La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réseaux et feedback positif 1. Réseaux et feedback positif: définitions 2. Implications économiques et stratégiques 3. Les stratégies génériques 4. Conclusions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réseaux et feedback positif 1. Réseaux et feedback positif: définitions 2. Implications économiques et stratégiques 3. Les stratégies génériques 4. Conclusions."— Transcription de la présentation:

1 Réseaux et feedback positif 1. Réseaux et feedback positif: définitions 2. Implications économiques et stratégiques 3. Les stratégies génériques 4. Conclusions

2 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Réseaux et feedback positif Quest-ce quune économie de réseau ? Techniquement: une externalité de consommation ou de productionTechniquement: une externalité de consommation ou de production Essentiellement: la source dun effet de feedback positifEssentiellement: la source dun effet de feedback positif

3 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Réseaux et feedback positif: –Monopoles naturels dans les industries-réseaux physiques Électricité/énergie/transport/télécomÉlectricité/énergie/transport/télécom –Présence de réseaux virtuels Bénéfices de la communicationBénéfices de la communication Effets dapprentissageEffets dapprentissage Effets de réputationEffets de réputation besoin de normalisationbesoin de normalisation –économies déchelle importantes

4 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Réseaux et feedback positif Dans léconomie de la connaissance :Dans léconomie de la connaissance : –Économies déchelle dans la production de connaissance –Partage de linformation –Économies de portée (economies of scope) Gains associés au bundlingGains associés au bundling AOL-Time Warner, Quebecor-Multimedia, Bell-CTV-etc.AOL-Time Warner, Quebecor-Multimedia, Bell-CTV-etc. –Effets de réputation VisibilitéVisibilité ConfianceConfiance

5 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les économies de réseau: externalités de consommation La valeur pour un usager dépend du nombre dusagers adoptant la même solution (Windows 95; Lotus versus VisiCalc, etc.; FAX)La valeur pour un usager dépend du nombre dusagers adoptant la même solution (Windows 95; Lotus versus VisiCalc, etc.; FAX) –externalités de consommation –La loi de Metcalfe: la valeur d un réseau croit au carré du nombre dusagers –convergence des anticipations point focalpoint focal effet dentraînement sur les « complémenteurs »effet dentraînement sur les « complémenteurs »

6 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Réseaux et feedback positif Feedback positif: Le feedback positif rend les forts plus forts et les faibles plus faiblesLe feedback positif rend les forts plus forts et les faibles plus faibles Conséquences:Conséquences: –possibilité de multiples équilibres stables –hypersélection (dune technologie, d une norme, d une entreprise) –leffet « papillon » des systèmes complexes

7 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal La « bataille des sexes »: présence de multiples équilibres ElleLui Le Titanic Le hockey Le Titanic (2,5)(0,0) Le hockey (0,0)(5,2)

8 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Lhypersélection Domination de marché par un type ou par certains joueurs (Intel et Microsoft versus Apple; VHS versus Beta; Abode PDF versus Microsoft Reader Format…):Domination de marché par un type ou par certains joueurs (Intel et Microsoft versus Apple; VHS versus Beta; Abode PDF versus Microsoft Reader Format…): on parle de marché « tout au vainqueur » (« winner- take-all »)on parle de marché « tout au vainqueur » (« winner- take-all »)

9 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Une dynamique complexe « Tipping Equilibrium »« Tipping Equilibrium » Grande incertitudeGrande incertitude Rôle de la « chance », des « accidents de lhistoire », des politiques publiques et des anticipationsRôle de la « chance », des « accidents de lhistoire », des politiques publiques et des anticipations Émergence de la technologie supérieure ???Émergence de la technologie supérieure ???

10 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les implications économiques et stratégiques Les économies de réseau sont importantes dans léconomie de la connaissanceLes économies de réseau sont importantes dans léconomie de la connaissance Leur présence, lorsque significative, modifie les stratégies des entreprisesLeur présence, lorsque significative, modifie les stratégies des entreprises –Limportance des normes –la Co-opétition –les guerres dattrition Ces économies de réseau existent tant du côté de la demande que de loffreCes économies de réseau existent tant du côté de la demande que de loffre

11 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les économies de réseau: effets de « lock-in » Les coûts de transitionLes coûts de transition –Coût dapprentissage: e.g. QWERTY –présence de coûts de transition collectifs LoyautéLoyauté –Effets de réputation –Accumulation dinformation –« repeat purchase benefits »

