La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-Pierre Frénois 53-220-021 Lévaluation dentreprise Une introduction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-Pierre Frénois 53-220-021 Lévaluation dentreprise Une introduction."— Transcription de la présentation:

1 Jean-Pierre Frénois Lévaluation dentreprise Une introduction

2 Jean-Pierre Frénois Pourquoi évaluer? Lévaluation est au cœur de toutes les décisions financières. Elle est basée sur le concept de finance de marché, donc sur la maximisation de la valeur aux yeux des actionnaires. Une décision nest bonne que si elle crée de la valeur. Toute décision dimportance stratégique devrait être soigneusement évaluée.

3 Jean-Pierre Frénois À qui sadresse ce cours? Je ne madresse pas ici aux futurs analystes financiers qui font des recommandations dachat et de vente de titres, ni aux futurs gestionnaires de portefeuilles. La perspective prise repose sur les mêmes grands principes, mais suppose que des décisions de grande importance stratégique doivent être prises et soigneusement pesées, le plus souvent dans le cadre dune fusion, dune acquisition ou dune réorganisation.

4 Jean-Pierre Frénois Qui devrait évaluer lentreprise? Les cadres de haut niveau et les planificateurs, qui revoient en profondeur les activités de leur entreprise et veulent estimer les conséquences dun virage stratégique sur sa valeur. Les cadres financiers et les analystes qui doivent déterminer le prix maximum à payer pour une entreprise ou son prix minimum de vente.

5 Jean-Pierre Frénois Qui devrait évaluer lentreprise? Les conseillers financiers qui participent à lachat ou à la vente dune entreprise, et sont amenés à donner leur avis sur la juste valeur marchande de cette entreprise. Les banquiers daffaires qui participent au financement dune acquisition dentreprise.

6 Jean-Pierre Frénois Quelques mises en garde préliminaires Modèle quantitatif ou évaluation subjective? Le marché a-t-il raison? Le résultat de lévaluation est-il plus important que le processus? Peut-on évaluer la synergie? Une restructuration, un changement de management peuvent-ils créer de la valeur?

7 Jean-Pierre Frénois Trois catégories de méthodes Lactualisation des flux de trésorerie Les multiples Lévaluation doptions réelles

8 Jean-Pierre Frénois Lactualisation des flux de trésorerie Estimation dun flux de trésorerie à partir des états financiers Flux de trésorerie futurs, croissance et risque Estimation de la croissance Estimation du risque Risque et taux dactualisation Valeur de continuité Actifs en surplus

9 Jean-Pierre Frénois Flux de trésorerie futurs Croissance Une ou plusieurs phases de croissance Horizon Risque Risque et taux dactualisation

10 Jean-Pierre Frénois Estimation de la croissance Entreprises à forte croissance Croissance soutenable à long terme Croissance de léconomie

11 Jean-Pierre Frénois Estimation du risque Risque dexploitation Conjoncture Secteur Proportion de frais fixes Variabilité des flux dexploitation Risque financier Frais fixes financiers Variabilité des flux de trésorerie aux actionnaires

12 Jean-Pierre Frénois Valeur de continuité Croissance post-horizon Valeur dune perpétuité en croissance constante Estimation du premier flux de trésorerie post-horizon

13 Jean-Pierre Frénois Estimation du taux dactualisation Un taux ou plusieurs taux? Quelques principes de cohérence: Flux aux actionnaires, taux des actionnaires Flux à lentreprise, taux de lentreprise Flux après impôt, taux après impôt Flux avec inflation, taux avec inflation

14 Jean-Pierre Frénois Actifs en surplus Pourquoi les ajouter Juste valeur marchande

15 Jean-Pierre Frénois La méthode des flux de trésorerie actualisés = valeur actuelle des flux de trésorerie pour toutes les années jusquà lhorizon + valeur de continuité actualisée + juste valeur marchande des actifs en surplus

16 Jean-Pierre Frénois Les multiples Plusieurs sortes de multiples: Ratio cours bénéfices Ratio cours sur valeur aux livres Ratio cours sur chiffre daffaires Trouver des entreprises comparables Méthode rapide mais approximative Un multiple peut aussi être estimé par analyse fondamentale

17 Jean-Pierre Frénois Méthode de capitalisation des bénéfices Très employée mais approximative Cest une méthode de multiple des bénéfices Il faut normaliser les bénéfices: En enlevant tout revenu ou dépense extraordinaires En rajustant le niveau dendettement En tenant compte dun salaire décent pour le propriétaire

18 Jean-Pierre Frénois Méthode de lavoir des actionnaires rajusté On établit le bilan en valeurs marchandes La tâche principale consiste donc à évaluer chacun des actifs Cette méthode ne tient pas compte de lentreprise comme « going concern » Elle est surtout employée en cas de liquidation

19 Jean-Pierre Frénois Lévaluation doptions réelles Les méthodes dactualisation ou de multiples ne sont pas en mesure de prendre en compte certaines situations particulières: Entreprises en démarrage Valeur dun brevet Possibilités dacquisitions ultérieures Possibilités de désinvestissements ultérieurs

20 Jean-Pierre Frénois Lévaluation doptions réelles Pour évaluer ces situations, on peut faire lanalogie entre: la possibilité dacheter ou de vendre ultérieurement certains actifs et la possession doptions dachat ou de vente dactions. Les méthodes dévaluation des options, fort utilisées pour transiger des instruments financiers dérivés, sont applicables à lévaluation de ces situations.

21 Jean-Pierre Frénois Tour dhorizon des expériences des participants Vos fonctions Les évaluations dentreprises auxquelles vous avez participé ou vous allez participer Les méthodes dévaluation employées dans votre organisation Vos attentes

22 Jean-Pierre Frénois Présentation du cours Objectif Charge de travail et approche pédagogique Évaluation Matériel pédagogique obligatoire Déroulement


Télécharger ppt "Jean-Pierre Frénois 53-220-021 Lévaluation dentreprise Une introduction."

Présentations similaires


Annonces Google