La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La maladie dAlzheimer Céline Borg Neuropsychologue et chercheur au CHU de Saint-Etienne Maître de conférences à luniversité catholique de Lyon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La maladie dAlzheimer Céline Borg Neuropsychologue et chercheur au CHU de Saint-Etienne Maître de conférences à luniversité catholique de Lyon."— Transcription de la présentation:

1 La maladie dAlzheimer Céline Borg Neuropsychologue et chercheur au CHU de Saint-Etienne Maître de conférences à luniversité catholique de Lyon

2 « Vieillir nest pas une maladie … La maladie fait vieillir... »

3 1er cas 1ère description par Aloïs ALZHEIMER le 4/11/1906 dAuguste D. 51 ans : démence présénile suivie à lasile de Francfort-sur-le Main depuis 1901; jalousie excessive puis déclin cognitif associant aphasie, troubles psycho- comportementaux (hallucinations auditives, délire de préjudice et paranoïa), agraphie, troubles mnésiques et désorientation puis grabatisation, escarres, pneumopathie et DC (pesait 34 Kg)….. Autopsie: description des dégénérescences neuro-fibrillaires et des plaques séniles….. ….nouvelle maladie???

4 Épidémiologie incidence (études longitudinales cf PAQUID depuis 1989): > nouveaux cas/an en France Prévalence (études transversales cf EURODEM et PAQUID): exponentielle avec le vieillissement 0,3% avant 70 ans / 3,2% de 70 à 79 ans 10,8% de 80 à 89 ans / 25 à 45% après 90 ans?? cas de démence en 2010 dont MA??

5 Facteurs de risque de MA 1 - Reconnus par la plupart des études Sexe féminin 90,890,448,855,532,310,4F 20,725,12115,816,37,6H Age En milliers de cas Nombre global de malades de 65 ans et plus : cas dont hommes et femmes Estimation de la prévalence de la maladie dAlzheimer en 1999 par sexe et par âge en France - Pr J-F Dartigues (Unité INSERM Forums Alzheimer Janvier 2001)

6 Antécédents familiaux et facteurs génétiques Cas familiaux :1000 cas estimés en France (environ 1% des cas) (risque x3 si parent du 1er degré atteint, x7 si 2 ou plus)

7 Antécédents familiaux et facteurs génétiques gène Risque > de MA >55ans65%ApoE 4 19 MA familiale autosomique dominante 35-60ans0,1%PS21 MA familiale autosomique dominante 35-60ans5,6%PS114 MA familiale autosomique dominante 45-60ans0,4%APP21 Tableau cliniqueâge de début% MA dues à la mutation Chromo- some

8 Facteurs de risque de MA 1 - Reconnus par la plupart des études faible niveau déducation: notion de réserve cognitive.biais méthodologique? passation des tests + facile pour les hauts NSC Dg + tardif FDR vasculaires ++.HTA non traitée à la cinquantaine.diabète.hypercholestérolémie et statines

9 Facteurs de risque de MA 3 – à confirmer - retrouvés par certains auteurs seulement Dépression (facteur causal, diagnostic différentiel ou signe annonciateur de la MA?)

10 Facteurs protecteurs Consommation modérée de vin : protecteur Consommation de poisson > = 1F/semaine : protecteur (oméga-3) Activité physique : effet protecteur

11 Pathogénie

12 Lésions cérébrales

13 Avancée des lésions ….

14 Définition (1) phase pré-clinique phase pré-démentielle démence Dépistage des sujets à risque Diagnostic précoce = dépistage des sujets à risque dévoluer vers la démence légère modérée sévère Diagnostic précoce de la démence

15 Critères diagnostiques Ce n'est qu'en 1984 qu'apparaissent les critères diagnostiques de maladie d'Alzheimer (NINCDS-ADRDA).(NINCDS-ADRDA) Avec la révision du DSM III en 1987 apparaît le terme de démence dégénérative primaire de type Alzheimer en distinguant 2 formes préséniles (avant 65 ans) et séniles.

16 Critères de démence selon le DSM IV (APA, 1994, 2000) A. développement d un déficit cognitif multiple comprenant : - un déficit mnésique - une (ou plus) des difficultés suivantes : A/ aphasie B/ apraxie C/ agnosie D/ perturbation dans le fonctionnement exécutif

17 Critères de démence selon le DSM IV 5APA, 1994, 2000) B. retentissement sur le quotidien et déclin significatif par rapport au niveau de fonctionnement antérieur. C. les déficits cognitifs ne surviennent pas exclusivement lors dun état confusionnel. D. les perturbations ne sont pas expliquées par un autre trouble comme un épisode dépressif majeur...

18 La plainte mnésique « Non, la perte de mémoire nest pas inévitable avec lâge ! »

19 Dans la MLT, on différencie : Mémoire explicite / Mémoire implicite Dans la mémoire explicite : Mémoire épisodique / sémantique Dans la mémoire implicite : RPS/ Mémoire procédurale

20 mimosatarot manteautruite mandolinezinc fraiseboulanger haricotnatation sapinrossignol géométriearmoire varicellesalsa TEST DE RL/RI 16 items (résultats normés) A - contrôle encodage (encodage sémantique) (exemple : quel est le nom du poisson, du jeu… ? ) B - 3 rappels libres + 3 rappels indicés (exemple : mot oublié : « hareng » indiçage catégoriel : quel était le poisson ?) C - reconnaissance D - rappel libre différé + rappel indicé différé

21 Troubles mnésiques - +/- Idem +/- Ganglions de la base - + +/- + Régions temporales internes (hippocampes+++) - +/- - +/- + Idem +/- Néocortex associatif frontopariétal m.épisodique: -nouvelle -ancienne m.sémantique: -nouvelle -ancienne m.procédurale: -nouvelle -ancienne Topographie des lésions Démence sévèreDémence modéréeDémence légère

22 Clinique: troubles psycho-comportementaux + agitation, agressivité, hallucinations et délires troubles comportementaux moteurs aberrants mal ou sur-traités - Apathie dépression méconnus et sous-traités

23 Traitement Pas de médicaments qui guérissent mais qui ralentissent lévolution de la maladie ( Inhibiteurs de l'acétylcholinestérase) Traitement non médicamenteux Traitements symptomatiques

24 Socio-économie Carence de loffre (places, services, personnel formé) Limites des politiques sociales cf rapport Girard circulaire doctobre 2001: programme en 6 points 1.identifier les symptômes et orienter les patients 2.structurer laccès à un Dg de qualité(CS mémoire/CMRR) 3.dignité/éthique 4.soutenir et informer/APA, CLIC, accueils de jour… 5.améliorer lhébergement 6.recherche

25 Socio-économie. Situation des aidants // 75% MA à domicile: -épuisement des aidants ++ -manque de temps personnel, charge émotionnelle, stress et perte de qualité de vie, pb financiers… pb de santé ++, dépression (75%), fatigue et insomnie (50%) surmortalité -souffrance des descendants -sentiment dincompréhension et dabandon >>>> Améliorer la prise en charge +++


Télécharger ppt "La maladie dAlzheimer Céline Borg Neuropsychologue et chercheur au CHU de Saint-Etienne Maître de conférences à luniversité catholique de Lyon."

Présentations similaires


Annonces Google