12 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal QWERTY Émergence dune configuration standard pour les claviersÉmergence dune configuration standard pour les claviers Pourquoi cette configuration a été retenue ?Pourquoi cette configuration a été retenue ? Cette configuration est-elle la meilleure ?Cette configuration est-elle la meilleure ? « The Fable of the Key »« The Fable of the Key »« The Fable of the Key »« The Fable of the Key »

13 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Implications stratégiques Il faut déterminer à quel degré son industrie est sujette à des effets de feedback positifIl faut déterminer à quel degré son industrie est sujette à des effets de feedback positif Lorsque ces effets sont importants, le marché sera (à terme) dominé par une technologie, une solution, etc.Lorsque ces effets sont importants, le marché sera (à terme) dominé par une technologie, une solution, etc. Dans certains cas, le premier acteur jouit dun avantage certainDans certains cas, le premier acteur jouit dun avantage certain Une minorité d industries sont sujettes à dimportantes économies de réseauUne minorité d industries sont sujettes à dimportantes économies de réseau Des effets de lock-in peuvent être créés volontairement.Des effets de lock-in peuvent être créés volontairement.

14 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Implications stratégiques Shapiro et Varian (1999) évaluent la vraisemblance dhypersélection à laide de deux critères: les économies déchelleles économies déchelle la demande pour la variétéla demande pour la variété

15 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Implications stratégiques Faibles éco. déchelle Fortes éco. déchelle Variété faible Variété forte - - ?

16 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Performance versus compatibilité Révolution Évolution Meilleurs designs ou traducteurs Performance Compatibilité

17 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Ouverture versus Contrôle Ouvert Propriétaire Valeur ajoutée totale Votre part de la valeur ajoutée Profit

18 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les stratégies génériques Quatre stratégies génériques de Shapiro-Varian Contrôle (technologie propriétaire) Ouverture (technologie ouverte) Compatibilité La migration contrôlée (MC) migration contrôléemigration contrôlée La migration ouverte (MO) migration ouvertemigration ouverte Performance La stratégie de performance (domination)(P) stratégie de performancestratégie de performance La stratégie de discontinuité techno. (DT) stratégie de discontinuité technostratégie de discontinuité techno

19 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les stratégies génériques Stratégie de performance –haut risque/haut rendement: la révolution ! –introduire une nouvelle techno. incompatible avec les technologies existantes –Iomega/Zip Drive –Palm –avantage compétitif: maîtrise technologique –avantage des nouveaux joueurs –principal problèmes: modifier les normes / habitudes, vaincre linertie rationnelle

20 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les stratégies génériques Stratégie de performance –réduire les coûts de transition –imposer sa norme développer la capacitédévelopper la capacité être le premier acteurêtre le premier acteur innover + produireinnover + produire développer une réputationdévelopper une réputation –être agressif –être prêt à une guerre dattrition

21 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les stratégies génériques Stratégie de migration ouverte –miser sur la compatibilité avec la veille technologie –architecture et technologie ouverte: plusieurs fournisseurs –Avantage compétitif: efficience technologique, être un bon opérateur

22 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les stratégies génériques Stratégie de discontinuité technologique –multiplicité de fournisseurs ET incompatibilité e.g. APS, CD, disquettes, etc.e.g. APS, CD, disquettes, etc. –choix du degré douverture et de coordination –vaincre linertie des consommateurs –comment arriver à la norme? ConventionConvention CollaborationCollaboration RéglementationRéglementation –vendre des produits complémentaires ou conclure des alliances avec des producteurs de compléments coopéitioncoopéition

23 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Les stratégies génériques Stratégie de migration contrôlée –Technologies propriétaires –Les nouvelles versions sont compatibles avec les anciennes. –Offre des possibilités intéressantes de versioning –Les nouvelles versions rendent plus difficiles aux compétiteurs de déclasser la firme en place.

24 HEC MONTRÉAL – M.Sc. Commerce électronique Économie Numérique Jacques Robert, HEC Montréal Conclusions Certaines entreprises ont réussi à simposer en contrôlant la technologie et en misant sur une performance supérieureCertaines entreprises ont réussi à simposer en contrôlant la technologie et en misant sur une performance supérieure Dautres entreprises ont opté pour abandonner le contrôle afin daccélérer la diffusionDautres entreprises ont opté pour abandonner le contrôle afin daccélérer la diffusion Les clients, les fournisseurs et les producteurs de compléments sont des alliés naturelsLes clients, les fournisseurs et les producteurs de compléments sont des alliés naturels


Télécharger ppt "Réseaux et feedback positif 1. Réseaux et feedback positif: définitions 2. Implications économiques et stratégiques 3. Les stratégies génériques 4. Conclusions."

Présentations similaires


Annonces Google