de lart de la direction, du gouvernement. Jai dit : lart de commander, cest lart de choisir, dorganiser et de diriger le personnel de manière à en tirer le meilleur parti possible. Lart de gouverner cest lart de tirer le meilleur parti possible de toutes les ressources dont lentreprise dispose. Lart de commander fait partie de lart de gouverner » (texte inédit, dans Peaucelle, 2003) [Car, pour ne rien simplifier, dans lédition française de Shop Management, consultée par Fayol, « management » est traduit par « direction » : « Direction des ateliers »]

8 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 8 Fayol, « père », dit-on, du management … Prévoir Organiser Coordonner Contrôler Gouvernement Opérations techniques (fonction technique, etc.) Opérations commerciales Opérations financières : recherche et gérance des capitaux Opérations de sécurité Opérations de comptabilité Coubrough 1930 Storrs 1949 Commander Opérations administratives

9 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 9 Rappel des définitions de Fayol « Gouverner, cest conduire lentreprise vers son but en cherchant à tirer le meilleur parti possible de toutes les ressources dont elle dispose ; cest assurer la marche des six fonctions essentielles»Gouverner « Administrer cest prévoir, organiser, commander, coordonner, contrôler. … Faut-il y faire entrer le commandement ? Ce nest pas obligatoire, on pourrait étudier le commandement à part. »Administrer « Commander, cest-à-dire faire fonctionner le personnel. »Commander

10 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 10 Le control est bien présent chez Fayol Si le « commandement » est le management, le reste de ladministration de Fayol ne serait-il pas le « control » anglo- saxon ? Anthony (1988, p. 13) le reconnaît… un peu lourdement. Prévoir Organiser Coordonner Contrôler Commander Administration Planning Prévoir Coordonner Control Commander Contrôler Planning and control Staffing Organiser Management

11 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 11 Fayol, père du management, donc : Prévoir Organiser Coordonner Contrôler Gouverner Production Commerciale Financière Sécurité Comptabilité Administrer Le contrôle ? Le management ? Prévoyance nest pas prévision… Commander

12 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 12 Cette relecture de Fayol porte un éclairage sur le cadre dAnthony. On sait donc : QuAnthony traite de ce niveau-ci à lexclusion du dernier rang (managers de managers). Idée de convergence des buts : le cadre légitime est donc lagence, or il le rejette (1988) au profit de la psychologie sociale Quil néglige cette interaction au moins ascendante Et quen revanche, à lorigine, il ne tenait pas compte de cette distinction, ce qui est paradoxal, vu le choix final (critère managérial de supervision) et la définition du management quil retient. Pourquoi ? Avec deux conséquences : Vision réduite du contrôle (coordonner, organiser) Perte de vue du gouvernement dentreprise. Goold et Campbell ne sont pas référencés en contrôle de gestion… La question du contrôle doit-elle relever dun seul cadre conceptuel ? Y a-t-il invariance à léchelle ?

13 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 13 Quelles conséquences ? –Sur Fayol : Le procès fait à Fayol doit-il être révisé ? Fayol-Simon Lorigine des trois niveaux dAnthony ? –Au-delà du fonctionnalisme : À quoi sert le contrôle de gestion ? (LOLF) Lenjeu des cadres conceptuels… à construire. Relire AnthonyAnthony À socialiser les managers… Sur le management lui-même : sa filiation taylorienne apparaît. Les difficultés dAnthony avec son cadre conceptuel sexpliquent par un mauvais choix de conception du «management», comme statut plutôt que comme situation déloignement du modèle cybernétique.

14 13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 14 Le cadre conceptuel dAnthony 1965 FINALITES DU CONTRÔLE PROCESSUS DE CONTRÔLE (la trilogie) SYSTEMES DE CONTRÔLE MANAGERS FACTEURS DE CONTINGENCE Les processus de contrôle sont supposés (à tort) moins « contingents » que les systèmes. Cette hypothèse se contexte si on suppose plusieurs finalités possibles, point évacué par Anthony.


Télécharger ppt "13 mai 2005H. BOUQUIN Lille AFC 1 Herméneutiques du contrôle Henri BOUQUIN Université Paris-Dauphine."

Présentations similaires


Annonces Google